Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Lanzhou

De Wikitravel
Gansu : Lanzhou
Version du 26 juillet 2008 à 11:36 par Episteme (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Lanzhou (兰州), environ 2M d'habitants, est la capitale de la province du Gansu.

Comprendre[modifier]

Lanzhou s'est construite le long du Fleuve Jaune (HuangHe en local) et s'étend ainsi sur une quarantaine de kms. La ville est entourée de montagnes relativement élevées, jusqu'a 700m.

Malheureusement, et on arrive au centre du problème, ces montagnes sont relativement belles... Quand on peut les voir !!! Lanzhou est en effet une des villes les plus polluées de Chine, notamment depuis que le gouvernement central a décidé d'exporter ici le gros de ses usines pétrochimiques, quelques centrales nucléaires (qui n'existent pas), et d'effectuer ses essais nucléaires a quelques encablures au nord. L'ambassade américaine conseille à ses ressortissants d'éviter à tout prix Lanzhou pendant la période printemps-été, car l'air est un poison (sic). Selon les vents, la ville présente un profil agréable (vents d’est) ou acide/brumeux/sablonneux/irritant. Même s’il est triste de parler de la ville en ces termes, c’est ce qui vous choquera de prime abord.

L’aéroport est à une heure du centre ville, vous circulerez a travers le désert et les usines de briques. Pour des raisons de cout comme de sécurité, le bus navette est conseille. Le guichet se trouve a gauche en sortant du bagage claim, dehors dans la guérite en été, a l’intérieur a droite l’hiver. Le cout est de 30 kuai. Même si vous êtes adeptes du taxi, je dois vous conseiller le bus. Les taxis sont chers (180 kuai), roulent sans lendemain et la qualité des voitures combinée a la qualité de la route (je n’aborde pas même la qualité de conduite) vous fera faire des bonds et vous passerez une heure bien désagréable. Le bus vous déposera devant le Legend Hôtel, hôtel de qualité correcte (sauf le buffet) un peu éloigné du centre ville. De nombreux taxis citadins (différents des voitures noires de l’aéroport) vous attendent.

La ville est divisée en 4 districts principaux : XiGu (centre industriel), QiLiHe, AnNing et ChengGuan (centre ville). Dans les trois premiers, soyons honnêtes, rien à faire du tout excepté si vous versez dans la chasse aux toxines. Centre ville, la colline de la pagode blanche, le premier pont sur le Fleuve Jaune (bâti par les allemands) à ses pieds, puis légèrement en aval les roues à eau seront le détour obligatoire qui vous permettra de dire « j’y étais ». De nombreuses mosquées émaillent également la ville.

Manger[modifier]

  • Un diner au « Charmes du Fleuve Jaune » est presque inévitable, nom chinois un peu difficile, HuangHe Feng Qing Yuan (prononcer « rouang reu fongue chhhing yuaaan »), mais emplacement de choix sur le bord du fleuve en aval après les espaces sportifs. Magnifique restaurant avec des plats locaux et nationaux de très bonne qualité. Vous pouvez y aller a pied depuis le pont, comptez 25-30 min grand maximum. Préférez un diner vers 19h30.
  • Le Claudio Bartoli propose de nombreuses spécialités internationales, comme le RBT et le Boton.
  • Pour les spécialités locales, vous aurez l’embarras du choix, comme partout en Chine regardez ou il y a du monde !

Dormir[modifier]

Pour la nuit, le Sunshine Plaza (Yang Guang Da Sha) est le seul hôtel de la ville 5 étoiles. Cependant, pour une qualité similaire et un prix moindre, le « 8 hôtel » dont je ne connais pas le nom en chinois, est intéressant. Ils sont tous les deux plein-centre. Pour des guesthouse bons marchés, dont je suis pourtant adepte, désolé je n’ai pas d’adresse…

Sortir[modifier]

  • Pour une ballade digestive, vous pouvez visiter le marché de nuit de Lanzhou, une sorte de fourmilière ou vous pouvez acheter du pire bibelot kitch aux vêtements de tout style, des peaux de bête, des livres…Vous pourrez manger pour une misère dans la rue sur de petits tabourets des nouilles, des raviolis, des têtes de mouton bouillies, spécialité locale pour les aventureux. Observez les rues transversales pour découvrir de nombreux restaurants des minorités, ouighours ou hui par exemple. Donc des spécialités des pays de l’ex URSS – sud ou des musulmans chinois.
  • Le bon plan sortie est au Soho bar, a mi-chemin entre le Sunshine Plaza et le 8 Hôtel, comme quoi parfois les choses sont bien faites. Il est au niveau du grand parking sur la gauche a la sortie du premier hôtel, 300m. Prononcer Sorou pour vous faire aider.
  • Plus moderne/cher le Color Club est tout près également, mais avec une qualité de service qui laisse à désirer et des prix doubles du Soho club par exemple. L’English King et le Candy, tous deux proches de la rue piétonne, peuvent vous faire faire un détour.

Lanzhou sera néanmoins une ville transitoire vers différents lieux plus intéressants.



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites