Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Liban

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Drapeau
Le-flag.png
Quelques infos
CapitaleBeyrouth
Forme de l'EtatRépublique
RégimeParlementaire
MonnaieLivre libanaise (LL)
Superficietotal: 10 452 km²
eau: 170 km²
terre: 10 230 km²
Population3 677 780 (est. juillet 2002)
LanguesArabe (officiel), français, anglais, arménien
ReligionsMusulmans 70% (dont Chiites, Sunnites, Druzes, Isma'ilites et Aalaouites) et Chrétiens 30% (dont Maronites, Grecs orthodoxes, Grecs catholiques)

Le Liban [1] est un pays du Moyen-Orient bordé à l'ouest par la mer Méditerranée, et frontalier de la Syrie au nord-est et d'Israël au sud.

Comprendre

Géographie

Climat

Histoire

Population

Fêtes et jours fériés


Régions

Le Liban peut être divisé en cinq régions :

Carte du Liban
Beyrouth
Bekaa
Liban-Nord
Liban-Sud
Mont-Liban







Villes

Les noms arabes romanisés sont spécifiés entre parenthèses.

  • Beyrouth -- la capitale
  • Baalbek -- dans la vallée de la Bekaa ; ruines gréco-romaines classées au Patrimoine de l'UNESCO
  • Beiteddine -- ville druze dans le Chouf
  • Byblos (Jbeil) -- une des plus anciennes villes du monde ; site romain, château de Croisés
  • Jounieh -- ville jumelle de Beyrouth ; plages et boîtes de nuit
  • Sidon (Saïda) -- troisième ville du pays, au Liban-Sud ; nombreux vestiges médiévaux
  • Tripoli (Trablous) -- deuxième ville du pays, capitale du Liban-Nord ; souks et citadelle des Croisés
  • Tyr (Sour) -- au Liban-Sud ; nombreux sites antiques classés au Patrimoine de l'UNESCO

Arriver

Visas

Avertissement au voyageurs
Restrictions de visa :

Le visa d'entrée au Liban sera systématiquement refusé à tout citoyen d'Israël et à tout voyageur présentant des preuves de passage en Israël. Celles-ci incluent non seulement les tampons d'entrée en Israël mais également les tampons de sortie d'Égypte et de Jordanie aux frontières terrestres avec Israël, les billets d'avion, les factures libellées en hébreu, etc.

Les citoyens de nombreux pays occidentaux (dont la Belgique, le Canada, la France, la Suisse), en visite touristique uniquement, se voient accorder un visa gratuit d'un mois, renouvelable jusqu'à trois mois, à leur arrivée à l'aéroport ou aux frontières terrestres.

Pour plus d'information, voir le site de la Sûreté Générale [2].

En avion

  • A l'aéroport international de Beyrouth

En bateau

  • Au port de Beyrouth

En autocar

Pour arriver au Liban en autocar, des lignes existent reliant les principales villes du Liban aux principales villes de Syrie, de Jordanie et de Turquie. Les villes du Liban sont reliées par un réseau de bus assez dense, centralisé à Beyrouth.

En voiture

Depuis la Syrie (de l'est depuis Damas ou du nord depuis Al-Laziqiyya). Les frontières avec Israël sont fermées depuis 1948.

Circuler

En taxi

Les taxis au Liban se divise en trois catégories :

  • Les taxis fonctionnant suivant le concept français d'un taxi (avec toute la classe qui va avec).
  • Les taxis sans compteur.
  • Les taxis "service".

Taxis à l'européenne

Ces taxis sont des taxis à la demande. Il faut appeler le numéro de la société de taxi et demander un taxi pour un trajet précis ou pour la journée. Le prix est déterminé soit par un compteur (comme pour les taxis en France) soit avant la course par accord entre le conducteur et le client.

Taxis sans compteur

Ce genre de taxi sillonnent les rues à la recherche d'un client ou attendent les clients à la sortie de boites de nuit ou de cinéma. Ils vous proposent la course et fixe le prix suivant le trajet à faire. En général le prix de la course est de 2000 LL (1€ à peu près). Cependant ils essaient souvent d'arnaquer le touriste; restez fermes. Pour les courses longues, vous pouvez avoir besoin de négocier des trajets à 3000 (kletta alf en arabe) ou des "double service" à 4000.

Taxis collectif

Taxi appelé "service". Une voiture s'arrête, klaxonne un petit coup sec et vous interpelle : " La wein istez!" (Vous allez où, monsieur?). Vous lui dites, et si ça l'arrange, il vous y emmène. La course se fait souvent à plusieurs personnes. Le conducteur choisit le meilleur trajet pour emmener tous ses clients là où ils le souhaitent. Le prix fixe est de 2000 LL par personne (1 €). Le prix peut changer à la demande du conducteur mais jamais sans l'aval du client. En réalité ces taxis, appelés communément "service", circulent sur des trajets pré-déterminés. S'ils ne vont pas là où vous voulez aller, demandez au chauffeur comment faire. Un moyen simple de savoir si les coups de klaxon que vous entendez vous sont un appel du conducteur d'un "service", il faut savoir que les taxis (quelques soit leurs catégories) ont un licence de l'état qui est indiqué par une plaque minéralogique rouge (et non blanche comme n'importe quelle voiture). Pour certains trajets, les chauffeurs de "services" vous demanderont de payer deux trajets ("service ein" = service double). Si vous voulez être sur que vous ne payerez pas double (4.000 LL), précisez le avant de monter dans le taxi : "wahad service" = un "service".

En autocar

Un réseau de bus assez vaste et assez bien organisé existe au Liban. Il relie les quartiers des villes (surtout à Beyrouth) mais aussi les villes libanaises entre elles. Ils sont peu onéreux: un exemple Beyrouth-Baalbeck : 5000 L (environ 4$ US ou 2,50€)

En voiture

La signalisation routière répond aux normes internationales.

Le réseau routier est en constante amélioration. Depuis la guerre, presque l'intégralité de l'infrastructure est reconstruite ou en état de reconstruction. Mais malgré tout, conduire au Liban demeure une véritable aventure et joindre la circulation requiert une attention impeccable. Le code de la route n'est que très peu respecté et il faudra encore quelques années avant de voir les policiers donner des contraventions aux fautifs... Un exemple: les feux de circulation sont optionnels. On se croirait dans un jeu vidéo, faites attention, mais n'oubliez pas de vous amuser!

Limitations de vitesse en vigueur :

  • Route : 100 km/h
  • Ville : 50 km/h

Parler

La langue officielle au Liban est l'arabe. Vous trouverez aussi des gens qui parlent l'arménien au sein de la communauté arménienne du Liban. Cependant un touriste au Liban ne se perd jamais, une majorité des libanais se débrouille, voire parle couramment l'anglais et/ou le français. Dans la vie courante, il est fréquent d'entendre un libanais utiliser les trois langues à la fois dans une même phrase sans que ceci puisse choquer. Tous les panneaux sont écrits en arabe et en français/anglais.

Acheter

Monnaie

La monnaie officielle est la livre libanaise (abrégée en LL). Cependant le dollar américain est monnaie courante. Vous pouvez payer en dollars ou en livres et avoir en retour des dollars ou des livres. La livre libanaise a connu beaucoup de fluctuations mais se change depuis maintenant plusieurs années à un taux de 1 $ = 1500 LL environ. Les prix s'entendent Toutes Taxes Comprises (TTC). Donc pas de surprises en passant à la caisse. Les euros sont aussi utilisables, mais moins fréquemment que les dollars américains.

Cartes de crédit

Des machines ATM sont présentes un peu partout dans les grandes villes, en général auprès des banques. Elles acceptent la plupart des cartes de crédit étrangères. Mais cette méthode de payement n'est pas encore très généralisée au Liban, surtout auprès des petits revendeurs. Vous pourrez par contre l'utiliser librement dans tous les grands centres commerciaux. Les plus conseillés sont ABC (situés à Dbayeh et Achrafieh), ainsi que City Mall (situé à Dora)

Manger

Le plat libanais le plus connu est sans doute le mézzé, qui est en fait une collection de nombreux petits plats dans lesquels on "picore". Parmi la cuisine libanaise, on peut citer :

  • le Kebbé (viande hachée avec du bourghoul),
  • Le Taouk (poulet grillé),
  • Homos Bittahiné (purée de pois chiches et de sésame),
  • Baba Ghannouje (purée d'aubergine et de sésame) ,
  • Lahm Bi-Aajine (pizza libanaise à base de viande),
  • Man'ouché (pizza libanaise à base de thym,fromage...),
  • le Taboulé (à base de persil), (Rien à voir avec le taboulé qui se vend dans les supermarchés en France et au Canada)
  • le Fatouche (salade avec du pain pita cuit, épices, etc),
  • les Sanbousiks (raviolis frits farcis à la viande)
  • le Chanklich (fromage épicé servi avec des tomates en dés et des oignons).
  • Kafta (viande hachée avec du persil).

Boire un verre / Sortir

C'est surtout à Beyrouth que la vie nocturne est la plus animée: pour les boites dansantes, choisissez le centre-ville ou la rue Monot dans le quartier d'Achrafieh. Pour de la bonne musique et un verre tranquille allez à la rue Gemmayzé ou enfin découvrez les petits pub/restaurants très intimes du quartier de Hamra.

Plus au nord sur la côte, à 40 minutes de Beyrouth, la petite ville de Batroun offre une bonne alternative d'effervescence nocturne.

Se loger

Il y a plusieurs hôtels à Beyrouth, et dans les principales villes du pays.

Apprendre

Le système éducatif libanais est bien développé. Il est très inspiré du système français, la plupart des cours scientifiques (maths, physiques, chimie, biologie) se faisant dans cette langue. On passe encore le brevet en classe de troisième, et le baccalauréat libanais en terminales. Plusieurs personnes passent aussi le baccalauréat français d'une part, le TOEFL et le SAT d'autre part afin d'intégrer les universités libanaises ou bien faire des études à l'étranger.

Les universités libanaises sont bien renommées dans le monde arabe. La plus connue est l'American University of Beyrouth (AUB), où les cours sont dispensés exclusivement en anglais. On trouve ensuite l'Université Saint-Joseph (USJ), donnant des cours en français pour former des ingénieurs (ESIB) et des médecins (FM). Une dizaine d'autres universités ont été fondées, la plupart sont concentrées dans Beyrouth ou dans sa région.

Travailler

Sécurité

Le Liban ne pose aucun problème de sécurité ; les gens sont très courtois. Le peuple libanais est extraordinaire et très cultivé. Des campagnes à Beyrouth, vous trouverez un accueil et un sens de l'hospitalité irréprochables. Se promener à Beyrouth la nuit ne pose aucun problème de sécurité, même pour une femme seule.

Santé

Les vaccins obligatoires sont les mêmes que ceux imposés en France. Par contre, l'eau du robinet n'est pas potable ; elle peut être utilisée pour se brosser les dents ou prendre une douche. Pour la consommation, utiliser de l'eau en bouteille. Médicaments à prévoir.

Respecter

Respecter les coutumes et les religions. La question religieuse au Liban est sensible, d'autant plus que le système politique est divisé par confessions.

Communiquer

Vous trouverez partout des cybercafés et des cabines téléphoniques.

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites