Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Maîche

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Tour en ville

Maîche, chef lieu de canton, entre le Doubs et le Dessoubre, sur l'axe routier D437 de Montbéliard (50 km) à Morteau (28km) et Pontarlier. On y accède coté Montbéliard par la fameuse côte de Maîche qui sur 475 mètres de dénivelé et 8 km monte de Saint-Hippolyte jusqu'au Bréseux puis, après 4 autres km plus doux, arrive à Maîche. Cette ville, blottie entre les forêts de sapins, est à la fois une ville industrielle, agricole et touristique. La proximité de la Suisse est une source d'emploi pour nombre citoyens. Le syndicat du tourisme vous donnera toutes les indications utiles pour visiter et profiter de cette première ville du haut plateau.

  • La ville vous offre une grande diversité de curiosités, tel le château de Montalembert qui eut appartenue à l'écrivain du même nom et qui, le 13 Novembre 1944, accueillit l'entrevue du général De Gaulle avec Churchill et Eisenhower (rien que ça !).
  • Le parc et le château du Desert, comprend la bibliothèque, des salles d'exposition et un parc de jeux pour enfants et de promenade.
  • Que ce soit l'hôtel Granvelle du XVIe siècle ou la chapelle des Anges du XVe, vous passerez des moments agréables dans une ville paisible et l'air pur des montagnes.

Le syndicat d'initiative vous renseignera sur toutes les activités qui s'y déroulent tout au long de l'année ; comme le carnaval, la fête de la musique, la fête du cheval (concours de la race chevaline Comtoise et de la race bovine la Montbéliarde). La ville étant « perdue » au milieu des champs, des monts et des bois, elle est le lieu idéal pour la promenade et les randonnées pédestres, en été comme en hiver.

Saint Hippolyte

  • Sur la D437 venant de Montbéliard à 30 km, Saint Hippolyte est la dernière grande ville de la plaine avant d'attaquer le « plateau ». Au confluent du Doubs et du Dessoubre, cette charmante bourgade, chef lieu de canton est chargée d'histoire dès le XIIIe siècle par l'affranchissement de ses habitants.

Manifestation : le foire à la saucisse le 1e week-end de Mai et la course internationale de côte pour véhicules d'époque et de compétition.

  • En partant sur la D437c le long du Doubs, en direction de Vaufrey, le premier village rencontré est Soulce-Cernay sur les rive du fleuve. Son nom est dût à la source salée dont les eaux s'écoulaient sur des fagots, ce qui permettait d'en récolter un liquide saumâtre et salé, très utile dans des temps reculés pour la conservation des aliments et pour leur donner de la saveur.

Outre un parcours de pêche idéal, surtout pour les « moucheurs », les randonnées pédestres (GR5) vous mèneront le long des falaises jusqu'à la grotte des Roches, ancien refuge pour les habitants des lieux et fortification des seigneurs de l'époque. Cette gigantesque excavation naturelle ainsi que l'ancien moulin à grain valent la promenade. Dans le village vous pouvez visiter, toute l'année, le jardin paléobotanique riche d'environ 400 sortes de plantes.

  • En continuant votre route, à 11 km de Saint-Hippolyte, le village de Vaufrey, ce paradis des pêcheurs, vous accueillera au bord du lac artificiel crée par la barrage EDF. Les maisons de maître, les chalets de pêche et le camping témoignent de la vocation touristique axée sur la pêche et le calme. Au centre du village vous pourrez admirez le vieux pressoir à cidre et la fontaine aux lions.

La vallée du Dessoubre la côte de Maîche et Goumois

En direction de Maîche, à la sortie de Saint-Hippolyte prendre à droite, traverser le pont, puis à gauche sur la D39 le long de la rivière. Tout au long de la rivière du Dessoubre, paradis de la pêche en première catégorie, la promenade vous permettra d'apprécier la nature et les fins gourmets (et les moins fins aussi !) se régaleront de friture de carpe, de truite grillée et d'écrevisse, comme à Rosureux (à commander à l'avance).

  • Au croisement du Pont Neuf, prendre à gauche sur Maîche, après une petite grimpette de quelques kilomètres, au village de Mancenans-Lizerne,à 3 km de Maîche, le château de l'Hermitage offre une visite intéressante, ainsi que les Grottes de Waroly.
  • En direction de Maîche, à la sortie de Saint-Hippolyte, aller tout droit et attaquer tranquillement la côte longue de 8 km. Première partie plane au lieu-dit Maison-Rouge. A droite, au carrefour, vous arrivez à les Bréseux, petit village agricole avec la très jolie église du XVIIIe et ses vitraux modernes, là, vous traverserez jusqu'aux belvédères du Rocher du Chasseur et le Rocher du Bourbet qui surplombe la vallée du Dessoubre (740 m).
  • A partir du même carrefour, la direction de gauche par la D437B, vous fera redescendre sur 14 km au niveau du Doubs jusqu'à la ville de Goumois et la frontière avec la Suisse, par la route de la corniche et ses magnifiques panoramas sur la vallée et sur le Rocher du singe.

Goumois, par le traité de Vienne de 1815, est partagé en deux communes entre la France et la Suisse, mais reliées par le pont qui enjambe le Doubs et des liens familiaux entre les habitants des deux pays. Un stade nautique international permet les compétitions de canoé-cayak, la pêche sportive, les randonnées sur les 150 km de pistes balisées, parcours VTT, tennis, etc.. sans compter la présence des restaurants qui vous mettront l'eau à la bouche, la fabrique de chalets à ossature bois et l'ensemble du paysage encaissé entre les montagnes verdoyantes, vous laisseront un souvenir inoubliable.

  • En quittant Goumois, à la sortie du village, prendre à droite sur la D437A en direction de Charmauvillers, la route de corniche permet des panoramas grandioses sur la Suisse et la chaîne du Chasseral (1600m). Ce petit village est une halte obligatoire pour les randonneurs qui, par le GR5, pourront se restaurer au gîte d'étape du Vanney puis descendre sur les rive du Doubs en passant devant une belle petite chapelle érigée en 1694 qui agrémente le site du village disparu du Bief d'Etoz. Le but de la promenade est le lieu-dit « La Goule », site d'un ancien village englouti sous l'effondrement de la falaise lors du tremblement de terre du 18 Octobre 1356 (celui qui détruisit la ville de Bâle (Suisse) qui était son épicentre). Un petit pont permet de passer côté suisse, de se désaltérer au bar-resto-dancing et remonter sur le village de le Noiremont.
  • En restant en France, quittez Charmauvillers par le col de la Vierge (960m) pour arriver à Damprichard (13 km de Maîche) , gros bourg à vocation agricole et industriel axé principalement sur l'horlogerie. En hiver l'activité du ski est très présente par ses pistes de ski de fond et ses pistes de ski alpin éclairées la nuit.

Les Echelles de la Mort

  • Vous ne pourrez pas quitter le plateau de Maîche sans faire un tour aux Echelles de la Mort. Prendre la direction de Charquemont, berceau de l'horlogerie française. Village très ancien qui a subi, du XIe au XVIIe siècle toutes les misères dues aux invasions, massacres, saccages et peste bubonique. En 1700, le bourg voit les premiers horlogers-laboureurs. C'est également un haut lieu du ski et de la randonnée (GR5) à travers une forêt de résineux très dense, riche en faune et flore.
  • En descendant sur Biaufond (frontière Suisse), à la douane française, une petite route à gauche mène au parking de l'usine hydroélectrique et un quart d'heure de marche pour arriver au bas des échelle. Ou à mis chemin, après Fournet Blancheroche, un sentier vous mène au haut des Echelles de la Mort. Ces échelles, en bois à l'origine, servaient aux bergers pour monter leurs bêtes sur le plateau mais, surtout, permettaient aux contrebandiers de passer facilement de France en Suisse ( et vice-versa). Aujourd'shui ces échelles sont métalliques et permettent de descendre rapidement sur les rives du Doubs. Pour les sujets au vertige, un sentier un peu plus long vous amènera au même point.


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites