Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Casablanca

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Casablanca [1] est la ville du Maroc qui a le plus d'activités économiques.

Comprendre

Unique métropole et capitale économique du Maroc, Casablanca (5 millions d'habitants) est sans nul doute la cité la plus occidentale du pays. Son charme diffère radicalement de celui des cités impériales comme Fès ou Marrakech. Située sur l'ancien emplacement d'Anfa puis devenue une escale portugaise, puis espagnole, Casablanca fut édifiée par les Français dans la première moitié du XXème siècle. Il en reste une architecture art-déco.

Arriver

En avion

Par l'aéroport Mohammed V situé à 25 km au sud de la ville. Possibilité de prendre le train de l'aéroport au centre ville en passant par les gares de Bouskoura, Nassim, Facultés, Oasis, Mers Soltane, Casa voyageurs et Ain sbaâ terminus du train. Pour 35 Dh en moyenne.( mais n est pas disponible a toutes les heures.)

Le trajet en taxi coûte environ 300 Dh.

Taxi aéroport Mohammed V vers Casablanca et toutes destinations: Taxi7on7 vous accueillera à l’aéroport et au port de casablanca les arriveé des cruisieres dés votre arrivée,et faciliter vos transferts et déplacements avec des équipes de chauffeurs professionnels expérimentés et polyglottes, une flotte de véhicules composée des derniers modèles minibus limousine van haut de gamme, un service de paiement avec carte bancaire sur place, des équipes de réservation en back-office disponibles et réactives 24h/24 et 7j/7.

En train

La ville de Casablanca dispose de deux gares principales (Casa Port et Casa Voyageurs), situées à proximité du centre ville. Il existe également d'autres gares de moindre importances, comme l'Oasis, Aïn Sebaâ, Enassim, Les facultés, Mers Seltan, L'aï-report, Bouskoura.

Une liaison directe et régulière est mise en place entre Casablanca (principalement Casa Port) et Rabat, avec une fréquence moyenne de 30 min. D'autres liaisons régulières sont aussi assurées avec les principales villes du pays.

Billets disponibles dans les gares et à bord des trains (prévoir supplément).

Horaires et tarifs sur le site http://www.oncf.ma. Réservations possibles par téléphone (Ketary d'ONCF 090 20 30 40).

En autobus

Si vous êtes un fan du paysage, l'autobus est sûrement le meilleur moyen pour vous déplacer. Toutes les destinations sont possibles avec des prix très raisonnables. Attention tout de même au type de compagnies utilisées, les moins chers font rouler des véhicules en moins bon état.

En bus

Le trajet coûte 4 dirhams et il faut racheter un ticket en cas de correspondance. Les véhicules M'dina bus appartenaient a la RATP, ils ont été vendus à M'dina bus en raison de leur plancher trop haut qui n'etait plus aux normes en France. Les tout derniers bus livrés chez M'dina Bus datent de 2012, ce ne sont pas des anciens de la RATP. Leur confort est correct, certains contiennent toujours les affiches de la Ratp (les 5 règles du savoir-voyager, valider a la montée etc...) Informations quant aux horaires, destinations et itinéraires, consulter le site de M'dina Bus : http://mdinabus.ma. Pour les plans de lignes et fréquences : http://mdinabus.ma/wp-content/uploads/2012/09/LignesBUS.pdf.

Le bus reste le moyen de transport privilégié de beaucoup de Casablancais qui veulent éviter les embouteillages quotidiens de la ville, notamment durant les heures de pointe et qui n'ont pas les moyens de prendre des taxis.

En taxi

Il y a deux sortes de taxis: les petits taxis (rouges), munis d'un compteur et dont le cout minimum d'un trajet est de 7,5 DH pendant le jour, 11,5 Dh pendant la nuit,sinon les grands taxis (blancs),qui ont des trajets fixes comme les bus et disposent de 6 places à bord (6DH) un moyen de transport commun.

Circuler

La circulation à Casablanca a son style particulier. Les piétons traversent plus ou moins n'importe où ; les passages piéton sont respectés juste devant un feu rouge. Un piéton ou conducteur n'ayant pas encore pris le rythme du trafic sera donc triplement attentif. Faites très attention aux "taxis, rouges et blancs et les bus aussi" véritables chauffards pour les autres conducteurs.

Petits taxis

Tous les petits taxis sont équipés d'un compteur en état de marche. Si un conducteur peu scrupuleux, c'est rare mais ça existe, ne le met pas en marche, insistez ou changez de taxi. . Sachez qu'il est très rare de faire des courses dépassant 25 DH.

À voir

La Mosquée Hassan II - Située au bord de l'océan, est la troisième plus grande au monde après celle de Médine et de la Mecque. Elle a été imaginée par le Roi Hassan II et a été financée sous la contrainte par tous les marocains. Des millions de marocains, parfois très modestes, arborent fièrement dans leur intérieur une attestation faisant office de quittance de l'argent qu'ils ont versé pour la construction de la mosquée. Elle est ouverte à la visite, y compris pour les non musulmans. Visite guidée, 120 Dh (1100 Dh pour la visite VIP) toutes les deux heures à partir de 9h, entrée libre peu avant l'heure de la prière. Il faut se déchausser pour visiter l'intérieur, tapissé de tapis traditionnelles. Les photos sont autorisées. Attention : pas de visite le vendredi ! Jour de la grande prière hebdomadaire où l'affluence des fidèles bat des records.

La Médina - Beaucoup moins ancienne, et bien moins étendue que ses cousines des grandes villes marocaines, est située près de la gare, du port et de la Mosquée Hassan II. N'hésitez pas à négocier vos achats.

Casa art-déco - Les styles mauresque et art-déco dominent tout le centre ville de Casablanca, dont l'urbanisme fut dessiné par les Français dans les années 30, donnant à la ville, outre des édifices très esthétiques, une cohérence architecturale tout à fait remarquable, qui mérite assurément une promenade.

Le quartier des Habous - Aussi appelé "nouvelle médina", les Habous constituent une médina construite à la même époque par les Français. D'aspect très propret, le quartier, reposant, est bien loin de l'agitation traditionnelle des médinas marocaines.

Aux environs=

  • Tamaris, jolie plage à 20 km de Casablanca.

Vous pouvez manger dans des petits resto pas chers.

  • Mohammedia, petite ville côtière, très belles plages, et bon poisson.

Se restaurer

Au boulevard Hassan II, On peut manger à 20 dirhams (2 euros) du poulet rôti ou du tagine marocain.

Pour les amateurs de poissons, les "restaurants" au bord et dans le marché du centre ville, vous pourrez également trouver les meilleurs poissons et fruits de mer dans le restaurant du port de Casablanca (un peu cher pour le niveau de vie marocain mais reste toutefois abordable). La cuisine italienne est très appréciée au Maroc, d'où un très large choix de restaurant italiens: Luigi, rue Normandie. Au four a bois, quartier racine. la toscana, quartier racine. ambiance orientale(diner + orchestre) : la broche, le magnum (boulevard Bir Anzarane)

Pour déjeuner/dîner, il y a plein de bons restaurants dans le centre-ville (quartier Gautier, maarif, sur la côte).

Boire un verre

Sortir

Les boites de nuit et les cabarets se concentrent plutôt à la Corniche.

Se loger

Rester en contact

Depuis le début de l'année 2006, le Maroc est passé en tête des pays africains (Afrique du Sud comprise) dans le classement de l'Union Internationale des Télécommunications en matière de développement des télécommunications fixes et mobiles ainsi que d'Internet.

Le réseau GSM couvre l'ensemble du territoire et vous pourrez choisir un appareil neuf et un numéro local sans abonnement (JAWAL ou MEDIJAHIZ) à environ 400 DH (mais pour les téléphones dernier cri, c'est beaucoup plus cher), soit moins de 40euros, chez l'un des deux principaux opérateurs privés.

Sinon, si votre mobile supporte les puces téléphoniques d'un autre opérateur, vous n'avez qu'à vous en procurer une à 20DH à Derb Ghalef (marché à puce).

A Casablanca, on trouve des cybercafés un peu partout, ainsi que des téléboutiques et des cartes prépayés pour téléphone fixe qui marchent sur toutes les lignes (appareils publics, particuliers...). Plusieurs cafés et la quasi-totalité des hôtels sont équipés d'une passerelle Wifi.

Pour les accros du Net ou des jeux en réseau, il est possible de se restaurer sur place.


Sinon, vous pouvez vous procurer un modem 3G pour vous connecter où vous voulez: montagne plage... (chez l'opérateur INWI, ancien WANA) à 200DH: c'est prépayé, donc pas à recharger après chaque mois.

Conserver la santé

Dans tout le Maroc, l'eau du robinet est potable et contrôlée. Toutefois, le touriste occidental prendra soin de l'éviter au profit de l'eau minérale vendue en bouteille, surtout pour de courts séjours, au risque d'attraper la fameuse tourista.

La température à Casablanca est très clémente et la ville jouit d'un climat océanique tempéré. L'ouverture sur l'océan assure un renouvellement constant des masses aériennes.

Pour faire un petit jogging matinal, rien ne vaut la Corniche. Surplombant l'océan, "la Côte" comme l'appellent les habitants, elle offre plusieurs occasions de restauration pour tous les budgets. Vous prendrez votre petit déjeuner chez le très parisien HEDIARD ou dans l'un de ces petits cafés populaires pleins de charme, offrant parfois une vue imprenable sur le grand bleu ou bien situés carrément sur la plage, pieds dans l'eau. La liste des activités sportives qu'il est possible de pratiquer à Casablanca est impressionnante (équitation, surf, wind surf, kite-surf, paint-ball). Sachez que Casablanca abrite le deuxième plus grand centre de fitness au monde: le Sport Plaza.

Le pays est doté de cliniques privées à la pointe de la technologie en nombre suffisant et couvrant l'ensemble des spécialités médicales.

Gérer le quotidien

Partir

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues