Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

El Mirador : Différence entre versions

De Wikitravel
Guatemala : El Mirador
Aller à : Navigation, rechercher
 
m (correction des liens images, traduction du chapeau)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''El Mirador''' is in [[Guatemala]].
+
'''El Mirador''' est un site Maya situé au [[Guatemala]].
 +
 
 +
El Mirador se situe dans le nord du [[Guatemala]] à quelques kilomètres au sud de la frontière avec le [[Mexique]]. Il se situe à 65 kilomètres de [[Carmélita]] qui est le village le plus proche atteignable par route carossable.
 +
[[Image:Guatemala.jpg|thumb|Localosation de el Mirador]]
  
[[Image:http://www.travellog.com/guatemala/guateimages/1guatemap.jpeg|frame|right|thumb|El Mirador se situe dans le nord du [[Guatemala]] à quelques kilomètres au sud de la frontière avec le [[Mexique]]. Il se situe à 65 kilomètres de [[Carmélita]] qui est le village le plus proche atteignable par route carossable.
 
[[Image:http://wikitravel.org/upload/en/9/9d/Guatemala.jpg|thumb|El Mirador is in the North of Guatemala]]
 
[[Image:1guatemap.jpeg|thumb|El Mirador is in the North of Guatemala]]
 
  
 
==Introduction==  
 
==Introduction==  
Ligne 63 : Ligne 63 :
 
* Prenez toujours une lampe de poche avec vous quand vous vous éloignez du camp pendant la nuit, on se perd facilement.  
 
* Prenez toujours une lampe de poche avec vous quand vous vous éloignez du camp pendant la nuit, on se perd facilement.  
 
* Les moustiques et autres mouches sont très voraces dans la région. N'hésitez pas à porter des manches longues et à employer du répulsif de qualité!
 
* Les moustiques et autres mouches sont très voraces dans la région. N'hésitez pas à porter des manches longues et à employer du répulsif de qualité!
{{isIn|Guatemala}}
+
{{dans|Guatemala}}

Version du 26 juillet 2006 à 20:00

El Mirador est un site Maya situé au Guatemala.

El Mirador se situe dans le nord du Guatemala à quelques kilomètres au sud de la frontière avec le Mexique. Il se situe à 65 kilomètres de Carmélita qui est le village le plus proche atteignable par route carossable.

Localosation de el Mirador


Sommaire

Introduction

Les raisons pour lesquelles El Mirador n'est pas encore assaillie par les touristes est son inaccessibilité relative (65km de marche sur des petits sentiers de jungle) ainsi que le peu de structures restaurées. En effet, malgré le travail colossal déjà fourni, il n'y a pour le moment que la structure 34 qui est restaurée de manière a apporter un intérêt visuel. Le reste des structures n'est généralement composé que de petites collines non nettoyées. Cette exception tenant du hasard, une partie de la structure n'ayant pas été ensevelie et un mur écroulé ayant protégé le reste des dommages du temps.

Le site comprend deux pyramides majeures, El Tigre et La Danta. Cette dernière étant la plus grande pyramide construite durant l'ère Mayas. Malheureusement, comme pour le reste des structures, on ne pourra voir grand chose à part des trous et des sites de fouille.

Cela étant dit, ce site n'est pas du tout à négliger malgré son relatif inintérêt. En effet, le site étant très peu fréquenté par les touristes et étant difficile d'accès, les archéologues se feront un plaisir de parler de leur passion ainsi que des travaux conduits sur les structures ou ils travaillent. Toutes les structure qui sont en train d'être fouillées ont un responsable, celui-ci parlant presque toujours anglais, il est relativement facile d'avoir des explications très fournies tant sur le site en lui-même que sur la région ou sur les techniques employées ainsi que sur le futur du site.

Histoire

El Mirador fut une cité Mayas florissante de l'ère pré-classique. Son âge d'or fut de 200 ACN à 150PCN. Sa population a culmnié à 80000 personnes, ce qui permet de la considérer comme une des premières grandes villes nord et centre-américaines. Au millieu du second siècle après Jésus-Christ, El Mirador ainsi que de nombreuses autres villes et villages de la région ont été subitement abandonnés. Il y a des preuves montrant qu'une petite population est restée jusqu'à la période post-classique.

Le 18 avril 2002, le président Alfonso Portillo a signé un décret établissant que le bassin d'El Mirador est un monument national étant donné son intéret en tant que zone archéologique. Cela a donné à cette région de 320000 hectares de forêt tropicale humide une protection légale qui recouvre le plus grand site mayas centre-américain. La région ne comporte aucune route et leur construction est interdite de par le statut du lieu.

Malgré cela, plusieurs projets sont à l'étude afin de créer un complexe touristique sur le site afin de rentabiliser les ruines. Une ligne de train serait construite afin de faciliter l'accès au site ainsi qu'un héliport.

Paysage

En dehors de la saison des pluies, la jungle est relativement sèche (se renseigner sur l'état des pistes avant de partir en saison des pluies)

Climat

Le climat est bien évidemment tropical mais peu se révéler relativement frais en fin de soirée.

Le trajet

La seule solution pour y aller est de payer un guide et de louer des mules pour porter le matériel. En fonction de la pluviométrie, il est conseillé de louer une mule pour pouvoir se reposer dessus. Le trajet fait 130km aller-retour et une bonne partie de ceux-ci sont boueux après la moindre pluie... Le trajet peut donc vite se transformer en calvaire pour ceux qui n'ont pas l'habitude de marcher dans ces conditions.

Voyager léger est le maître mot. Il est seulement conseillé de prendre un petit sac à dos avec soi afin de prendre ce dont on aura besoin pendant la journée (les guides sont relativement peu enthousiastes à l'idée de décharger et recharger les mules pendant la journée).

La plupart des agences à Flores et Santa Elena vous proposeront de vous arranger le transport vers et depuis Carmélita. Généralement, plus le groupe est grand plus le prix par personne descend. Pour se donner une idée, le prix en partant de Flores est généralement de +-300$ pour une personne seule et de 250$ par personne pour un groupe de deux.

Accès, ticket

Il n'y a aucune participation à prévoir pour l'accès au site.

Voir

Le groupe principal de batiment de la ville couvre 2km². La plus grande pyramide, El Tigre a une surface égale à six fois celle du temple IV de Tikal et est haute de 55m.

Le complexe de la Danta est construit sur une plate-forme d'environ 300m de côté. Haute de 7 mètres, elle supporte une grande série de construictions. La plate-forme suivante est aussi haute de 7 mètres. Au-dessus, une plate-forme de 21 mètres est elle-même la base pour trois pyramides. La plus grande des trois, celle du centre est haute de 21 mètres, ce qui nous donne un total de 70m, plus que le temple IV de Tikal

Nourriture

La nourriture et l'eau sont inclus dans tous les forfaits pour El Mirador. Le seul risque étant de ne pas apprécier la manière guatémaltaise de s'alimenter... Plusieurs expéditions sont déjà tombées à cours de nourritures donc n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil sur ce qui est embarqué.

Si vous faites l'expédition de manière directe ou non avec la coopérative de Carmélita (Beaucoup d'agences de voyages de Flores les ont comme sous-traintants) vous commencerez et finirez par un repas au village.

Boire

Etant donné le peu de gens que vous pourrez croiser sur votre route en dehors des mulletiers, il faudra bien évidemment emporter vos boissons avec vous (ce sont le guide se chargera). Il est possible de trouver de l'eau de pluie partout mais elle n'est pas potable (à moins d'employer des filtres ou des pastilles prévus pour)

Camping

Le voyage durant deux jours, il faudra dormir dans la jungle. Pour cela, il y a de multiples possibilités, des camps étant établis tout le long du trajet. Une halte habituelle étant Tintal. Néanmoins, il est possible de dormir à bien d'autres endroits, que ce soit à La Florida ou autres.

Pour dormir, il faudra prévoir un hamac ainsi qu'une moustiquaire de bonne qualité afin de ne pas finir la nuit mangé par les moustiques.

sécurité

La dernière chose que les personnes en lien avec El Mirador est que quelque chose se passe mal durant une expédition. El Mirador fait vivre plusieurs villages (+-200 travailleurs indigènes sur le site). Ils sont donc généralement très prudents sur la nourriture qu'ils donnent ainsi que pour l'eau employée. Si vous voyagez avec des guides indépendants, n'hésitez cependant pas à jeter un coup d'oeil sur les réserves de nourriture et d'eau avant le départ. Les indigènes n'ont pas les mêmes besoins en eau et en nourriture que nous et cela a déjà amené de mauvaises surprises.

Trucs et astuces

  • Prenez toujours une lampe de poche avec vous quand vous vous éloignez du camp pendant la nuit, on se perd facilement.
  • Les moustiques et autres mouches sont très voraces dans la région. N'hésitez pas à porter des manches longues et à employer du répulsif de qualité!

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues