Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Laurentides : Différence entre versions

De Wikitravel
Canada : Québec : Laurentides
Aller à : Navigation, rechercher
(Se loger)
 
(11 révisions intermédiaires par 9 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
==La région==
 +
 +
Un véritable terrain de jeux vous attend au nord de Montréal! Été comme hiver, ce paradis de la villégiature attire une foule de vacanciers. On s'y rend pour ses nombreuses pentes de sports de glisse de tous niveaux, pour ses centaines de kilomètres de pistes de ski de fond ou encore pour ses nombreux terrains de golf de haut calibre. Rafting sur la rivière Rouge, croisière sur le lac Tremblant et le lac des Sables, détente dans des bains scandinaves, journée à la cabane à sucre, visite à la ferme, équitation… Voici quelques-unes des activités fort courues dans les Laurentides! En automne, les paysages sont tout simplement flamboyants et une foule de festivals célèbrent la beauté des forêts colorées. Avec son vaste réseau d'hébergement et sa gamme impressionnante de restaurants pour fins gourmets, la région des Laurentides séduit même le plus exigeant des touristes.
 +
 +
== Régions ==
 +
 +
== Villes ==
 +
 +
== Autres destinations ==
 +
 +
== Comprendre ==
 
Située au nord-ouest de Montréal avec une superficie de 22 000 km2, les Laurentides[http://www.laurentides.com] est une des régions touristiques les plus prisées au Québec par les amants de la nature.  Cette région tire son nom de l’ancienne chaîne de montagnes traversant d’est en ouest la partie sud-est du Bouclier Canadien.
 
Située au nord-ouest de Montréal avec une superficie de 22 000 km2, les Laurentides[http://www.laurentides.com] est une des régions touristiques les plus prisées au Québec par les amants de la nature.  Cette région tire son nom de l’ancienne chaîne de montagnes traversant d’est en ouest la partie sud-est du Bouclier Canadien.
  
 
Sa partie sud, Basses Laurentides ou Porte des Laurentides, fût colonisée par des agriculteurs pendant le régime Français. Sa partie centrale, Cœur des Laurentides, et sa partie nord, Hautes-Laurentides, furent colonisées plus tard pour ses richesses forestières.
 
Sa partie sud, Basses Laurentides ou Porte des Laurentides, fût colonisée par des agriculteurs pendant le régime Français. Sa partie centrale, Cœur des Laurentides, et sa partie nord, Hautes-Laurentides, furent colonisées plus tard pour ses richesses forestières.
  
C’est au XIXe siècle que la région connaîtra une grande expansion au niveau démographique et économique grâce au talant de colonisateur du curé Antoine Labelle[http://www.histoirequebec.qc.ca/publicat/vol4numb/v4nb_8rv.htm].  Ce dernier contribua au développement de la région, entre autre, en faisant la promotion du chemin de fer reliant Montréal et Mont-Laurier ( l’une des villes les plus au nord de la région ).  La région étant jusqu’alors accessible presque essentiellement par un réseau de rivières, dont la plus importante la Rivière du Nord, la voie ferrée deviendra son artère principale jusqu’au milieu du XXe siècle.
+
C’est au XIXe siècle que la région connaîtra une grande expansion au niveau démographique et économique grâce au talant de colonisateur du curé Antoine Labelle[http://www.histoirequebec.qc.ca/publicat/vol4numb/v4nb_8rv.htm].  Ce dernier contribua au développement de la région, entre autre, en faisant la promotion du chemin de fer reliant Montréal et Mont-Laurier[http://www.villemontlaurier.qc.ca/] ( l’une des villes les plus au nord de la région ).  La région étant jusqu’alors accessible presque essentiellement par un réseau de rivières, dont la plus importante la Rivière du Nord, la voie ferrée deviendra son artère principale jusqu’au milieu du XXe siècle.
 +
 
 +
Les riches citadins du nord-est de l’Amérique du Nord ayant maintenant accès à cette région, grâce au ''P’tit train du Nord'', l’industrie touristique s’y développe.  Ses collines avec des pentes aux dénivellations intéressantes attirent les skieurs.  Ses nombreux lacs et rivières en font un lieu de prédilection pour la pêche sportive.  Sa faune et sa flore encore sauvages ravissent les amants de la nature.  On voit ainsi se développer des municipalités à fort caractère touristique comme : Saint-Sauveur[http://www.saint-sauveur.net/], Sainte-Agathe[http://www.ste-agathe.com/] et Saint-Jovite ( Mont-Tremblant )[http://www.villedemont-tremblant.qc.ca].
 +
 
 +
Avec le développement du parc automobile et du réseau routier québécois, on transformera la voie ferrée du ''P’tit train du Nord'' en parc linéaire[http://www.laurentides.com/francais/parc/bienvenue.html] vers la fin du XXe siècle.  À l’endroit du chemin de fer on aménagea une des plus longues pistes cyclables du Québec ( environ 200 km ) qui se transforme en piste de ski de fond l’hiver dans sa partie sud et en voie d’accès au motoneigistes dans sa partie nord.
 +
 
 +
 
 +
== Arriver ==
 +
 
 +
== Circuler ==
 +
 
 +
== Partir ==
 +
 
 +
== Parler ==
 +
 
 +
== Acheter ==
 +
 
 +
== Manger ==
 +
 
 +
== Boire un verre / Sortir ==
 +
 
 +
== Se loger ==
 +
* '''Hôtel Le Chantecler''', Autoroute 15 Nord, sortie 67, Sainte-Adèle (Québec) Canada, À partir de 99,00 $. Cet [http://www.lechantecler.com/ hôtel des Laurentides] est votre centre de villégiature, centre de congrès et hôtels 4 étoiles dans les Laurentides! Pour vous ressourcer dans le cadre enchanteur du lac Rond et d’une magnifique vue sur la forêt laurentienne, plusieurs activités sont offertes en toute saison à l’hôtel Gouverneur Le Chantecler: massothérapie, tennis, golf, sentiers pédestres, équitation, ski, chien de traineau et bien plus! Pour vous évader en famille, plongez dans les univers fantastiques du Village du père Noël et du parc d’attractions Au pays des merveilles!
 +
* Le Manoir Saint-Sauveur un hotel de 272 chambres et suites situé au coeur du village. 4 étoiles, salle à manger, bar, piscine intérieure à l'eau salée et piscine extérieure avec terrasse, spa complet, salle de réunion.
 +
 
 +
== Apprendre ==
 +
 
 +
== Sécurité ==
 +
 
 +
== Santé ==
 +
 
 +
== Respecter ==
 +
 
 +
== Rester en contact ==
 +
 
 +
 
 +
{{Dans|Québec}}
 +
 
 +
 
 +
 
 +
[[de:Laurentides]]
 +
[[en:Laurentides]]
  
Les riches citadins du nord-est de l’Amérique du Nord ayant maintenant accès à cette région, grâce au ''P’tit train du Nord'', l’industrie touristique s’y développe.  Ses collines avec des pentes aux dénivellations intéressantes attirent les skieurs.  Ses nombreux lacs et rivières en font un lieu de prédilection pour la pêche sportive.  Sa faune et sa flore encore sauvages ravissent les amants de la nature.  On voit ainsi se développer des municipalités à fort caractère touristique comme : Saint-Sauveur, Sainte-Agathe et Saint-Jovite ( Mont-Tremblant ).
 
  
Avec le développement du parc automobile et du réseau routier québécois, on transformera la voie ferrée du ''P’tit train du Nord'' en parc linéaire vers la fin du XXe siècle.  À l’endroit du chemin de fer on aménagea une des plus longues pistes cyclables du Québec ( environ 200 km ) qui se transforme en piste de ski de fond l’hiver dans sa partie sud et en voie d’accès au motoneigistes dans sa partie nord.
+
[[WikiPedia:Laurentides (région administrative)]]

Version actuelle en date du 22 novembre 2011 à 16:38

La région[modifier]

Un véritable terrain de jeux vous attend au nord de Montréal! Été comme hiver, ce paradis de la villégiature attire une foule de vacanciers. On s'y rend pour ses nombreuses pentes de sports de glisse de tous niveaux, pour ses centaines de kilomètres de pistes de ski de fond ou encore pour ses nombreux terrains de golf de haut calibre. Rafting sur la rivière Rouge, croisière sur le lac Tremblant et le lac des Sables, détente dans des bains scandinaves, journée à la cabane à sucre, visite à la ferme, équitation… Voici quelques-unes des activités fort courues dans les Laurentides! En automne, les paysages sont tout simplement flamboyants et une foule de festivals célèbrent la beauté des forêts colorées. Avec son vaste réseau d'hébergement et sa gamme impressionnante de restaurants pour fins gourmets, la région des Laurentides séduit même le plus exigeant des touristes.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

Comprendre[modifier]

Située au nord-ouest de Montréal avec une superficie de 22 000 km2, les Laurentides[1] est une des régions touristiques les plus prisées au Québec par les amants de la nature. Cette région tire son nom de l’ancienne chaîne de montagnes traversant d’est en ouest la partie sud-est du Bouclier Canadien.

Sa partie sud, Basses Laurentides ou Porte des Laurentides, fût colonisée par des agriculteurs pendant le régime Français. Sa partie centrale, Cœur des Laurentides, et sa partie nord, Hautes-Laurentides, furent colonisées plus tard pour ses richesses forestières.

C’est au XIXe siècle que la région connaîtra une grande expansion au niveau démographique et économique grâce au talant de colonisateur du curé Antoine Labelle[2]. Ce dernier contribua au développement de la région, entre autre, en faisant la promotion du chemin de fer reliant Montréal et Mont-Laurier[3] ( l’une des villes les plus au nord de la région ). La région étant jusqu’alors accessible presque essentiellement par un réseau de rivières, dont la plus importante la Rivière du Nord, la voie ferrée deviendra son artère principale jusqu’au milieu du XXe siècle.

Les riches citadins du nord-est de l’Amérique du Nord ayant maintenant accès à cette région, grâce au P’tit train du Nord, l’industrie touristique s’y développe. Ses collines avec des pentes aux dénivellations intéressantes attirent les skieurs. Ses nombreux lacs et rivières en font un lieu de prédilection pour la pêche sportive. Sa faune et sa flore encore sauvages ravissent les amants de la nature. On voit ainsi se développer des municipalités à fort caractère touristique comme : Saint-Sauveur[4], Sainte-Agathe[5] et Saint-Jovite ( Mont-Tremblant )[6].

Avec le développement du parc automobile et du réseau routier québécois, on transformera la voie ferrée du P’tit train du Nord en parc linéaire[7] vers la fin du XXe siècle. À l’endroit du chemin de fer on aménagea une des plus longues pistes cyclables du Québec ( environ 200 km ) qui se transforme en piste de ski de fond l’hiver dans sa partie sud et en voie d’accès au motoneigistes dans sa partie nord.


Arriver[modifier]

Circuler[modifier]

Partir[modifier]

Parler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

  • Hôtel Le Chantecler, Autoroute 15 Nord, sortie 67, Sainte-Adèle (Québec) Canada, À partir de 99,00 $. Cet hôtel des Laurentides est votre centre de villégiature, centre de congrès et hôtels 4 étoiles dans les Laurentides! Pour vous ressourcer dans le cadre enchanteur du lac Rond et d’une magnifique vue sur la forêt laurentienne, plusieurs activités sont offertes en toute saison à l’hôtel Gouverneur Le Chantecler: massothérapie, tennis, golf, sentiers pédestres, équitation, ski, chien de traineau et bien plus! Pour vous évader en famille, plongez dans les univers fantastiques du Village du père Noël et du parc d’attractions Au pays des merveilles!
  • Le Manoir Saint-Sauveur un hotel de 272 chambres et suites situé au coeur du village. 4 étoiles, salle à manger, bar, piscine intérieure à l'eau salée et piscine extérieure avec terrasse, spa complet, salle de réunion.

Apprendre[modifier]

Sécurité[modifier]

Santé[modifier]

Respecter[modifier]

Rester en contact[modifier]

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites