Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Tanger

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Tanger (Tanjah en arabe) est le chef-lieu de la province de Tanger-Tetouan au nord du Maroc. Héritière du mythe d'hercule, la ville africaine la plus proche du continent europpéen ; fait l'objet d'un nouvel interêt. Après l'avoir méprisée en signe de représaille à la révolte du Rif ; les autorités marocaines veulent lui rendre ses lettres de noblesse. La ville est un immense chantier de rénovation et de construction ; on parle ici d'explosion démographique. L'Europe dans le même temps ; ferme ses frontières ce qui cré un énorme décalage culturel entre les deux cités voisines Tarifa et Tanger

Tanger, le détroit

Introduction

Armoiries de le ville

Située sur la pointe nord-ouest du continent africain, à l'embouchure du détroit de Gibraltar, la ville abriterait 650000 habitants et bientôt 1 million avec les zones péri urbaines. La côte espagnole visible à quelques kilomètres, fait de Tanger une porte entre les deux continents ; bordée à l'ouest par l'Atlantique, à l'est par la Méditerranée. La cité se distingue par son caractère cosmopolite. La région soumise successivement aux conquêtes et à l'influence des berbères, phéniciens, grecs, carthaginois, romains, vandales, wisigoths, byzantins, arabes, portugais, anglais, espagnols, français, allemands ; fût déclarée zone internationale en 1925 (sous contrôle espagnol) jusqu'en 1956 date de l'indépendance du Maroc. Cette dimension internationale est largement palpable à travers tous les aspects de la vie tangéroise dont l'architecture, les lieux de culte...

Arriver

En avion

  • Aéroport international Ibn Batouta. La Cie Royal Air Maroc propose des vols hebdomadaires, directs et réguliers. Une part importante du trafic passe par les aéroports de Casablaca (370 km) et Rabat (281 km). Liaisons interieures quotidiennes. Un second aéroport est en projet pour 2010-12.
  • Malaga (Espagne). des navettes de bus relient Malaga à Algéciras ; de là traversez le détroit pour arriver au port de Tanger. Vous pouvez aussi faire la traversée Algéciras-Ceuta et rejoindre Tanger en longeant la côte africaine qui est plus sauvage. Attention, en raison des travaux surle site du port de Tanger-med, la route côtière est interrompue au trafic routier jusqu'en octobre 2006.

En autocar

La CTM (Compagnie Nationale) prend en charge 80 destinations européennes, vers la France, l'Espagne, la Belgique, l'Allemagne, l'Italie et la Hollande ; ainsi que 100 destinations nationales. La Compagnie de Transport Marocain jouit d'une bonne notoriété, face à la concurrence des sociétés privées.

En bateau

Le port de Tanger se situe à l'ouest de la baie et au pied de la médina , il concentre les activités de transport de voyageurs, de marchandises et port de pêche.

Liaisons proposées depuis Tanger :

  • Algéciras : Liaison régulière sur paquebots de type "Ferry", 2 heures 30 mn de traversée)
  • Tarifa : Navette rapide, 45 minutes
  • Gibraltar : 80 minutes
  • Sète : 36 heures
  • Gênes : 48 heures

Le futur port Tanger-Méditerranée (Ksar Sghir, 50 km à l'est de la ville) dont la mise en service est prévue pour 2007 devrait absorber le trafic de marchandises.

En train

La gare rénovée en 2005, dessert les grandes villes du Maroc. L'axe principale longe la côte atlantique puis s'arrête à Marrakech (Tanger-Rabat-Casablanca-El Jadida-Marrakech). Le réseau (Oncf) s'articule autour des villes de Rabat et Casablanca avec 2 gares chacunes. L'ancienne ligne de chemin de fer partait du port et longeait la plage (début 19ème). Heureusement cette voie a disparue au profit d'un large boulevard lui même rénové.

Circuler

En bus

Les bus de ville (vert) coûtent 3 Dh.

En taxi

Les petits taxis bleu et jaune circulent à l'intérieur de la ville ; le compteur démarre à 1,60 Dh et est majoré de 50% la nuit ; arrondissez au Dh supérieur et pensez au supplément pour les bagages. Pour les longs trajets vous emprunterez un grand Taxi (Berlines beige). Un petit taxi peu prendre en charge 3 personnes un grand taxi 6 personnes. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour la personne à côté du chaufeur de taxi, méfiez-vous des heures de pointe et de l'excitation au mois d'août.

En voiture

Attention, la circulation en ville est limitée à 40 km/h, dans votre véhicule la ceinture de sécurité est obligatoire. Au plus fort de la saison les rues sont envahies de voitures et promeneurs, cela rend la tache des chauffeurs pénible. Pendant cette période la police est particulièrement zélée. La présence d'agents aux grands carrefours, la signalisation simple et clairsemée permet une circulation fluide sans dénaturer le paysage (peu de feux rouge et panneaux d'interdiction). Repérez vous avec les quartiers, les places, les grands commerces, les institutions. Deux larges routes traversent la ville d'est en ouest, l'avenue des Far longe la plage, le boulevard Mohamed V traverse le centre ville. Les horodateurs sont rares et vous trouverez des gardiens de voiture (ils portent un badge) qui vous aideront à vous garer, surveilleront ou laveront votre véhicule contre quelques dirhams. La fondation Mohamed V, met à disposition un centre d'accueil destiné initialement à améliorer l'accueil des Marocains résidents à l'étranger ; "centre d'accueil Malabata". Les autoroutes du Maroc sont récentes et payantes, sur l'axe Tanger - Rabat on compte en 2005 trois aires de repos opérationnelles (Moulay Bousselham, M'nsra, Kenitra).

Voir

  • La baie encore sinistrée en 2005 ; les travaux débutés en septembre redonnent sa dignité à cet endroit. En marchant sur, le sable, l'esplanade, où dans un couloir de palmiers ; vous pouvez admirer le paysage du detroit. Quand l'horizon est dégagée vous devinerez Tarifa à l'horizon.
  • La médina adossée au port représente la partie authentique et historique de la ville. Le petit socco (où souk intérieur) et le grand socco (souk extérieur) témoignent du développement de la cité. En montant vers l'ouest vous pourrez admirer la Kasbah, les remparts sur l'atlantique ; au sommet le mythique café Hafa installé sur la falaise offre une vue imprenable sur le détroit.
  • Le cap Malabata à 15 km à l'est, admirez le lever du soleil et le paysage naturel et préservé.
  • Le cap Spartel à 15 km à l'ouest du centre ville, Lieu de rencontre entre l'Atlantique et la Méditerranée. Vous profiterez d'une plage immense qui descend vers le sud, d'un coucher de soleil remarquable. Sur le même site se trouvent les grottes d'Hercules qui, selon le mythe, lui servirent de refuge après qu'il eut accompli ses travaux.

Faire

  • Promenade au port ; à l'intérieur vous trouverez sardines grillées, crevettes pil-pil et beignets de calamars. Dégustez avec vos doigts (la main droite de préférence) et visitez le port mythique de Tanger. Vous croiserez des visages burinés de marins, des pêcheurs qui remontent les maquereaux à la main avec un simple fil de nylon et un crochet.
  • Déjeuner à l'association Darna qui oeuvre pour les femmes et enfants en difficultés. Rendez-vous place du 9 avril (petit socco) de là regardez vers le haut de la place, vous trouverez des escaliers qui vous mèneront jusqu'à une grande maison ( Darna : rue Jules Cot - place du 9 avril - 90000 Tanger médina - tel/fax : 039 94 70 65). Cuisine saine et équilibrée, menu unique, entrée, plat, dessert et thé pour 47 Dh. L'endroit est calme et discrêt, reconnaissable à de grandes portes vertes. La terrasse ombragée est fréquentée par la communauté occidentale de la ville.

Acheter

On trouve de tout au souk et dans les endroits les plus insolites ; dans la rue, un verre de jus d'oranges pressées 4 Dh, cigarette à l'unité 1 Dh, caliente (gateau de semoule chaud et salé) 1 Dh. Achetez les produits de l'artisanat marocain (cuirs, céramiques, percussions, babouches...). Évaluez la qualité des articles, prenez des informations chez différents marchands, négociez en Dirhams. refusez les tarifs en euro où transformez-les brutalement en dirhams.

Manger

Le port fournit beaucoup de poissons (rougets, soles, calamars, crevettes...) L'influence espagnole se retrouve dans les restaurants de la ville ou l'on trouve plus facilement de la paella, le couscous se déguste le vendredi. Le poulet est bon marché, la viande se mange très cuite. Dans les "snacks" un repas vous coûtera environ 50 Dh on y trouve aussi du foie et de la cervelle. La restauration classique est plus variée mais il faut compter 200 Dh/pers. Si vous cuisinez, faites vos courses au souk, abondance de fruits, légumes, épices... Il est recommandé de bien laver les produits que vous consommez frais pour éviter la "tourista". L'eau courante est potable, il est plus prudent de choisir de l'eau minérale (5 Dh chez le commerçant).

Dormir

On trouve à Tanger de nombreux hôtels de toutes catégories, les tarifs peuvent varier entre la haute et la basse saison.

Routard

Les pensions concentrées autour de la médina, sont moins onéreuses (entre 50 et 100 Dh) au détriment du confort. Les douches et WC souvent en dehors de la chambre, l'eau chaude payante.

Classe moyenne

Les maisons d'hôtes (riad) se développent dans la médina principalement, le concept ici est traditionnel et très confortable. De nombreux hôtels proposent des chambres doubles pour 300 à 500 Dh.

Pleins aux as

Les cinq étoiles "le Mövenpick" moderne à l'ouest de la baie avec son casino ; "le El Minzah" typique et traditionnel en centre ville sont les plus luxueux. Les quatre étoiles sont plus nombreux. Quelques propriétés abandonnées devraient être réhabilitées en hôtels de luxe prochainement.

Partir

  • Chaouen (Chefchaouen) : village de montagne authentique et attaché à la tradition ; à visiter pour l'harmonie des ruelles bleue et blanche, le paysage des montagnes du Rif.
  • en dehors du Maroc, changez où dépensez vos dirhams avant de quitter le pays car il est parfois difficile de changer cette monnaie à l'étranger.

Liens externes

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites