Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Varzaneh

De Wikitravel
Aller à : navigation, rechercher
Varzaneh

Default Banner.jpg

Varzaneh est une ville ancienne, située au centre du désert iranien, dans la province d'Ispahan, et comportant des vestiges vieux de 5000 ans.

Comprendre

Un désert aux portes de Varzaneh

Varzaneh est située à 105 km au sud-est d'Ispahan et à 240 km de Yazd. Ses 14000 habitants sont répartis sur 23000 km² à une altitude de 1477m au dessus du niveau de la mer. Comme la plupart des régions du centre de l'Iran, le climat est désertique avec un temps très sec et des températures pouvant atteindre 40°C en juillet et descendre en dessous de zéro en janvier et février après minuit.

Il y a 5000 ans, Varzaneh était la dernière ville au bord de la rivière Zayandeh rud, celle-ci se jette dans le lac Gavkhuni, 30 km à l'est de Varzaneh. Des signes d'une très ancienne civilisation ont été mis à jour entre le lac et Varzaneh. Des recherches plus poussées sur les poteries découvertes confirment que la zone de Varzaneh était habitée il y a 5000 ans.

Varzaneh est régionalement et mondialement connue pour son désert spectaculaire classé parmi les plus accessibles d'Iran. Beaucoup de voyageurs aiment les déserts proches des zones habitées pour pouvoir, en cas de problème, avoir accès à de la nourriture et de l'eau ainsi qu'à des centres médicaux. Le désert de Varzaneh compte parmi les plus sûrs d'Iran car il est à seulement 15 km de la ville.

Les costumes traditionnels des femmes de Varzaneh sont uniques. Elles portent des tchadors blancs tandis que, dans le reste de L'Iran, les tchadors sont principalement noirs. Certains pensent que cela remonterait au Zoroastrisme, religion qui représente Dieu en blanc. D'autres l'expliquent par l'abondance des cultures de coton dans la région. Certaines personnes pensent simplement que le blanc est une couleur très confortable à porter là où les étés sont très chauds. Beaucoup de locaux parlent un dialecte ancien, le Pahlavi Sasani, similaire à celui parlé par les Zoroastriens à Yazd.

Arriver

En autocar

- Depuis Téhéran, allez à la gare routière au sud de la ville (Jonub terminal). Les bus pour Harand partent à 9h. Puis, de Harand, prenez le taxi pour Varzaneh (située à environ 20km). Les taxis sont très bon marché.

- Depuis Esfahan, les voyageurs peuvent se rendre directement à la gare routière (Jey Terminal) et demander au personnel où sont les bus ou minibus pour Varzaneh. Il y en a environ un par heure, de 7h à 17h. Le prix du trajet est de 50000 rials iraniens (85 centimes d'euro). Il n'est pas nécessaire de réserver. Le voyage dure 1h45. Beaucoup de taxis sont disponibles près du terminal et vous payerez environ 10 à 15 euros.

- Depuis Yazd, prenez le bus pour Esfahan et demandez au conducteur de s'arrêter à Na'in (coût 1,80 euro). Puis prenez le taxi. Le trajet dure au total 3 heures.

À voir

En randonnée sur les dunes de sable de Varzaneh
  • Désert de Varzaneh Les dunes de sable, de 5 à plus de 60 mètres de haut, sont les plus hautes d'Iran. Il n'y a pas de transport réguliers depuis Varzaneh qui est située à 15 km mais le taxi ne coûte pas cher. Les dunes ne bougent pas beaucoup ce qui rend le camping possible sur plusieurs nuits. Cependant, les températures descendent généralement jusqu'à 10 degrés (sauf en été et à la fin du printemps), voire jusqu'à -10 en janvier et février en raison du manque d'humidité. Ce désert fait environ 45 km de diamètre.
lac Gavkhuni
lac de sel, Varzaneh, Isfahan
  • Lac Gavkhuni, Montagne noire, Lac de sel A proximité du désert aride de Varzaneh se trouve le lac Gavkhuni et son écosystème préservé, accueillant des milliers d'oiseaux migrateurs venus principalement du nord. Leur nombre varie selon la pluviométrie annuelle. La majorité de la surface du lac est à sec chaque année. Sa faune est généralement très riche, avec ses oies, cigognes et flamants, ses zèbres iraniens et ses cerfs ainsi que ses très nombreux reptiles. Pour s'y rendre, prenez la route de Gavkhuni à l'est de Varzaneh sur 25km. A votre arrivée au lac, vous verrez une montagne complètement noire, constituée de magma noir, appelée tout simplement montagne noire, (en persan Kooh-Siah, کوه سیاه). Les pierres sont très légères et parsemées de trous (roche volcanique).
  • Le lac de sel est un autre site digne d’intérêt appartenant à l’écosystème de Gavkhuni, dans la partie sud ouest. Sa surface est supérieure à 15km² dont une partie est utilisée par les locaux pour extraire le sel. Le ciel bleu et le sol d'un blanc pur offrent un contraste particulièrement attractif pour les touristes. Il existe un chemin pour vous y rendre depuis Varzaneh mais il n'est malheureusement pas goudronné. Vous devrez donc emprunter la route de Shiraz sur 40 km jusqu'au village de Khara. Vous aurez ensuite 15 km à parcourir sur une route dédiée sur laquelle vous commencerez à voir le sel dès le 8ème kilomètre.
  • Mosquée Jameh Construite en 1100 puis rénovée 300 ans plus tard, pendant la période timouride, elle est dotée d'un splendide mihrab entouré de mosaïques de céramique, notables également dans l'entrée. L'accès est gratuit mais si vous ne voulez pas prier avec les locaux, attendez qu'ils aient quitté les lieux après les 3 prières quotidiennes. Les portes ouvrent très tôt et ferment une heure après le coucher du soleil. Lors de célébrations spéciales ou lors de l'appel à la prière, vous pourrez entendre une voix forte provenant du minaret haut de 20 m, audible partout en ville. Les vendredis à midi, vous pourrez entendre le prêche de l'imam à propos de la religion et des problèmes politiques et sociaux d'actualité. Pour y entrer, il est nécessaire de porter des vêtements modestes comme dans la plupart des temples et autres édifices religieux. Le dôme et le minaret sont visibles de partout en ville et rendent la mosquée facilement accessible. Elle est située au cœur de la ville.
Le vieux pont de Varzaneh
  • Le vieux pont C'est le dernier pont ancien de la rivière Zayandeh rud. Ils compte 10 arcs dont 7 construits il y a 900 ans, durant la dynastie Seljuq. L’extension, construite par les habitants il y a 140 ans, est facilement reconnaissable grâce à un petit mur et compte 3 arcs. Le pont mesure 67 mètres de long et 6,5 mètres de large. Il relie l'ancienne ville à la nouvelle. Des visites autour du pont en bateaux et vélos sont proposées aux touristes pour 1 dollar le circuit court.
Yusefi house, musée de Varzaneh
  • Yusefi house, musée de Varzaneh C'est un magnifique exemple de maison traditionnelle aux décors de style Qajar. Vous trouverez des chambres, une cuisine, des chambres d'amis, un réservoir d'eau, une fontaine et des jardins, des puits et des fenêtres traditionnels. La maison fait office de musée et abrite une collection de peintures de la région, des objets de l'agriculture et de la cuisine locale. Le musée vous présente le mode de vie des habitants de Varzaneh et des villages voisins il y a des centaines d'années. Il est situé au nord de l'ancienne ville, près de l'intersection appelée par les locaux " "Darvazeh-Abbas" (دروازه عباس), ce qui signifie "porte (du roi) Abbas".
Citadelle de Ghoortan
  • La citadelle millénaire de Ghoortan Située au bord de la rivière Zayandeh rud, à 12 km à l'ouest de Varzaneh et 90 km à l'est d'Isfahan, la citadelle fait 40000 mètres carrés et a survécu à beaucoup de catastrophes naturelles et de guerres en mille ans. Ses murs de briques d'adobe, hauts de 9 mètres et larges de 3 à 4 mètres, protègent le complexe. De nos jours, seulement quatre familles y vivent. La citadelle comporte quatre mosquées, un pigeonnier, un réservoir d'eau, un moulin et beaucoup de maisons. Elle est protégée par quatorze tours rondes et on y entre par deux portes.
L'intérieur d'un Pigeonnier, Varzaneh
Pigeonnie
  • Les pigeonniers Dans les régions sèches comme Varzaneh, les fientes étaient très prisées des fermiers et collectées pour fertiliser les champs arides. De Varzaneh à Ezhieh (ville située à 25km à l'ouest de Varzaneh), et jusqu'à Hassanabad (située à 25km au sud de Varzaneh) il y a beaucoup de pigeonniers, appelés kabootarkhaneh dans la littérature perse, ce qui signifie "maison de pigeons". La vie dans cette région est intimement liée à l'agriculture, connectée directement ou indirectement à plus de 70% des entreprises. Le pigeonnier de Varzaneh, situé au nord de la ville, sur la rive du Zayandeh rud, abritait 7000 pigeons sur une surface de 250m². Cette structure de 13m de haut a été construite il y a 300 ans, sous le règne de Safavid.
Le moulin à chameau
  • Le moulin à chameau Reconstruit selon la méthode et avec les matériaux traditionnels, le moulin utilise la force d'un chameau pour moudre le blé. Le propriétaire, Mr Mohammad, moud occasionnellement du grain en chantant de très belles chansons folkloriques tout en tirant sur la corde pour faire avancer son chameau. Le moulin est situé sur la route du cimetière. L'entrée coûte 40000 rials iraniens (environ 1.20 euro)
  • Le puits à bœuf Avec un puits, un bœuf, une corde, une poulie et un seau, vous obtenez un système de pompage efficace et non polluant. En 6 heures de travail par jour pour le bœuf tire assez d'eau pour arroser un champs de blé de 1500m². Le propriétaire, Mr Haj-Ibrahim, utilise une race de bœufs sauvages du sud de l'Iran, les Zaboli. L'entrée coûte 40000 rials iraniens (environ 1.20 euro)
  • Réservoirs d'eau et tours à vent Un réservoir d'eau (en persan : āb anbār آب انبار‎) est une citerne servant traditionnellement à stocker l'eau potable. Une tour à vent (en persan : Badgir, بادگیر) est traditionnellement utilisée dans l'architecture persienne pour aérer naturellement les bâtiments. A Varzaneh, on trouve des réservoirs d'eau munis de tours à vent pour refroidir l'eau. Varzaneh compte au total sept réservoirs d'eau.
Le caravansérail, Varzaneh, Isfahan
  • Le caravansérail On dit que le roi Abbas Ier a doté l'empire perse de 999 caravansérails pour faciliter et promouvoir le commerce et les voyages. Celui de Varzaneh est l'un d'entre eux. Il se situe à l'est de la ville et a environ 400 ans.

Autres lieux touristiques

Il y a beaucoup d'autres lieux à découvrir comme les moulins à vent, proches de la rivière, des petites cascades, les marais de la région de Gavkhooni, les mines et les plaines de sel de Khara.

À faire

  • Sports et loisirs dans le désert : le désert est l'endroit parfait pour se promener à cheval, à dos de chameau ou à moto, faire du parapente, du surf de sable, un safari, du camping. Vous trouverez les équipement nécessaires pour ces activités dans les clubs locaux et les centres touristiques à Varzaneh et autour du désert.
  • Observer le ciel (avec ou sans télescope) : après avoir passé 3 à 4 collines dans le désert, vous serez à l'abri de la pollution lumineuse de la ville et pourrez apprécier le ciel par temps dégagé. L'intensité lumineuse de la lune est faible et vous pourrez reconnaître la voie lactée même sans télescope!
  • Louer un bateau : vous pouvez louer un bateau à moteur ou un pédalo près du vieux pont de Varzaneh et vous promener sur la rivière.
  • Escalader la montagne : le mont Ergesht, haut de 2000 m est à 15 km au nord de Varzaneh, sur la route de Nain. Il n'y a pas de bus dédié, la meilleure option est donc le taxi.

Emplettes

Les femmes dans Varzaneh avec costumes blancs (tchadors)

Les tapis de Varzaneh sont célèbres dans le monde entier. Élaborés selon le style de Na'in et à partir de fils naturels en soie et laine, ils sont d'excellente qualité et très prisés des touristes qui préfèrent acheter leurs tapis à Varzaneh car ils sont beaucoup moins cher que sur les marchés des autres villes.

Les métiers à tisser sont utilisés par les femmes pour créer des pièces magnifiques à l'aide d'outils traditionnels. Elles disent qu'en travaillant dur toute une journée, on peut avoir une nappe d'un mètre carré à la tombée de la nuit.

Se restaurer

La région de Varzaneh a une haute réputation et tradition de nourriture bio. Vous pouvez tester les spécialités locales dans les restaurants des hôtels ou au restaurant Gol-Hossein, le plus vieux de Varzaneh. La ville est petite et par conséquent, tout est facile à trouver.

  • La purée d'aubergines (Kashk Bademjan, کشک بادمجان en persan) est consommée partout en Iran mais est traditionnellement très bien cuisiné à Varzaneh. Elle contient des noix, de l'huile d'olive, de l'ail, des aubergines, de la menthe, du curcuma, de l'oignon et de petit-lait liquide ou déshydraté. Au village, ils ajoutent du safran et des pistaches. Il est l'un des plats végétariens les plus savoureux d'Iran. Pour le rendre végétalien, vous pouvez demander au chef de ne pas mettre de petit-lait (obtenu à partir de yaourts).
  • Le Ghormeh-Sabzi : mélange de haricots rouges, persil, poireaux (ou oignons verts), coriandre, feuilles de fenugrec séchées, citron vert, un peu d'oignon et de curcuma et de la viande d'agneau hachée.
  • Fesendjan : pâte de grenade, poulet ou magret de canard, noix, sucre, cannelle et safran.
  • Pain bio : la majeure partie des plats traditionnels de Varzaneh ne contiennent pas d'additifs. Ne soyez pas surpris de sentir continuellement une odeur de pain qui cuit quand vous vous promènerez à Varzaneh le week-end ou pendant les vacances car personne ne va à la boulangerie. Dans le pain, vous trouverez généralement carthame, fenouil, graines de sésame (blanches et noires). Demandez aux locaux si vous pouvez goûter leur pain, tout le monde en a et vous pourrez toujours en avoir gratuitement. Pratiquement tout les restaurants et hôtels de Varzaneh vous serviront des plats à base d'ingrédients locaux bio.

Passer la nuit

La plupart des hôtels sont très économiques. Beaucoup de touristes viennent pour une semaine ou deux pour apprécier le soleil et le silence du désert car la ville se situe entre deux villes touristiques : Isfahan et Yazd.

  • Chapaker Traditional Guest House:

je vous recommande de dormir chez la Chapaker Traditionnal Guesthouse, c’est pas cher, authentique, bien placé et niquel. Avec chapaker vous aurez aussi plein de conseils pour visiter et des possibilités d’aller vraiment découvrir les environs. Le contact de chapaker est ci-dessous pour réserver

☎ +98 913 741 3631 (mobile) et ( [email protected])
  • camping sur le desert : Pour le camping dans désert chapaker group peut vous aider.

Le contact de chapaker est ci-dessous pour réserver

☎ +98 913 741 3631 (mobile) et ( [email protected])
  • Negaar (Negar) Varzaneh Traditional Guest House: ☎ +98 913 214 9851 (mobile) [1] ([email protected]) Negaar guestHouse est une ancienne maison datant d’environs 100 ans au cœur du desert au centre d’iran. En plus des excursions Variées sur le desert comme le camping pendent la nuit sous le ciel Plein d'étoiles et la texture historique de notre region. Les repas ici ce sont cuisinés à maison et vous pouvez essayer le style de vie iranien pour qulques jours ainsi que vous profitez l’aventure et le silence. Les prix général c’est comme ca, le petit-déjeuner et wifi inclus : a. lit en dortoir avec salle de bains partagée : 6 euros. b. chambre simple avec salle de bains privée : 9 euros c. chambre double/jumeaux grande avec salle de bains privée : 18 euros. chambre double/jumeaux classique avec salle de bains privée : 16 euros. chambre double/jumeaux classique avec salle de bains partagée : 14 euros. Reservation par email ou texto recevront une confirmation en retour . Chambres triple et quadruples ainsi que chambres pour familles nombreuses peuvent aussi etre reservées. Pour des plats faits à la maison, vous pouvez parler avec Mohammed Ebrahimi en anglais, francais ou farsi. Negaar (negar) house a une vue sur la mosqué Jamé de varzaneh depuis le toit terrasse . De plus des tours dans des endroits naturels ou historiques ainsi que des tours de medecine traditionnelle perse sont arrangés.

Rester en contact

Le préfixe pour la région d'Isfahan, Varzaneh inclus, est 031.


Aux alentours

Il y a des bus pour Isfahan environ toutes les heures mais seulement jusqu'à 14h.

Beaucoup d’auto-stoppeurs témoigne de la facilité de se faire conduire à Isfahan. Il y a même un abri jaune pour d'auto-stop en face de la station service équipé d'un banc. Vous n'économiserez pas beaucoup d'argent car le trajet en bus ne vous coûtera que 60 centimes. Pour aller à Yazd, vous devrez prendre le taxi pour Na'in puis un bus. Tout les bus provenant d'Isfahan ou de Teheran passent par Na'in. Vous n'aurez que quinzaines de minutes à attendre et cela vous coûtera 100000 rials iraniens (environ 3 euro).


Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !