Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Ramallah

De Wikitravel
Moyen-Orient : Palestine : Ramallah
Version du 9 janvier 2014 à 16:44 par 37.76.216.8 (discuter)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Ramallah est une ville située au centre de la Cirjordanie, en Palestine

Comprendre[modifier]

Ramallah est actuellement le siège de l'Autorité Nationale Palestinienne qui est la représentation politique provisoire des palestiniens de l'intérieur et qui a été créee en 93 suite aux accords d'Oslo.

Actuellement c'est la capitale de facto de la palestine, bien que la capitale revendiquée soit Jérusalem

Arriver[modifier]

  • à partir d'Israel ou de Jerusalem Est : Aller à Jerusalem Est vers la porte de Damas. Sur le grand parking près de cette porte il y a de nombreux taxis collectifs appelés Sheyrout auquels vous pouvez demander de vous emmenez à Ramallah
  • Une station d'autobus est également disponible à l'est de la porte de Damas (demandez aux gens pour trouver l'endroit) l'autobus 18 ou 19 vous emmènera directement au checkpoint, ou, si la circulation le permet directement au centre de la ville (7.90 nis)
  • à partir de villes palestiniennes : Demander aux taxis collectifs d'aller à Ramallah
  • à partir de Jordanie : Trouvez un moyen de transport qui vous emmenera à un des check points (qui sont des points de passages militaires israeliens) permettant l'accès à la Cisjordanie. Après avoir passé le check point, trouvez un taxi collectif pour Ramallah

A noter que les taxis ne peuvent pas vous amenez directement dans la ville de Ramallah. Ils vous emmmènent au check point (poste de contrôle militaire israelien) de Qalandya où vous devrez montrer vos papiers aux militaires israeliens qui peuvent aussi fouillez toutes vos affaires y compris vous mêmes. De plus il n'est pas inhabituel qu'ils vous interdissent d'y aller ou vous fasses attendre quelques heures (c'est néanmoins beaucoup moins courant pour les détenteurs d'un passeport étranger que pour la population locale). De plus ils vous demanderont les raisons précises qui vous font venir à Ramallah. Vous pouvez leur dire que vous venez visiter le centre culturel franco-allemand. L'arbitraire de l'armée israelienne y est omniprésent.

La situation politique étant plus calme (décembre 2013), il est maintenant possible de passer le check point sans trop de problème (sans même montrer le passeport, la plupart du temps). Certains autobus ne s'arrête même pas à la frontière.

Ensuite une fois le check point passé vous pourrez reprendre un taxi collectif qui vous emmenera où bon vous semble.

Circuler[modifier]

Il est très facile de faire le tour de la ville, que ce soit grâce aux taxis collectifs ou individuels, voir en particuliers la place des lions. Ne pas employer le terme "sheyrout" qui est un terme hébreu auprès des Palestiniens, mais le mot "service for Ramallah".Les chauffeurs palestiniens comprennent tout de suite.

A voir ici[modifier]

La moukata[modifier]

C'est le siège de l'Autorité Palestinienne dont le président actuel est Mahmoud Abbas (dit Abou Mazen). L'ancien président, Yasser Arafat, a une scepulture ici. C'est aussi le siège de la garde présidentielle: la force 17

Le centre culturel franco-allemand[modifier]

C'est un immeuble tout nouveau crée par des fonds allemands et français. Il est un havre de paix permettant de voir gratuitement des films en français et en allemand et qui permet aussi l'étude de ces 2 langues. A visiter.

A voir pas loin[modifier]

  • A Taybeh (quelques km au nord est de Ramallah). La brasserie artisanale [1] qui produit la bière Taybeh. La visite guidée de la micro-brasserie est gratuite et donne lieu à une dégustation. Accueil sympathique et anglophone.

Apprendre[modifier]

L'Université Birzeit offre des cours d'arabe ainsi que sur la culture et la politique palestinienne nommé le PAS (Palestine and Arabic Studies). Voir le site web : http://sites.birzeit.edu/pas/

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Routard[modifier]

Classe moyenne[modifier]

Pas au RSA[modifier]

Boire[modifier]

Beaucoup de magasins proposent des jus de fruit (grenade, pomme), préssés devant vous pour quelques shekels.

La ville compte aussi de nombreux bars.

Se loger[modifier]

Routard[modifier]

Hostel in Ramallah est la seule véritable auberge à Ramallah pour les voyageurs indépendants. Endroit agréable et propre avec une clientèle varié et très intéressante. Offre des tours gratuits de la ville (le samedi) et d'un village, Bil'in ou Nabi Saleh (vendredi, pour la manifestation). Lit à partir de 50 nis. http://www.hostelinramallah.com/

Classe moyenne[modifier]

Pas au RSA[modifier]

Rester en contact[modifier]

Conserver la santé[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Il est quand même préférable de se tenir informé de la situation politique lorsque vous y êtes. Normallement Ramallah n'est plus occupée par l'armée israelienne mais cela peut arriver si la situation se détériore fortement. Si c'est le cas faites très attention aux contacts avec l'armée, y compris et surtout lors des manifestations de jeunes palestiniens car ça peut très vite dégénérer.

Partir[modifier]

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites