Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Deauville

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Deauville [1] est une station balnéaire du Calvados (Basse-Normandie) "huppée" dont la notoriété actuelle repose sur l'organisation de courses hippiques, les ventes de yearlings (chevaux de courses d'un an), son casino et un festival du cinéma américain.

Comprendre

Sur la Manche, la station a été créée ex-nihilo selon la volonté du duc de Morny, beau-frère de Napoléon III, au milieu du XIX° siècle. Rapidement, quelques villas, une gare ferroviaire et un hippodrome sont bâtis sur un espace de marais et de dunes, sur la rive gauche de l'embouchure de la Touques, en bordure d'une plage de sable longue de plusieurs kilomètres. Aujourd'hui, Deauville reste remarquable par son patrimoine culturel, composé principalement de villas de style anglo-normand. Devenue un lieu de villégiature estival prisé de la haute société parisienne, la ville se modernise pendant l'entre deux guerres : le casino, les deux hippodromes, la gare, les principaux hôtels de luxe (Royal, Normandy) datent de cette période. Plus récemment, la politique municipale a visé à créer de nombreux événements sportifs ou culturels pour prolonger la saison touristique : des festivals (cinéma américain en septembre, cinéma asiatique en mars, swing in deauville en juillet, equiday's en octobre, noël au balcon en décembre), semaine internationale de la voile (en juin), prolongation de la saison de courses hippiques en hiver, manifestation équestre du RIDE en septembre...

Voir

Le Casino

Tenu par le groupe Lucien Barrière, le casino se situe sur le front de mer, entre l'hôtel Royal et l'hôtel Normandy (appartenant au même groupe) à proximité du centre international de Deauville (C.I.D.), lieu de spectacles, cérémonies, festivals ou congrès. Il est l'un des premiers de France en terme d'enjeux. Inauguré le 11 juillet 1912, il est l'oeuvre de l'architecte George Wybo. Il compte 350 machines à sous, un théâtre à l'italienne, un cinéma, trois restaurants, trois bars et une discothèque.

La plage

La longue plage de sable s'étend de la marina Port Deauville jusqu'aux communes voisines à l'ouest. Tout le long, se trouvent les cabines baptisées du nom d'acteurs de cinéma et "les planches", une promenade en bois d'azobé (bois exotique imputrescible). Depuis la plage, on peut voir la ville du Havre, notamment sa partie portuaire. A l'ouest, on distingue le littoral jusqu'à la côte de Nacre, et le Cotentin quand le temps est clair. En arrière de la plage, on trouve des installations sportives : centre équestre, tennis, piscine olympique, jeux pour enfants ; ainsi que des lieux de soins (thalassothérapie), et des espaces verts avec parkings.

De l'autre côté de la route, les façades des grands hôtels et villas s'étalent, avec notamment le casino.

Les hippodromes

Deauville, capitale du cheval, compte deux hippodromes, l'un sur le territoire de sa commune, l'hippodrome de la Touques et l'autre à Tourgéville et Bénerville-sur-mer (communes voisines), l'hippodrome de Clairefontaine. Le premier, inauguré en 1864 par le duc de Morny, fondateur de la ville, est le plus prestigieux. Il est réservé aux courses de galop plates, généralement réservées aux pur-sang anglais. Les bâtiments actuels datent de 1913 et ont été modernisés en 1995. Le meeting d'été, le plus populaire, rassemble des chevaux européens de très haut niveau. Depuis 2003, des courses ont également lieu en hiver (décembre, janvier, mars). A Clairefontaine, inauguré dans les années 1920, il y a aussi des courses d'obstacles et de trot.

Les ports

La ville est dotée de deux ports de plaisance, l'un municipal et l'autre, sous concession privée, la marina de Port-Deauville.

Arriver

La gare SNCF est nommée "Trouville-Deauville" (ce qui est important pour la recherche de billets sur internet) et se trouve pourtant à l'est du territoire de la commune, à proximité de Trouville-sur-mer. La desserte est assurée depuis Paris-st-Lazare par des trains Corail Intercités, avec un temps moyen de 2 heures. Il y a en moyenne 3 allers-retour les jours de semaine, hors saison, et davantage les vendredis, samedis, dimanches et pendant la période d'été. Cette desserte est complétée par des TER Basse-Normandie qui assurent une correspondance rapide à Lisieux avec d'autres trains Corail Intercités à destination de Caen ou Cherbourg. Le temps de trajet ne s'allonge alors que de 10 minutes environ. Les week-ends et l'été, une ligne TER Basse-Normandie assure également partir de Trouville-Deauville la desserte des autres stations balnéaires de la côte fleurie jusqu'à Dives-Cabourg.

En cars, Deauville est desservie par la ligne 20 des bus verts du Calvados, qui permettent de se rendre à Caen, Cabourg, Honfleur ou le Havre.

En voiture, Deauville est accessible par l'autoroute A13 depuis Paris ou par l'A29 en provenance du nord ou de la Belgique. Attention car les embouteillages ne sont pas rares à la belle saison. Deauville dispose de grands parkings près de la plage. Attention, en été ou lors des week-ends prolongés, ces parkings sont bondés et payants. En autocars, un parking spécial est aménagé près de la gare SNCF, près des bassins du port.

Par avion, l'aéroport de Deauville Saint Gatien propose des vols charters vers et en provenance de Marrakech, Heraklion, Monastir, Djerba, Tunis, Funchal, et Ajaccio, selon la saison. Une ligne régulière à destination de Brighton (Angleterre) existe également plusieurs jours par semaine.

Pratique

L'office du tourisme se trouve sur la rue Eugène Colas, en face de la mairie. Prendre à gauche en sortant de la gare et suivre la rue Désiré Le Hoc.

Le bureau de poste se trouve dans la rue Fossorier, en passant à gauche de la mairie.

Dormir

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites