Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Budapest : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
(Se loger)
m (Modifications de Elliottfox (Discussion) annulées; retour à l'ancienne version de 91.120.122.248)
Ligne 144 : Ligne 144 :
  
 
== Se loger ==
 
== Se loger ==
'''Apartmentsholiday'''  vous  propose une selection d’ appartements meublés et totalement équipés avec draps et serviettes de toilette, pour un séjour de courte durée. 
+
 
http://www.apartmentsholiday.com/appartements/Hongrie/Budapest-appartements/
+
[[Info@apartmentsholiday.com]]
+
 
===Routard===
 
===Routard===
 
* '''Yellow Submarine'''. Teréz körút 56, près de la gare Nyugati. Auberge de jeunesse conviviale proposant des logements en dortoirs, chambres simples, doubles et triples. De 2900 HUF (en dortoir) à 7500 HUF (chambre simple). [http://www.yellowsubmarinehostel.com/ Site web]
 
* '''Yellow Submarine'''. Teréz körút 56, près de la gare Nyugati. Auberge de jeunesse conviviale proposant des logements en dortoirs, chambres simples, doubles et triples. De 2900 HUF (en dortoir) à 7500 HUF (chambre simple). [http://www.yellowsubmarinehostel.com/ Site web]

Version du 10 mai 2008 à 05:53

Budapest est la capitale de la Hongrie et est surnommée la perle du Danube.

Vue sur le Danube séparant Buda et Pest

Sommaire

Comprendre

La ville est formée de deux parties : Buda et Pest, séparées par le Danube. Elle est très étendue (25 kilomètres de diamètre): ses 23 arrondissements recouvrent aussi bien un centre ville dense que des zones rurales. Pour s'en tenir au centre, on distingue traditionellement Buda, la « ville-musée » de Pest, plus grouillante.

Budapest compte 2 100 000 habitants.

Arriver

Par avion

L'aéroport se situe à une quinzaine de kilomètres du centre. On peut le rejoindre en taxi, souvent pour une somme forfaitaire (par exemple 3200 Forints = 15 € pour rejoindre n'importe quel point dans Pest). On peut également emprunter les « Aiport minibus » (bureau dans le hall d'arrivée, ) qui regroupent les passagers en fonction du lieu où ils se rendent / ou d'où ils partent et vous déposent / viennent vous chercher à l'adresse que vous leur indiquer. Ils sont plus économiques : 3600 Forints (18 € ) l'aller-retour.Dernière solution : les transports publics. Emprunter le bus 200 puis le métro 3 direction Újpest-Központ à la station Kőbánya-Kispest.

Par la Donauradweg, c'est-à-dire à vélo

Vous pouvez vous rendre à Budapest en pédalant le long du Danube. Entre le 13 et le 28 mai 2007, 2 tandems venant de Savoie ont parcouru 1500 kilomètres, traversant Suisse, Allemagne, Autriche et Slovaquie pour finalement entrer dans Budapest après 15 jours de voyage inoubliable. Pour en savoir plus sur ce voyage, vous pouvez vous rendre sur le blog : http://memereroberte.over-blog.com/ Le retour s'est effectué par avion avec sky europe.

Par train

Budapest comprend 3 grandes gares ferroviaires (Nyugati pályaudvar = gare de l'Ouest, Keleti pályaudvar = gare de l'Est, Déli pályaudvar = gare du Sud) dont le nom n'est lié ni à leur localisation ni à la direction désservie. Il y a un service fréquent entre Budapest et Vienne. Venant de Paris il faut changer à Vienne (Autriche) ou à Munich.

En voiture

Toutes les autoroutes de Hongrie y arrivent.

Par bus

Les tarifs des compagnies de bus n'apparaissent pas compétitifs par rapport aux compagnies low-Cost, du moins depuis Paris. Pourtant chaque jour un autocar circule entre Paris et Budapest en passant par Strasbourg.

En bateau

On peut arriver à Budapest en descendant le Danube, depuis Vienne et Bratislava.

Circuler

Les transports publics

ATTENTION : Prévoir dès l'arrivée un plan avec les lignes de métro/bus/tram... Il n'y a pas de plan aux arrêts de bus.

  • Le métro. Trois lignes existent, qui desservent principalement Pest. Toutes se croisent à Deák Ferenc tér. La ligne 1 date du millénaire (en 1896), et est en elle-même une curiosité touristique. C'est la deuxième plus ancienne ligne de métro d'Europe. Les autres lignes permettent de circuler et de sortir du centre ville. On peut encore y trouver des rames « CCCP » importées d'URSS.
  • Le tramway. Impossible de le rater, il est sur la plupart des grand boulevards. Les tramways passent fréquemment.
  • Les bus et trolleys. Malheureusement, il n'existe pas de plan des bus distribués pourtant on peut les acheter pour pas cher (2 € environ)! On peut aussi se référer aux affiches dans les stations de métro.
  • Le HÉV. C'est le RER de Budapest. Il se prend dans le centre à Boráros tér (Sud de Pest) pour aller à Csepel, ou à Batthyány tér (centre de Buda) pour vous emmener à Szentendre ou encore à Örs vezér tere (terminus du Métro 2) pour accéder à Gödöllö.
  • Tarifs. Les titres de transports simples s'avèrent assez vite ruineux (notamment dans le métro, puisqu'il faut composter un nouveau billet à chaque correspondance !). La plupart des dépliants touristiques vantent la « Budapest Card » (qui vous donne accès à plus de 60 musées en plus des transports). Mais il est bien plus intéressant d'acheter une carte de transports uniquement pour des périodes de sept jours à 3600 HUF (rentable même en restant 5 jours) sauf si vous souhaitez passer beaucoup de temps dans les musées, dont le prix d'entrée est en général modique (<1,5€). Sinon, en dehors des périodes touristiques, le nombre de contrôleurs est très limité. Pendant les périodes touristiques, ils ont tendance à contrôler les touristes en priorité (imaginez une amende de 7000 forints pour un Hongrois ??!!!!). La corruption de contrôleurs reste envisageable. Dites leur que vous n'avez rien sur vous (prévoir un porte feuille presque sans argent) dites que vous venez d'arriver, que vous n'avez que des euros qui sont à l'hôtel, donnez leur une clope chacun, et ils vous feront payer le billet juste un peu plus cher (avec surplus dans leur poche).

A pied

De nombreux plans différents et très complets sont proposés aux touristes. L'achat d'un plan semble donc superflu. Il y a un grand nombre de rues piétonnes dans le centre-ville.

A voir ici

Le château royal et ses alentours

Le Bastion des Pêcheurs

Tous les monuments qui suivent se trouvent dans une enceinte fortifiée en haut de la colline du chateau, à Buda.

  • le chateau royal de Buda dans lequel se situent plusieurs musées intéressants
  • la rue "Tancics Milhaly" où presque tous les bâtiments sont classés.
  • le Bastion des Pêcheurs : N'y allez pas la journée !! L'entrée est payante en journée. Et la vue beaucoup moins belle ! Si un soir vous êtes à la rue, vous pouvez même envisager d'y dormir (hors saison de préférence). Pas de clochards, pas de gardien, pas de touristes, pas de flics.
  • l'église Mathias

Pour s'y rendre, la meilleure solution semble être d'emprunter les minibus municipaux, qui partent du haut de Moszkva tér (ligne 2 du métro) et desservent tous les lieux de la colline. Le tarif est celui des transports publics. On peut monter à la colline du château à pied (30 minutes max, 10 en coupant). La montée à pied est magnifique, avec une vue de Budapest toujours plus belle au cours de la montée. Beaucoup de battage touristique autour du "Budavári Sikló", le funiculaire. Attention ! C'est cher (600 Ft, et le funiculaire ne faisant pas partie du service public de transport, les différentes cartes ne fonctionnent pas). Pas de réductions avec la Budapest Card non plus. La montée en funiculaire n'a pas beaucoup d'intérêt, et à moins que vous n'ayez la chance de vous trouver à l'avant, vous ne profiterez pas du paysage. Si, malgré tout, vous souhaitez emprunter le funiculaire, rendez-vous à Clark Ádám tér, face au pont Szechenyi.

Le Bois de Ville (Városliget)

Au Nord-Est, se trouve le Bois de Ville. C'est un assez grand Parc, qui abrite le château Vajdahunyad. À l'intérieur (entrée libre), le musée de l'agriculture hongroise. Mais également une statue en bronze assez effrayante.
Statue Anonyme
Le château en lui-même ne présente pas un grand intérêt. En revanche, on peut se rendre en soirée à partir de la Toussaint devant la façade, sur la place où s'installe pour l'hiver une patinoire en plein air.

On trouve également dans le Bois de Ville, les bains Széchenyi. Ce ne sont pas des bains turcs, mais un établissement thermal populaire et familial, fondé en 1913. Dans les galeries, on trouve de nombreux bassins à des températures différentes, plusieurs saunas et hammams. À l'extérieur, ouvert toute l'année, un grand bassin de nage, un autre plus ludique avec du courant et un dernier à 37 degrés, dans lequel les Hongrois jouent aux échecs. L'architecture est splendide, en pierre rose.

Pour le château et les bains, prendre la ligne 1 du métro et sortir à Széchenyi fürdő.

Place des Héros

À l'entrée du Bois de Ville, on trouve la place Hősök (Hősök tere, métro du même nom, ligne 1). Cette « place des héros » à été édifiée à l'occasion du millénaire et du percement de l'avenue Andrássy. L'effet est impressionnant en se plaçant au pied de la colonne, mais de nombreux groupes de touristes se donnent rendez-vous ici. De part et d'autre de la place, deux musées (Musée des Beaux-arts et Musée )

Pour les enfants, le zoo (du millénaire également) se trouve également dans le bois de ville.

Il est, parait-il, déconseillé de se promener dans les allées du bois à des heures trop tardives.

L'avenue Andrássy (Andrássy út)

Elle a été percée à l'occasion du millénaire. La place Oktogon est typique de l'architecture de l'époque. La place Liszt Ferenc est animée en soirée, avec de nombreux bars.

On trouve un peu plus au centre l'Opéra. La façade est ornée de bas-reliefs représentants les principaux compositeurs classiques.

L'avenue Andrássy débouche sur Deák Ferenc tér, centre névralgique des transports publics.

Autour de Kossuth tér (ligne 2 du métro)

On ne peut pas manquer le Parlement, véritable Tour Eiffel de Budapest. On est toutefois un peu gêné pour l'aborder. Si l'on arrive par un côté, le regard est complètement écrasé par la taille du monument. Côté Danube, on ne passe pas à pied, il faut voir la façade de la rive Buda, ou du pont Margit. Il vaut donc mieux s'éloigner un peu du bâtiment pour profiter pleinement de ses atouts.

Sur Kossuth tér, également le musée éthnographique (Narodopisné Múzeum) qui propose des expositions temporaires, notamment le World Press 2004 récemment.

Gellért

Prendre le tram 18, 19, 41, 47 ou 49. Gellért, c'est une colline, et un établissement thermal situé dans le XIème arrondissement. Du haut de la colline, vue imprenable sur Pest et le Danube. La montée, à pied, dure un peu près 20 minutes. On découvre au fur et à mesure le panorama. Une fois au sommet, on est au pied d'une immense statue de style soviétique, que l'on peut voir de toute la ville. Elle fut érigée à la libération de la ville des forces nazies.

En bas de la colline, un palace : les établissements thermaux Gellért. Dans un cadre absolument fabuleux, il s'agit certainement des bains les plus touristiques de la ville, et le prix de l'entrée s'en ressent. À l'entrée, il faut se mettre dans la file de droite. L'autre est réservée aux Hongrois détenant une ordonnance médicale de cure. En plus de la superbe piscine centrale auréolée de stucs art nouveau (accès mixte), deux ailes, réservées à chaque sexe, ou l'on trouve saunas, hammams, bains froids, bains brulants, massages, douches... Les hommes se voient remettre un carré de tissu pour se couvrir.

Mais si vous venez de la piscine, vous gardez votre maillot. Il ne faut pas hésiter à entrer dans cet espace, bien que l'entrée ne soit pas engageante : le billet au plus petit tarif y donne droit. On vous remet également un bonnet de bain, dont le port n'est pas obligatoire. En été, une superbe piscine extérieure vous accueille, avec générateur de vagues... Il est possible d'en profiter aussi à d'autres périodes de l'année.

Généralités sur les bains

Piscine des bains de l'hôtel Gellért

Budapest est une ville thermale réputée depuis l'antiquité. Elle métisse ses origines de l'apport des Turcs.

Il y a quatre bains turcs à Budapest : Rudas, Rác, Király et Császár. Leur ouverture n'est en général pas mixte. Mais Rudas est mixte le week-end avec en plus une ouverture nocturne le samedi.

L'organisation des bains répond à des rituels bien définis. Vous faites une première fois la queue pour acheter vos places. On vous remet généralement une carte magnétique et un ticket de caisse à conserver précieusement, plus parfois un ticket d'entrée. Vous entrez ensuite dans les vestiaires. Attendez que le préposé vous attribue une cabine numérotée avec deux clefs, qu'il viendra refermer derrière vous avec sa clef, vous refermez avec votre clef portant le numéro de la cabine que vous gardez avec vous. Lorsque vous souhaitez reprendre vos affaires, vous l'appelez pour lui demander d'ouvrir la porte. À la sortie, il est possible qu'une partie du prix de l'entrée vous soit reversée suivant le temps que vous y avez passé.

Il y a aussi les bains thermaux qui eux sont mixtes. Ils peuvent être extérieurs comme Széchenyi ou intérieurs comme Gellért. Ils sont généralement construits dans une architecture qui vaut le coup d'œil tout en se délassant. Attention, les piscines pour nager (ou l'eau est généralement plus fraiche) nécessitent de porter un bonnet de bain, qui sont disponibles généralement aux abords de la piscine.

A voir pas loin

Statue Park

Dans toute la ville, vous verrez des publicités pour Statue Park (Szoborpark) où ont été reléguées toutes les statues à la gloire du communisme. Le "parc" est cependant minuscule et loin de la ville. Seul réconfort : le prix d'entrée est modique. Site web

Szentendre

À une vingtaine de kilomètres de Budapest se trouve le village de Szentendre. Il est situé dans la courbe du Danube et offre une belle vue sur celui-ci.

Csepel

Le quartier a été construit sur le modèle communiste : d'un côté la zone avec les industries lourdes, de l'autre la zone résidentielle. Une partie des usines sont maintenant à l'abandon depuis la fin de l'économie dirigée tandis que d'autres ont réussies à se recycler (fabrication de vélos). Prendre le HÉV à Boráros tér et descendre à Szent Imre tér mh.

le quartier juif

il n'est pas tres loin du grand marché mais pas facile a trouver si vous aimez l'ambiance klezmer c'est a ne pas louper

Apprendre

Travailler

Acheter

Nous fûmes étonnés de nous apercevoir que les prix dans les épiceries était équivalent à ceux des supermarchés pour un grand nombre de produits. Préférer les épiceries aux supérettes. Nombre d'épiceries sont ouvertes 24h/24. Exemples : Bouteille de vin de 2L : 350 forints. Mini pain : 5 forints.

  • Le marché aux puces : ATTENTION : se renseigner au préalable sur les horaires.

Manger

Budapest, comme toutes les grandes capitales, offre tous les classiques de la restauration rapide (hamburgers, kebab, etc). Vous trouverez d'exellents restos, pas cher du tout. Un conseil : évitez les réstos avec marqué "RESTAURANT" dessus et avec la carte en Anglais et Hongrois. N'hésitez pas à vous enfoncer dans les petites ruelles de Pest, on y trouve des merveilles. N'hésitez pas à demander aux hongrois où manger "typique". Et surtout : ne revenez pas sans avoir gouté un bon goulach !

Routard

Classe moyenne

Plein aux as

Boire

Les cafés budapestois sont certes moins réputés que leurs homologues pragois, mais ils participent de la même essence. On peut déguster des parts de gâteaux autour d'un thé, café ou chocolat. Les pâtisseries ne sont pas très fines et sont saturées de crème. Le café le plus connu est « Gerbeaud », sur Váci utca (Vörösmarty tér). On trouve également le café des artistes, un peu plus haut que l'Opéra sur Andrássy út. Ici ils connaissent la pinte ! Dans Budapest vous pouvez trouver des pintes de bonne bière pour 250 forints. Même conseil que pour les restos, n'hésitez pas à vous enfoncer dans les petites ruelles de Pest, vous y trouverez des merveilles. Toujours éviter les bars des grandes rues ultra touristiques... Autant rester en Europe de l'Ouest. Évidament on peut boire sans probleme dans la rue meme beaucoup

Se loger

Routard

  • Yellow Submarine. Teréz körút 56, près de la gare Nyugati. Auberge de jeunesse conviviale proposant des logements en dortoirs, chambres simples, doubles et triples. De 2900 HUF (en dortoir) à 7500 HUF (chambre simple). Site web
  • Fortuna Ship. Une façon originale de loger à Budapest. Ce bateau arrimé en face de l'ile Margaret se compose d'un hôtel 3 étoiles ainsi que d'une partie auberge de jeunesse avec des chambres de 1 à 3 lits. De 5200 à 12200 HUF. Site web
  • De nombreux internats sont reconvertis en Auberge de Jeunesse (Hostel) hors périodes scolaires. Il y en a une bonne poignée après le pont Petőfi, côté Buda.

sinon lorsque l'on a peut de bagage et que le temps le permet on peut dormir en toute tranquillité dans le quartier du palais personne pas meme les flics ne vous fera chier

Classe moyenne


Comme dans d'autres capitales en Europe de l'Est, une solution avantageuse alternative aux auberges de jeunesse et aux hôtels (les prix de ces derniers se rapprochant des standards ouest-européens) consiste à louer un appartement à des particuliers ; de multiples agences semi-professionnelles disposant d'un site Internet (souvent en anglais) sont apparues ces dernières années et proposent pour certaines un bon choix de pieds-à-terre, souvent bien situés et d'un rapport qualité-prix imbattable, en particulier pour un hébergement à plusieurs (3 à 5 personnes). Privilégiez l'emplacement de l'appartement et le sérieux ainsi que la visibilité de l'agence pour votre choix. Des réductions sur les prix annoncés sont souvent possibles, en particulier en saison basse.

  • BudapestApartman.extra.hu - Nous vous attendons dans le centre du Budapest, dans un appartement tout meublé d’un bâtiment typique de cent ans. Vous aurez a votre disposition une cuisine équipée, un réfrigérateur, une machine a laver, un four a micro-ondes, des linges, des serviettes: tout ce dont vous avez besoin. C'est idéal pour 1-3 personnes, mais il y a assez de place pour 5 personnes aussi. Nous sommes tout pres du Musée des Arts Décoratifs et de la rue Ráday ou vous trouverez beaucoup de cafés et de restaurants. Á proximité, il y a le Musée National, le Marché Central, la rue Váci, le pont de la Liberté, le Mont Gellért avec les bains Gellért et le Palais des Arts.

Camping

Camping Haller
  • Bikercamp Camping, 1089 Budapest, Benyovszky Móric rue 40,Tel. (+361) 333-7059, Ár: 7 €/personne/nuit, 6 €/tente/nuit.
  • Camping Haller, Haller utca 27., Budapest, 1096, Mobile: (+36)20-367-4274, Tel.: (+361)476-3418. Prix: 5 €/personne/nuit, 10 €/tente/nuit 14 €/caravane/nuit GPS: N 47º 28,55' E 19º 04,975'.

Plein aux as

Rester en contact

Conserver la santé

Gérer le quotidien

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites