Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

République d'Irlande : Différence entre versions

De Wikitravel
Europe : Îles britanniques : Irlande : République d'Irlande
Aller à : Navigation, rechercher
(Tourisme)
(Tourisme : publicité)
Ligne 265 : Ligne 265 :
  
 
[http://www.gov.ie/en Gouvernement d'Irlande]
 
[http://www.gov.ie/en Gouvernement d'Irlande]
 
=== Tourisme ===
 
[http://www.goirlande.fr Goirlande.fr]
 
 
[http://www.discoverireland.com/fr Office de tourisme.fr]
 
 
[http://france.12travel.com myguideIreland]
 

Version du 17 mars 2009 à 09:00

République d'Irlande [[noframe|81px|noframe|Drapeau]]
[[noframe|250px|noframe|]]
[[noframe|250px|noframe|Localisation]]
Capitale Dublin
Superficie total: 70 280 km²
zones inondées: 1 390 km²
terres: 68 890 km²
Population 3 883 159 (est. juillet 2002)
Monnaie Euro (EUR)
Langue Anglais, langue généralement utilisée, Irlandais (Gaëlique), parlé principalement le long de la côte ouest.
Religion Catholique romain 91.6%, Église d'Irlande 2.5% (dont protestants), autres 5.9% (1998)
Électricité 230V/50Hz (Prise UK)
Indicatif tél. +353
Fuseau horaire UTC


La République d'Irlande (Eire) est un pays d'Europe de l'Ouest.

Sommaire

Villes principales

  • Dublin, capitale de la République d'Irlande, est le centre névralgique du pays.
  • Cork, deuxième ville du pays, est avant tout un port de commerce important et une ville étudiante.
  • Galway, troisième ville en nombre d'habitants, se situe à la même latitude que Dublin sur la côte ouest. C'est la porte d'entrée vers le Connemara au nord et le Burren au sud. C'est une ville agréable qui a su garder une taille humaine et ses traditions.

Comtés, par ordre alphabétique

Comté de Clare

Comté de Clare propose de nombreux centres d'intérêt, dont les mondialement connues falaises de Moher et la région karstique du Burren.

  • On peut regretter que les falaises de Moher soient de plus en plus aménagées, pour éviter les accidents et développer le commerce lié au tourisme. La beauté naturelle exceptionnelle du site en souffre un peu, d'autant que le chemin est tellement balisé qu'il en devient très limité (frustrant pour ceux qui apprécient la randonnée en bord de falaise, à moins de passer les barrières et de faire fi des panneaux d'avertissement, mais les travaux d'aménagement n'étant pas encore terminés, il n'est pas évident que cela reste possible très longtemps).
  • Le Burren est une zone Karst karstique désertique, peuplée de vestiges celtes et préhistoriques. Le plus célèbre est le dolmen de Poulnabrone, distant de quelques kilomètres du fort du IX° siècle de Cahercommaun. On peut également y visiter :
  • L'abbaye de Corcomroe, à la limite nord du Burren et du comté de Clare. Actuellement en pleine restauration, on ne peut en visiter que le cimetière et ses belles croix celtiques. C'est tout de même un bon avant-goût des paysages et de l'ambiance du Burren si on vient de Galway.
  • Le Clare Heritage and Genealogical Centre. Le principal thème de ce centre sur l'héritage et la généalogie du comté de Clare est l'ouest de l'Irlande au XIXe siècle. Toute l'histoire de cette période est retracée. Vous y découvrirez les modes de vie, les coutumes et la culture traditionnelle de l'époque, ainsi que les grandes lignes historiques de la période des famines et des émigrations.
  • Les grottes d'Ailwee. Avec leurs nombreuses et magnifiques stalactites et stalgmites, elles attirent chaque année de nombreux touristes. On peut y visiter de merveilleuses cavernes.
  • Le village de Lisdoonvarna, où se déroule en septembre le "Matchmaking festival", plus grand rassemblement de célibataires en Europe.
  • Les îles d'Aran.
  • Autres visites possibles :
  • Le Lahinch Seaworld est une attraction récente qui propose de voir et comprendre la vie sous-marine de la côte ouest.
  • La Burne Smokehouse est l'entreprise irlandaise qui produit les saumons fumés les plus raffinés de l'océan Atlantique. On y présente les traditions perpétuées.

Comté de Cork

  • Mizen Head est la pointe sud ouest de l'Irlande, redoutée des marins qui s'y échouent fréquemment. On vous fait payer pour arriver tout au bout de la pointe. Coin perdu (du moins en basse saison) avec un seul hôtel et des petites résidences pour vacanciers, et peu ou pas de voiture : si vous avez envie d'isolement...

Comté de Donegal

  • Slieve League, au sud du comté, offre une randonnée le long de falaises de 600m de haut sur l'océan.
  • Parc National de Glenveagh se trouve au nord du comté. On y trouve la Mt Errigal, sommet du Donegal, ainsi que le Château de Glenveagh, sur la rive du Lough Veagh (Loch Ghleann Bheatha).

Comté de Galway

Outre la ville de Galway, cette région comprend le célèbre Connemara et le grand lac du Lough Corrib.

  • Galway.
  • Le Connemara.
  • Le Lough Corrib.

Comté de Kerry

Surnommé "Le Royaume" (The Kingdom), le Kerry présente des paysages saisissant de montagnes, de côtes découpées et de lacs glaciaires. Si la capitale officielle est Tralee, les principales routes et complexes touristiques se concentrent autour et au départ de Killarney. Pour les amateurs d'activités sportives, on y trouve facilement où pratiquer le golf, le cyclisme, l'équitation, les sports aquatiques et la randonnée pédestre.

  • Le Ring of Kerry promenade touristique qui fait le tour de la péninsule d'Iveragh.
  • La péninsule de Dingle avec le port de Dingle, très haut en couleurs.
  • Les îles Skellig, à la point extême sud-ouest de l'Irlande.
  • Le Parc National de Killarney, avec la traversée du Gap of Dunloe, les jardins de Muckross ou le panorama de Ladies View.
  • Valentia Island, haut-lieu de la météorologie maritime et des communications transatlantiques.
  • La ville de Tralee, célèbre en août pour l'élection de la "Rose", plus belle jeune fille d'origine irlandaise de par le monde.

Comté de Mayo

C'est une région calme et charmante, aux paysages variés, aux vues panoramiques, au patrimoine archéologique, historique et sportif important, qui satisfera tous les visiteurs, quels que soient leurs centres d'intérêts, et plus particulièrement ceux qui recherchent un séjour relaxant au contact de la nature.

  • Le Croagh Patrick, appelé aussi "The Reek", est une montagne (750 m au dessus de la mer) située à quelques kilomètres de la ville de Westport. Sa particularité est d'être entourée de multiples légendes comme celle qui dit que Saint Patrick aurait chassé les serpents d'Irlande en priant durant une retraite sur cette montagne. D'autre part, tous les ans, durant le dernier week end de juillet, a lieu un pélerinage qui part (tôt le matin) d'une église située à quelques kilomètres de la montagne, et se fini au sommet par une messe donnée en l'église qui est sur le sommet de cette montagne. Son ascension est facile et prend environ 1h30, un paysage magnifique par beau temps récompense les courageux grimpeurs.
  • Le port de Killary, surplombé par la montagne Mweelrea, la plus haute de la province du Connacht avec ses 819 mètres, propose un beau panorama.
  • Le village de Cong, sur la rive nord du Lough Corrib, à la frontière avec le comté de Galway, est célèbre pour les ruines et le paisible parc de son abbaye du XII° siècle et surtout pour le Château d'Ashford, splendide résidence médiévale du XIII° parfaitement restaurée. Avec sa vue sur le Lough Corrib et les croisières musicales qui y sont proposées, avec ses jardins somptueux qui abritent l'école de fauconnerie d'Irlande, avec son golf minutieusement entretenu, le long d'une paisible rivière où il fait bon pêcher à la mouche, on comprend qu'il soit devenu l'un des plus beaux hôtels du monde. Hormis l'intérieur du château, réservé aux heureux résidents, tout le reste est accessible gratuitement.

Comté de Meath

Considéré comme le coeur historique de l'Irlande celte, le comté de Meath (en gaelique, le milieu) correspond à la région du même nom où les 4 provinces celtes (Leinster, Ulster, Munster, Connacht) organisaient les rencontres de leurs rois et de leurs druides. On y trouve notamment la Colline de Tara, capitale mythique où siégeaient les hauts-rois d'avant le christianisme.

  • le musée préhistorique de Bru Na Boinne donne accès aux tumulus de Newgrange, Knowth et Dowth.
  • la bataille de la Boyne retrace la défaite de Jacques II en 1690 lors de la "guerre des deux rois".

Comprendre

Histoire

L'indépendance

La République d'Irlande a été auto-proclamée en 1919 à la suite de l’échec de l'insurrection de Pâques de 1916. Il faudra attendre la fin de la guerre d’indépendance (1919-1921) pour que 26 comtés obtiennent leur séparation officielle du Royaume-Uni, et forment l’État libre d'Irlande qui deviendra une République indépendante en 1948. C'est à cette époque que l’IRA, l'Armée Républicaine Irlandaise, armée nationale de l'État libre, commence une nouvelle lutte terroriste en Irlande du Nord et en Grande-Bretagne, pour que les six comtés d'Ulster intègrent la République d'Irlande. Après un premier cessez-le-feu en 1962, l'IRA se reconstitue à la fin des années 60, suite à la violente répression des marches des droits civiques en Irlande du nord. Un deuxième cessez-le-feu sera annoncé en 1994, de brève durée (reprise des attentats en 1996). Un accord de paix est signé à Belfast en 1998, approuvé par référendum dans les deux Irlandes. La direction de l'IRA a fini par accepter d'ordonner la fin officielle de la lutte armée le 28 juillet 2005.

Arriver

En avion

Pour aller en Irlande en avion il y a le choix dans les compagnies aériennes :

  • AerLingus est la compagnie aérienne irlandaise, elle dessert de nombreuses destinations de/vers l'Irlande et dans le monde.
  • AirFrance dessert l'Irlande via sa filiale CityJet, pris à l'avance vols AirFrance peuvent concurrencer les tarifs d'une compagnie low Cost.
  • RyanAir est la compagnie low Cost irlandaise, elle vole depuis Bruxelles-Sud-Charleroi pour la Belgique et pour la France depuis Paris Beauvais, Marseille, Nantes, Carcassonne ... et vers plusieurs villes d'Irlande dont Dublin, Shannon etc...
  • Aer Arann propose des vols intérieurs, vers le Royaume Uni et également vers Lorient.

En bateau

Circuler

En avion

Compte tenu de la taille du pays, ils n'ont que peu d'intérêt et sont parfois chers. La plupart des grandes villes (Dublin, Cork, Galway, Limerick...) sont toutefois déservis par des aéroports régionaux. Des compagnies de bus effectuent le trajet de l'aéroport au centre-ville pour un prix modique.

  • Ryanair (en français) propose désormais des vols à tarifs très réduits entre Dublin et Cork. Les tarifs commence a 20 Euros A/R incluant les taxes (Bus A/R 18 Euros, Train A/R 59 Euros).
  • Aer Arann (en français) propose aussi des tarifs relativement bon marché pour les aéroport de Dublin, Galway, Cork, etc.

En train

Il y a peu de lignes de train et c'est assez cher, préférez le bus, sachant que l'île est assez petite, et que ces trajets ne sont pas trop pénibles.

Site internet

En bus

  • Dublin Bus : Dublin est assez bien fourni en ce qui concèrne le système de bus. A noter toutefois que les bus n'acceptent que les pièces (pas de billets) et ne rendent pas la monnaie. Ca surprend au début!
  • Bus régionaux : C'est le plus simple et le moins cher si vous n'avez pas de voiture à votre disposition. La plupart des bus sont confortables et climatisés. Les temps de trajet ne sont pas beaucoup plus long qu'en train.

Un bon plan si vous restez au moins une semaine est d'acheter un pass, par exemple auprès de la compagnie nationale de bus irlandaise : bus Eireann. Les pass les moins chers vous permettent de voyager 3 jours sur huit. Un bon moyen d'allier le bus, le vélo, la marche à pied et de rester libre de vos mouvements sans vous ruiner. [1]

En voiture

En Irlande on roule à gauche et les distances sont quasiment toutes exprimées en kilomètres, mais parfois encore en miles (Anciens panneaux de signalisation). L' Irlande est passée au système métrique en Mars 2005.

Les routes sont de qualité moyenne, même si de grands travaux d'amélioration des axes majeurs sont en cours depuis plusieurs années, travaux financés par l'Union Européenne en général. A ce jour, il n'y a que quelques rares kilomètres d'autoroute en République d'Irlande. La seule vraie rocade existant en Irlande est la M50 qui dessert l'ouest de l'agglomération de Dublin (elle aussi classée comme autoroute) mais malheureusement, elle est trop souvent encombrée surtout près des bretelles d'accès menant vers les routes nationales et les centres commerciaux.


Limitations de vitesse :


  • Autoroute : 120 km/h
  • Route : entre 80 et 100 km/h
  • Ville : 50 km/h


Un seul mot d'ordre quand on conduit en Irlande, tranquille ... comptez au minimum 4 heures pour effectuer le trajet Dublin - Galway. Il n'est pas rare de voir un bouchon d'une demi-heure simplement car un Irlandais s'arrête pour causer ... (enfin plutôt à la campagne).

L'usage de la ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant comme à l'arrière, les enfants de moins de 12 ans doivent être assis à l'arrière. Le taux d'alcoolémie maximum toléré est de 0.8 g/L. Malheureusement, et malgré beaucoup de publicité, le bilan des morts dans des accidents routiers en Irlande reste assez haut. Des voitures étrangères sans assurance peuvent être confisquées par la police.

Concernant le stationnement, sachez que resquiller ou se garer sans savoir peut coûter extrêmement cher surtout dans les grandes villes : amendes élevées et véhicule immobilisé par un sabot.

Vous pouvez aussi faire du stop car les distances sont courtes, ce n'est pas très risqué (pas plus qu'en France), et les gens prennent assez facilement (sur les grands axes évidemment car sur les petites routes ça peut devenir agaçant).

En vélo

Cette magnifique île traverse de sublimes paysages que les amoureux du vélo pourront admirer grâce à ses milliers de kilomètres de routes. Traversant une nature encore aujourd'hui intacte les différents itinéraires vous emmeneront au plus profond de cette campagne composée d'un grand nombre de petits villages aussi pittoresques les uns les autres. Cependant, faites attention, certaines routes surfréquentées l'été sont dangereuses pour les inconditionnels du vélo!!

Parler

Les langues nationales sont l'irlandais (gaélique) et l'anglais. La plupart des Irlandais feront l'effort de vous comprendre même si vous vous exprimez mal en anglais. Une assez grande majorité des étudiants peuvent comprendre et parler le français. L'irlandais, bien qu'elle soit la langue officielle est peu parlée par les gens qui la trouvent difficile et préfèrent ainsi l'anglais. Allez dans le petit village de Dingle, situé sur une des 3 péninsules à l'ouest du pays ou sur les îles d'Arann (au large du comté de Galway) si vous voulez rencontrer des gens qui parlent le gaélique au quotidien. Les étudiants vont faire des stages linguistiques là-bas.

Acheter

Les chèques de banques étrangères ne sont pas acceptés ; la carte bancaire ne l'est pas toujours dans les petits magasins (quand elle l'est, la vérification du code n'est pas toujours effectuée, il est donc indispensable que votre carte soit signée, le vendeur comparera votre signature avec la signature présente sur la carte). Il est quasiment obligatoire d'avoir en permanence suffisamment d'argent liquide sur soi (disponible facilement dans les distributeurs automatiques) car les bus par exemple, n'acceptent que ça, la plupart des machine automatique fonctionne ainsi avec la possibilite d'y insérer les billets de banque.

Le coût de la vie est globalement supérieur à la moyenne de l'Union Européenne, principalement en ce qui concerne certains produits frais (yaourts et autres desserts lactés). Les supermarchés sont assez rares, et ne disposent pour la plupart que des rayons alimentation et habillement. Les achats de type disques et vidéos, livres, informatique ou éléctroménager se font le plus souvent dans des magasins spécialisés.

Manger

Le prix des plats est de manière générale assez élevé (entre 10 et 25 euros), et il y a rarement de menu proposé. Cependant, les assiettes sont toujours extrêmement copieuses, et les produits de très bonne qualité.

Les bars et brasseries offrent une nourriture simple mais tout à fait convenable pour une somme raisonnable (comptez 10 euros en moyenne pour un Irish stew, le ragoût d'agneau typique).

Il y a beaucoup de restaurants sur les grands boulevards. On y trouve de tout, mais attention, après 21h cela devient extrêmement difficile de trouver une table, même à Dublin. Les grands restaurants de cuisine étrangère sont le plus souvent d'excellente qualité mais très chers.

Boire

De la bière, et de la Guinness évidemment ! Cette bière presque noire (stout), très peu gazeuse et très lourde est une institution incontournable et extrêmement populaire : il s'en vend en Irlande 500 000 litres chaque jour et 2,5 millions dans le monde!

  • La quantité servie la plus courante est ici la pint (~568ml), vous pouvez aussi commander une half ou a glass (litteralement "un verre") qui, comme son nom l'indique, correspond à la moitié d'une pinte, mais cela sera bien sûr moins avantageux, la pinte coûtant (au litre) moins cher que le demi.
  • Si vous n'aimez pas la bière brune, vous trouverez assez facilement de la bière blonde (le plus souvent américaine), de l'ambrée, comme la populaire Smithwick's (prononcer « Smidix »), ainsi que du cidre.
  • On trouve aussi dans le Comté de Cork la Murphy's, célèbre concurrente de la Guinness, qui est toujours une stout mais un peu moins amère. On trouve aussi dans certains pubs de l'Ouest de l'Irlande (spécialement à Cork) de la Beamish qui est la stout la moins chère (mais aussi la moins bonne !).
  • Il y a aussi du très bon whisky, comme le célèbre Bushmills, produit par la plus ancienne distillerie officielle de whisky du monde (depuis 1608!).
  • Si vous préferez ne pas boire d'alcool, vous pouvez opter pour des jus de fruits. Tous les sodas courants sont également disponibles, mais leur prix est assez prohibitif.


Vous devez être majeur (plus de 18 ans ou 21ans suivant les lieux) pour acheter ou boire de l'alcool ; les amendes en cas de contravention étant particulièrement élevées, on vous demandera presque toujours votre carte d'identité si vous paraîssez assez jeune ou non. Attention, certains bars ne vous autoriseront pas à rentrer (hormis aux heure des repas) si vous êtes mineur ou si vous ne pouvez pas prouver votre majorité, et ce même si vous n'envisagez pas de consommer d'alcool !

  • Si vous vous déplacez avec des groupes de jeunes, vous ne pourrez pas entrer dans les pubs, ils sont réservés aux majeurs. Cependant, avec de la gentillesse, de la persuasion, il est possible d'assister à certains événements, tel les concerts, assez fréquents.

Depuis une loi récente (mars 2004) il est interdit de fumer dans les lieux publics (incluant bien sur les Pubs). Depuis cette loi, les pubs ont amenagé des espaces extérieurs souvent chauffés; Rarement, certains vous demanderont de commander votre boisson dans un verre en plastique si vous voulez pouvoir consommer à l'exterieur (et donc pouvoir fumer).

  • Si des pubs vous font toujours confiance en vous autorisant à sortir sur la terrasse avec de "vrais" verre, cela ne vous autorise pas à les voler, et encore moins à les casser ! Il serait dommage qu'ils soient obligés eux aussi de recourir aux verres en plastique à cause d'une minorité d'individus. Rapportez votre verre au comptoir ou déposez-le avec les autres sur les piles situées au sol.

Se loger

LE souci en Irlande, c'est que l'hébergement est très coûteux notamment dans les Bed & Breakfasts (environ 40 euros par personne par nuit mais l'accueil y est généralement exceptionnel), la meilleure solution reste donc l'auberge de jeunesse tout en sachant que certaines auberges ont des dortoirs hommes/femmes séparés. N'hésitez donc pas non plus à faire appel à vos connaissances ou aux services d'hébergement mutuel!

A l'hôtel

Si vous en avez les moyens, vous trouverez sans difficulté des hôtels dans toutes les grandes villes. Les prix sont très variables selon la taille de la ville et le standing, mais ne comptez pas moins de 70 à 80 euros la nuit (par personne, bien sûr).

Auberges de jeunesse

Des auberges de jeunesse existent un peu partout, et, malgré leur nom, aucun âge maximum n'est imposé. Demander à l'office du tourisme de la ville. C'est environ 20 euros la nuit en chambre collective, et 50 euros en chambre double ou individuelle. Certaines proposent un accès internet, le plus souvent gratuitement si vous avez réservé pour la nuit.

Posséder une carte d'auberge de jeunesse (Membership Hostelling International) vous permet de réserver dans les "An Oige" Hostels et vous donne droit à un éventail de réductions assez impressionnant.

Ces établissements exigent fréquemment une certaine discipline : pas de consommation d'alcool ni de tabac, pas d'accueil dans les chambres de personnes n'ayant pas réservé, respect des locaux communs et participation aux taches collectives, de vaisselle principalement (au moins pour les couverts que vous avez utilisés !). Malgré cette rigueur, indispensable pour permettre une vie en commun agréable, l'ambiance y est très sympathique.

Prenez garde de réserver suffisamment tôt, surtout en pleine saison (dès mai et jusqu'à septembre) ou pour les week-ends.

Bed and breakfast (B&B)

Les prix chez l'habitant varient de 30 à 35 euros, jusqu'à 55 ou 60 euros par personne, avec lit, douche et petit déjeuner irlandais (qui cale bien!). C'est une très bonne solution d'hébergement puisque ça permet de rencontrer des gens du coin, de discuter avec eux et même parfois de faire une visite guidée de la ville, tout au moins de ses bars!

Camping-caravaning

L'Irlande compte peu de campings (environ 200), mais il est relativement simple d'en trouver dans la plupart des régions touristiques. Il est toujours possible de planter une tente sans réservation préalable, les terrains n'étant pas compartimentés, et relativement peu fréquentés. Compter 15 € pour une tente et une auto dans les campagnes, 25 € sur le littoral ou autour de Dublin. Les douches, machines à laver et plaques de cuisson sont rarement inclus, et nécessitent d'acheter des jetons (1 à 2 € selon les campings). Liste non exhaustive

Camping "chez l'habitant"

Il est de plus en plus rare de trouver des gens disposés à accueillir des campeurs sur leur terrain, cela dû à l'arrogance et au sans gène des précédents visiteurs. Il vous en coûtera beaucoup de gentillesse, d'engagements à laisser le terrain impeccable, et à des remerciements en bonne et dûe forme. Tout cela pour préserver autant que faire se peut la légendaire hospitalité irlandaise.

Locations

La protection très faible du locataire par les lois Irlandaises (expulsion possible en un mois en cas de défaut de paiement...) à l'effet indirect de rendre la location relativement facile et sans complications administratives ni demande de caution (bien moins qu'en France). Comptez environ 1000€ de dépot de garantie et 300€ par semaine pour une maison de 3 chambres assez proche du centre de Galway. Le paiement en liquide est généralement accepté. C'est une bonne solution si vous séjournez longtemps ou si vous êtes nombreux.

Apprendre

Travailler

Trouver un job pour perfectionner son anglais semble assez facile, mais l'adhésion des pays de l'Europe de l'Est à l'U.E. provoque un afflux de travailleurs, ce qui a pour effet de diminuer le nombre de places à prendre. Une association de Haute Savoie, le Club TELI propose également des informations utiles et des offres d'emploi, de stages, au pair pour l'Irlande. http://www.teli.asso.fr

Attention toutefois, à cet autre effet de l'afflux de travailleurs étrangers. Si vous venez pour prendre un petit boulot pour survivre et que le but de votre voyage est de devenir bilingue, ou d'étudier pas de problème. Si par contre vous avez l'intention de faire carrière ou de continuer la votre restez vers les "City" Dublin, Cork, Belfast etc... . N'esperer pas obtenir un emploi à la hauteur de vos qualifications en zone rurale ou l'on preferera toujours un local même si il est moins qualifié.

Sécurité

La criminalité est faible en Irlande. Les précautions de base concernant vos portefeuilles et autres objets de valeurs restent bien entendu à observer, notamment autour des gares et des aéroports. Les patrouilles de policiers (appelés Garda, ou Gardaí au pluriel) sont fréquentes en centre-ville aux heures de fermeture des bars. (2330 et 0030 selon le jour) Ils sont vétus de couleurs réfléchissantes jaunes et en bleu aussi. Le numero de secours pour le Garda est le 999 ou 112 de votre portable. La Police en irlande ne porte pas des armes, et pour la plupart, ils ne sont pas corrumpus - donc, ils sont bien respectés dans la société irlandaise.

Si vous êtes piéton, gardez à l'esprit que la circulation s'effectue à gauche, et qu'il faut donc faire attention aux véhicules venant de droite avant de traverser une rue.

Respecter

Evitez les remarques concernant l'Irlande du Nord, l'IRA ou le Sinn Fein, a fortiori si vous ne connaissez pas le sujet.

Parler de sexe embarasse toujours votre interlocuteur, meme sous forme de blague (cet effet disparait peu à peu à mesure que le taux d'alcool dans le sang augmente, mais reste toujours valable).

En Irlande du Nord on ne parle pas de religion dans les conversations sans savoir exactement avec qui on parle, laissez le sujet arriver.

Enfin une conversation irlandaise commence toujours par des considérations sur le temps, ça brise la glace dit on. N'ayez pas peur d'enrichir votre vocabulaire, par exemple il y à plus d'une douzaine de qualificatifs pour parler de la pluie selon la température de l'eau, que ça tombe fort, faible, que ça dure ou pas etc....

Communiquer

Par la poste

Vous pouvez trouver des timbres bien évidemment au bureau de poste, mais aussi dans n'importe quelle boutique proposant des cartes postales. Le plus souvent, vous ne pourrez les obtenir que par carnet de dix. Les timbres valides pour l'Union Européenne et la Suisse coutent 65 centimes. Les boîtes à lettres sont assez nombreuses et de couleur verte.

Par téléphone

Les numéros de téléphone sont, en Irlande, de la forme 0xx-xxxxxxx. Les trois premiers chiffres correspondent au code de la ville, et peuvent être omis pour passer une communication locale. Il existe 4 opérateurs de téléphonie mobile en Republique d'Irlande :Vodafone, Meteor, O2 et Three.

  • Pour effectuer un appel vers l'Irlande, composez le code d'accès à l'international (souvent 00), le code-pays pour l'Irlande (353), puis le numéro complet de votre correspondant sans le premier 0.
  • Pour effectuer un appel depuis l'Irlande vers l'étranger, composez le 00, puis le code du pays, puis le numéro de votre correspondant.

Par internet

On trouve facilement des cyber-cafés dans toutes les grandes villes, les prix sont variables selon les établissements mais restent très accessibles. A Dublin les prix commencent a 1€ de l'heure (sur Parnell St ou Talbot St) jusqu'a 2€50 (quartier de Temple Bar).

En Irlande du Nord, les bibliotheques ont toutes des acces internet, vous pouvez y acceder pour une petite somme si vous etes de passage, gratuitement et de façon illimité, si vous etes résident.


Liens utiles

Administrations

Ambassade de France en Irlande

Gouvernement d'Irlande

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites