Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Sri Lanka

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Drapeau
Ce-flag.png
Quelques infos
CapitaleColombo; note - Sri Jayewardenepura Kotte est la capitale législative
Governementrépublique
Monnaieroupie du Sri Lankan (LKR)
Superficietotal: 65,610 km2
lacs: 870 sq km
terres: 64,740 km2
Population19,576,783
note: since the outbreak of hostilities between the government and armed Tamil separatists in the mid-1980s, several hundred thousand Tamil civilians have fled the island; as of mid-1999, approximately 66,000 were housed in 133 refugee camps in south India, another 40,000 lived outside the Indian camps, and more than 200,000 Tamils have sought refuge in the West (July 2002 est.)
LanguesSinhala (officielle and langue nationale) 74%, Tamil (langue nationale) 18%, other 8%
note: L'anglais est utilisé couramment par le gouvernement. Environ 10% de la population est anglophone
ReligionsBouddhisme 70%, Hindouisme 15%, Christianisme 8%, Islam 7% (1999)

Le Sri Lanka est pays d'Asie du Sud, dans l'Océan Indien.

Régions

Les régions au sri-lanka : - Kandy - Colombo - Anuradhapura - Dambulla - Galle - Matara - Bentara - Pollonaruwa

Villes

Autres destinations

Comprendre

Arriver

En avion

En bateau

En train

En voiture

Circuler

Ce-map.png
Carte du Sri Lanka

En avion

En train

Le train au Sri Lanka, reste le moyen de locomotion le plus sur après l'avion. Le réseau férré, vieil héritage de l'époque Britannique, sert de trait d'union entre les principales villes du pays. Les horaire sont fixes, mais les places assises sont rares. Il existe 2 classes par train, mais la différence est assez minime surtout en cas d'affluence.

Les wagons sont assez anciens, voire modestes, mais les voyages sont extrêmement pittoresques, notamment dans le sud ouest du pays entre Galle et Kandy. Kandy est le lieu saint du Sri Lanka où s'effectuent la plupart des pélerinages. Le temple de Kandy est sûrement le plus beau de tous et le plus respecté, car il contient, selon la croyance populaire, l'une des dents de Bouddha.

Pour arriver à cette ville quasi-sainte, on arrive par un tortillard de montagne qui nous fait traverser des paysages somptueux tout du long. C'est une traversée magnifique et quasi épique. En effet, la vitesse est extrêment réduite, et les arrêts très nombreux. Au bout de quelques heures, le confort des banquettes, lorsqu'on a la chance d'être assis, devient quasi inexistant.

En cas d'affluence, beaucoup d'homme sont assis sur les marches extérieures du train, ou d'autres se tiennent debout accroché à une barre le corps penché à l'extérieur du train. Il fait beaucoup moins chaud dehors.

Pour éviter le bain de foule, il est préférable de vous renseigner sur les heures de pointe locales, afin de trouver des plages horaires plus confortables.

Conclusion, vu le coût modeste d'un billet de train (60 roupies environ 55 centimes d'euros), la découverte du Sri Lanka se fait essentiellement par le train, qui est le moyen le plus sûr et le plus typique.

En voiture

Circuler en voiture au Sri Lanka est un exercice de style. Le style est dangereux, non pas par excès de vitesse, mais plutôt par les infractions systématiques au code de la route. On double en côte, dans les virages (voire les deux cumulés), plusieurs véhicules à la fois, sans compter les arrets intempestifs des tuk-tuk, et des bus collectifs, souvent bondés de monde.

Autant dire que pour un touriste novice, la conduite au Sri Lanka est à proscrire. Etrangement, le nombre d'accidents de la route demeurent rares, et isolés. La vetusté du réseau routier, faute de moyen, contribue à adopter une conduite particulière. Il n'y a pas d'autoroute au Sri Lanka, donc pas de voies expresses. Le moindre périple en voiture se tranforme en voyage pittoresque et long, la vitesse maximale moyenne est de 60 Km/h.

Par conséquent les conducteurs Sri Lankais ont adoptés un conduite dangeureuse mais courtoise, un coup de klaxon, pour avertir l'autre du dépassement, ou pour éloigner une vache en promenade sur la route…

Jamais une insulte, un énervement, ou des gestes déplacés pour manifester son mécontentement ; on prend des risque mais on reste Bouddhiste même dans la conduite.

C'est la loi du plus fort, ou plutôt du plus gros qui règne sur la route. Les camions, les autocars, les bus sont prioritaires, viennent ensuite les voitures, les tuk-tuk (taxi local), puis les motos, et autres deux-roues. L'absence de trotoirs dans la plupart des villes, nécessite une extrême vigilance, car les abords des routes sont souvent très peuplés ; pietons, vélos, chiens, vaches, poules,…

C'est un autre comportement routier, qui dans les premiers temps effraie, puis peu à peu on apprécie de se faire conduire et découvrir les magnifiques paysages et s'enivrer des senteurs épicées.

Parler

Au Sri-lanka il ya 2 langues : le cinghalais et le tamoul Le cinghalais et la langue officiel du pays.

Acheter

Manger

Boire

Se loger

Apprendre

Travailler

Sécurité

Respecter

Communiquer

Liens externes

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites