Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Iran : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
(En avion)
(29 révisions intermédiaires par 12 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{InfoPays
 
{{InfoPays
| image=[[Image:Azadi1.jpg|250px|Azadil]]
+
| image=Image:Azadi1.jpg
| drapeau=[[Image:ir-flag.png|Drapeau iranien]]
+
| titreimage=Tour Azadi, Téhéran
| localisation=[[Image:LocationIran.png|250px|Localisation de l'Iran]]
+
| drapeau=Image:ir-flag.png
 +
| tailledrapeau=96px
 +
| localisation=Image:LocationIran.png
 
| capitale=[[Téhéran]]
 
| capitale=[[Téhéran]]
| regime=République islamique
+
| régime=République islamique
| monnaie=Rial (IRR)
+
| monnaie=rial (IRR)
 
| superficie=''total'' : 1 648 195 km² <br>''terre'' : 1 636 195 km² <br>''eau'' : 12,000 km²
 
| superficie=''total'' : 1 648 195 km² <br>''terre'' : 1 636 195 km² <br>''eau'' : 12,000 km²
 
| population=71 208 000 habitants<br>(estimation 2008)
 
| population=71 208 000 habitants<br>(estimation 2008)
 
| langue=Persan 58 %<br>Turc 26 %<br>Kurde 9 %<br>Luri 2 %<br>Balochi 1 %<br>
 
| langue=Persan 58 %<br>Turc 26 %<br>Kurde 9 %<br>Luri 2 %<br>Balochi 1 %<br>
| religion=Chiisme 89 %<br>Sunnisme 10 %<br>Christianisme<br>Judaïsme
+
| religion= Musulmans 95% (85% chiites, sunnites 10%), autres (y compris les zoroastriens, les juifs, chrétiens et les Baha'is) 5%
| electricite=220V/50Hz<br>prise européenne
+
| electricite=220V/50Hz, prise européenne
 
| indicatif=+98
 
| indicatif=+98
 
| tld=.ir
 
| tld=.ir
Ligne 22 : Ligne 24 :
 
== Comprendre ==
 
== Comprendre ==
  
; '''Climat''' : principalement aride ou semi-aride, mais subtropical au nord, près des côtes de la mer Caspienne.
+
===Géographie===
  
; '''Extrémités''' : ''le point le plus bas :'' la mer Caspienne -28 m <br>''le point le plus haut :'' le sommet Damavand 5671 m
+
===Climat===
  
<br clear="all" />
+
===Histoire===
 +
Connue sous le nom  de Perse jusqu'en 1935, l'Iran est devenu une république islamique en 1979 quand le Shah au pouvoir a été contraint à l'exil. Les forces cléricales ont ensuite concassés l’occidentalisation et aussi toute influence libérale et de gauche.  Les étudiants iraniens ont saisi l'ambassade américaine à Téhéran le 4 Novembre 1979 et il a tenu jusqu'au 20 Janvier 1981. De 1980 à 1988, l'Iran a mené une guerre sanglante avec l'Irak sur le territoire contesté. Principaux problèmes actuels qui affectent le pays, mentionnons le rythme de l'acceptation de l'extérieur, de la modernisation des influences, de la réconciliation entre le contrôle administratif  du régime, de la participation du gouvernement populaire et répandue. Le chômage des jeunes est également un problème.
  
 +
===Population===
 +
 +
===Fêtes et jours fériés===
 +
 +
<br clear="all" />
  
 
== Régions ==
 
== Régions ==
Ligne 107 : Ligne 115 :
  
 
=== En avion ===
 
=== En avion ===
Tous les vols internationaux à Téhéran sont dans le nouveau Aéroport International Imam Khomeini. Il existe 70 aéroports régionaux, et certains comme ceux de [[Shiraz]], [[Mashhad]] et [[Esfahan]] accueillent des vols internationaux. Toutes les grandes compagnies aériennes (Lufthansa, Air France, Swiss, KLM, Alitalia...) ont plusieurs vols hebdomadaires vers l'Iran. La compagnie nationale Iran Air part les jeudis et les vendredis de l'aéroport d'Orly sud. La durée d'un vol direct de Paris est de cinq heures.
+
Tous les vols internationaux à Téhéran sont dans le nouvel Aéroport International Imam Khomeini. Il existe 70 aéroports régionaux, et certains comme ceux de [[Shiraz]], [[Mashhad]] et [[Esfahan]] accueillent des vols internationaux. Toutes les grandes compagnies aériennes (Lufthansa, Air France, Swiss, KLM, Alitalia...) ont plusieurs vols hebdomadaires vers l'Iran. La compagnie nationale Iran Air part les jeudis et les vendredis de l'aéroport d'Orly sud. La durée d'un vol direct de Paris est de cinq heures.
  
 
=== En bateau ===
 
=== En bateau ===
Ligne 122 : Ligne 130 :
 
=== En voiture ===
 
=== En voiture ===
  
Le meilleur moyen d'entrer dans le pays est de passer par la Turquie. Le carnet de passage en douane est obligatoire.
+
Le meilleur moyen d'entrer dans le pays est de passer par la Turquie.
  
La carte verte d'assurance est également valable en Iran.
+
Le carnet de passage en douane est obligatoire mais un supplément de caution pourra être demandé avant d'introduire votre véhicule dans le territoire. La carte verte d'assurance est également valable en Iran mais si vous n'êtes pas détenteur de ce dernier, vous devrez souscrire à une assurance au tiers lors du passage de la frontière, exclusivement valable pour circuler dans ce pays.
  
Le temps d'attente peut être long allant jusqu'à plusieurs heures.
+
Le temps d'attente est généralement de quelques heures, vous pourrez en juger par les longues files de camions immobilisés ainsi que par la pénibilité des démarches bureaucratiques à accomplir.
  
 
== Circuler ==
 
== Circuler ==
Ligne 135 : Ligne 143 :
  
 
=== En voiture ===
 
=== En voiture ===
Circulation erratique mais essence très bon marché. Le réseau routier est très convenable et des bonnes autoroutes relient Téhéran à des villes voisines. Il est cependant possible de louer une voiture (individuelle) avec chauffeur pour faire des longs trajets ou prendre une voiture collective (''machin-e-kerayeh'') qui relie des villes. Les tarifs sont très bon marchés mais vous partagez la voiture avec d'autres personnes.
+
 
 +
La signalisation routière répond aux normes internationales en vigueur, même si des erreurs subsistent.
 +
 
 +
Le réseau routier est très convenable et des bonnes autoroutes relient Téhéran à des villes voisines. Il est cependant possible de louer une voiture (individuelle) avec chauffeur pour faire des longs trajets ou prendre une voiture collective (''machin-e-kerayeh'') qui relie des villes. Les tarifs sont très bon marchés mais vous partagez la voiture avec d'autres personnes.
  
 
À propos de la conduite locale, on a même vu un automobiliste emprunter une rue en sens interdit sans souci aucun.
 
À propos de la conduite locale, on a même vu un automobiliste emprunter une rue en sens interdit sans souci aucun.
Ligne 145 : Ligne 156 :
 
* Route : '''90 km/h'''
 
* Route : '''90 km/h'''
 
* Ville : '''50 km/h'''
 
* Ville : '''50 km/h'''
 +
 +
'''Attention aux contrôles de vitesse qui sont désormais courants sur les principaux axes routiers du pays.'''
 +
 +
Le carburant est extrêmement bon marché mais le gazole n'est pas vendu aux particuliers si vous êtes en ville, celui-ci étant réservé aux véhicules lourds.
 +
 +
En cas d'accident, prévenir la police et attendre son arrivée afin qu'ils établissent un constat officiel. Ne pas hésiter à prévenir l'ambassade de votre pays si vous pensez que la situation s'envenime.
  
 
== Parler ==
 
== Parler ==
Ligne 182 : Ligne 199 :
  
 
== Apprendre ==
 
== Apprendre ==
 +
L'Iran a un grand réseau d'organismes publics et privés, et les universités affiliées offrent des diplômes dans l'enseignement supérieur. Les universités en iran sont sous la supervision directe du ministère iranien des Sciences, Recherche et Technologie (pour les universités non-médicaux), et le ministère iranien de la Santé et d'Education Médicale (pour les écoles de médecine)
  
 
== Travailler ==
 
== Travailler ==
 +
 +
Les étrangers ont une expertise particulière et les compétences ont peu de difficulté à obtenir des permis. Les permis de travail sont émis, prolongés ou renouvelés pour une période d'un an. Dans des cas particuliers, le permis de travail temporaire et valide pour une période maximale de trois mois peut être délivré. Une autorisation de sortie doit être obtenue pour un séjour de plus de trois mois.
 +
 +
La semaine de travail maximale est de 44 heures, avec pas plus de huit heures toute seule journée, sauf  si la rémunération des heures supplémentaires est prévue. Les heures supplémentaires ne peut excéder quatre heures par jour. Le vendredi est le jour de repos hebdomadaire. Les heures supplémentaires sont payables à 40 pour cent au-dessus du salaire horaire normal. Il ya les indemnités pour un travail équivalent à 10, 15 ou 22,5 pour cent du salaire d'un travailleur, selon le quart de travail (par exemple le soir, matin et soir)
 +
 +
Les travailleurs ont droit aux jours fériés et payés annuels  d'un mois. Pour les travailleurs ayant moins d'une année d'emploi, les congés annuels sont calculés en proportion de la durée effective du service. En outre, chaque travailleur a droit à prendre un mois complet de congé payé ou un mois de congé sans solde (si aucun congé n'est disponible) où une fois pendant la vie active afin d'effectuer le pèlerinage à La Mecque.
 +
 +
L'emploi des travailleurs de moins de 15 ans est interdite. Les jeunes travailleurs entre 15 et 18 ans doivent subir un examen médical par l'Organisation de la sécurité sociale avant de commencer l'emploi. Les femmes ont droit à un congé de maternité de 9 jours.
 +
 +
Il existe un salaire minimum national applicable à chaque secteur d'activité fixé par le Conseil suprême du travail. Les travailleurs et les employeurs ont le droit d'établir des sociétés de guilde. La négociation collective est autorisée. L'adhésion au système de sécurité sociale pour tous les salariés est obligatoire.
 +
 +
Pour avoir un contrat valide conclu sous la loi, les dispositions suivantes doivent être incluses:
 +
1. Le Type de travail, la vocation ou un devoir qui doit être entrepris par le travailleur;
 +
2. Rémunération de base et ses suppléments;
 +
3. Les heures de travail, les congés et les feuilles;
 +
4. Lieu d'exécution des tâches;
 +
5. Période probatoire, le cas échéant;
 +
6. Date de conclusion du contrat;
 +
7. Durée de l'emploi;
 +
8. Les autres termes et conditions requises peuvent varier selon la nature de l'emploi. L'employeur peut exiger de l'employé d'être soumis à une période probatoire. Cependant, le temps de probation ne peut excéder un mois pour les ouvriers non qualifiés et trois mois pour les travailleurs qualifiés et professionnels. Pendant la période de probation, chaque travailleur peut résilier immédiatement la relation d'emploi sans motif valable ou le versement d'une indemnité de départ. La seule réserve étant que si l'employeur met fin à la relation, il doit verser au salarié pendant toute la durée de la période de probation.
  
 
== Sécurité ==
 
== Sécurité ==

Version du 23 mai 2013 à 16:12

Iran Drapeau
Tour Azadi, Téhéran
Localisation
Capitale Téhéran
Régime République islamique
Superficie total : 1 648 195 km²
terre : 1 636 195 km²
eau : 12,000 km²
Population 71 208 000 habitants
(estimation 2008)
Monnaie rial (IRR)
Langue Persan 58 %
Turc 26 %
Kurde 9 %
Luri 2 %
Balochi 1 %
Religion Musulmans 95% (85% chiites, sunnites 10%), autres (y compris les zoroastriens, les juifs, chrétiens et les Baha'is) 5%
Électricité 220V/50Hz, prise européenne
Indicatif tél. +98
Fuseau horaire UTC+3:30


L'Iran est un pays du Moyen-Orient, situé entre le golfe Persique et la mer Caspienne, et frontalier de l'Iraq, de la Turquie, de l'Arménie, de l'Azerbaïdjan, du Turkménistan, de l'Afghanistan et du Pakistan. Anciennement appelé Perse jusqu'en 1935, l'Iran possède un patrimoine naturel, culturel et architectural très important.


Sommaire

Comprendre

Géographie

Climat

Histoire

Connue sous le nom de Perse jusqu'en 1935, l'Iran est devenu une république islamique en 1979 quand le Shah au pouvoir a été contraint à l'exil. Les forces cléricales ont ensuite concassés l’occidentalisation et aussi toute influence libérale et de gauche. Les étudiants iraniens ont saisi l'ambassade américaine à Téhéran le 4 Novembre 1979 et il a tenu jusqu'au 20 Janvier 1981. De 1980 à 1988, l'Iran a mené une guerre sanglante avec l'Irak sur le territoire contesté. Principaux problèmes actuels qui affectent le pays, mentionnons le rythme de l'acceptation de l'extérieur, de la modernisation des influences, de la réconciliation entre le contrôle administratif du régime, de la participation du gouvernement populaire et répandue. Le chômage des jeunes est également un problème.

Population

Fêtes et jours fériés


Régions

Carte de l'Iran
Azerbaïdjan iranien
Région caspienne
Iran occidental
Iran central
Khorasan
Région du Golfe
Balouchistan






Villes

  • Téhéran - capitale du pays et de la province du même nom. C'est une cité relativement jeune qui connaît un développement peu maîtrisé. La ville a toujours été charmante mais elle connaît aujourd'hui les affres des embouteillages et de la pollution.
  • Ardabil -
  • Bam - Citadelle détruite par un tremblement de terre en 2003.
  • Shiraz - capitale de la province du Fars. Une ville au climat délicat qui a toujours été réputée au cours de son histoire pour deux choses : premièrement, de nombreux poètes ont vécu ici et Shiraz a été une sorte de capitale de la littérature iranienne ; deuxièmement, dans la littérature persane et plus particulièrement dans les poèmes de Hafez, la ville est célèbre pour son vin rouge (d'après certains historiens, le cépage Syrah serait originaire d'ici ; malheureusement, on ne peut en trouver que très difficilement, et encore il est souvent de mauvaise qualité, car fait en contrebande).
  • Esfahan - l'ancienne capitale de la Perse avec une place et des mosquées magnifiques.
  • Kashan - oasis de verdure entre Téhéran et Esfahan
  • Kerman -
  • Mashhad - tombeau de l'imam Reza
  • Qom - une des villes les plus sacrées du Moyen-Orient, considérée comme le joyau de l'Iran
  • Tabriz - capitale de province de l'Azerbaïdjan oriental. Son nom signifie "qui enlève la fièvre" car la ville était réputée pour son climat très sain.
  • Yazd - capitale de la province du même nom. La ville est située en plein milieu du désert. Une architecture particulière s'est développée, comptant notamment des conduites d'eau souterraines et des systèmes de climatisation traditionnels appelées bâd-gir ou tours à vent permettant de rafraîchir les maison en été. C'est aussi le lieu le plus vivant du zoroastrisme en Iran.
  • Zahedan - près de la frontière avec le Pakistan

Autres destinations

Arriver

Visa

Un passeport valide et un visa sont nécessaires pour voyager en Iran.

Les ressortissants d'Israël ne peuvent entrer en Iran sous aucun prétexte. Les citoyens du Japon, de Corée, de l'Union Européenne (excepté le Royaume-Uni) peuvent maintenant obtenir un visa touriste d'une semaine à leur arrivée dans les principaux aéroports (coût : 50 $). Les citoyens américains peuvent demander un visa à la section des intérêts iraniens à l'ambassade du Pakistan, Washington. Les visas de transit sont habituellement plus faciles à obtenir que les visas touristiques (en général pour une ou deux semaines) et très pratiques pour ceux qui souhaitent voyager entre l'Europe et l'Asie du sud. N'essayez pas d'emporter des magazines (y compris des magazines de mode) ou des livres susceptibles d'offenser la sensibilité islamique ou critiquant le gouvernement.

Pour l'obtention d'un visa de tourisme pour un passeport ordinaire, il convient de télécharger les formulaires disponibles sur le site du consulat d'Iran à Paris, les remplir, en fournissant impérativement l'adresse d'un hôtel réservé, et les apporter avec deux photographies d'identité et un chèque de 60 € à l'ordre du consulat d'Iran à Paris. Une demande par correspondance semble possible, à condition d'être venu en personne pour les empreintes. Le délai d'obtention est de trois semaines environ. Bien comprendre que le visa iranien peut être refusé sans la moindre raison, y compris à certains membres d'un groupe ayant exactement le même dossier et dont certains obtiendront le visa.

Les ressortissants français peuvent obtenir un visa à leur arrivée à l'aéroport. Néanmoins, dans le cas d'une arrivée par voie terrestre, ils doivent venir en personne laisser leurs empreintes au consulat d'Iran.

En avion

Tous les vols internationaux à Téhéran sont dans le nouvel Aéroport International Imam Khomeini. Il existe 70 aéroports régionaux, et certains comme ceux de Shiraz, Mashhad et Esfahan accueillent des vols internationaux. Toutes les grandes compagnies aériennes (Lufthansa, Air France, Swiss, KLM, Alitalia...) ont plusieurs vols hebdomadaires vers l'Iran. La compagnie nationale Iran Air part les jeudis et les vendredis de l'aéroport d'Orly sud. La durée d'un vol direct de Paris est de cinq heures.

En bateau

En autocar

Voir Istanbul à New Delhi par la route.

En train

La liaison Istanbul-Téhéran est assurée chaque semaine par train et bateau (3 jours 1/2). Départ chaque mercredi à 22:55 d'Istanbul, arrivée samedi soir à Téhéran. Le billet doit être acheté à l'avance sur place et sur présentation du passeport et du visa. Il est en outre possible d'arriver depuis la Syrie via le Kurdistan turc (départs hebdomadaires le lundi matin, arrivée le mercredi soir). Il y a un train tous les jeudis soirs au départ de Van (Turquie) à destination de Tabriz surtout emprunté par les locaux qui font du commerce transfrontalier.

En voiture

Le meilleur moyen d'entrer dans le pays est de passer par la Turquie.

Le carnet de passage en douane est obligatoire mais un supplément de caution pourra être demandé avant d'introduire votre véhicule dans le territoire. La carte verte d'assurance est également valable en Iran mais si vous n'êtes pas détenteur de ce dernier, vous devrez souscrire à une assurance au tiers lors du passage de la frontière, exclusivement valable pour circuler dans ce pays.

Le temps d'attente est généralement de quelques heures, vous pourrez en juger par les longues files de camions immobilisés ainsi que par la pénibilité des démarches bureaucratiques à accomplir.

Circuler

En avion

En train

Raja Passenger Trains [1] est le système de transport de passagers iranien. Voyager en train en Iran est généralement plus confortable et plus rapide qu'en autocar Volvo.

En voiture

La signalisation routière répond aux normes internationales en vigueur, même si des erreurs subsistent.

Le réseau routier est très convenable et des bonnes autoroutes relient Téhéran à des villes voisines. Il est cependant possible de louer une voiture (individuelle) avec chauffeur pour faire des longs trajets ou prendre une voiture collective (machin-e-kerayeh) qui relie des villes. Les tarifs sont très bon marchés mais vous partagez la voiture avec d'autres personnes.

À propos de la conduite locale, on a même vu un automobiliste emprunter une rue en sens interdit sans souci aucun.

Limitations de vitesse :

  • Autoroute : 120 km/h
  • Voie express : 110 km/h
  • Route : 90 km/h
  • Ville : 50 km/h

Attention aux contrôles de vitesse qui sont désormais courants sur les principaux axes routiers du pays.

Le carburant est extrêmement bon marché mais le gazole n'est pas vendu aux particuliers si vous êtes en ville, celui-ci étant réservé aux véhicules lourds.

En cas d'accident, prévenir la police et attendre son arrivée afin qu'ils établissent un constat officiel. Ne pas hésiter à prévenir l'ambassade de votre pays si vous pensez que la situation s'envenime.

Parler

La langue officielle et principale de l'Iran est le persan (en persan : farsi). Il existe également quelques dialectes du persan dont le guilaki (nord). L'azeri, parlé au nord-ouest, est un dialecte du turc.

Acheter

Prévoyez de l'argent en espèces pouvant assurer toute la durée de votre séjour en Iran car les cartes de crédit et chèques de voyage ne sont pas acceptés du tout (pour cause d'embargo).

Manger

La cuisine iranienne est succulente mais il faut avoir la chance d'être invité pour la goûter sous sa forme complète. C'est une cuisine très variée. Les plats principaux sont à base de riz safrané (berenj) et d'une sauce mijotée pendant longtemps (khoresht) ou de riz mélangé avec des herbes, des fèves, des cerises-griottes... Quand le riz est accompagné du khoresht ou une variété de viandes grillées, on l'appelle chélo, chélo-kabab (riz avec brochettes), chelo morghe (riz au poulet) ou chelo khoresht-e-bademjoun (riz avec khoresht aux aubergines). Quant au riz mélangé, il est appelé polo précédé souvent du nom des ingrédients le composant comme âlbâloo-polo (riz avec griottes), bâghâli-polo (riz avec fèves), sabzi-polo (riz avec herbes) ou plein d'autres recettes. Le goût de base est plutôt aigre/doux ou acide mais jamais épicé. On utilise beaucoup d'herbes fraîches dans la cuisine iranienne.

Le plat national servi dans tous les restaurants est le chelo-kabab. Des brochettes de viandes haché (koubidé) ou en morceaux marinés (barg) accompagné d'une montagne de riz parfumé, préparé à la vapeur et safrané. On le mange avec du beurre, un condiment acide : le sumac (somâghe en persan) ou encore des tomates grillés accompagnées souvent de l'oignon cru et du yaourt (mâst).

D'autres groupes de plats sont des kookoo (une sorte d'omelette épaisse avec des herbes, de la pomme de terre, des légumes...) dont il existe plusieurs variétés et des koufteh (des grandes boulettes à base de viande, du riz, des herbes, des fruits, ...). Il existe aussi une grande variété de Âsh, une soupe épaisse faite avec des légumes secs, des herbes et des petits morceaux de viandes. Par exemple, âsh-e-reshte (avec des nouilles de riz), âsh-e-djo (avec des orges)...

Le pain iranien (nâan ou plus argotique noon) est aussi très spécial et il en existe quatre variétés courantes qui se préparent dans les boulangeries spéciales un peu partout dans le pays. Il s'agit de grandes galettes plates cuites dans des fours traditionnels pendant quelques minutes. Les différentes variétés sont :

  • Sangak : préparé sur un lit de cailloux brûlants
  • Tâftoun : souvent accompagne les chelo-kababs
  • Lavâsh : des feuilles très minces pouvant se conserver plusieurs jours
  • Barbari : se mange plutôt pour le petit-déjeuner

Les Iraniens n'ont pas une grande tradition du dessert après manger et en général le repas se termine avec des fruits et surtout du thé. Les sucreries ou tout autres gourmandises (en particulier fruits secs) se mangent tout au long de la journée. La pâtisserie est très bonne et vous trouverez une grande variété de gâteaux sec (chirini-e-khosk) ou des gâteaux en crème (chirini-e-tar, littéralement pâtisserie mouillée). Pensez à demander des bonnes adresses de pâtisserie à vos amis iraniens. Sachez qu'en Iran la boulangerie et la pâtisserie sont deux choses complétement séparées. La boulangerie n'est pas un vrai magasin mais souvent un petit local où on fabrique du pain sur place pour les besoins du quartier alors que les pâtisseries peuvent être de très grands magasins où l'on trouve à la fois de la pâtisserie mais aussi différentes sucreries, et des graines grillés et salés dont les Iraniens raffolent.

Essayez également la glace iranienne (bastani-irani ou akbarmashti du nom de son fondateur au XIXème siècle). C'est extra ! Préparé avec du safran, de l'eau de rose et du lait cru (quoiqu'on en trouve aussi avec du lait pasteurisé en fabrication non artisanale) et mangé souvent entre deux petites gaufrettes en sandwich.

Les grandes cuisines internationales sont aussi présentes dans les grandes villes et notamment à Téhéran. Cependant, les pizzas et les hamburgers sont parmi les plats les plus appréciés des jeunes et on en trouve partout.

Boire

On ne trouvera pas d'alcool en vente libre. N'essayez surtout pas de vous en procurer quand même, et encore moins d'en faire entrer dans le pays. Cependant toute forme d'alcool se trouve "sous le manteau". Les Iraniens appellent bière une sorte de soda à base de malt mais il n'y a absolument pas d'alcool dedans. Les sodas sont très appréciés et plusieurs compagnies nationales partagent le marché avec une grande compagnie américaine. La boisson nationale est le thé. On en trouve dans tous les foyers et la première chose en arrivant chez quelqu'un est d'accepter l'invitation à une tasse de thé. La préparation du thé est "à l'iranienne", sur le samovar ou le gaz mais on laisse le thé infuser avec la vapeur d'eau.

Une autre boisson qui accompagne souvent le chélo-kabab est le dough, boisson salée à base de yaourt et d'eau gazeuse avec quelquefois des herbes aromatisées.

Se loger

Apprendre

L'Iran a un grand réseau d'organismes publics et privés, et les universités affiliées offrent des diplômes dans l'enseignement supérieur. Les universités en iran sont sous la supervision directe du ministère iranien des Sciences, Recherche et Technologie (pour les universités non-médicaux), et le ministère iranien de la Santé et d'Education Médicale (pour les écoles de médecine)

Travailler

Les étrangers ont une expertise particulière et les compétences ont peu de difficulté à obtenir des permis. Les permis de travail sont émis, prolongés ou renouvelés pour une période d'un an. Dans des cas particuliers, le permis de travail temporaire et valide pour une période maximale de trois mois peut être délivré. Une autorisation de sortie doit être obtenue pour un séjour de plus de trois mois.

La semaine de travail maximale est de 44 heures, avec pas plus de huit heures toute seule journée, sauf si la rémunération des heures supplémentaires est prévue. Les heures supplémentaires ne peut excéder quatre heures par jour. Le vendredi est le jour de repos hebdomadaire. Les heures supplémentaires sont payables à 40 pour cent au-dessus du salaire horaire normal. Il ya les indemnités pour un travail équivalent à 10, 15 ou 22,5 pour cent du salaire d'un travailleur, selon le quart de travail (par exemple le soir, matin et soir)

Les travailleurs ont droit aux jours fériés et payés annuels d'un mois. Pour les travailleurs ayant moins d'une année d'emploi, les congés annuels sont calculés en proportion de la durée effective du service. En outre, chaque travailleur a droit à prendre un mois complet de congé payé ou un mois de congé sans solde (si aucun congé n'est disponible) où une fois pendant la vie active afin d'effectuer le pèlerinage à La Mecque.

L'emploi des travailleurs de moins de 15 ans est interdite. Les jeunes travailleurs entre 15 et 18 ans doivent subir un examen médical par l'Organisation de la sécurité sociale avant de commencer l'emploi. Les femmes ont droit à un congé de maternité de 9 jours.

Il existe un salaire minimum national applicable à chaque secteur d'activité fixé par le Conseil suprême du travail. Les travailleurs et les employeurs ont le droit d'établir des sociétés de guilde. La négociation collective est autorisée. L'adhésion au système de sécurité sociale pour tous les salariés est obligatoire.

Pour avoir un contrat valide conclu sous la loi, les dispositions suivantes doivent être incluses: 1. Le Type de travail, la vocation ou un devoir qui doit être entrepris par le travailleur; 2. Rémunération de base et ses suppléments; 3. Les heures de travail, les congés et les feuilles; 4. Lieu d'exécution des tâches; 5. Période probatoire, le cas échéant; 6. Date de conclusion du contrat; 7. Durée de l'emploi; 8. Les autres termes et conditions requises peuvent varier selon la nature de l'emploi. L'employeur peut exiger de l'employé d'être soumis à une période probatoire. Cependant, le temps de probation ne peut excéder un mois pour les ouvriers non qualifiés et trois mois pour les travailleurs qualifiés et professionnels. Pendant la période de probation, chaque travailleur peut résilier immédiatement la relation d'emploi sans motif valable ou le versement d'une indemnité de départ. La seule réserve étant que si l'employeur met fin à la relation, il doit verser au salarié pendant toute la durée de la période de probation.

Sécurité

Respecter

Communiquer

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites