Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Russie

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Drapeau
Rs-flag.png
Quelques infos
CapitaleMoscou
Régimefederation
Hymne NationalChamp patriotique
MonnaieRouble russe (RUR)
Superficietotal: 17 075 200 km²
eau: 79 400 km²
terre: 16 995 800 km²
Population144 978 573 (juillet 2002 est.)
LangueRusse, autres
Religionchrétiens orthodoxes, musulmans sunnites, bouddhistes lamaïstes, animistes, autres

La Russie est un pays qui s'étend de l'Europe de l'Est à l'Asie. Elle a une frontiere avec la Chine, la Mongolie, le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, l'Ukraine, la Biélorussie, la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie et la Finlande.

Régions

Carte de la Russie

La Russie compte 89 régions administratives réunies dans les 7 circonsriptions fédérales: Centrale, de Sud, de la Volga, de Nord-Ouest, de Sibérie, de l'Oural et de l'Extrême Orient. 79,3% de la population russe habite sur le territoire européen de la Russie.

Villes

zelenodolsk

Comprendre

Arriver

En Autocar

La compagnie française Eurolines [1] dessert la Russie. Elle propose des tarifs parmi les plus bas du marché et en tout cas souvent moins cher que les compagnies aériennes

en avion

En bateau

En train

En voiture

Depuis Paris, on peut rejoindre la Russie en passant principalement par la Belgique, la Hollande, l'Allemagne via Berlin puis la Pologne. Il faut d'abord passer la frontière biélorusse à Brest par la route M1, possibilité de faire étape à Minsk ou d'éviter cette ville par une déviation puis on arrive enfin en Russie près de Smolensk par ce même axe. Il est à noter qu'en Biélorussie et en Russie, on alterne route ordinaire et autoroute (gratuite en Russie !...).

Aucun taux d'alcoolémie n'est toléré en Russie et pas plus en Biélorussie. Comme on dit en France : "celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas". Les autoroutes (pour le peu qu'il y en a...) sont limitées à 110 km/h et 100km/h pour la Biélorussie puis les nationales à 90 km/h. En ville vous ne devez pas dépasser le 60 (ni le 30 dans certaines zones à Moscou).

La carte verte d'assurance automobile internationale est désormais valable en Russie.

Circuler

En avion

Les aéroports n'étant pas tous équipés d'ILS, certaines liaisons peuvent être interrompues (durablement) par mauvais temps.

Prévoir l'achat des billets très en avance. Des compagnies privées qui s'apparentent à nos agences de voyage disposent de kiosques de réservation dans les endroits fréquentés (aéroports, gares, centre-villes).

Acheter le billet très à l'avance n'est plus vraiment nécessaire. Si il y a de la place on peut très bien acheter son billet pour le jour même.

On entend dire que certaines petites compagnies auraient tendance à utiliser du matériel obsolète ou mal entretenu. Les plus grosses sont relativement sûres.

En train

En Russie, les trains de voyageurs se répartissent en deux grandes classes : trains de "banlieue", appelés "Elektritchka", semblables aux nôtres (quoique parcourant parfois plus de 100km, avec des tronçons directs), et trains de grandes lignes. Dans les grandes gares, ils partent d'endroits distincts. Les billets d'elektritchka peuvent être achetés au dernier moment, et les places ne sont pas numérotées. Un contrôleur parcourt le train en permanence... ainsi que de nombreux vendeurs ambulants.

Les trains de grandes lignes russes sont sensiblement moins fréquents qu'en France, un tous les deux jours sur certaines liaisons, mais aussi sensiblement plus confortables. Eu égard aux distances, l'essentiel est constitué de voitures lits. Il existe 3 types : par coût décroissant (inversement proportionnel au nombre de places par wagon), compartiments de 2 avec service renforcé ("luxe" ou "SV"), compartiments de 4 ("coupé"), les mêmes sans portes avec des couchettes le long du couloir ("platzkarte"). À la limite, certains convois comptent des wagons assis "obshchiy", à éviter.

Il n'y a pas de contrôleur dans ces trains, mais, sous l'autorité du chef de train ("brigadir"), un chef de wagon ("provodnik") et un adjoint dans chaque voiture, qui contrôlent les billets à l'entrée (et préviennent au besoin de l'approche de la destination), distribuent draps et couvertures, veillent à l'hygiène, au confort, et à la tranquilité. Ils entretiennent un samovar d'eau chaude, à disposition des voyageurs, et on peut toujours s'adresser à eux en cas de besoin. Généralement, une relation amicale s'installe vite avec les autres passagers, on partage la nourriture apportée avec d'autres voyageurs.

Le train faisant la liaison Moscou-Vladivostok, appelé "Transsibérien" met une semaine à parcourir les 9500 km de voies.

En voiture

Conduire en Russie suppose une bonne adaptation aux habitudes locales, qui s'éloignent parfois fort de celles d'Europe occidentale.

En cas d'accident, il faut en principe appeler la police de la route (GIBDD-GAI) pour faire établir le constat. Voir section "Sécurité".

Une assurance locale est obligatoire pour circuler avec son véhicule en Russie. En 2006, compter 1500 roubles pour 1 mois; 2200 pour 2 mois, 5000 pour 6 mois... N'oubliez pas, à la frontière lorsque vous entrez en Russie, de faire la vérification du véhicule (carroserie, ..)

Attention : on ne peut conduire en Russie une voiture dont on n'est pas propriétaire, que muni d'une procuration notariée nominative de celui-ci.

Les axes principaux et secondaires en Europe sont de très bonne qualité ; mais les petites routes, ou celles des régions plus éloignées de Moscou, peuvent être non asphaltées - c'est-à-dire soit en terre battue (gruntovka), soit recourevtes de gravier. Dans ce dernier cas, il est conseillé de rouler lentement : en effet, au fil du temps le gravier forme des "vagues" perpendiculaires à la direction du trafic, qui provoquent des tressautements néfastes à la mécanique.

L'essence vendue en Russie est excusivement sans plomb. Dans les régions particulièrement peu peuplées, les stations peuvent être distantes : il peut être conseillé de prévoir un bidon d'essence de secours. Encore une fois, on peut compter en cas de grande détresse sur la solidarité des autres conducteurs... à charge de revanche !

Les panneaux routiers sont à peu près identiques à ceux du reste de l'Europe. Attention cependant : une ligne pointillée n'autorise pas toujours le dépassement, bien surveiller aussi la signalisation verticale, qui l'emporte. Sur les routes principales les panneaux indicateurs sont transcrits en alphabet latin. Hors agglomération il est obligatoire de circuler en feux de croisement.

Le taux d'alcoolémie autorisé est 0. On est aussi tenu de transporter une pharmacie de secours, un extincteur... En cas d'infraction, il est hélas souvent possible de négocier un dessous de table, dont le montant varie fortement suivant les régions (ex : 500 roubles dans la région de Saratov, 50 roubles dans celle d'Orenbourg). Cela dit, aucun problème si on respecte bien le code.

En taxi

Les taxi sont reconnaissables avec les portes et le toit peint en damier.

Ne prennez pas le taxi dans les endroits touristiques, vous n'aurez que très peu de chances de marchander et le prix risque d'être élevé. Prennez les transports en commun ou un taxi arrêté quelques rues plus loin.

Avant de rouler, négocier le prix de la course.

Certains particuliers jouent le rôle de taxi pour un prix plus intéressant. Eviter ce genre de mode de déplacement si vous êtes seul, ainsi que s'il y a plusieurs personnes dans la voiture. L'argent d'un touriste attire souvent beaucoup de mauvaises situations.

En transport en commun

Si vous êtes à St. Péterbourg ou à Moscou, prennez le métro. Les rames sont régulières, rapides, et les stations construites à l'époque Stalinienne sont de véritables oeuvres d'art: Peintures, décorations, marbre, lustres, ...

Le réseau de bus, publics ou privés, est très développé, tant à l'intérieur des villes, qu'en interurbain - auquel cas ils partent de gares routières ("avtovokzal") centralisées. Les liaisons par bus sont encore moins chères que le train, mais plusieurs centaines de kilomètres assis peuvent être une épreuve pour certains, malgré les arrêts réguliers pour se dégourdir les jambes. Pour l'interurbain toujours, il est vivement conseillé de s'y prendre quelques heures à l'avance au moins pour acheter les billets, et de se présenter à l'embarquement avec une demi-heure d'avance. À Moscou, il est très avantageux d'acheter les billets de bus en avance. Prévoir les deux sortes actuellement en vigueur : "électronnique" (pour bus avec tourniquet (!)) ou non.

Il existe aussi des minibus charter d'une quinzaine de places ("march'rout'ka" en urbain, "gazelle" en interurbain). Plus rapide (et un peu plus cher) que le bus, mais moins confortable, car exigü.

Pour les marchroutka et les bus urbains en province, on paye souvent à la descente.

Parler

Quelques mots de base pour comprendre et se faire comprendre :

(les lettres en gras doivent être accentuées lors de la prononciation)

  • Oui : Да - da
  • Non : нет - niét
  • Bonjour
    • tutoiement : здравствуй - zdrastvouï
    • vouvoiement : здравствуйте - zdrastvouïtié
  • Au revoir : До свидания - da svidania
  • Salut :
    • arrivée : привет - privt
    • départ : пока - paka
  • S'il vous plaît (ou "de rien" après un merci) : пожалуйста - pajal'sta
  • Merci : cпасибо - spassiba

Acheter

La monnaie est le rouble (рубль) divisé en 100 kopeks (копейка). En 2007, 1 € équivaut à environ 35 roubles. C'est une monnaie non changeable hors du territoire russe.

Sur place, les euros (ou dollars) sont parfois acceptés (dans les grandes villes) mais il est possible de retirer directement des roubles aux guichets automatiques (банкомат). Il faut à chaque fois s'acquiter d'une commision pour retrait hors-UE (de l'ordre de 3 € plus 2% du montant retiré). Tout dépendra de votre organisme financié.

Manger

La cuisine russe est très diverse. Voici une liste (non-exhaustive) de ce que vous pourrez trouver sur place :

  • пельмени (piélmiémi) : spécialité de Sibérie. Ce sont des raviolis à la viande assaisonnée, servis avec de la sauce tomate. Excellents arrosés de vodka.
  • котлеты (katliéty) : viande hachée, grillée ou panée, servie avec du riz ou des légumes.
  •  : spécialité Khirghize. Sorte de Kébab (viande de mouton rôtie et galette) servie noyée dans du bouillon.
  • Diverses variétés de супы (soupes) servies en entrée, le plus souvent avec une noisette de crème fraîche :
    • солянка (salianka) : soupe de tomates, oignons avec des morceaux de porc.
    • борщ (borch') : soupe de tomates, chou, betterave, pommes de terre, carottes, et parfois avec un peu de boeuf.
    • фрикаделли (fricadelli) : d'origine italienne, c'est une soupe de viande, de pomme de terre et de betterave.

Boire

Est-il nécessaire de présenter la fameuse "petite eau" qui fait, en partie, la renommée de la Russie? Vous pourrez trouver de la водка (vodka) un peu partout. On peut trouver des bouteilles de bonne qualité à environ 6-7 €. Elle se boit généralement pure, souvent accompagnée de fruits, légume, charcuterie et/ou fromage. La tradition veut que le verre ne soit reposé qu'une fois fini... pour être de suite rempli! Il existe également d'autres boissons alcoolisées. Si le cognac arménien est populaire, la Russie produit d'excellentes bières, dont la plus connue est la Baltika, qui existe à différents degrés d'alcool, et la bière Ivanovo. Ce sont les deux bières les plus connues de Russie. Le kvas est également une boisson gazeuse populaire, surtout en été où les températures peuvent facilement monter jusqu'à 30° voire plus dans beaucoup de régions! Il s'agit d'une boisson à base de pain fermenté, peu alcoolisée, dont le goût se situerait entre du cola et du café. Le kompot est une sorte de sirop. C'est en fait un ensemble de fruit bouillis dans de l'eau sucrée(faisant partie de la boisson), que l'on conserve dans des grands pots, et qui a un goût fruité légèrement sucré. On en prend surtout au petit déjeuner. Le thé est cependant la boisson la plus largement consommée et appréciée des Russes, qui font de leur pays le premier importateur au monde! Généralement noir ou gris, il est réputé à juste titre pour être assez fort. On le parfume parfois à la bergamote. On en boit à toute heure de la journée, et à chaque repas. Certains Russes généralement âgés en consomment jusqu'à une tasse toutes les demi-heures! Un bon thé russe est préparé à l'aide d'un samovar (une sorte de bouilloire).

Se loger

  • Russie Tourisme, [2] réservation d'appartements et d'hôtels à Moscou, à Saint Pétersbourg et dans de nombreuses autres villes de la Russie.
  • Host Families Association (HOFA) (À partir de 22 eur. par nuit), (, fax: +7 (812) 275 1992), [3]. Depuis 1990 HOFA organise les invitation de visa, chamres d’hotes, appartments, forfeits chez russes dans 60villes en Russie et CIS .

Apprendre

Fournit des détails sur l'éducation en Russie, une formation préparatoire à l'université, et des cours de langue russe : http://www.edurussian.com/ .

Pour ceux qui veulent apprendre les bases de la langue russe, ou simplement comprendre le fonctionnement de l'alphabet cyrillique, voici un site gratuit de cours en ligne : http://www.russianlessons.net/.

Aussi, si vous souhaitez utiliser audio libre et leçons vidéo pour apprendre le russe d'une façon unique, vous pouvez visiter : http://www.learnrussian.net

Transcription des caractère cyrilliques :

  • а = A
  • б = B
  • в = V
  • г = G (se prononce comme dans gare)
  • д = D
  • е = E (se prononce ou i en fonction de l'accentuation)
  • ж = ZH (son j)
  • з = Z
  • и = I
  • й = Ï (se prononce comme la terminaison de ail)
  • к = K
  • л = L
  • м = M
  • н = N
  • о = O (se prononce o ou a selon l'accentuation. E.g. площадь (place) se prononce plochiad alors que гостиница (hôtel) se dira gastinitsa).
  • п = P
  • р = R (roulé, comme en espagnol)
  • с = S (se prononce toujours comme le son ss)
  • т = T
  • у = OU
  • ф = F
  • х = KH (se prononce comme dans le ch allemand)
  • ц = TS
  • ч = CH (se prononce tch)
  • ш = SH
  • щ = CHTCH (se prononce chi)
  • ы = Y (son i prononcé avec la langue rétractée)
  • э = E (se prononce é)
  • ю = YOU ou IOU
  • я = YA ou IA
  • ё = YO ou IO

Travailler

Sécurité

Il convient d'éviter autant que possible toutes les régions du nord du Caucase, où la situation socio-économique dégradée a favorisé particulièrement le développement du banditisme et de la corruption - sans compter les conflits interethniques.

Numéros d'appel téléphonique des Secours :

  • 01 - Pompiers
  • 02 - Police
  • 03 - SAMU
  • 04 - Gaz

En cas d'accident automobile, il faut en principe appeler la police de la route (GIBDD-GAI) pour faire établir le constat. Une information judiciaire peut être souverte à cette occasion afin de déterminer les responsabilités. Les conducteurs russes sont soumis à une assurance obligatoire "responsabilité civile", mais qui ne fonctionne pas comme en France : le remboursement n'est pas automatique, il n'y a pas d'accord général entre compagnies ; certaines sont même en faillite. Bien se renseigner peut éviter des déconvenues. Un règlement à l'amiable est parfois préférable. Il convient alors, comme en tout domaine dans ce pays, de faire preuve de solidarité humaine. Attention cependant à ne pas se trouver victime de racket : certaines bandes ont comme spécialité les faux accidents suivis d'extorsion de fonds. Mieux vaut repérer la manoeuvre dangereuse auparavant, car ces groupes opèrent généralement en situation de force.

Considérer avec circonspection les groupes de jeunes gens désoeuvrés, notamment à la sortie des discothèques ou des bars. L'alcool aidant, ils peuvent avoir un comportement désagréablement imprévisible.

Respecter

Les Russes attachent une importance particulière au souvenir de la "Grande Guerre Patriotique" (Seconde guerre mondiale)qui les a énormément marqués, avec plus de 25 millions de morts, la libération du camps d'Auschwitz, et la prise de Berlin. Autant dire que chaque famille a été touchée par cette guerre,considérée comme une catastrophe, mais également comme l'épisode le plus glorieux de leur histoire, et il convient de ne pas plaisanter avec cela. Lorsque vous arrivez chez un hôte, il est d'usage de se déchausser. L'hospitalité étant un point d'honneur pour un Russe qui vous accueille, il est mal vu, voir impoli de refuser un verre ou de la nourriture. Un Russe vous donnera à manger et à boire jusqu'à ce qu vous n'en pouviez vraiment plus. De même, il est d'usage d'apporter des cadeaux aux gens qui vous invitent, des fleurs, de la nourriture, parfums etc, et il en vaut mieux en avoir trop que pas assez! Pour ce qui est de la politique, il ne sert strictement à rien de se mettre en conflit avec les Russes. Il faut savoir qu'ils sont très fiers d'être Russes, et la majorité d'entre eux soutient leur président et leur premier ministre pour les changements de niveau de vie des dernières années. De même, pour les Russes, la Tchétchénie est, a toujours été et sera toujours un territoire russe. La plupart des Russes sont orthodoxes, mais il existe d'autres religions (islam, bouddhisme, judaïsme) il est d'usage de respecter un certain nombre de rites avant d'entrer dans un lieu de culte. Enfin, si la plupart des Russes parle assez bien anglais ou allemand, il est préférable de connaître un peu de russe. Même quelques mots dits avec difficulté vous garantiront un large sourire et une hospitalité chaleureuse, car peu d'étrangers francophones ou anglophones le font!

Communiquer

Ambassades en Russie

  • de Belgique [4]
  • de France [5]

Ambassades de Russie

  • Site sur la Russie du Ministère des affaires étrangères français [[15]

Autre

Alliance français[16] decouvres la langue et culture de France en citees de Russie.


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites