Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Saint-Étienne

De Wikitravel
Rhône-Alpes : Loire : Saint-Étienne
Version du 13 décembre 2012 à 21:30 par 2.3.5.124 (discuter)

Aller à : Navigation, rechercher

Saint-Étienne [1] est une ville de France, seconde ville de la région Rhône-Alpes, 180 000 habitants environ (aire urbaine de 506 600 habitants [2]). Préfecture de la Loire. La ville est reconnue par UNESCO dans le réseau des villes créatives.

Comprendre

Vue sur le centre ville depuis le Crêt-de-Roch. Au centre, la cathédrale Saint-Charles. Au fond, les teryls, vestiges du passé minier de la ville.

La ville est située sur le Furan (ou Furens), au pied du massif du Pilat, à environ 59 km au sud-ouest de Lyon et 53 km de Vienne. Le Puy-en-Velay est à 81 km et à l'ouest Clermont-Ferrand est distant de 147 km. Paris à 514 km et Marseille à 309 km

Histoire

La légende rapporte qu'au temps des romains, la bourgade portait le nom de Furanum, du nom du Furan, la rivière qui la traverse. Ce nom se serait changé en Furania, nom qu'elle aurait portée jusqu'au Moyen Âge.

Les premières traces écrites datent de 1258, la ville est nommée Sancti Stephani de Furano (Saint-Étienne de Furan).

La ville connue pour ses fabriques d'armes fut momentanément renommée Armeville ou Commune d'Armes pendant la Révolution française.

Saint-Étienne fut longtemps une ville secondaire, moins influente sur le plan administratif et politique que Montbrison, qui fut préfecture avant elle, et même que Feurs, chef-lieu de la Loire de 1793 à 1795. Ce n'est qu'en 1855 que Saint-Étienne, en raison de son rapide développement industriel et démographique, devint chef-lieu du département.

Ce fut en revanche dès le XVème siècle un centre important de production métallurgique (armes blanches puis armes à feu dès les guerres d'Italie de François Ier) mais aussi de petite métallurgie, à la production très variée, appelée "clincaillerie". Se développa aussi la fabrication de rubans (passementerie) dès le XVIème siècle.

Au moment de la Révolution industrielle s'y développèrent les métiers de métallurgie lourde et l'exploitation massive des mines de charbons.

Au début du XXème siècle, l'industrie de l'arme était dominée par la Manufacture d'Armes de Saint-Étienne (MAS) pour le matériel militaire, et la Manufacture française d'armes et cycles (Manufrance) ainsi que de nombreux artisans pour les fusils civils. Malgré la fermeture de Manufrance il reste encore quelques artisans.

Le premier chemin de fer français y fut construit à partir de 1823. Il reliait Saint-Étienne à Andrézieux et servait à évacuer le charbon des mines vers les bords de la Loire à partir de 1827. Un deuxième fut construit en 1832 entre Saint-Étienne et Lyon : il transportait fret et voyageurs.

La ville fut touchée par le bombardement du 26 mai 1944.

Apres des difficultés économiques dans les année 80 la ville est en pleine rénovation avec comme projet une ville patrimoine et une ville Design.

Arriver

En avion

  • L'Aéroport International de Saint-Étienne [3] à 15 minutes du centre-ville .
  • L'Aéroport International de Lyon - St-Exupéry [4].

En train

Saint-Étienne dispose de plusieurs gares : La ville est reliée de façon régulière à Lyon (et Paris par TGV), Roanne, Le Puy en Velay et Clermont-Ferrand.

  • Une gare principale TGV & TER :
    • Saint-Étienne Châteaucreux (4 liaisons quotidiennes par TGV direct avec Paris).
  • Trois gares secondaires et une halte (TER) :
    • Saint-Étienne Carnot (proche du centre ville)
    • Saint-Étienne La Terrasse (proche du Stade Geoffroy Guichard)
    • Saint-Étienne Bellevue
    • Saint-Étienne Le Clapier (Halte proche du Musée de la Mine)

En autocar

30 lignes régulières du réseau TIL (transport Interurbun de la Loire) desservent les principales communes de la région, ainsi que 38 lignes de proximité pour un tarif unique de 2€.

En voiture

  • De Clermont-Ferrand, Bordeaux, Paris :

A Clermont-Ferrand : suivre A89 - A72 direction Lyon - Saint-Étienne

  • De Lyon, Paris :

Suivre A7 direction St-Etienne - Marseille, puis suivre A47 direction Givors - Saint-Étienne

  • De Marseille, Valence :

Suivre A7 puis à Vienne, suivre A47 direction Givors - Saint-Étienne

  • De Grenoble :

Direction Lyon, puis prendre l'A46 Direction Saint-Étienne - Marseille, puis prendre A47

  • De Toulouse :

Prendre RN88, puis A75 direction Clermont-Ferrand, puis RN88 direction le Puy en Velay, puis Firminy-Saint-Étienne

Circuler

En tram, trolley & bus

Saint-Étienne est pourvu de 58 lignes régulières,(4 de nuit) de bus et trolleybus et d'un réseau de deux lignes de tramway, dont une fonctionnant sans interruption depuis sa création en 1881 :

  • Ligne 1 - de l'Hôpital nord à Solaure
  • Ligne 2 - de Châteaucreux à Bellevue
  • Ligne 3 - de Châteaucreux à Terrasse

L'agglomération a adaptée sa billetterie en 2 zones de déplacements :

  • La zone Grand Saint-Étienne.
  • La zone Grand Gier.

et pour relier les deux

  • Saint-Étienne Métropole toutes zones.
  • La gamme Oùra permet d'utiliser le TER (dans 10 gares de l'agglomération) et les transports collectifs à volonté sur le territoire de l'agglomération.

Société de transports de l'agglomération stéphanoise

En voiture

A part quelques points noirs aux heures d'affluence sur le boulevard périphérique, la circulation est plutôt fluide sur les grands axes qui contournent la ville.

Pour stationner il est est conseillé d'utiliser les parking relais en dehors de la ville et d'utiliser le tramway ou les bus

  • Un parc relais Escale à Saint-Priest-en-Jarez (nord) (correspondance Tram4)
  • Un parc relais à Bellevue (sud) (propriété de Saint Etienne Métropole) (Tram4, Tram5, 1, 7, 14, 18, 35, 80)
  • Un parc relais à Firminy (sud est)(gare sncf) (correspondances 1, 2, 20, 21, 23, 24, 26, 28, 71 à certaines heures)

Différents parkings sont aussi disponibles en proximité de la ville pour ceux qui souhaitent utiliser leurs voitures.


En vélo

Saint-Étienne est la capitale du vélo avec différentes industries comme Manufrance ou Mercier présent depuis longtemps. Un service de vélopartage, nommé Vélivert et comprend 400 vélos en location longue durée et 300 vélos en location libre service répartis dans l'agglomération. Il vous faudra cependant de bonnes jambes pour parcourir ses sept collines. La ville possède différentes pistes cyclables plus ou moins bien aménagées et plus de 300 parkings.

Velivert

Voir

Rue pietone de Saint-Étienne

Le patrimoine architectural remarquable de Saint-Étienne, du XIVe siècle au XXe siècle, lui a valu le label Ville d'Art et d'Histoire. La Tour de la Droguerie, la Bourse du Travail, l'Hôtel de Ville, la Préfecture, la Manufacture d'Armes, le plus ancien pont ferroviaire d'Europe continentale (classé monument historique) et bien d'autres édifices sont autant d'exemples de ce patrimoine exceptionnel. Aussi, Saint-Étienne offre plus de 700 hectares de parcs et espaces verts, parsemés de sculptures, œuvres d'art, essences d'arbres… idéal pour la détente, la promenade et pour découvrir la ville sous un autre angle. La ville possède aussi une riche statuaire. Une réplique de la statue de la liberté est visible pas loin du centre-ville.

À quelques minutes du centre-ville on peut découvrir :

  • Saint-Victor-sur-Loire (village-quartier excentré appartenant à Saint Étienne) qui possède une base nautique et est appelé « la plage des stéphanois » et la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire.
  • On peut également visiter le château féodal de Rochetaillée.

Musées

  • Musée d'Art Moderne, [5]. 2e collection d’Art Contemporain en France.
  • Musée d'Art & d'Industrie, [6]

. 1ère collection mondiale de rubans, 1ère collection française de cycles, collection d’envergure d’armes.

  • Musée de la Mine, [7].
  • Musée du Vieux Saint-Étienne , [8].
  • Les Ateliers et le Conservatoire des Meilleurs Ouvriers de France, [9].
  • Musée des Transports Urbains de St-Etienne et de sa Région.
  • L'Astronef, [10]. Planétarium de Saint-Étienne.
  • Mémorial de la Résistance et de la Déportation

Site remarquable

Chateau de Rochetaillée
  • Le chastel de Saint-Victor sur Loire - Est un chateau édifié au XIIIe siècle pour protéger le bourg médival qui dominait la vallée de la Loire et du Lizeron. Aujourd’hui il est constitué d'un bâtiment central entouré de deux tours et de fortifications. A l’intérieur un jardin à la française est présent .
  • Maison de la nature de la Frapna(quartier de Saint Victor): La maison de la Réserve Naturelle des Gorges de la Loire est un lieu d’accueil présentant les richesses naturelles du site et est le point de départ des sentiers d’observation des gorges.
  • Château féodal de Rochetaillée - Sa date de construction reste inconnue mais on trouve au moins sa trace dans la littérature en 1173. Situé sur un piton rocheux qui le rendait inaccessible au nord, le château était composé de quatre tours dont trois subsistent aujourd'hui
  • Barrages du Gouffre d'Enfer - Les alentours sont un lieu idéal pour la promenade ou le cyclisme à travers sapins et parois rocheuses, avec une cascade (d'où vient le surnom du Gouffre d'Enfer) et une montée du barrage par un escalier tortueux et des passages taillés dans la roche.
  • Quartier Saint Jacques - L'un des plus ancien quartiers de la ville avec des habitation du XIII siecle. La nuit tombée c’est un lieu très animé, avec de nombreux bars et pubs branchés.
  • Stade de Football Geoffroy Guichard - Revenant sur la légende des verts.
  • Les Ancien bâtiments de Manufrance
  • La Cité du design - Lieu d'exposition et de promotion du design construit sur l'ancien site de la Manufacture d'Armes et inauguré en octobre 2009. Le site accueille aussi l'Ecole supérieure d'art et design de Saint-Etienne. La Cité du design organise tous les 2 ans la Biennale Internationale Design Saint-Etienne. Prochaine édition : 20 nov - 5 déc 2010.

Architecture remarquable

Quartier Saint Jacques
  • La Maison François Ier (7 et 9, place Boivin) construite en 1547 dans le noyau primitif de la ville est la plus remarquable des rares maisons du XVIe siècle restant à Saint-Étienne. L’édifice possède une façade à élévation gothique, mais l'influence de la renaissance est sensible dans le décor extérieur (médaillons) et surtout intérieur (plafond à la fougère et les cheminées monumentales).
  • Maison ancienne,rue du Théâtre. Maison à colombage du XVIe siècle.
  • Tour de la Droguerie, Place du Peuple. Construite au XVIe siècle. La tour faisait partie des anciens remparts qui ceinturèrent la vieille ville.
  • Hôtel particulier de Jullien-Chomat de Villeneuve (rue Gambetta) bâtiment du XVIIe siècle. Il est aujourd’hui occupé par le Musée du vieux Saint-Étienne.
  • Manufacture d'armes de Saint-Étienne, rue Bergson. Construite en 1864, sur une surface de 12 hectares. Conçue dans l'esprit des architectures rationalistes du XVIIIe siècle, dans la lignée des Salines de N.Ledoux,du Grand Hornu près de Mons; c'est un "Palais" industriel et militaire, en briques rouges et pierres blanches,une représentation prestigieuse de la puissance du second Empire. Une partie des bâtiments dont l'hôtels des directeurs, furent détruits pour la réalisation de la cité du design.
  • Manufrance, cours Fauriel. Manufacture d'Armes et Cycles du XIXe siècle.
  • Hôtel particulier "Le Palais Mimard", place Anatole-France. Construite au XIXe siècle d'architecture néogothique.
  • Immeuble Grand-Cercle, place de l'Hôtel de Ville. Un bâtiment XIXe siècle avec des décoration de style rococo.
  • Ancienne Chambre de Commerce, rue de la Résistance. Construite au XIXe siècle. Le tribunal des prud’hommes siège aujourd’hui dans ce bâtiment.
  • Hôtel de Ville, place de Hôtel de Ville. Construit par les architectes Dalgabio en 1821.
  • Les Nouvelles galeries, rue Gambetta. A été édifié par Léon Lamaizière en 1895 pour agrandir le bazar de Mme Démogé.
  • La Bourse du Travail, cours Victor Hugo. Construite par l'architecte Léon Lamaizière a été inaugurée à trois reprise en 1904, puis 1906 et enfin 1907. Les façades sont décorées du style néo-classique avec les différentes activités stéphanoises représentées : les cycles, les armes, la mine, la métallurgie.
  • L’hôtel de la Préfecture, place Jean Jaurès. Construite par l'architecte Mr Huguet fut inauguré en 1902. De nombreuses sculptures ornent le bâtiment : le buste casqué de la déesse Athéna, mais aussi les blasons de Saint-Étienne et les deux Sous-Préfectures Roanne et Montbrison et le blason Loire, ainsi que la façade sud qui résume les grands moments de l’histoire de la Loire…
  • L’immeuble de la Condition des Soies, rue d'Arcole. Un bâtiment construit par Léon et Marcel Lamaiziere, dont l’édification s'acheva en 1910. Il était conçu jusqu'en 1962 pour effectuer les opérations techniques et réglementaires propres à la rubanerie. La façade en calcaire est ornée des courbes de l'art nouveau avec des motifs de la rubanerie et du mûrier. Les fers forgés des fenêtres, de la grille d'entrée et de la rampe d'escalier rappellent aussi la première activité de cet immeuble.
  • L'école des mines, cours Fauriel. Edifié entre 1924 et 1927 de style néo-classique. Il est composé d'un bâtiment central relié en U par deux bâtiments latéraux. Sur la devanture du bâtiment principal, le balcon est soutenu par deux atlantes figurant un mineur et un métallurgiste. Le tout est surmonté d'un fronton représentant l'école qui distribue à des enfants casqués la science sous forme de livres et d'outils. Deux statues symbolisant la science et l'industrie ont été insérées dans des niches. Différents noms d’élèves, de professeurs et de directeurs marquants sont sculptés sur la façade. L’école reçut différentes extensions, en 1969, avec la construction d’un bâtiment au sud. De 1973 à 1975, d'autres ajouts sont réalisés avec la construction de la Rotonde et d’autre bâtiment.
  • Immeuble de La Loire Républicaine, place Jean-Jaurès. Construite par l'architecte Léon Lamaizière au XXe siècle pour le journal de La Loire Républicaine.
  • Immeuble Preynat-Séauve, Avenue de la Libération. Bâtiment du XXe siècle de type haussmannien.
  • Bâtiments administratifs des Hospices Civils, rue Michelet. Bâtiment du XXe siècle.
  • Hôtel particulier Subit-Gouyon ou Hatier, rue de la Richelandière. Un bâtiment de style Art Déco. construit en 1931 pour le pharmacien Hatier par L'architecte Armand Subit et l'ingénieur Henri Gouyon. Il abrita le restaurant trois étoiles de Pierre Gagnaire.
  • Les Maisons sans Escalier, 48 et 56 rue Daguerre. Construites dans les années 30 par l'architecte Auguste Bossu, dont la distribution intérieure se fait au seul moyen d'une rampe unique.
  • Immeuble Moderne d'Auguste Bossu, rue des Creuses. Réalisation de l'architecte Auguste Bossu au XXe siècle.

A voir pas loin

Eglise Saint-Pierre le Corbusier
  • Patrimoine Le Corbusier de Firminy-Vert, [11]. L’ensemble du site Le Corbusier est classé monument historique et est composé : d'une maison de la culture et de la jeunesse (ex-espace le Corbusier), d'une unité d'habitation, d'un stade municipal, de l'église Saint-Pierre, d'une piscine. L’ensemble est le plus important site réalisé par l'architecte en Europe et le second dans le monde juste avant sa mort.
  • Les gorges de la Loire, qui est classé en Réserve Naturelle.
  • Le parc naturel régional du Pilat, [12]. Situé dans des forêts de moyenne montagne. Ce vaste parc de plus de 700 km² culmine à 1432 mètres au Crêt de la Perdrix. Il constitue une réserve importante pour la faune et la flore de ces régions montagneuses. Il est aussi composé d’un important site de sport d’hiver avec l'Espace nordique du Haut Pilat.
  • Château d'Essalois, du XIVe siècle qui surplombe le lac de Grangent.
  • Les momies de Saint-Bonnet-le-Château - Une quarantaine de corps datant du XVI siècle sont conservés dans la crypte de l’église.
  • La Chartreuse de Saint-Croix-en-Jarez date du XIIIème siècle, est la seule Chartreuse devenue village. Il est classé plus beaux villages de france [13]

Faire

Apprendre

Saint Etienne possède une Ecole Supérieure de Commerce ( ESC ) dans les ancieux locaux de Manufrance Une école d'ingénieur réputé : Les mines Une université Iut...

Travailler

Siège social de Casino
  • Mission locale pour l'emploi des jeunes de Saint Étienne et de la couronne stéphanoise, 16 rue Polignais, tél. 04 77 49 27 49, fax 04 77 33 81 88, e-mail, [14].
  • Centre d'affaire dans le quartier de Châteaucreux en cour de réalisation composé de 40 ha dont 250 000 m2 de bureaux et 400 logements locatifs au sud et au nord de la Gare de Châteaucreux. Le siège social mondial du Groupe Casino est le fer de lance de ce pôle tertiaire.

Acheter

  • Vous repartirez bien de la ville avec un souvenir de la mythique équipe des Verts.
  • Le Parc Giron qui est aménagé en village d’antiquaires.
  • Les Chocolat Weiss spécialité stéphanoise avec un magasin rue du général Foy.
  • L’épicerie Cornand et fils créée en 1919 très réputé surtout pour ses pâtes fraiches maison.

Manger

Spécialités

On trouve différentes spécialités culinaires à Saint-Étienne et dans les environs

  • Les Bugnes, s'apparentant aux beignets.
  • Le Sarasson, proche du fromage blanc, est tiré du babeurre (petit lait résultant de la fabrication du beurre) par précipitation avec de l'eau bouillante, les grains de sarasson formés sont ensuite récupérés par égoutage. Consommé frais, il peut être nature ou assaisonné aux herbes (ciboulette, éventuellement ail, sel et poivre) et accompagne les pommes de terre cuites à l'eau ou à la vapeur.
  • La rapée, galette de pommes de terre, équivalente à la crique ardéchoise (ou lyonnaise). Dégustée salée et poivrée ou plus rarement, avec du sucre ou de la confiture.
  • La soupe mitonnée , Soupe de légumes à laquelle on ajoute du beurre et du pain dur bouilli à feux doux.
  • Le Charbon, nougatine de chocolat dont l'emballage est souvent noir pour rappeler le charbon autrefois extrait dans la région.
  • La salade de barabans, Salade de pissenlits avec des lardons cuits ..
  • Le barboton, ragoût de pommes de terre assaisonné avec du laurier et du thym.
  • Le patia, pommes de terre mélangées avec de la crème et du beurre et cuit pendant plusieurs heures.
  • Les matefaims, Sorte de crêpe compacte qui à l’origine était fait à partir de la farine de seigle mélangée avec de l’eau légèrement salée. Aujourd’hui l’eau est très souvent remplacée par du lait, des œufs sont ajoutés.
  • Les grillatons, sorte de pâté issu de résidus de gras et de viande cuit à la poêle servi dans des faisselles à fromage.
  • Les côtes du Forez, vignoble distantes de quelques dizaines de kilomètres seulement.
  • La fourme de Montbrison, fabriquée sur les monts du Forez.

Routard

  • Bol' appétit, 9 rue Clovis Hugues, tél. 04 77 74 93 15, [15]. Tarifs : 7,50€.

Classe moyenne

  • Chez Les Fondus , 23 Rue Marengo, tél. 04 77 33 29 68, e-mail. Spécialités montagnardes. Tarifs : 15/20 €.
  • El Sombrero, 4 Cours Victor Hugo, tél. 04 77 32 91 22, [16]. Spécialités méxicaines. Tarifs : 19/23€.
  • Flamiche , 19 Rue Pointe Cadet, tél. 04 77 21 55 47, e-mail, [17]. Tarifs :12/25 €
  • L'escargot D'or , 5 Cours Victor Hugo, tél. 04 77 41 24 04, fax 04 77 37 27 79, [18]. Cuisine Traditionnelle. Tarifs : 14/33 €.
  • La Mangoune , Gare du Clapier - 10, boulevard Pierre Mendès, tél. 04 77 21 29 04, fax 04 77 21 29 04, e-mail, [19]. Spécialités auvergnates. Tarifs : 10/20€.
  • Le bistrot de Paris, 7 place Jean Jaurès, tél. 04 77 32 21 50, fax 04 77 33 68 64. Tarifs : 24/40 €
  • Nota Bene, 8 place Jean Jaurès, tél. 04 77 33 49 21, fax 04 77 33 49 21. Tarifs : 7.50/23 €.
  • Restaurant du Musée d'Art Moderne, La Terrasse, tél. 04 77 79 24 52, fax 04 77 79 92 07. Tarifs : 15/25 €
  • L'Epicurien 13, Rue Praire, tel. 04 77 41 09 19 Tarifs : 15/30 €
  • Le Praire 14, Rue Praire, tel. 04 77 25 17 10 Tarifs : 15/45 €
  • Le Clos Fleuri 76, avenue Albert Raimond 42270 Saint Priest En Jarez, tel. 04 77 74 63 24 Tarifs : 30/60 €

Plein aux as

  • Andre Barcet, 19 Bis Cours Victor Hugo, tél. 04 77 32 43 63, fax 04 77 32 23 93, e-mail, [20]. Tarifs : 22/67 €
  • Le Flore, 31 Boulevard Jules Janin, tél. 04 77 33 03 96, e-mail, [21]. Tarifs : 25/50 €
  • Restaurant Nouvelle*, 28-30 Rue St Jean, tél. 04 77 32 32 60, fax 04 77 41 77 00. Tarifs : 27/77 €.
  • Le Neuvième Art, Place du 19 Mars 1962, 42170 Saint-Just-Saint-Rambert, tél. 04 77 55 87 15 Tarifs : 60/100 €.
  • Restaurant Les Iris, 32 avenue Jean Martouret 42160 Andrezieux Bouthéon, tél. 04 77 36 09 09 Tarifs : 25/70€.

Sortir

Biennale du design
  • Match de l'ASSE au Stade Geoffroy Guichard.
  • Réserve Naturelle des Gorges de la Loire.
  • Parc Naturel Régional du Pilat.
  • Le quartier des Martyrs de Vingré, à moins de 5 minutes à pieds du centre ville, vous propose de nombreux bars et pubs aux ambiances variées, où vous pourrez boire un verre en terrasse.
  • Le Golf de Saint-Étienne, 107 hectares de verdure et de plaisir.
  • Le Zenith , C'est actuellement la plus grande salle de spectacles de la ville.
  • L'Opéra théâtre de Saint-Étienne,avec une saison culturelle offre plus de 300 spectacles .
  • La Rotonde Centre qui associe l’approche pédagogique, expérimentations et culturelle autour de thématiques scientifiques.
  • Le Fil salles de musiques actuelles.
  • La Comédie de Saint-Étienne, est une scène d'importance nationale qui a été la première scène théâtrale décentralisée par Jean Dasté.
  • Parc des Expositions.
  • Le Gran Lux, est une salle de visionnage souterraine et usine pour fabriquer des films.
  • Le Triomphe programmation de type café-théâtre et concert avec des pièces en Gaga.
  • L'Épallle théâtre programmation autour du one-man-show.
  • Le Théâtre de la Grille Verte avec une programmation autour du théâtre amateur.
  • Le Chok théâtre.
  • Le Verso centre de création théâtrale contemporaine.
  • Le nouvel Espace Culturel programmation en direction du grand public.
  • Le cinéma d'art et d'essai Le Méliès aujourd'hui situé place Jean Jaurès, dans l'ancien immeuble du Progrès (4 salles).
  • Le Cinéma d'art et d'essai classé Recherche Le France situé près du quartier de Châteaucreux (2 salles).
  • La galerie d'Art contemporain Le Réalgar.

Se loger

Routard

  • Auberges de jeunesses Le Pertuiset, Les Echandes - Unieux, tel. 04 77 35 72 03, fax 04 77 35 78 13, e-mail.
  • Camping de Chantegrillet, 16 allée Chantegrillet, tél. 04 77 33 18 62.
  • Foyer Clairvivre, 14 rue de Roubaix, tél. 04 77 45 54 00. Tarif: 22/18 €
  • Résidence sociale Le Pax, 27 rue Elisée Reclus, Tél.04 7749 31 31. Tarif 16€

Classe moyenne

  • Agnès Hôtel , 18, Rue de la Résistance, tel. 04 77 32 1982, fax 04 77 41 17 42. Tarifs : 30/38 €.
  • Hôtel Tenor , 12, Rue Blanqui, tel. 04 77 33 79 88, fax 04 77 41 69 81, e-mail, [22]. Tarifs : 52 €.
  • Hôtel des Arts, 11, Rue Gambetta, tel. 04 77 32 42 11, fax 04 77 34 06 72. Tarifs : 46/61€.
  • Aréna Hôtel 17, Rue Marc Charras, tel. 04 77 49 47 47, e-mail, [23]. Tarifs : 38/49 €.
  • Austria Hotel, Place Massenet La Terrasse , tel. 04 77 93 47 77, e-mail, [24]. Tarifs : 40/80 €.
  • Central Hôtel, 3, Rue Blanqui , tel. 04 77 32 31 86, fax 04 77 37 47 05.
  • Furania Hôtel , 18, Rue de la Résistance , tel. 04 77 32 19 82, fax 04 77 41 17 42. Tarifs : 45/74 €.
  • Le Chaudron Vert 23, Rue Trois Glorieuses, tel. 04 77 74 23 18, fax 04 77 92 49 57. Tarifs : 37/52 €.
  • Hôtel Bellevue, 17, Place Bellevue, tel. 04 77 81 42 81. Tarifs :35/78 €.
  • Hôtel le Carnot, 11, Boulevard Jules Janin, tel. 04 77 74 27 16, fax 04 77 74 25 79.
  • Le Baladin Hôtel, 12, Rue Ville , tel. 04 77 37 17 97, fax 04 77 37 17 17. Tarifs :37/56 €.
  • Hôtel le Cheval noir, 11, rue François-Gillet, tel. 04 77 33 41 72. Tarifs : 42/70 €.
  • Splendid hotel, 16 rue du Théâtre, tel. 04 77 33 72 94. Tarifs : 26/38€.

Plein aux as

  • Hôtel Terminus du Forez, 31, Avenue Denfert Rochereau, tel. 04 77 32 48 47, fax 04 77 34 03 30, e-mail, [25]. Tarifs : 59/69 €.
  • Hôtel Brasserie d'Anjou, 32, Avenue Denfert Rochereau, tel. 04 77 32 34 36 , fax : 04 77 41 80 54. Tarifs : 49/90 €.
  • Hôtel Astoria, Rue Henri Dechaud, tel. 04 77 25 09 56 , fax 04 77 25 58 28, e-mail, [26]. Tarifs : 54/78 €.
  • L'Hôtel du Golf , 67, Rue Saint Simon, tel. 04 77 41 41 00, fax 04 77 38 28 16, [27]. Tarifs : 72 /160 €.
  • Midi, 19 Boulevard Pasteur, tel. 04 77 57 32 55 Tarifs : 58/90 €.
  • Mercure, Rue Dewuppertal parc de l'Europe, Tel 04 77 57 32 55 Tarifs : 93/121 €.
  • Villa Roassieux, chambres d'hôtes, 5 passage Jean Baptiste Corot, Tel 04 77 41 20 87, [28]. Tarifs : 95/130 €

Rester en contact

  • Le 3eme Monde, 34 rue Charles De Gaulle, tél. 04 77 37 89 83, e-mail, [29]. Salle reseau, centre internet, initiation et formation internet.
  • Loft PC, 24 Place Chavanelle, tél. 04 77 32 70 89. Lieu sympa, coloré! Coin café, journal tous les matins.
  • Cyber Espace, 32 rue Paul Bert, tél. 04 77 32 14 59, fax 04 77 32 14 59, e-mail.

Conserver la santé

  • Centre Hospitalier Universitaire de Saint Etienne - Hôpital Nord: Avenue Albert Raimond, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, ligne de Tram 1 destination Hôpital Nord

Gérer le quotidien

Partir

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites