Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Myanmar : Différence entre versions

De Wikitravel
Asie : Asie du Sud-Est : Myanmar
Aller à : Navigation, rechercher
m (Comprendre)
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{InfoPays
 
{{InfoPays
| image=[[Image:Schwedagon2DerFussi.jpg|noframe|250px]]
+
| image=Image:Schwedagon2DerFussi.jpg
| drapeau=[[Image:bm-flag.png|noframe|90px]]
+
| drapeau=Image:bm-flag.png
| localisation=[[Image:LocationMyanmar.png|noframe|250px]]
+
| localisation=Image:LocationMyanmar.png
 
| capitale=[[Naypyidaw]]
 
| capitale=[[Naypyidaw]]
 
| regime=Régime militaire
 
| regime=Régime militaire
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
| fuseau=UTC+6:30
 
| fuseau=UTC+6:30
 
}}
 
}}
 
  
 
La '''Birmanie''' ou '''Myanmar''' (nom officiel) est un pays d'[[Asie du Sud-Est]] frontalier de l'[[Inde]], de la [[Chine]], du [[Laos]], de la [[Thaïlande]] et du [[Bangladesh]].  
 
La '''Birmanie''' ou '''Myanmar''' (nom officiel) est un pays d'[[Asie du Sud-Est]] frontalier de l'[[Inde]], de la [[Chine]], du [[Laos]], de la [[Thaïlande]] et du [[Bangladesh]].  
 
  
 
== Comprendre ==
 
== Comprendre ==

Version du 5 mars 2012 à 07:56

Myanmar Drapeau
Schwedagon2DerFussi.jpg
Localisation
Capitale Naypyidaw
Superficie total: 678,500 km²
terres émergés: 657,740 km²
mer: 20,760 km²
Population 42 909 464 (est. juillet 2006)
Monnaie kyat (MMK)
Langue Birman (langue officielle), les minorités ethniques ont leurs propres languages
Religion Bouddhistes 89%, Chrétien 4% (Baptistes 3%, Catholiques Romain 1%), Musulmans 4%, Animistes 1%, Autres 2%
Électricité 220V/50Hz
Indicatif tél. +95
Fuseau horaire UTC+6:30


La Birmanie ou Myanmar (nom officiel) est un pays d'Asie du Sud-Est frontalier de l'Inde, de la Chine, du Laos, de la Thaïlande et du Bangladesh.

Sommaire

Comprendre

Géographie

Climat

Histoire

Population

Fêtes et jours fériés


Régions

Carte du Myanmar
Irrawaddy
Les plaines du delta de l'Irrawaddy avec la plus grande ville, également ancienne capitale, Yangon.
Centre
Mandalay, des sites historiques et archéologiques, et des villages au climat plus frais perdus dans les montagnes.
Ouest
Des régions montagneuses plus éloignées et de belles plages dans la baie du Bengale.
Nord
Une vaste région incluant les contreforts sud de l'Himalaya avec plusieurs tribus ethniques.
Est
Le Triangle d'or et un nombre impressionnant de minorités ethniques.
Sud-est
La côte sud s'étirant le long de la frontière thaïlandaise et de nombreuses îles parsemées dans la mer d'Andaman.







Villes

  • Naypyidaw (anciennement Pyinmana) - la nouvelle capitale administrative (avril 2006), dans la région de Mandalay
  • Bago (anciennement Pegu)
  • Mandalay - Ancienne capitale de la dynastie Konbaung construite autour du palais royal de Mandalay
  • Yangon (anciennement Rangoon) - la capitale commerciale, réputée pour ses pagodes et son architecture coloniale

Autres destinations

Arriver

En avion

Pour arriver au Myanmar, le point de passage obligé (pratiquement) est Yangon. Des vols internationaux sont assurés entre Yangon et Bangkok, Singapour, Kuala Lumpur, Dakla, Dehli, Calcutta, Chang Mai, Taipei, etc. Il existe de nombreuses liaisons aériennes intérieures assurées pas les compagnies, Air Mandalay, Yangon Airways et Air Bagan. Ces trois compagnies utilisent des ATR 42 et des ATR 72.

En bateau

En train

En autocar

En voiture

Il est interdit aux touristes de conduire en Birmanie (sauf des motos que l'on peut louer par exemple à Bagan...) même s'il s'agit de son propre véhicule ou de celui de sa société.

L'accès depuis le Bangladesh est impossible par voie terrestre.

Circuler

En bateau

Naviguer de Mandalay à Bagan est une des journées les plus enrichissantes du voyage. Avant l'aube : mettre le pied sur une passerelle en bois souple, la main sur une branche qui sert de rampe tenue par 2 marins, l’un à bord, l’autre sur la berge. Au lever du soleil : à 6 heures pile : admirer sur la rive du soleil levant défiler tous ces édifices aux toits en or : les pagodes dédiées au Bouddha. Au petit matin : voir glisser à contre jour les pirogues à pagaies des Birmans se rendant à leur travail. Sur la rive ouest : éclairée par les rayons du soleil levant, observer les immenses stocks de grumes de tecks en attente de livraison. Sur le fleuve, croiser des petits remorqueurs tractant des bidons flottants auxquels sont arrimés tous ces troncs invisibles : le teck est un bois très lourd, il ne flotte pas ! A la première escale : admirer la volonté des femmes qui entrent dans l’eau jusqu’à la taille avec des corbeilles de fruits dans les mains et des bananes sur la tête, pour vendre leurs produits aux voyageurs. En suivant le cours du fleuve : remarquer le pragmatisme du capitaine qui place 2 marins à la proue du navire, longs bambous à la main pour sonder les fonds et éviter les pièges des bancs de sable ! Lors de la deuxième escale : admirer les couleurs vives des nappes rustiques en coton patiemment colorées et tissées, puis vendues à la volée depuis la berge : échange des kiats* contre la nappe. Vers 16 heures : apercevoir l’immensité du plateau de Bagan et ses milliers de pagodes et de temples pointant vers le ciel. Au débarquement : se précipiter vers une des pagodes les plus proches du débarcadère au milieu des terrains cultivés pour pouvoir profiter du soleil déclinant. Arrivé au sommet d’un point d’observation, tourner le dos au soleil couchant (vous serez seul, tous les autres regardant le soleil disparaître, ce qui en soi, n’est pas nouveau !) pour jouir de l’illumination naturelle des pagodes de brique rouge feu coiffées d’or se détachant sur la verdure des champs.


En train

Les principales liaisons ferroviaires sont entre Yangon, Mandalay, Bago, Thazy, Taungoo, Moulmein. Prévoir approximativement seize heures entre Yangon et Mandalay par exemple.

En autocar

En voiture

La signalisation répond aux normes internationales, les panneaux routiers sont rédigés en caractères locaux (parfois doublés de leur translittération latine...) de couleur blanche sur fond bleu.

La vitesse est limitée à 50 km/h en ville.

En réalité, il est pratiquement impossible pour un touriste de conduire sa propre voiture ou celle de sa société en Birmanie. Seuls les expatriés peuvent conduire sur place après avoir répondu à moult formalités. De toute manière, les assurances n'existent pas et la circulation est très chaotique, c'est pour tout cela que cette option est fortement déconseillée.

Toutes les agences de location de voitures vous proposeront un véhicule avec chauffeur (n'oubliez pas de lui laisser un pourboire = environ 1 USD / jour / personne...). Impossible de donner les tarifs qui fluctuent en permanence avec le prix de l'essence. Compter en tous cas environ 50 € par jour, la location de voiture ne vaut le coût que pour les longs trajets.

Le mieux est de prendre un taxi pour les courts trajets. Il existe maintenant une compagnie de taxi qui fonctionne avec des véhicules équipés de compteurs. Sinon, à vous de négocier le prix de la course. Le mieux est de choisir un taxi fonctionnant au gaz (chercher le logo bleu en forme de flamme sur le pare-brise...) qui devrait vous proposer des tarifs plus intéressants. Renseignez-vous avant auprès de locaux pour connaître le prix moyen d'une course, car le prix se négocie avant de monter dans le véhicule.

Pour les très courts trajets, il reste enfin les rickshaws qui vous permettent de profiter tranquillement du rythme de vie birman.

A noter que les véhicules à deux roues sont interdits de circulation dans Yangon. Dans toutes les autres villes de Birmanie, il vous sera possible de louer des vélos. Attention à bien rouler sur le bas côté!!!

Parler

La langue officielle est le birman ; les minorités ethniques ont leurs propres langues. Cependant, histoire oblige, l'anglais est parlé ou du moins compris par la population.

Acheter

La monnaie officielle est le kyat. 1 US$ = 40 kyats au taux officiel. Il vaut mieux changer au marché noir en se renseignant bien sur le taux qui change tous les jours. Les cartes bancaires ne sont plus acceptées en Birmanie depuis la mise en place de sanctions bancaires, que respectent Visa et toutes les entreprises de transferts de fonds. Il n'y a pas non plus distributeurs de billets. Les travellers chèques ne sont pas non plus acceptés. Le seul moyen est d'aller les changer à la MFTB (Myanmar Foreign Trade Bank) ce qui peut prendre plusieurs heures. Il vaut donc mieux prévoir suffisamment d'argent en espèces, si possible avec quelques grosses coupures, dont le taux de change est plus intéressant au marché noir.

Manger

Boire un verre / Sortir

La vie nocturne en Birmanie est généralement peu trépidante, mais il existe quelques endroits pour passer une bonne soirée.

Boire un verre :

- Mr Guitar = situé sur Saya San Road, ce bar vaut le détour. La décoration style pub est souvent modifiée par le propriétaire qui est également artiste peintre et dont vous pouvez admirer les œuvres dans la galerie d'à côté. Ils ont un vaste choix de bières et de cocktails et un live band tous les soirs, dont le répertoire reste malheureusement un peu trop soft pour mettre de l'ambiance (beaucoup de Madonna, des Eagles, etc.). Cela reste en tous cas l'un des meilleurs bars de Yangon où jeunes Birmans et expatriés se retrouvent.

- 50th Street = Situé sur 50th Street (downtown) comme son nom l'indique. Aussi connu comme the "American club". Le seul endroit dans Yangon où vous pourrez manger un vrai hamburger. La déco style pub très sympa avec son escalier central est un œuvre signée Innerspace (magasin de déco sur Pyay Road). L'ambiance est assez sympa avec un choix de musique de fond assez vaste et hétéroclite. Le bar possède également un billard et un jeu de fléchette. Seul hic, les prix sont assez élevés, ce qui explique que l'établissement soit rarement rempli. Il vaut donc mieux y aller avec un groupe d'amis pour mettre un peu d'ambiance.

- Savoy Hôtel = Situé sur Inya Road. Jazz night le mercredi soir avec d'excellents bands de rythm 'n blues. L'ambiance est sympa. On se retrouve serré comme dans un bar de NYC avec des expats' du monde entier. Très bonne ambiance et excellent endroit pour rencontrer du monde. Le mieux est ensuite de traverser la rue pour manger des grillades et boire des jus de fruits frais à la terrasse du Top Choice ou du Friendship. Vous pouvez aussi aller dîner italien à l'excellent restaurant qui se trouve en face et qui possède un bon choix de pâtisseries.

- Le Chat Pitre = c'est la cantine de l'Alliance Française située sur Pyay Road. Tenue par une expat' très sympa, Natacha, c'est l'endroit idéal pour venir rencontrer des jeunes Birmans francophones et discuter avec eux. Le meilleur moyen de mieux connaître le pays et la culture en dehors des sentiers touristiques. Profitez des excellents plats du jour, des jus de fruits frais. Vous pouvez même y manger des crêpes. Attention cependant : le bar ferme à 19 h, sauf soirée exceptionnelle. Le mieux est de vous mettre en terrasse avec un bon bouquin de la bibliothèque de l'AF en sirotant votre noisette ou jus de papaye.

Aller en boîte : Malheureusement, la plupart des boites de Yangon se trouvent dans des hôtels où la plupart des clients ne viennent pas pour danser mais pour ramasser des filles. Il existe cependant une boite locale, très sympa et où vous ne serez pas embêtés : le Pioneer, qui se trouve en place du Grand Plaza Hotel, près du Downtown. C'est la boite des jeunes birmans qui veulent s'amuser. Super ambiance très techno dans un décor un peu kitsch, avec d'assez bons DJ qui viennent de Singapour ou de Bangkok. C'est l'envers du décor d'un pays très traditionnel et fermé. L'entrée est environ 10 dollars avec une boisson. Attention cependant, la boite ferme à 1h00 du matin (dictature oblige). Le mieux est de s'y rendre vers 10h30 - 11h00 pour profiter au maximum de l'ambiance.

Assister à un concert : Pour les amoureux du rock, il existe un groupe local qui vaut vraiment le détour = Iron Cross, avec un guitariste aussi doué que Jimmy Hendrix. C'est le seul groupe de nivrau international dans le pays. Le groupe donen généralement un concert par mois soit à l'hôtel Myat Yin Yaw (en face de Saya San Road et du Pearl Condominium) ou dans la salle de balle du Strand Hotel (downtown). Renseignez vous auprès de n'importe quel jeune de Yangon, il devrait pouvoir vous dire quand sera le prochain concert. A moins que vous ne tombiez sur une affiche. A ne pas manquer surtout.

Se loger

Il y a au Myanmar de magnifiques hôtels: Inle princess resort...

Insolite

S'il y a un bon souvenir à rapporter du pays c'est le carrom ou billard birman. Un peu de détails s.v.p.

Apprendre

Travailler

Sécurité

La sécurité dans le pays est plutôt bonne. Cependant, comme le Myanmar est une dictature militaire, éviter de passer par les frontières thaïlandaises.

Santé

Respecter

Les Birmans sont extrêmement tolérants. Ils vous accueilleront à bras ouverts et passeront souvent sur les impolitesses que vous pourrez faire sans vous en rendre compte. Afin de mieux vous intégrer, il existe cependant quelques règles à respecter. Une manière de remercier les Birmans pour leur hospitalité :

- En Birmanie, le pourboire est monnaie courante sauf dans les tous petits restaurants ou teashops locaux. Laissez en général 2 à 3 USD.

- Ne pointez jamais ni ne tendez les jambes en direction de quelqu'un car c'est le comble de l'impolitesse en Birmanie. Ne montrez rien du pied. Tout particulièrement en direction d'un Bouddha ou d'un moine. Essayez de copier la manière de s'asseoir des Birmans, c'est le seul moyen de ne pas se tromper.

- Ne touchez pas la tête des enfants ou des adultes. C'est la partie supérieure de l'être chez les Bouddhistes (à l'inverse des pieds, d'où la règle de politesse précédente). Évitez tout contact physique avec une personne de sexe opposé, ce qui est considéré comme une marque d'intimité réservée aux couples, et rarement en public (ne vous embrassez pas en public). Aussi, ne faites jamais la bise et préférez toujours serrer la main. En cas de doute, il vous suffit également d'incliner la tête en souriant, ce qui est la façon habituelle des Birmans pour dire bonjour (ne joignez pas les mains, ça c'est pour la Thaïlande). En revanche, ne vous étonnez pas si vous voyez des hommes ou des femmes marcher en se tenant la main dans la rue : c'est ici considéré comme un signe d'amitié.

- Essayez de respecter une certaine décence vestimentaire, surtout dans les lieux religieux. la culture birmane est très prude et traditionnelle. Préférez les vêtements longs (c'est de toute manière mieux contre le soleil et les moustiques), couvrez vous les épaules si vous êtes une femme, évitez les décolletés trop profonds et interdisez-vous le topless à la plage (pour les femmes bien entendu).

- De même, la sexualité est plutôt taboue en Birmanie. N'en parlez pas ou ne blaguez pas à ce sujet, sauf si vous êtes avec un guide ou un jeune qui a l'habitude de se retrouver avec des étrangers et d'aborder de tels sujets.

- Ne tendez ou ne prenez jamais rien de la main gauche, qui est réservée à la toilette intime et donc considérée comme impure. En présence d'un moine préférez même tendre ou prendre un objet avec les deux mains en inclinant la tête en signe de respect. Si vous souhaitez faire une donation pécuniaire à un moine, préférez mettre l'argent dans une enveloppe, car les moines n'ont pas le droit de toucher l'argent.

- Il n'est pas interdit de photographier les lieux religieux ou les temples. Pensez simplement à le faire de manière respectueuse. En revanche, vous ne pouvez photographier ni les ponts, ni les bâtiments publics, ni les militaires ou fonctionnaires quels qu'ils soient. Quoiqu'un grand sourire est parfois la meilleure manière de négocier.

- Les Birmans se laissent très facilement prendre en photo. Il vous suffit de leur demander la permission d'un simple geste et vous aurez le plaisir de goûter à leur sens de l'accueil. N'oubliez pas en tous cas de toujours demander respectueusement la permission à un moine avant de le photographier.

- Ne donnez jamais d'argent à des enfants ! Dites-leur plutôt d'aller à l'école. Ne donnez jamais d'ailleurs de cadeaux à des enfants, sauf dans le cas où vous vous retrouvez dans les endroits les plus isolés du pays. Dans ce cas, choisissez plutôt des cadeaux utiles comme de crayons ou des cahiers. Tout au long de votre voyage, essayez de faire en sorte que votre relation avec la population soit toujours fondée sur un échange soit commercial, soit un échange de petits cadeaux. Sauf si vous vous trouvez en face d'une personne vraiment dans le besoin bien évidemment. Quoiqu'il en soit, la mendicité est encore très limitée en Birmanie. Faites en sorte qu'elle le reste.

- La Birmanie est heureusement encore une destination à l'écart du tourisme sexuel. Faites en sorte qu'elle le reste ! Allez-y en vous disant que ce voyage vous apportera beaucoup et essayez de faire en sorte que ce soit réciproque. Mais n'apportez pas les travers de chez nous ou d'autres pays voisins !

Communiquer

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites