Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Menton

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Nichée entre la principauté de Monaco et la Riviera Italienne, dans un amphithéâtre de montagnes ouvert sur la mer, Menton [1] est la première des "Villes d'Art et d'Histoire" de la Côte d'Azur.

Introduction

Bénéficiant d'un microclimat subtropical, sept jardins d'exception en font la renommée, des hectares d'espaces verts, de parcs et de jardins urbains, des centaines d'arbres bordant les rues et des massifs colorés partout en ville : Se promener à Menton est un bonheur pour les yeux.

Arriver

En voiture

Par l'autoroure A8/E80, qui relie Aix-enProvence à la fontière italienne, prendre la sortie 59. On peut aussi emprunter les N7 ou D6098. En venant d'Italie par l'autostrada A10/E80, prendre la première sortie (59) après la frontière.

En train

La ville est essentiellement reliée par des trains régionaux TER (correspondance possibles à Nice). Des trains font le lien toutes les demi-heures entre Nice et Menton. Le trajet dure 35 minutes mais le paysage est superbe. Il longe toute la côte. Mais d'autres liaisons existent, comme une liaison TGV quotidienne avec Paris.

En Avion

L'aéroport le plus proche est celui de Nice, situé à une trentaine de kilomètres. La gare SNCF Nice-St-Augustin, avec liaison pour Menton toutes les demi-heures, est à dix minutes de marche. Autrement, un bus spécial part de l'aéroport jusqu'à Menton, en passant par Monaco.

Circuler

L'été, évitez de prendre votre voiture où vous risquez d'y passer des heures dedans. D'autant que la ville n'est pas très grande. Tout peut être fait à pied. Pour les fainéants, le scooter est le moyen de locomotion idéal. Il y a aussi beaucoup de taxis qui sont malheureusement un peu trop cher pour la majorité des gens.

En bus

CARF en Bus dessert Menton et ses environ. Le ticket à l'unité coûte 1€.

Sachez en outre que la correspondance est possible entre le réseau 'CARF en Bus' et le réseau départemental Lignes d'azur (ex-TAM) :

  • Pour une correspondance CARF en BusLignes d'azur, il faut acheter un "Ticket Azur" à l'agence commerciale CARF en Bus : validez votre "Ticket Azur" dans le bus CARF en Bus puis remettez ce ticket au chauffeur du car Lignes d'azur qui vous remettra une contremarque.
  • Pour une correspondance Lignes d'azurCARF en Bus, il faut l'indiquer au conducteur du car Lignes d'azur, qui vous remet en plus de votre billet Lignes d'azur un ticket magnétique "Ticket Azur" que vous devrez validez dans le bus CARF en Bus.

Dans tous les cas, le ticket avec correspondance coûte 1€ et il ne doit pas s'écouler plus de 2h30 entre le moment où vous montez dans le premier bus et celui où vous montez dans le second.

Voir

  • La Promenade du Soleil, c'est-à-dire le bord de mer
  • La vieille ville, avec ses ruelles tortueuses
  • La Fête du Citron, qui se déroule tous les ans au mois de février est l'occasion d'assister à des défilés de chars composés exclusivement de citrons et d'oranges, selon un thème défini (en 2010 : Menton fait son cinéma). Il y a également une présentation de sculptures, réalisées avec les mêmes fruits et sur le même thème dans les jardins Biovès. A voir absolument. Infos : Site web de la Fête du Citron.
  • Les jardins de Menton. la signature que la ville à choisi ne doit rien au hasard, 7 jardins d'exceptions se trouvent à Menton, deux d'entre eux possèdent le label jardins remarquable Infos : Site web des jardins de menton
  • L'Office de Tourisme de Menton. Classé quatre étoiles l'Office de Tourisme de Menton, se trouve en rez de chaussé du Palais de l'Europe, proche du Casino: Site web de l'Office de Tourisme de Menton

Faire

Faire un tour dans la vieille ville et aller jusqu'à la frontière italienne simplement pour admirer la magnifique vue sur les façades de la vieille ville. Se promener sur le bord de mer et aller jusqu'au bout en direction de Roquebrune et du cap Martin, faire le tour du cap à pied et revenir par le domaine privé du cap et ses villas de milliardaires. Au retour, ne pas se priver de regarder la baie de la pointe du cap, c'est là que la vue sur Menton est la plus jolie avec celle dans l'autre sens que l'on peut avoir du quartier de Garavan. Pour les courageux, monter au sommet du Berceau, cette montagne en premier plan derrière Menton c'est magique, et le point du vue du sommet, sur la ville en mignature en bas est époustouflant. Flaner dans la rue piétonne avec toutes ses petites boutiques. Visiter les différents jardins de la ville si vous êtes fan de botanique.

Acheter

Les spécialités de la région: socca, pissaladière, tourte, pichade, barbajuan... Ou les nappes provençales pour les plus traditionnels.

Manger

A Menton, ce ne sont pas les restaurants qui manquent. Et pour une ville de la Côte d'Azur, il n'y a quasiment pas d'attrape-touristes. Beaucoup d'établissements bon marché. D'autres, de plus haut standing. A conseiller: "le Petit Prince". Très bon et pas très cher pour la qualité du menu.

Sortir / Boire un verre

Si vous êtes un fêtard, Menton n'est pas l'endroit idéal pour sortir. Comme boîte de nuit, vous avez le choix entre la discothèque du Casino si vous réussissez à passer l'entrée et, juste en face, le RHR: petite boîte sympas où se retrouvent toute la jeunesse mentonnaise le week-end. Deux bars restent ouverts jusqu'à une ou deux heures du matin; le Big Boss et surtout le Beach Break. Sympas. L'été, certaines plages privées organisent des soirées sur la plage très appréciées des habitants de la région. Heureusement, les boîtes de Bordighera, San Remo, Monaco et Nice ne sont pas très loin.

Dormir

Routard

  • Auberge de jeunesse : Plateau Saint Michel (Tél : 04.93.35.93.14), ouverte d'avril à octobre.
  • Campings : il en existe deux à Menton :
    • Camping Saint Michel**, route de Ciappes (Tél : 04.93.35.81.23) Ouvert du 1er avril au 15 octobre et durant la Fête du Citron
    • Camping fleur de Mai**, 67 val de Gorbio, (Tél : 04.93.57.22.36)

Classe moyenne

Le camping Fleur de mai n'existe plus, c'est aujourd'hui un chantier de construction de logements, c'est dommage, on peut déplorer sa disparition, c'est un peu de l'état d'esprit de la chanson Nationale 7 de Charles Trenet qui disparaît avec lui et elle aussi (la N7) , de ces vacances populaires et joyeuses qui ont donné longtemps de la vie à cette côte d'azur avec ce charme bon enfant...

Plein aux as

Partir

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites