Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Transylvanie : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
(Comprendre)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
La '''Transylvanie''' est le nom français d'une région roumaine appelée 'Centru' qui se situe au centre de la [[Roumanie]].
 
La '''Transylvanie''' est le nom français d'une région roumaine appelée 'Centru' qui se situe au centre de la [[Roumanie]].
== Comprendre ==
+
== Historique ==
 
Au cours du dernier millénaire, la Transylvanie fut habitée par quatre groupes ethniques principaux : roumains, allemands, hongrois et sicules (population d'origine inconnue mais de langue hongroise). La Transylvanie fit partie du Royaume Hongrois au début du deuxième millénaire, par la suite fut une principauté indépendante, devint région de l'Empire Austro-Hongrois au XVIIIe siècle et région de la Roumanie en 1918.
 
Au cours du dernier millénaire, la Transylvanie fut habitée par quatre groupes ethniques principaux : roumains, allemands, hongrois et sicules (population d'origine inconnue mais de langue hongroise). La Transylvanie fit partie du Royaume Hongrois au début du deuxième millénaire, par la suite fut une principauté indépendante, devint région de l'Empire Austro-Hongrois au XVIIIe siècle et région de la Roumanie en 1918.
 +
<br>
 +
 +
  
 
=== Département ou Judet (en roumain)===
 
=== Département ou Judet (en roumain)===

Version du 25 juin 2010 à 18:26

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



La Transylvanie est le nom français d'une région roumaine appelée 'Centru' qui se situe au centre de la Roumanie.

Sommaire

Historique

Au cours du dernier millénaire, la Transylvanie fut habitée par quatre groupes ethniques principaux : roumains, allemands, hongrois et sicules (population d'origine inconnue mais de langue hongroise). La Transylvanie fit partie du Royaume Hongrois au début du deuxième millénaire, par la suite fut une principauté indépendante, devint région de l'Empire Austro-Hongrois au XVIIIe siècle et région de la Roumanie en 1918.


Département ou Judet (en roumain)

La Transylvanie actuelle comporte les départements suivants :

  • Alba
  • Brasov
  • Covasna
  • Harghita
  • Mures
  • Sibiu

Ces régions représentent un fort potentiel touristique

Parler

Prejmer, l'église fortifiée

La langue officielle est le roumain, une langue d'origine latine très proche de l'italien. Puisqu'au XIXe siècle le roumain a adopté un nombre considérable de néologismes provenant du français, les locuteurs de français comprendront tant bien que mal le roumain écrit.

Vu qu'environ 20% des habitants de la Transylvanie font partie de la communauté hongroise, le hongrois est la deuxième langue la plus parlée. En ce qui concerne les langues d'usage international, l'anglais se situe à la première place. Il est suivi par le français, l'italien, l'espagonl et l'allemand.

Arriver

En avion

Une rue de la petite ville de Ghimbav

En train

Site des Chemins de Fer Roumains

En voiture

  • E60 - route européenne qui entre en Roumanie à Oradea
  • E68 - route europeenne qui entre en Roumanie à Arad
  • E70 - route européenne qui entre en Roumanie à Timisoara
  • E81 - route européenne qui entre en Roumanie à Satu Mare

Circuler

Église fortifiée de Dealu Frumos

Voir

Villes

Braşov - la vieille ville et Biserica Neagra (L'Eglise Noire)

Patrimoine naturel

  • Parcul Naţional Retezat
  • Parcul Naţional Munţii Rodnei
  • Parcul Naţional Cheile Nerei-Beuşniţa
  • Parcul Naţional Semenic-Cheile Caraşului
  • Parcul Naţional Apuseni - Rezervaţia naturală Padiş
  • Parcul Naţional Călimani
  • Parcul Natural Lunca Mureşului

Patrimoine culturel

Forteresse de Râşnov

Le patrimoine culturel de la Transylvanie est des plus riches. On y trouve les vestiges bimillénaires des civilisations dace et romane (forts à Oraştie, Alba Iulia, Turda etc., mines d'or à Roşia Montană, mines de sel à Turda, Ocna Sibiului etc.), des villes médiévales bien préservées, plus d'une centaine de châteaux de plaisance et de forteresses médiévales, environ 150 églises fortifiées, des églises en bois datant du XVII-XVIIIe siècle etc.

Patrimoine UNESCO en Roumanie

Villégiature

  • des nombreuses stations balnéaires (eaux thermales, minérales et salées)
  • hôtel de glace en hiver à Bâlea Lac, dans le Massif de Făgăraş
  • des stations de sports d'hiver dans les trois branches des Carpates
  • agrotourisme dans toute la région

Faire

Festivals et événements

Prejmer - maison médiévale en cours de restauration
  • des nombreux festivals médiévaux à Sighişoara, Sibiu etc.
  • festivals de film à Cluj-Napoca, Sibiu etc.
  • festivals ethno un peu partout
  • festivals de musique (Peninsula à Târgu Mures, Jazz la Gărâna dans un village à 36 km de Reşiţa etc.)

Route des églises en bois

  • Maramureş
  • Valea Arieşului

Route des églises fortifiées

Eglise fortifiée de Moşna

Dans le sud-est de la Transylvanie.

Route des crêtes

Dans les trois branches des Carpates.

Sports d'hiver

  • Arieşeni
  • Băişoara
  • Borşa
  • Cavnic
  • Harghita Bai
  • Lac Bâlea
  • Muntele Mic
  • Parâng
  • Poiana Braşov
  • Predeal
  • Semenic
  • Straja
  • Suior

Acheter

Manger

Où manger ?

  • unités d'agrotourisme

Quoi manger

  • soupes (ciorbă de burtă, ciorbă de perişoare, ciorbă de varză cu ciolan afumat, ciorbă de măcriş cu cap de miel, urechiuşi, ciorbă de salata în jintuială, ciorbă de agreşe, supă de găina etc.)
  • viandes (friptură de Turda, pastramă de oaie, tocăniţă de pui, gulaş, ceafă umplută etc.)
  • fromages (brânză de burduf, brânză in scoartă de brad, caş afumat, telemea de oaie, urdă etc.)
  • desserts (prăjitură de rubarbă, papanaşi, pancove, plăcinte umplute etc.)

Boire un verre / Sortir

Se loger

Apprendre

Sécurité

Santé

Respecter

Rester en contact

Partir

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites