Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Pontarlier

De Wikitravel
Révision datée du 24 décembre 2006 à 13:31 par Nerijp (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Pontarlier

Default Banner.jpg

Pontarlier, deuxième ville du département du Doubs, capitale du Haut-Doubs et chef-lieu de canton situé au croisement des axes routiers RN57 Besançon (60 km) à Lausanne (70 km) en Suisse et la D437 de Morteau (30km) à Champagnole (45 km) dans le Jura . Gare SNCF sur la ligne Lausanne-Dijon (y compris TGV qui met Paris à 3 heures).

A visiter en ville

Musée de la ville, inauguré en 1977, il vous offre, tout au long de ses 17 salles, toute une collection d’objets archéologiques, de faïence, des peintures comtoises, sans oublier l’histoire de l’absinthe ou fée Verte. Adresse : 2 place d’Arçon (tèl : 03.81.46.73.68) Distillerie Pierre Guy, 49 rue des Lavaux 25300 Pontarlier, tèl : (0033)-3.81.39.04.70

Petite histoire de la Fée Verte

Comme le distillat de Gentiane, l’absinthe ou Fée Verte, étaient connues depuis l’antiquité comme médicament dans nos campagnes profondes. Un « coup de pouce » involontaire de Napoléon semble à l’origine de son essor. Afin d’intervenir contre les autrichien en Italie, Napoléon Ier avait masser des troupes sur la frontière franco-suisse avant d’emprunter le col du Simplon pour passer les Alpes. Comme chacun sait que le troufion ne marche pas à l’eau plate, Napoléon a donc favoriser le développement des distilleries locales ; c’est ainsi que l’absinthe (la Fée Verte) vit son essor.

Or, bien plus tard en 1901, un violent incendie prit dans une distillerie installée au cœur de la ville de Pontarlier. Les cuves contenant 1 million de litres d’alcool auraient, en cas d’explosion, anéanti la ville sans la présence d’esprit d’un ouvrier qui ouvrit les vannes déversant du même coup le précieux liquide dans le Doubs.

La « Fée Verte » transforma la rivière en vaste apéritif anisé, ce qui en premier lieu, fit le bonheur des militaires casernés non loin de là et qui purent boire à même leur casque,.. on dit même que certains se jetèrent à l’eau tout habillés. En deuxième lieu, quelques jours plus tard la Loue, une autre rivière située à 17 km de l’autre côté du massif montagneux, se mit sentir très fortement l’anis. C’est ainsi que l’on découvrit que la Loue était une résurgence du Doubs.

Une loi de 1905, interdit la fabrication et la vente de l’absinthe à cause des ravages qu’elle provoquait chez ceux qui en abusait,… ce qui fit le bonheur des contrebandiers. Aujourd’hui cette loi est abrogée et la ville est de nouveau spécialisée en la distillerie de liqueurs à base d’anis et d’absinthe à la saveur bien particulière.

Axe Morteau-Pontarlier

En quittant Morteau par la D437, la route serpente dans la magnifique vallée du Doubs encaissée entre la haute falaise rocheuse et le fleuve.

  • Après 7 km vous arriver à Remonot, chef lieu de canton, ou une jolie chapelle creusée dans la roche est une halte photos intéressante. Le café-restaurant du lieu est d’un très bon rapport qualité-prix.
  • Encore 9 km et Montbenoit vous accueille dans ses murs pour la visite de la plus belle abbaye du Doubs. Fondée au XII° siècle l’abbaye et le cloître richement ornés suite à l’influence italienne et les voûtes de pierre ne vous laisseront pas indifférent.

Montbenoit est également capitale de la République du Saugeais Site sur Wikipédia).

Axe Pontarlier-Besançon

De Pontarlier après 15 km sur la N57 puis la D41, le petit village de Houans vous livre le joli paysage de la source de la Loue . Résurgence du Doubs qui jaillit à 535 mètres d’altitude, au creux des pittoresques gorges de Nouailles. En été les visiteurs affluent en nombre, attirés pas la beauté du lieu et l’occasion de faire un pique-nique en famille. En continuant, la route vous mène vers le site de Ornans

Axe Pontarlier-Lausanne

  • A 2 km en direction de la Suisse, sur la N57, à la Cluse-et-Mijoux impossible de manquer le château de Joux qui domine la vallée, datant du Moyen-âge ce fort qui servit de prison à Mirabeau et Toussaint-Louverture, fût transformé en forteresse par Vauban. Aujourd’hui un superbe musée d’armes, la visite du site et un panorama unique vous accueilleront.
  • Dans le village, au bas du fort, un carrefour vous permet de partir sur la gauche en direction de la frontière Suisse et de Neuchatel.
  • En continuant à droite sur la nationale, à 2 km un chemin à gauche vous amènera à les Fourgs, la commune la plus haute du département. Essentiellement agricole orienté vers la production laitière et fromagère, le village offre néanmoins de nombreux sentiers pédestres, VTT, ski de fond et alpin en hiver. Un office du tourisme, des maisons d’hôtes, des gîtes d’étapes feront votre bonheur.
  • En reprenant la RN47, vous arriverez à les Hôpitaux-neufs, centre commercial de la station de Métabief et du Mont d’Or. Ce dernier est pourvu de toutes les infrastructure d’une station de ski alpin, avec son télésiège, ouvert toute l’année, qui permet de faire la grimpette sans fatigue et de redescendre à pieds ou en VTT le long des petits sentiers aménagés. Une piste de luge d’été divertira toute la famille. Le lieu ne manque pas d’hôtels et de restaurants pour toutes les bourses.
  • A 7 km plus en avant vous arriverez en Suisse (le chocolat y est excellent), où la route ou l’autoroute vous conduira ou bon vous semble.

la vallée du lac Saint-Point

  • En sortant de Pontarlier, prendre à droite en direction de Malbuisson et Mouthe sur la D437. La route fait le tour du lac, mais vous pouvez emprunter le sentier pédestre balisé qui, sur 23 km, en fait le tour. Marche très facile, très peu de dénivelé et surtout panorama charmant. Vous admirerez les petits villages de Port Titi et des Grangettes, puis le village de Saint-Point et sa plage.
  • A l’opposé la ville de Malbuisson vous offre tous les attraits touristiques voulus. Entre les gîtes, les hôtels, les camping et les restaurants sont là pour agrémenter un séjour heureux. Paradis des pêcheurs, des randonneurs, des skieurs de fond, Malbuisson est aussi la ville où se déroule des courses cyclistes internationales le 15 Août. L’office du tourisme, placé sur le bord de la route au centre du village vous donnera toutes les indications désirées.

En hiver le lac est transformé naturellement en gigantesque patinoire et c’est un véritable spectacle, surtout de nuit.

  • Le lac Saint-Point est le troisième lac naturel de France et son voisin, le lac de Rémoray, beaucoup plus petit et aussi traversé par le Doubs, est une réserve naturelle que l’on peut admirer de près.
  • Toujours sur la D437, 15 km après Malbuisson vous arrivez à Mouthe, chef lieu de canton et village le plus froid de France (en hiver). Un petit sentier balisé vous amènera, à travers les champs de tourbière et de plantes sauvages, jusqu’à la source du Doubs.

Là, vous êtes à 10 km du département du Jura.