Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Guatemala : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
(Communiquer)
(Volontariat)
Ligne 260 : Ligne 260 :
 
Vous pouvez aussi visiter la page de [http://www.entremundos.org/, Entremundos] une association dont le but est d'informer sur les divers projets sociaux et culturels, elle publie un journal bimestriel gratuit comportant articles et offres de volontariat, que l'on trouve facilement a [[Quetzaltenango]], le site propose une base de données d'offres de volontariat.
 
Vous pouvez aussi visiter la page de [http://www.entremundos.org/, Entremundos] une association dont le but est d'informer sur les divers projets sociaux et culturels, elle publie un journal bimestriel gratuit comportant articles et offres de volontariat, que l'on trouve facilement a [[Quetzaltenango]], le site propose une base de données d'offres de volontariat.
  
Les informations sur les stages de [http://www.atitlancommunity.com/atitlan/agatha/13794-volunteers-neededm-jaibalito.html volontariat] humanitaire et les placements eux-mêmes, doit être donné gratuitement,méfiez vous des organismes qui vous font payer pour ce service. L´humanitaire ne doit pas devenir un business [http://www.studyspanishinantigua.com/servicesfr.php]
+
Les informations sur les stages de volontariat humanitaire et les placements eux-mêmes, doit être donné gratuitement,méfiez vous des organismes qui vous font payer pour ce service. L´humanitaire ne doit pas devenir un business [http://www.studyspanishinantigua.com/servicesfr.php]
  
 
== Apprendre ==
 
== Apprendre ==

Version du 9 juillet 2012 à 04:28

Guatemala Drapeau
Tikal
Localisation
Capitale Guatemala Ciudad
Superficie 109 000 km²
Population 14 millions (2010)
Monnaie quetzal (GTQ)
Langue Espagnol 60 %
langues amérindiennes
Religion Catholicisme
Protestantisme
croyances indigènes Maya
Électricité 115-230V/60Hz, prise américaine
Indicatif tél. +502
Fuseau horaire UTC-6


Le Guatemala [1] est un pays d'Amérique centrale, frontalier du Mexique au nord-ouest, du Belize au nord-est, du Honduras à l'est et du Salvador au sud-est.

Sommaire

Comprendre

Géographie

Climat

Histoire

Population

Fêtes et jours fériés


Régions

Carte du Guatemala
Centre
Région de montagnes centrée sur la capitale, Guatemala Ciudad, et s'étendant au nord jusqu'à la région de Petén.
Ouest
Le lac Atitlán et plusieurs villages mayas modernes.
Caraïbes
Chaleur torride, plages et accès au Belize par bateau.
Petén
Région de jungle chaude et humide au nord avec d'impressionnants sites archéologiques de ruines mayas.
Pacifique
Hauts plateaux décroissant jusqu'aux plages du Pacifique.








Villes

Autres destinations

Ruines Mayas

Les Mayas, civilisation précolombienne, ont été très présents au Guatemala, et ce pendant un millénaire. Ils ont laisse derrière eux de multiples cites et villages. Les fouilles avançant selon les financements, ils ne sont pas tous accessibles aux touristes.

Volcans


Arriver

Franchir la frontière

Il n'y a pas de taxe pour rentrer ou pour sortir du Guatemala. Néanmoins, beaucoup de douaniers n'hésitent pas à en réclamer une. Elle se monte généralement à 20 Q. Vous pouvez bien évidemment refuser de la payer ou tenter de négocier mais c'est a vos risques et périls.

Depuis / Vers le Mexique

Il existe trois points principaux pour franchir cette frontière.

Dans les montagnes de l'Ouest , La Mesilla, située à 90 km a l'ouest de Huehuetenango, on y trouve des bus qui se rendent a San Cristobal De Las Casas et Mexico DF.Des bus venant de Huehuetenango, de Guatemala ciudad mais aussi d'autres villes se rendent également à La Mesilla.

El Carmen / Talisman se trouve a l'ouest de Quetzaltenango et de Retalhuleu, à proximité de Tapachula au Mexique

Tecun Uman / Ciudad Hidalgo sur la cote Pacifique, se trouve a 75 km a l'ouest de Retalhuleu, les bus arrivent de Quetzaltenango, Retalhuleu au Guatemala, et de Tapachula au Mexique.

Il y a également quelques points de passage par terre ou par rivière entre Flores, Guatemala et Palenque, Mexique


Depuis / Vers le Salvador

Il existe trois points de passage, depuis le nord vers le sud on trouve

Des bus relient Angulatu, Guatemala, à Esquipulas et Metapan au Salvador

Depuis Guatemala Ciudad des bus se rendent à San cristobal puis à Santa Anna, Salvador.

Valle Nuevo / Las Chinamas sont desservies depuis la Zona 4 de Guatemala Ciudad


Depuis / Vers le Honduras

Il y a trois points de passage :

El Florido se trouve le long d'une route de terre entre Chiquimula et les ruines de Copan, des bus deserve la partie guatémaltèque et des Pick-up la partie hondurienne.

Agua Caliente se trouve a 10 km à l'ouest d'Esquipulas, près de Nueva Ocotepeque, Honduras

Corinto, près de Puerto Barrios possède une liaison vers Omoa au Honduras.

Depuis / Vers le Belize

Il y a seulement un point de passage entre Melchor de Mencos et Benque Viejo De Carmen.

Des bateaux effectuent la traversée entre Puerto Barrios et Punta Gorda, Belize et entre Livingston et Punta Gorda.

Formalités d'immigration

Pour ceux qui souhaitent visiter plusieurs pays d'Amérique centrale, sachez que désormais, vous disposez de 90 jours d'autorisation de séjour à partager entre les pays suivants : Nicaragua, Guatemala, Salvador, Honduras, soit par exemple 30 jours au Guatemala, 30 jours au Salvador, 15 jours au Honduras et 15 jours au Nicaragua, ou 90 jours au Guatemala etc. Au delà des 90 jours, il faut soit se rendre au bureau de l'immigration d'un des pays pour prolonger l'autorisation de séjour moyennant des frais qui diffèrent selon les pays, soit sortir des pays précités pour un pays limitrophe (le Mexique ou le Costa Rica) et revenir pour obtenir une nouvelles autorisation de séjour de 90 jours.

En avion

Aéroport de Guatemala Ciudad et vols en provenance de Mexico. Sinon une autre possibilité est de passer par l'aéroport international de Flores. Situé a quelques kilomètres de la ville, il est facilement accessible en bus ou en taxi et permet de joindre différentes villes d'Amérique centrale (Il faut néanmoins savoir que les vols sont relativement chers).

En bateau

En train

Les rares voies ferrées du Guatemala sont destinées, depuis la privatisation de la compagnie de chemins de fer, au transport de fret; il est donc impossible de profiter de ce moyen de transport dans ce pays.

En autocar

En général, les autocars s'arrêtent à la frontière (sauf les compagnies de luxe). Vous devrez donc la passer a pied pour reprendre un bus dans le pays suivant.

En voiture

Carnet de passage en douane pas obligatoire mais il est nécessaire de souscrire à une assurance au passage de la frontière.

Circuler

En bateau / En avion

Il est possible de prendre une ligne intérieure, à savoir Guatemala Ciudad, Flores. Il faut néanmoins savoir que le trajet n'est pas donné (+-100 euros)

En train

Comme dit plus haut, il est impossible de voyager en train au Guatemala depuis la privatisation de la compagnie de chemins de fer. En effet, celle-ci ne fait plus que du fret.

En autocar

Le transport de rêve dans le pays. Il existe trois solutions.

La première, la moins folklorique, les compagnies de luxe. Elles relient toutes les grandes villes et permettent de faire le voyage dans des conditions de confort aux normes occidentales (air conditionné). Bien évidemment, elles ne relient que les grosses villes ou les itinéraires touristiques.

La deuxième, ce sont les camionnettes. Elles relient tout et n'importe quoi, généralement pour des petits trajets ou des routes peu fréquentées. On s'y entasse jusqu'à la vingtaine afin de rentabiliser un maximum l'essence. Elles sont souvent financées par des agences de voyages pour aller sur les sites touristiques et elles n'hésiteront pas à héler le touriste pour lui proposer telle ou telle cite perdue. Il est possible d'acheter directement son billet quand on la croise ou bien a l'agence. Attention aux différences de prix...

La troisième, la plus folklorique et la plus utile, les bus interurbains. Ce sont des vieux bus scolaires américains déclassés qui ont retrouve ici une seconde vie. Redécorés par leurs nouveaux propriétaires, ils font partie du paysage et du folklore. Ne cherchez pas un horaire ou un plan des trajets, ca n'existe pas. Vous vous y retrouvez en demandant au chauffeur sa destination et devrez sans doute faire quelque changements avant d'arriver... On s'y entasse jusqu'à plus soif (jusqu'à deux fois la capacité théorique) et on prie pour ne pas se tuer. Juste un petit conseil, n'hésitez pas a demander le prix a votre voisin et a donner le compte juste au receveur (qui fera son office pendant le trajet) afin d'être sûr de ne pas payer le double.

En voiture

Il est possible de louer des voitures sans problème au Guatemala, un permis national européen suffit pour pouvoir conduire sur les routes de ce pays. Si on loue une voiture, il faudra faire attention a l'assurance proposée et bien vérifier ce qu'elle indemnise (vol, bris de vitres, franchise en cas d'accident...) Enfin, si vous voulez passer la frontière avec, prenez bien soin de demander au loueur une autorisation écrite vous permettant d'employer la voiture a l'étranger sous peine de vous retrouver bloqué a la frontière!

Dans tous les cas, faites fort attention en voiture. Le Guatemala ne semble pas avoir de contrôle technique et ce sont donc des multitudes d'épaves qui se retrouvent sur les routes. On ne compte plus le nombre de voitures n'ayant pas de clignotants, feu stop, feu de recul... De plus, si vous sortez des grosses routes, on se retrouve vite sur des routes de terres, ce qui risque de rallonger grandement le temps de trajet. Le meilleur conseil que l'on puisse donner est donc d'éviter de rouler la nuit tombée !

Limitations de vitesse :

  • Route : entre 80 et 100 km/h
  • Ville : 60 km/h

Parler

L’espagnol est compris par une majeure partie de la population. Par tout le monde dans les villes, a part certains anciens qui ne le parlent pas. Mais, plus on s’enfonce dans les terres, moins on a de chances de trouver des guatémaltèques le parlant. Ceux-ci ayant conservé leurs nombreux dialectes mayas

Acheter

Les prix sont bas pour toutes les denrées de base. Très bas pour la nourriture. Plus élevés pour les transports. On peut trouver des objets artisanaux vraiment abordables. N’oubliez pas, si vous voulez négocier, qu’ils représentent souvent de longs jours de travail. Économiser l’équivalent d’un ou deux euros n’est pas toujours une bonne idée. Attention, ils sont très variables suivant les régions et la présence ou l’absence de touristes. Dans certaines régions touristiques, les prix des transports peuvent aller du simple ou quintuple. En cas de doute, se renseigner discrètement auprès des autres voyageurs.

Changer des devises

Si vous franchissez la frontière terrestre depuis le Mexique, par exemple à La Mesilla, n'hésitez pas à changer vos Pesos Mexicains auprès des changeurs qui traînent autour du bureau de l'immigration guatémaltèque , le taux sera bien meilleur qu'une fois a l'intérieur du pays où on risque de vous proposer plus de 50 % du prix officiel !

Il peut être très difficile et pas du tout intéressant de changer des euros en quetzales, la plupart du temps la seule monnaie étrangère accepté est le dollar américain.

DAB

Sachez que la Banquetzal semble être une des rares a ne pas vous facturez 1 US$ pour l'utilisation du distributeur, en plus bien entendu des frais que votre propre banque va vous facturer pour un retrait a l'étranger ( entre 2.5 et 7 euros de frais pour chaque retrait quel que soit le montant ).

Manger

La nourriture traditionnelle n’est pas très variée. Le déjeuner typique se compose d’œuf, de poulet, de haricots, de riz et de la fameuse galette de maïs. Sur les côtes on peut manger du poisson frais à des pris très abordables. ( à partir de 10-12 Q pour un plat)

Se loger

Volontariat

Le Guatemala semble être un lieu particulièrement privilégié pour la pratique du volontariat, Quetzaltenango fourmille d'opportunités pour ça via les très nombreuses écoles d'espagnol destinées aux étudiants/touristes ou autrement, et ce pour des projets proches de la ville ou dans d'autres parties du pays. Vous trouverez des affiches vous renseignant sur divers projets partout, guesthouses, café, dans la rue, etc.

Vous pouvez aussi visiter la page de Entremundos une association dont le but est d'informer sur les divers projets sociaux et culturels, elle publie un journal bimestriel gratuit comportant articles et offres de volontariat, que l'on trouve facilement a Quetzaltenango, le site propose une base de données d'offres de volontariat.

Les informations sur les stages de volontariat humanitaire et les placements eux-mêmes, doit être donné gratuitement,méfiez vous des organismes qui vous font payer pour ce service. L´humanitaire ne doit pas devenir un business [2]

Apprendre

Le Guatemala possède de nombreuses écoles d´espagnol. Le Guatemala est un pays magnifique, possédant un héritage culturel riche et des habitants chaleureux. Le Guatemala est également un des pays les moins chers comparé à ses pays voisins, faisant du Guatemala un endroit très attirant où apprendre l’espagnol. Plus de 5000 étudiants étrangers par an optent pour apprendre l’espagnol au Guatemala. Les habitants sont réputés pour leur chaleur et hospitalité, ce qui représente un plus pour quiconque voulant apprendre une langue étrangère. Séjourner ici facilite l’apprentissage de l’espagnol étant donné que les gens s’arrêtent avec plaisir dans la rue pour discuter avec vous; ils possèdent un mode de vie beaucoup plus informel et chaleureux. Voici deux sites web ou vous pourrez trouvez la liste des écoles d´espagnol opérant au Guatemala. http://www.123teachme.com/search.php?relCityID=2 http://www.guatemala365.com

Spanish school Don Pedro de Alvarado [3] Deux professeurs, un élève. Les étudiants qui obtiennent le plus de réussite dans l´apprentissage de la langue, sont ceux qui étudient six heures par jour. Deux professeurs un élève ,une excellente opportunité pour avoir accès a deux tons de voix différente , le professeur du matin dirigera son cours sur des exercices de grammaire et de conjugaison , le professeur de l´après midi axera plus son cours sur l´orale en reprenant les acquis appris le matin.Prenez contact avec nos anciens étudiants.[4]

Travailler

Sécurité

La situation étant assez variable au niveau sécuritaire, il faut bien se renseigner sur la situation avant de commencer un voyage. Le ministère des affaires étrangères étant une bonne référence sur le sujet.

Plusieurs grandes villes ont des quartiers peu sûrs, de même que certaines routes. On évitera donc de manière générale de rouler de nuit et de se déplacer a pied dans les quartiers populaires (le taxi pouvant etre une bonne solution)

Santé

Respecter

Communiquer

Appeler le Guatémala depuis la France, depuis le Monde, en Voip

Appeler le Guatémala moins cher ...


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites