Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Vancouver : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : navigation, rechercher
Vancouver

Default Banner.jpg

(Résumé automatique : contenu remplacé par 'Felix aime cette ville.')
m (Modifications de 66.61.8.2 (Discussion) annulées; retour à l'ancienne version de 90.9.160.95)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Felix aime cette ville.
+
'''Vancouver''' est une ville située aux portes des grandes forêts de la [[Colombie britannique]] au [[Canada]].
 +
 
 +
== Comprendre ==
 +
Vancouver est gagnante depuis plus de 5 ans selon diffèrentes études en terme de qualité de vie.
 +
 
 +
Sitôt sorti de la ville, la nature est omniprésente. Vancouver en elle-même n'est pas une ville intéressante, quelques promenades au plus mais c'est tout.  À visiter: le musée d'anthropologie à UBC (université de BC) sur la culture amérindienne puisque le canada n'a pas à proprement dit de culture si ce n'est l'influence des Etats-Unis et un passé d'extermination des amérindiens. Le tourisme "nature" est bien implanté et ne venez que pour ça. La vie est assez chère.
 +
 
 +
La forte population asiatique installée à Vancouver offre un vaste choix de restaurants. Le quartier chinois historique n'est pas un lieu à conseiller à la légère, les personnes sensibles devront même s'abstenir de le visiter, évidemment pas à cause de la population asiatique mais car à proximité se tiennent toutes sortes de personnes intoxiquées ; il n'est pas rare de voir des personnes prendre ou vendre toute sortes de produits. La population chinoise n'habite de toute manière plus là à cause des nuisances. Elle est plutot localisée dans la banlieue à Richmond. Le quartier chinois de Vancouver reste quand même très populaire malgré ces désagréments, et ne pose aucun problème de jour. Il est par contre déconseillé de passer à East Hastings, entre les numéros 1 et 1000 (après, la rue devient une simple périphérie de Vancouver conduisant à Burnaby et ne pose aucun problème).
 +
 
 +
De nombreuses compagnie aérienne relient Vancouver à l'Europe et l'Asie (via l'europe, transit habituels par Francfort ou Londres). Air Transat offre en été des vols directs sur Amsterdam et Francfort a des prix forts intéressants, ainsi que sur le Royaume Uni. www.airtransat.com. Pour rejoindre le centre-ville de Vancouver plusieurs choix s'offrent a vous. Les transports en communs, offrent un réseau bien développé. Pour soit 2.25$ can. ou 3.25 $ vous rejoindrez asser rapidement le centre-ville de Vancouver. Pour 2009, soit un an avant la tenue des Jeux Olympiques d'hiver de 2010, le Skytrain, métro aérien, très agréable et silencieux, offrant une vue spéctaculaire de Vancouver et ses coast mountains, offrira la possibilité de relier le centre et l'aéroport. Un taxi jusqu'au centre-ville coûte environ 35 $ et le bus vert, appellé Airporter, relie aussi la ville jusqu'a l'aéroport, env. 12 $ aller simple mais attention ce dernier est disponible de 5.30 heures a 23.45 heures seulement. Il offre différents arrêts au centre-ville ainsi qu'au terminus de bus Greyhound (www.greyhound.ca) ainsi que jusqu'a la gare centrale ( www.viarail.com). Détail intéressant pour les cyclistes, une piste cyclable relie l'aéroport au centre-ville et si vous désirez , vous pouvez également installer votre vélo, gratuitement, sur un support prévu à cet effet à l'avant du bus ( max 2 vélos par support)
 +
 
 +
== Circuler ==
 +
* Le Seabus (départ un peu avant l'entrée de Gastown) permet de relier la partie majeure de Vancouver à la partie Nord. Celle-ci ne présente pas un grand intérêt; elle abrite une petite communauté iranienne, au milieu des boutiques classiques.
 +
* Bus de ville classique. Ils fonctionnent sur un système à 3 zones (le dimanche tout est au prix d'une zone). Grosso modo, la zone 1 (2,25$ CAN) est la ville; la zone 2 est sortie de ville, et la zone 3 est 'lointain'. Le système de bus est efficace, ils sont réguliers et les chauffeurs sont prêt à aider pour peu qu'on leur demande aimablement.
 +
* Skytrain. Fait une boucle dans la ville.
 +
 
 +
Le site web [http://www.translink.bc.ca/ translink] est extrêmement bien fait : il suffit de donner son départ et sa cible, et on dispose d'itinéraires différents selon que l'on veuille minimiser le nombre de transits, le temps total, ou la distance.
 +
 
 +
Les étudiants universitaires disposent de passes permettant de prendre ces trois moyens de transport de façon illimitée.
 +
 
 +
Pour les touristes, un petit bateau permet de se rendre à Granville Island, mais il ne présente pas un intérêt particulier.
 +
 
 +
== Partir ==
 +
 
 +
La langue officielle de la province de la Colombie Britanique est l'anglais, il arrive parfois que certaines personnes, surtout les jeunes, aient quelques notions de français (deuxième langue officielle du Canada). Une communauté francophone, assez dynamique, s'est installée à Coquitlam, anciennement Maillardville au début du 19 ième siècle et des activités sont tenues régulièrement. Malgré une forte volonté de conserver son héritage, les francophones de la Colombie Britanique sont énormément influencés par la culture américaine, typique au Canada anglais. La communauté asiatique qui forme environ 38% de la population active de cette province, influence aussi la donne en ce qui a trait aux autres langues non-officielles : le cantonais et le mandarin.  À Richmond, ville qui abrite une forte population asiatique, il n'est pas rare de voir des commerces, ou services officiels de la ville offerts uniquement en mandarin et cantonais. La population chinoise vivant à Vancouver est originaire pour une grande majorité de Hong Kong; cet afflut d'immigrants chinois s'est développé vers le milieu des années 1980, où le gouvernement fédéral facilitait le 'raprochement familiale'. La faiblesse du gouvernement provincial a été critiqué quant à sa capacité à faire de l'anglais la langue officielle et protéger ainsi l'héritage britannique de cette province.
 +
 
 +
== Acheter ==
 +
Le coût de la vie sur la côte ouest canadienne est beaucoup plus élevé qu'à l'est. Malgré le fait que les taxes provinciales soient basses, l'inflation demeure élevée. La devise canadienne est la même bien sûr, mais le pouvoir d'achat change. Le budget quotidien en est vite atteint.
 +
 
 +
Les supermarchés classiques permettent de gérer la vie quotidienne :
 +
- Walmart, prix bas et promotions sur certains produits parfois
 +
- Safeway. La carte client est gratuite et donnent des réductions importantes.
 +
- Canadian Superstore.
 +
- Costco. Pour des achats en grosses quantités. Une carte de membre est nécessaire pour faire les achats. Tout le monde peut prendre cette carte, mais elle est payante.
 +
 
 +
Vers le numéro 2600 sur East Hastings (prêt de Gilmore Street) se trouvent des boutiques intéressantes. On trouve par exemple des italiens et un polonais. Les commerçants asiatiques proposent des légumes à des prix très attractifs.
 +
 
 +
== Manger ==
 +
Les restaurants asiatiques sont très important. On pourra facilement s'essayer à des cuisines chinoises, japonaises ou vietnamiennes. Si possible, demander conseil aux autochtones afin de choisir son restaurant. Les gens sont prêt à aider et très serviables, si on se montre tout simplement poli.
 +
 
 +
Il existe aussi des restaurants italiens, surtout sur East Hastings (à partir du numéro 2500 et plus), pâtes et pizza principalement. On pourra également trouver des cuisines russes et ukrainiennes. Cuisines européennes (hors italie) et africaines sont rares.
 +
 
 +
Les prix sont élevés à Granville Island, et la nourriture n'est pas de la plus grande qualité. S'abstenir si possible.
 +
 
 +
Pour les huîtres et fruits de mer, Joe Fortes est un restaurant d'excellente qualité; les prix sont en proportion. En soirée, prévoir au moins 35$ pour le plat, et 8,50$ pour un dessert (+ taxes); prix en septembre 2007.
 +
 
 +
== Boire un verre / Sortir ==
 +
Les quartiers ayant un intérêt pour les touristes comprennent :
 +
- Gastown (partie ancienne et pitoresque avec une 'horloge à vapeur'). Trouver des bus direction Granville et Homer Street.
 +
- Waterfront, le 'front de mer' où on peut se reposer un instant.
 +
- Granville Island, un endroit typique à touriste avec ses marchés et ses artistes. Attention toutefois aux prix bien plus élevés qu'ailleurs. Probablement pas le meilleur endroit pour manger.
 +
 
 +
== Se loger ==
 +
Locations chères par rapport au reste du Canada; les colocations permettent de réduire un peu l'addition.
 +
 
 +
== Apprendre ==
 +
 
 +
== Sécurité ==
 +
La ville est assez sûre. Eviter si possible East Hastings (la partie de la rue dans Vancouver uniquement) de jour, et surtout ne pas y aller la nuit.
 +
C'est un lieu où se réfugient tous les nombreux sans-abris de Vancouver. La mairie ayant fermé un institut psychiatrique il y a cinq ans, plus de 6000 personnes se sont retrouvées à la rue du jour au lendemain.
 +
 
 +
== Santé ==
 +
Pour la santé Vancouver est muni de 3 centres medicaux sur le continent, 1 sur l'île de vancouver et si ça peu vous être utile un quatrieme à la frontiere des Etats-Unis
 +
 
 +
 
 +
Centre Medical du Continent
 +
 
 +
- Cataract MD Vancouver - Laser Eye Center
 +
Suite 101, 1281 Georgia Street West, Vancouver, BC V6E 3J7, Canada
 +
4,3 km N - (604) 639-8088
 +
 
 +
- Avita Massage Therapy Center
 +
301-1111 Lonsdale Avenue, North Vancouver, BC V7M 2H4, Canada
 +
8,0 km N - (604) 980-4491
 +
 
 +
- Ridge Meadows Child Development Center Society
 +
12854 232 Street, Maple Ridge, BC V2X 6T9, Canada
 +
39 km E - (604) 463-0881
 +
 
 +
 
 +
Centre Medical de l'île
 +
 
 +
- Island Reiki& Relaxation Center
 +
682 Montague Rd, Nanaimo, BC V9R 3G3, Canada
 +
62 km O - (250) 668-3442
 +
 
 +
 
 +
Centre medical Frontalier
 +
 
 +
-Blaine Chiropractic Center
 +
245 H St, Blaine, WA, United States
 +
39 km SE - (360) 332-1086
 +
 
 +
== Respecter ==
 +
 
 +
== Rester en contact ==
 +
 
 +
== Liens externes ==
 +
* [http://www.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/ Portail officiel du réseau d'information provincial (SRC C.-B.)]
 +
* [http://www.touristiquementgay.com/canada/ Guide touristique gay de Vancouver]
 +
 
 +
{{Dans|Colombie_britannique}}
 +
 
 +
[[de:Vancouver]]
 +
[[en:Vancouver]]
 +
[[ja:バンクーバー]]
 +
[[nl:Vancouver]]
 +
[[pt:Vancouver]]
 +
[[sv:Vancouver]]
 +
 
 +
[[WikiPedia:Vancouver]]

Version du 22 octobre 2008 à 19:29

Vancouver est une ville située aux portes des grandes forêts de la Colombie britannique au Canada.

Comprendre

Vancouver est gagnante depuis plus de 5 ans selon diffèrentes études en terme de qualité de vie.

Sitôt sorti de la ville, la nature est omniprésente. Vancouver en elle-même n'est pas une ville intéressante, quelques promenades au plus mais c'est tout. À visiter: le musée d'anthropologie à UBC (université de BC) sur la culture amérindienne puisque le canada n'a pas à proprement dit de culture si ce n'est l'influence des Etats-Unis et un passé d'extermination des amérindiens. Le tourisme "nature" est bien implanté et ne venez que pour ça. La vie est assez chère.

La forte population asiatique installée à Vancouver offre un vaste choix de restaurants. Le quartier chinois historique n'est pas un lieu à conseiller à la légère, les personnes sensibles devront même s'abstenir de le visiter, évidemment pas à cause de la population asiatique mais car à proximité se tiennent toutes sortes de personnes intoxiquées ; il n'est pas rare de voir des personnes prendre ou vendre toute sortes de produits. La population chinoise n'habite de toute manière plus là à cause des nuisances. Elle est plutot localisée dans la banlieue à Richmond. Le quartier chinois de Vancouver reste quand même très populaire malgré ces désagréments, et ne pose aucun problème de jour. Il est par contre déconseillé de passer à East Hastings, entre les numéros 1 et 1000 (après, la rue devient une simple périphérie de Vancouver conduisant à Burnaby et ne pose aucun problème).

De nombreuses compagnie aérienne relient Vancouver à l'Europe et l'Asie (via l'europe, transit habituels par Francfort ou Londres). Air Transat offre en été des vols directs sur Amsterdam et Francfort a des prix forts intéressants, ainsi que sur le Royaume Uni. www.airtransat.com. Pour rejoindre le centre-ville de Vancouver plusieurs choix s'offrent a vous. Les transports en communs, offrent un réseau bien développé. Pour soit 2.25$ can. ou 3.25 $ vous rejoindrez asser rapidement le centre-ville de Vancouver. Pour 2009, soit un an avant la tenue des Jeux Olympiques d'hiver de 2010, le Skytrain, métro aérien, très agréable et silencieux, offrant une vue spéctaculaire de Vancouver et ses coast mountains, offrira la possibilité de relier le centre et l'aéroport. Un taxi jusqu'au centre-ville coûte environ 35 $ et le bus vert, appellé Airporter, relie aussi la ville jusqu'a l'aéroport, env. 12 $ aller simple mais attention ce dernier est disponible de 5.30 heures a 23.45 heures seulement. Il offre différents arrêts au centre-ville ainsi qu'au terminus de bus Greyhound (www.greyhound.ca) ainsi que jusqu'a la gare centrale ( www.viarail.com). Détail intéressant pour les cyclistes, une piste cyclable relie l'aéroport au centre-ville et si vous désirez , vous pouvez également installer votre vélo, gratuitement, sur un support prévu à cet effet à l'avant du bus ( max 2 vélos par support)

Circuler

  • Le Seabus (départ un peu avant l'entrée de Gastown) permet de relier la partie majeure de Vancouver à la partie Nord. Celle-ci ne présente pas un grand intérêt; elle abrite une petite communauté iranienne, au milieu des boutiques classiques.
  • Bus de ville classique. Ils fonctionnent sur un système à 3 zones (le dimanche tout est au prix d'une zone). Grosso modo, la zone 1 (2,25$ CAN) est la ville; la zone 2 est sortie de ville, et la zone 3 est 'lointain'. Le système de bus est efficace, ils sont réguliers et les chauffeurs sont prêt à aider pour peu qu'on leur demande aimablement.
  • Skytrain. Fait une boucle dans la ville.

Le site web translink est extrêmement bien fait : il suffit de donner son départ et sa cible, et on dispose d'itinéraires différents selon que l'on veuille minimiser le nombre de transits, le temps total, ou la distance.

Les étudiants universitaires disposent de passes permettant de prendre ces trois moyens de transport de façon illimitée.

Pour les touristes, un petit bateau permet de se rendre à Granville Island, mais il ne présente pas un intérêt particulier.

Partir

La langue officielle de la province de la Colombie Britanique est l'anglais, il arrive parfois que certaines personnes, surtout les jeunes, aient quelques notions de français (deuxième langue officielle du Canada). Une communauté francophone, assez dynamique, s'est installée à Coquitlam, anciennement Maillardville au début du 19 ième siècle et des activités sont tenues régulièrement. Malgré une forte volonté de conserver son héritage, les francophones de la Colombie Britanique sont énormément influencés par la culture américaine, typique au Canada anglais. La communauté asiatique qui forme environ 38% de la population active de cette province, influence aussi la donne en ce qui a trait aux autres langues non-officielles : le cantonais et le mandarin. À Richmond, ville qui abrite une forte population asiatique, il n'est pas rare de voir des commerces, ou services officiels de la ville offerts uniquement en mandarin et cantonais. La population chinoise vivant à Vancouver est originaire pour une grande majorité de Hong Kong; cet afflut d'immigrants chinois s'est développé vers le milieu des années 1980, où le gouvernement fédéral facilitait le 'raprochement familiale'. La faiblesse du gouvernement provincial a été critiqué quant à sa capacité à faire de l'anglais la langue officielle et protéger ainsi l'héritage britannique de cette province.

Acheter

Le coût de la vie sur la côte ouest canadienne est beaucoup plus élevé qu'à l'est. Malgré le fait que les taxes provinciales soient basses, l'inflation demeure élevée. La devise canadienne est la même bien sûr, mais le pouvoir d'achat change. Le budget quotidien en est vite atteint.

Les supermarchés classiques permettent de gérer la vie quotidienne : - Walmart, prix bas et promotions sur certains produits parfois - Safeway. La carte client est gratuite et donnent des réductions importantes. - Canadian Superstore. - Costco. Pour des achats en grosses quantités. Une carte de membre est nécessaire pour faire les achats. Tout le monde peut prendre cette carte, mais elle est payante.

Vers le numéro 2600 sur East Hastings (prêt de Gilmore Street) se trouvent des boutiques intéressantes. On trouve par exemple des italiens et un polonais. Les commerçants asiatiques proposent des légumes à des prix très attractifs.

Manger

Les restaurants asiatiques sont très important. On pourra facilement s'essayer à des cuisines chinoises, japonaises ou vietnamiennes. Si possible, demander conseil aux autochtones afin de choisir son restaurant. Les gens sont prêt à aider et très serviables, si on se montre tout simplement poli.

Il existe aussi des restaurants italiens, surtout sur East Hastings (à partir du numéro 2500 et plus), pâtes et pizza principalement. On pourra également trouver des cuisines russes et ukrainiennes. Cuisines européennes (hors italie) et africaines sont rares.

Les prix sont élevés à Granville Island, et la nourriture n'est pas de la plus grande qualité. S'abstenir si possible.

Pour les huîtres et fruits de mer, Joe Fortes est un restaurant d'excellente qualité; les prix sont en proportion. En soirée, prévoir au moins 35$ pour le plat, et 8,50$ pour un dessert (+ taxes); prix en septembre 2007.

Boire un verre / Sortir

Les quartiers ayant un intérêt pour les touristes comprennent : - Gastown (partie ancienne et pitoresque avec une 'horloge à vapeur'). Trouver des bus direction Granville et Homer Street. - Waterfront, le 'front de mer' où on peut se reposer un instant. - Granville Island, un endroit typique à touriste avec ses marchés et ses artistes. Attention toutefois aux prix bien plus élevés qu'ailleurs. Probablement pas le meilleur endroit pour manger.

Se loger

Locations chères par rapport au reste du Canada; les colocations permettent de réduire un peu l'addition.

Apprendre

Sécurité

La ville est assez sûre. Eviter si possible East Hastings (la partie de la rue dans Vancouver uniquement) de jour, et surtout ne pas y aller la nuit. C'est un lieu où se réfugient tous les nombreux sans-abris de Vancouver. La mairie ayant fermé un institut psychiatrique il y a cinq ans, plus de 6000 personnes se sont retrouvées à la rue du jour au lendemain.

Santé

Pour la santé Vancouver est muni de 3 centres medicaux sur le continent, 1 sur l'île de vancouver et si ça peu vous être utile un quatrieme à la frontiere des Etats-Unis


Centre Medical du Continent

- Cataract MD Vancouver - Laser Eye Center Suite 101, 1281 Georgia Street West, Vancouver, BC V6E 3J7, Canada 4,3 km N - (604) 639-8088

- Avita Massage Therapy Center 301-1111 Lonsdale Avenue, North Vancouver, BC V7M 2H4, Canada 8,0 km N - (604) 980-4491

- Ridge Meadows Child Development Center Society 12854 232 Street, Maple Ridge, BC V2X 6T9, Canada 39 km E - (604) 463-0881


Centre Medical de l'île

- Island Reiki& Relaxation Center 682 Montague Rd, Nanaimo, BC V9R 3G3, Canada 62 km O - (250) 668-3442


Centre medical Frontalier

-Blaine Chiropractic Center 245 H St, Blaine, WA, United States 39 km SE - (360) 332-1086

Respecter

Rester en contact

Liens externes