Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Transylvanie : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
(autres destinations, parler, arriver)
m (Patrimoine naturels)
Ligne 35 : Ligne 35 :
 
== Autres destinations ==
 
== Autres destinations ==
  
=== Patrimoine naturels ===
+
=== Patrimoine naturel ===
 
* Parcul Naţional Retezat
 
* Parcul Naţional Retezat
 
* Parcul Naţional Munţii Rodnei
 
* Parcul Naţional Munţii Rodnei

Version du 25 juin 2009 à 09:20

La Transylvanie est une région au centre de la Roumanie.

Sommaire

Régions

Eglise fortifiée de Moşna

Il ne faut pas confondre l'actuelle région administrative roumaine dénommée "Transilvania" avec l'ancienne Principautée de Transylvanie. La première, tout en englobant la seconde, est beaucoup plus grande et elle couvre aussi d'autres régions historiques voisines de l'ancienne principauté. Ainsi, l'actuelle région de Transylvanie comprend :

  • le territoire de l'ancienne principauté, situé exclusivement à l'intérieur du triangle des Carpates
  • la région de Maramureş au nord de la Transylvanie
  • la région de Sătmar au nord-ouest de la Transylvanie
  • la région de Crişana à l'ouest de la Transylvanie
  • la région de Banat au sud-ouest de la Transylvanie

Toutes ces régions se partageaient à leur tour dans des unités territoriales plus petites, nommées en roumain "Ţară" (au singulier - le mot, signifiant "pays", provient du latin "Terra") ou "Ţări" (au pluriel). Ainsi on en a :

  • Ţara Moţilor dans les Monts Apuseni, le long de la Valea Arieşului
  • Ţara Bârsei au coin sud-est de la Transylvanie
  • Ţara Haţegului qui marquait le passage vers le Banat
  • Ţara Chioarului entre Maramure et Sătmar

etc.

Villes

Braşov - la vieille ville et Biserica Neagra (L'Eglise Noire)

Autres destinations

Patrimoine naturel

  • Parcul Naţional Retezat
  • Parcul Naţional Munţii Rodnei
  • Parcul Naţional Cheile Nerei-Beuşniţa
  • Parcul Naţional Semenic-Cheile Caraşului
  • Parcul Naţional Apuseni - Rezervaţia naturală Padiş
  • Parcul Naţional Călimani
  • Parcul Natural Lunca Mureşului

Patrimoine culturel

Patrimoine UNESCO en Roumanie

Comprendre

Place centrale et église fortifiée de Codlea

Au cours du dernier millénaire, la Transylvanie fut habitée par quatre groups ethniques principaux : roumains, allemands, hongrois et sicules (population d'origine inconnue mais de langue hongroise). La Transylvanie fit partie du Royaume Hongrois au début du deuxième millénaire, par la suite fut une principauté indépendante, devint région de l'Empire des Habsbourgs au XVIIIe siècle et région de la Roumanie en 1918.

Parler

La langue officielle est le roumain, une langue d'origine latine très proche de l'italien. Puisqu'au XIXe siècle le roumain a adopté un nombre considérable de néologismes provenant du français, les locuteurs de français comprendront tant bien que mal le roumain écrit.

Vu qu'environ 20% des habitants de la Transylvanie font partie de la communauté hongroise, le hongrois est la deuxième langue la plus parlée. En ce qui concerne les langues d'usage international, l'anglais se situe à la première place. Il est suivi par le français, l'italien, l'espagonl et l'allemand.

Arriver

En avion

En train

En voiture

Circuler

Église fortifiée de Dealu Frumos

Acheter

Manger

Boire un verre / Sortir

Se loger

Apprendre

Sécurité

Santé

Respecter

Rester en contact

Partir

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites