Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Lure

De Wikitravel
Aller à : navigation, rechercher
Lure

Default Banner.jpg

Ville du département de Haute-Saône en Franche-Comté, Altitude 300 m. - 10000 habitants - Paris 410 km. - Belfort 30 km, Besançon 80 km - SNCF sur l'axe Paris-Bâle, sous-préfecture - Patrie de Georges Colomb, père du Sapeur Camember.

Voir en ville

  • Eglise Saint-Martin XVIIIe s., son orgues classées et le retable.
  • Nombreux circuits pédestres, départs de circuits cyclistes et automobiles vers les Vosges Saônoises, le Parc naturel des Ballons des Vosges et la haute vallée de l'Ognon - Route des Villages fleuris.
  • Quartier historique de la Fontaine.
  • Site de l’office du tourisme


Voir dans les environs

  • Luxeuil-les-Bains, à 17 km au Nord de Lure par la voie rapide et à 28 km de Vesoul par la N57. Ville thermale déjà connue du temps des Romains.
    • Abbaye de Saint-Colomban, rebâtie aux XVIIe et XVIIIe siècles, à l’emplacement d’une ancienne abbaye fondée en 590 par saint Colomban. Les cloîtres reconstruits au XVe siècle, ont servi de marché couvert sous la Révolution.
    • Basilique Saint-Pierre, romano-gothique du XIIIe, subsiste le clocher occidental reconstruit en 1527, dont le couronnement date du XVIIIe siècle. L’abside a été refaite en 1860 par Viollet le Duc. Un portail classique à fronton de style gothique bourguignon y donne accès. Le buffet d’orgues est soutenu par un atlante posé sur le sol, décoré de magnifiques médaillons sculptés. La chaire, au fin décor Empire, date de 1806 et provient de Notre-Dame de Paris. Le chœur possède quelques stalles intéressantes du Xve siècle.
    • Parc thermal, 3 rue des Thermes (03.84.40.44.22) où jaillissent plus d’une dizaine de sources, dont les eaux les plus chaudes vont de 43° à 63°. De nombreuses structures d’aquathérapie s’y sont développées dans une belle architecture classique du XVIIe siècle.
    • Le Casino et ses machines à sou.
    • A apprécier : le jambon de Luxeuil, la cancoillotte avec la confrérie.
    • Site Web de la ville
    • Site de l’office du tourisme
    • Site du Centre thermale
    • Visite de l’abbaye
  • Fougerolle, Altitude 310 m. Paris 367 km. - Epinal 47 km, Vesoul 39, Remiremont 24, Plombières 11, Luxeuil 9 km par la N57 puis la D83, dans le Parc Naturel des Ballons des Vosges.
    • Capitale du kirsch, Fougerolles s'étend sur 5112 hectares. Au printemps, la marée blanche de cet immense verger précède le temps des cerises et le silence de l'hiver troublé par le murmure du kirsch s'écoulant des alambics.
    • Ecomusée du Pays de la Cerise Tél. 03.84.49.52.50 , du 15 Mai à fin Septembre. Réparti dans sept bâtiments, le musée offre tout un panel d’objet de la vie rurale et du savoir faire de la Région et matière de distillation.
    • Circuit patrimonial de Fougerolles-le-Château au petit moulin.
    • Parc animalier de Fougerolles St-Valbert
    • Parcours de santé - Sentiers pédestres balisés - Circuits VTT.
    • Site de l’écomusée
    • Site de l’office du tourisme
  • Saint-Valbert, en venant de Luxeuil par la N57, au carrefour pour Fougerolle prendre à droite.
    • Ermitage (VIIe s.), église classée du XVIIIe - 54 croix dont une classée au monument historique - Oratoires - Chapelles
  • Ronchamp, altitude 450 à 1148 m. Paris à 450 km, Belfort à 20 km, Besançon à 90 km, Luxeuil-les-Bains à 30 km, Montbéliard à 40 km. Accès par RN19 + Gare SNCF, ligne Paris-Bâle + liaison par cars. Ancienne ville de mines de charbon dont les terrils recouverts de végétations subsistent tout autours de la ville.
  • Champagney, à 4 km de Ronchamp sur la D4. Le village, très étendu au milieu des champs et des forêts, est surtout connu pour son barrage-réservoir
    • Le bassin, alimenté par les eaux déviée du Rahin, pour alimenter en eau le canal de la Haute-Saône. Il a alors fallu construire une digue de 785 mètres de façon à créer une retenue de 13 millions de mètres cubes. La surface de la retenue créée est de 106 hectares, avec une profondeur maximale de 33 mètres et un périmètre de 7 km. Son rôle touristique n'est pas négligeable car une dizaine de clubs y proposent la pratique de la voile, du kayak ou de la planche à voile, sans compter la promenade, la baignade, le pique-nique, la pêche, etc.
    • Le musée de la Négritude qui relate l’épisode de la traite des esclaves a été crée ici parce que Champagney a été la première ville de France à s’êtres élevé officiellement pour l’abolition de l’esclavage.
    • Site de la ville
    • Site Web du barrage


  • Faucogney , Altitude 363 m. - Paris 400 km. - Epinal 55 km, Remiremont 28 km ,Vesoul 47 km , Belfort 44 km, Mulhouse 86 km, Besançon 105 km . gares de Remiremont, lure, Luxeuil. Parc Naturel régional des Ballons des Vosges. Tour du XIVe s, belles unités de façades, maisons du XVIIIe, fontaine de la même époque,

Vestiges de l'ancien prieuré St Jean Baptiste, fondation du moine St Colomban en 580 vestiges de l'ancienne forteresse et des remparts rasés en 1674 - Cité au long et glorieux passé historique, Faucogney fut un des derniers bastions de l'indépendance Comtoise. La ville fut prise par les Français en juillet 1674, après une résistance acharnée.

    • Les 1000 étangs, il y a 12000 ans, des glaciers ont façonné un paysage unique : le plateau des 1000 étangs. Site naturel qui à conservé son authenticité. Véritable paradis de la randonnée avec ses paysages de Landes, forêts, prés entremêlés de ruisseaux et de plans d'eau.
    • Circuit des panoramas (85 km en voiture ) Route des chalots (ancienne réserve à grains ) entre Vosges et Haute Saône à faire en voiture). La Route des mille étangs , route du Parc Naturel des Ballons des Vosges.
    • Site Web des 1000 étangs
    • Site de l’office du tourisme
  • Château Lambert, l’écomusée départemental de la montagne entre Franche-Comté et Lorraine (03.84.20.43.09), voit le jour en 1977. Situé après le Col des Croix à 34 km de Lure sur la D486 ou à 4 km du Thillot (Vosges), dans la région des Vosges Saônoises, le musée évoque la vie rurale en montagne, notamment les métiers de la forêt et de l’artisanat du bois au début du XXème siècle. Installé en partie à l'extérieur, celui-ci présente aussi les activités de la ferme, du moulin et de la forge.
  • Héricourt, à 30 km de Lure et 9km de Montbéliard, jusqu’en 1793 la Seigneurie D’Héricourt faisait partie du Comté de Montbéliard avec une histoire commune. Face à face de deux civilisations : celto-gallo-romaine et germanique, face à face de deux églises : romaine et réformée
    • Le Musée Minal accueille ponctuellement des expositions de photos, peintures, sculptures, artisanat, travaux d'élèves, ainsi que des expositions à thèmes (libération d' Héricourt, le Printemps Musical, Adolphe Kégresse inventeur de la chenille et sa célèbre Croisière Jaune...).
    • Véritable forteresse du Moyen-Age, se dressait sur un banc de pierre calcaire dans la partie supérieure de la ville côté Nord, flanqué de fortes tours reliées entre elles par un solide rempart de 12 m de haut - 4 m de large environné d'un fossé de 8 m rempli d'eau de source - un puits de 26 m de profondeur et 2m50 de diamètre alimentait les habitants du château. Démantelé au 18è siècle, il ne reste que la grosse tour - un escalier de pierre donne accès à 3 salles spacieuses - une cheminée occupe chacune d'elle.
    • Le Fort du Mont-Vaudois (1874), en cours de restauration et visitable, servait de camp retranché de Belfort avec le fort du Salbert.
    • Site de la mairie d’Héricourt
    • Site des communes du canton d’Héricourt