Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Chili : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : navigation, rechercher
Chili

Default Banner.jpg

(Villes)
Ligne 30 : Ligne 30 :
 
* [[Rancagua]]
 
* [[Rancagua]]
 
* [[Santiago]]
 
* [[Santiago]]
 +
* [[San Pedro de Atacama]]
 
* [[Talca]]
 
* [[Talca]]
 
* [[Valdivia]]
 
* [[Valdivia]]

Version du 17 avril 2006 à 22:49


Drapeau
Ci-flag.png
Quelques infos
CapitaleSantiago
GouvernementRépublique
MonnaiePeso chilien (CLP)
Territoiretotal: 756 950 km²
Terre : 748 800 km²
note : inclut Isla de Pascua and Isla Sala y Gomez
Eau : 8150 km²
Population15 498 930 (Juillet 2002))
LangueEspagnol
ReligionCatholisme 89%, Protestantisme 11%,

Le Chili est un pays d'Amérique du Sud, frontalier de l'Argentine, de la Bolivie et du Pérou.

Le Chili a une géographie très particulière, notamment de part son amplitude nord/sud (rapporté à notre hémisphere le pays irait d'Oslo à Dakar). Le nord est désertique (les précipitations sont quasi-nulles), Le centre plutôt tempéré, quasi méditerranéen, plus au sud la régions des lacs a un climat européen plus continental jusqu'à arriver en Patagonie où il fait plutôt frisquet. La végetation suit : cactus au nord, vignes et palmiers au centre, forêts dans la régions des lacs et une espèce de toundra en patagonie.

Villes

Autres destinations

Comprendre

Ci-map.png
Carte du Chili

Arriver

L'aeroport de Santiago est moderne et bien équipé. Les liaisons internes sont modernes. Pour aller dans le centre, ne pas être dupe avec les taxis. Très bonne solution pour ne pas se compliquer la vie, mais sachez qu'il y a des bus qui attendent à la sortie de l'aéroport et qui vous emmènent dans le centre pour 1500 pesos environ. (contre 10 000 pour un taxi).

En bateau

En train

En autocar

En voiture

Circuler

=== En bateau / En avion === (supprimer les chapitres inutiles)

En train

En autocar

Le meilleur moyen de transport à mon avis. Très bon marché, d'excellente qualité et offrant d'énormes possibiltés (horaires, trajets). Il permet de prendre le temps de découvrir le paysage chilien - très riche -

En voiture

Parler

De bonnes bases d'espagnol sont nécessaires pour se débrouiller sur place. Les chiliens ont accent très marqué et il faut quelque temps pour s'y habituer. Les "s" à la fin des mots sont presque toujours inexistants, les "d" des participes passés également, les conjugaisons sont revues, etc... Quelques exemples :

Complicado se prononce " complica'o " ( y dado -> da'o, etc..)
Hablas -> " hablay" (cantas -> cantay, etc...)
Mas o menos devient "ma'o'meno'"

Les phrases sont ponctuées de "cachai" ( traduit par "tu piges" ) et "po'huevon" ( "mec " )

bref, une fois tout cela maitrisé, on pourra apprécier largement la proximité et la générosité des chiliens.

Acheter

Un temps d'immersion est nécessaire pour démarquer les "vrais" prix des prix pour touristes. Mais si nous nous comportons comme des touristes, il ne faut pas s'attendre à autre chose en échange. A priori, pas la peine d'essayer de marchander. Il existe des stands pour touristes et d'autres pour les locaux. A vous d'aller chercher ailleurs ce que vous voulez si vous vous sentez arnaqué, car si VOUS n'achetez pas, il y aura bien quelqu'un d'autre pour le faire à votre place.


Manger

Goûtez les merveilleuses empanadas. Le défi est ensuite de savoir où trouver les meilleures...

Boire un verre / Sortir

A Santiago, les touristes sortent en général dans la rue Suecia. Pubs et boîtes calquées sur le modéle nord américain. Les Santiaguinos se rendent en général à Bellavista , le quartier bohème. Bière bon marché et bonne ambiance, on trouve à manger et à boire pour tous les budgets.

La bière nationale est l' Escudo .  (escupo selon la blague quotidienne, qui veut dire "crachat", pas de doutes à avoir, elle est très correcte )

Goûtez le Pisco Sour !!!!!

Se loger

Selon la durée du séjour et les moyens de chacun, l'on trouvera de tout. 

Les endroits les moins chers sont les "residenciales" ou "hospedajes" . Ce sont des chambres chez l'habitants. Les propriétaires louent en général entre trois et dix chambres dans de grandes maisons ou appartements. Il y a des hôtels très peu chers également. Pour de plus longues durées, on trouvera facilement des colocations, dont les annonces couvrent les murs du centre ville ou les universités. A partir de 3500 pesos par jour, le loyer moyen mensuel est de 100 000 pesos pour un endroit plus que correct. Ceci correspond à une "vraie" immersion à Santiago. Pour le tourisme habituel, compter le double. (pour les quartiers chics)

Apprendre

Travailler

Sécurité

Santé

Respecter

N'oublions pas que c'est à celui qui voyage de s'adapter aux autres et pas le contraire.

Communiquer

Liens externes