Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Cap-Vert

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Drapeau
Cv-flag.png
Quelques données
CapitalePraia
Régimerépublique
MonnaieCape Verdean escudo (CVE)
Superficie4 033 km²
Population408,760 (July 2002 est.)
LanguesPortugais, krioulo (mélange de Portugais et de mots africains)
ReligionsCatholiques (avec quelques croyances indigènes); Protestants

Les îles du Cap-Vert sont un pays insulaire dans l'océan Atlantique au large de l'Afrique. Les îles étaient désertes avant leur découverte et leur colonisation par les Portugais au cours du 15e siècle. Elles devinrent alors un point de passage de la traite des esclaves avant d'être une escale de ravitaillement pour les baleiniers et bateaux de marchandises transatlantiques. Les Capverdiens sont un peuple de métis et la majorité ont des ascendances portuguaises aussi bien qu'africaines. Le Cap-Vert obtint son indépendance en 1975.

Régions

Le Cap Vert est composé de dix grandes îles, dont neuf sont habitées, et d'une multitude de cailloux. Les îles se divisent en deux groupes: les Barlaventos (au vent) au nord et les Sotaventos (sous le vent) au sud.

Barlaventos

  • Bõa Vista : Une île plate couverte de sable et de palmiers.
  • Sal : Avec ses plages de sable, île touristique par excellence. Il est agréable de s'y détendre le lendemain de l'arrivée mais il serait dommage de ne retenir que cette image.
  • Santo Antão : Principale productrice de canne à sucre.
  • São Nicolau : Très rurale, deuxième île pour la production de canne à sucre.
  • São Vicente : Patrie de la chanteuse Cesaria Evora, São Vicente fut longtemps un point de passage obligé de la navigation sur l'Atlantique. Son port, Mindelo, a perdu son influence passée mais a su conserver cet esprit maritime. Une sorte de port d'Amsterdam sous les tropiques.

Sotaventos

  • Fogo
  • Maio
  • Brava
  • Santiago

Villes

Autres destinations

Comprendre

Carte des îles du Cap-Vert

Le Cap-Vert jouit d'un climat tropical sec. Les écarts sont très faibles au cours de l'année; grâce à l'éloignement du continent et à l'air marin, les températures ne dépassent que rarement les 25°, en juillet et août. La saison des pluies se limite à une poignée d'averses en été. En hiver, l'alizé s'installe durablement; il est parfois chargé de sable du Sahara et s'appelle alors l'harmattan.

Il n'y a pas de saison touristique type, le Cap-Vert est agréable à visiter toute l'année. Prévoyez tout de même un pull pour les soirées qui peuvent être assez fraîches et les îles montagneuses.

Arriver

Un visa est nécessaire pour tous les étrangers. Les formalités "peuvent" se faire sur place, que l'on arrive en avion ou en bateau.

En raison des procédures internationales visant à sécuriser les transports notamment aérien, il peut vous être demandé un visa pour l'embarquement.

Les formalités pour l'obtention d'un visa sont simple, rapide et peu coûteuses. A demander auprès des ambassades ou consulats.


En avion

TAP Air Portugal fut longtemps le seul moyen d'atterir au Cap Vert, via Lisbonne. Depuis quelques années, Cabo Verde Airlines propose également des vols internationaux et intercontinentaux depuis Praïa ou Sal.

Si vous prévoyez de partir à Noël ou pendant le Carnaval, pensez à réserver votre billet longtemps à l'avance. Ce sont en effet ces deux périodes que les nombreux expatriés préfèrent pour rendre visite à leur famille restée au pays et les vols sont pris d'assaut.

En bateau

Circuler

En avion

Toutes les îles sont reliées entre elles par des vols internes.

En aluguer

Littéralement, l'aluguer signifie «à louer». Il s'agit de minibus qui sillonnent les îles à la recherche de clients ou de marchandises à transporter. Le prix de la course est dérisoire mais il faut admettre une certaine flexibilité des horaires et du trajet. Il existe aussi des taxis sur les plus grandes îles mais beaucoup plus chers et moins sympathiques.

En bateau

Le ferry relie quotidiennement São Vicente et Santo Antão.

À la voile, on traverse d'une île à l'autre en une nuit de navigation. Les phares ne sont plus en fonctionnement depuis longtemps, il est donc exclu d'arriver de nuit. Partez le soir pour arriver le lendemain matin. L'archipel est bien couvert par l'ouvrage Iles de l'Atlantique (ISBN 2914423101).

Parler

Si la langue officielle est le portugais, la langue véhiculaire est le krioulo. Ce dernier va être promu au titre de seconde langue officielle au cours de l'année 2005. Le français est assez largement compris et parlé dans tout l'archipel.

Acheter

L'euro est assez largement accepté, surtout en ville.

On ne marchande pas au Cap Vert, les prix sont fixes et corrects. Inutile de chercher l'arnaque, sauf peut-être dans les rares endroits très touristiques.

Les produits locaux sont très bon marché mais peu variés en raison de la petite surface du pays. Les produits d'importation sont par contre beaucoup plus chers. Vous favoriserez l'économie locale en privilégiant les denrées produites sur place.

Manger

On vous proposera du riz avec tous les plats. Délicatement parfumé, un peu collant, parfois accompagné de haricots rouges.

Poisson

Mindelo dispose d'un magnifique marché aux poissons. Compter 50 escudos (50 centimes d'euro) pour un kilo de petits poissons. On vous proposera de l'écailler pour 10 escudos supplémentaires.

On trouve régulièrement de la murène, du thon frais et de la langouste.

Viande

La viande se sert le plus souvent en ragoût avec du manioc, des haricots rouges et du riz. Essayez le cabri si vous aimez les viandes goûteuses.

Fromage

Vous trouverez presque exclusivement du chèvre frais sur tous les marchés.

Fruits

Bananes, papayes, mangues, etc. en fonction de la saison.

Boire un verre / Sortir

La boisson nationale est le rhum, consommé sec, avec du lait de coco ou du sirop de sucre de canne. On produit également du très bon vin blanc sur l'île de Fogo.

São Vicente

  • Club Nautico, en face du port. On peut y boire un délicieux Rum Coco ou un Rum con mel en écoutant l'un des très nombreux groupes de Morna, musique nationale popularisée par Cesaria Evora.
  • Café Musique

Se loger

Apprendre

Le taux d'alphabétisation est le plus élevé d'Afrique de l'Ouest.

Travailler

Sécurité

Le Cap Vert est un pays réputé sûr. Hormis les précautions d'usage (ne pas prendre trop d'argent liquide, éviter de montrer des objets de valeur), aucun risque n'est à signaler.

Santé

Pas de risque sanitaire particulier grâce au climat généralement sec et à la situation isolée de l'archipel. Aucun traitement prophylactique de la malaria n'est nécessaire. La seule précaution à prendre consiste à ne pas boire l'eau du robinet, surtout après une coupure dans le réseau d'eau courante.

Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune vous sera demandé si vous arrivez d'une région infectée.

Respecter

Eau

Le Cap Vert souffre de sécheresse tout au long de l'année. L'aide alimentaire et la mise en fonctionnement de désalinisateurs ont éloigné les terribles famines qui ont emporté, par le passé, jusqu'à la moitié de la population. Cependant, l'eau reste un bien précieux à économiser par tous les moyens. Limiter le nombre et le temps passé sous la douche, utiliser l'eau de vaisselle avec parcimonie sont des comportement à adopter pour ménager les îles et leurs habitants.

Habillement

Il n'y a pas de prescription vestimentaire particulière à respecter. De manière générale, les africains sont soucieux de leur apparence et s'habillent rarement de manière négligée. Ils ont parfois du mal à comprendre les tenues débraillées des touristes, censés être suffisamment riches pour s'habiller correctement...

Communiquer

  • Cybercafés: vous en trouverez au moins un sur chaque île, la qualité de l'équipement et des connexions varie grandement entre les régions urbaines et rurales.
  • Opérateur téléphonie mobile: CV Movel (préfixe: +238).

Liens externes

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites