Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Brésil : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
(Se loger)
(Fêtes et jours fériés)
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
===Population===
 
===Population===
  
===Fêtes et jours fériés===
+
===volcan===
 
+
 
+
  
 
== Régions ==
 
== Régions ==

Version du 10 décembre 2012 à 18:43

Brésil Drapeau
Rio de Janeiro
Localisation
Capitale Brasília
Superficie 8 510 000 km²
Population 190 millions (2010)
Monnaie réal (BRL)
Langue Portugais
Religion Catholicisme 80 %
Indicatif tél. +55
Fuseau horaire UTC-2 à UTC-4


Le Brésil est le plus grand pays d'Amérique du Sud, frontalier de l'Uruguay, de l'Argentine, du Paraguay, de la Bolivie, du Pérou, de la Colombie, du Venezuela, du Guyana, du Suriname et de la France (Guyane).

Sommaire

Comprendre

Géographie

Climat

Histoire

Population

volcan

Régions

Le Brésil est le cinquième plus grand pays du monde et se divise en cinq régions, chacune ayant plusieurs États liés économiquement et culturellement :

Carte du Brésil
Nord (Acre, Amapá, Amazonas, Pará, Rondônia, Roraima, Tocantins)
L'Amazone, la forêt tropicale et la culture amérindienne.
Nord-Est (Alagoas, Bahia, Ceará, Maranhão, Paraíba, Pernambuco, Piauí, Rio Grande do Norte, Sergipe)
Dotée d'une culture africaine marquée (en particulier à Bahia) se mêlant au folklore ibérique, cette région au climat chaud et ensoleillé possède sans doute le plus beau littoral du pays, mais est également la plus aride et la plus pauvre.
Centre-Ouest (Distrito Federal, Goiás, Mato Grosso, Mato Grosso do Sul)
Les marécages du Pantanal et ses grandes fermes de bétail, les villes nouvelles, le District Fédéral de Brasília et son architecture moderne.
Sud-Est (Espírito Santo, Minas Gerais, Rio de Janeiro, São Paulo)
São Paulo et Rio de Janeiro, les plus grandes villes et les centres économiques et industriels du pays mais également plusieurs autres villes coloniales séculaires.
Sud (Rio Grande do Sul, Paraná, Santa Catarina)
Région de vallées et de pampas où la culture gaucho (partagée avec l'Uruguay et l'Argentine) se mélange à l'influence européenne. En pleine croissance, cette région possède le meilleur niveau de vie et le taux de criminalité le plus bas du pays, avec seulement deux grandes villes (Curitiba et Porto Alegre) et plusieurs villes moyennes. Les immigrants allemands, italiens, polonais et ukrainiens l'ont colonisée au milieu du 19ème siècle. C'est aussi la seule région où il neige chaque année, principalement dans les montagnes du centre de l'État de Santa Catarina.







Villes

  • Brasília - Capitale du Brésil, spectacle architectural.
  • Florianópolis ->ville située sur une Ile, reliée par un pont au continent, dans l'état du Santa Catarina. De magnifiques plages. Destination très prisée par les touristes argentins.
  • Fortaleza --
  • Manaus - Au milieu de l'amazonie, bon point de départ pour aller voir cette région.
  • Rio de Janeiro - La "ville merveilleuse", reputée pour ses plages, la beauté naturelle de la ville, la statue du christ, son style de vie et tant d'autres choses...
  • São Paulo - La plus grande ville du Brésil. Très cosmopolite, de fortes influences japonaises, italiennes, etc.

Autres destinations



Arriver

En avion

Vols directs depuis Paris vers Rio de Janeiro et Sao Paulo

En bateau

En voiture

Importer son propre véhicule relève de la gageure.

Le carnet de passage en douane n'est accepté que pour une entrée terrestre (et non pas maritime...). D'importantes cautions sont demandées (jusqu'à 60% de la valeur du véhicule...) et un "laissez-passer" est délivré par l'administration douanière contre engagement de réexporter votre véhicule sous un délai défini.

Circuler

En avion

Même en individuel, l'avion est le moyen le plus pratique pour voir un maximum de lieux au Brésil. Se renseigner sur les pass qui vous permettent d'accomplir une boucle dans le pays. La seule condition est de ne pas revenir sur ses pas, par exemple : Rio-Iguaçu-Brasília-Santarem-Belem-Bahia-Rio. Au Brésil, on prend l'avion comme le bus en Europe. Même si vous avez effectué des réservations préalables avec votre pass, vous pourrez toujours changer vos dates si, par exemple, la région vous plaît et que vous voulez rester quelques jours de plus.

En bus

Où que vous souhaitiez aller au Brésil, il est possible d'y aller en bus (ônibus en portuguais brésilien). Les temps de trajets sont tout de suite plus conséquents mais évidemment bien plus accessibles financièrement sans pour autant être moins confortables. Il existe également des bus de nuit, très pratiques pour aller d'une ville à l'autre à moindre coût. Les bus sont à l'heure la plupart du temps. Il est fortement conseillé d'arriver à l'avance à la gare routière pour trouver une place assise dans le bus, sinon il y a toujours le couloir central !

Excellent site pour avoir tous les horaires et prix Busca onibus

En train

En voiture

Le permis de conduire international est obligatoire.

La signalisation ne reflète pas entièrement le modèle européen, ce qui peut être déroutant au début.

La location d'un véhicule est en principe possible de 21 à 70 ans, les forfaits avec kilométrage illimité sont rarement proposés ce qui fait immanquablement monter la note.

Limitations de vitesse :

  • Route : entre 70 et 110 km/h
  • Ville : entre 30 et 40 km/h

Le taux d'alcoolémie autorisé est de 0,2 g/l de sang.

Attention à la conduite de nuit où de nombreux véhicules roulent tous feux éteints.

Parler

La langue officielle du Brésil est le portugais.

  • La prononciation est différente de la prononciation au Portugal.
  • Contrairement au Portugal, le tutoiement n'est pas beaucoup utilisé au Brésil. On s'adresse à quelqu'un par la formule unique você.
  • Il y a des mots qui signifient des choses différentes choses au Portugal et au Brésil, par exemple camisola :
    • "pull" au Portugal,
    • "chemise de nuit" au Brésil.
  • Les mots peuvent aussi différer : un ananas se dit ananas au Portugal et abacaxi au Brésil.

Les hispanophones peuvent parler aux brésiliens, mais il est pourtant plus difficile pour un hispanophone de comprendre le portugais, à cause de la variété de sons. Beaucoup de mots espagnols perdent le 'l', le 'n' ou une syllabe en portugais, par exemple salida devient saída (sortie) et general, geral.

Il vaut mieux éviter de parler espagnol ici sauf en dernier ressort, les hispanophones ayant longtemps méprisé les lusitanophones.

  • Guide Brésil est un guide voyage permettant de choisir ses villes et régions d'intérêt pour mieux préparer son voyage et réservations avec un dictionnaire franco-portuguais des expressions les plus courantes bien pratique.

Acheter

La monnaie du Brésil est le real, au pluriel reais. Les prix sont souvent affichés avec l'abréviation R$, utilisée dans cette page. Un real se divise en 100 centavos. Un prix affiché de R$1,50 signifie donc 1 real et cinquante centavos.

Les différents billets sont : 100 R$ (bleu), 50 R$ (orange), 20 R$ (jaune), 10 R$ (rouge ou rouge/bleu plastifié), 5 R$ (violet), 2 R$ (bleu), 1 R$ (vert, en cours de suppression), et les pièces : 1 R$ (argent avec bordure dorée), 0,50 R$ (argent), 0,25 R$ (bronze et argent), 0,10 R$ (bronze et argent) et 0,05 R$ (cuivre et argent).

Les devises étrangères comme les euros et les dollars américains peuvent être échangées dans les grands aéroports et les hôtels de luxe (taux défavorable), les bureaux de change et les principales succursales de la Banco do Brasil (mais pas les autres banques). Cette dernière offre, en général, les meilleurs taux mais vous devez présenter votre passeport et votre formulaire d'immigration.

Les banques comme Banco do Brasil, Bradesco, Citibank, BankBoston et HSBC ont souvent un distributeur qui accepte les cartes étrangères. Banco 24 Horas n'est pas une banque mais possède un réseau de distributeurs pour les cartes étrangères avec cependant des frais d'utilisation.

Le plafond des retraits est en général de 600 R$ (Bradesco) ou 1000 R$ (Banco do Brasil, HSBC) par transaction, et, dans tous les cas, de 1000 R$ par jour. La plupart des distributeurs ne vous donneront que 100 R$ après 22:00.

Dans les petites villes, il est difficile de trouver un distributeur pour les carte étrangères. Prévoyez des espèces en quantité suffisante.

Les chèques de voyage sont difficiles à encaisser en dehors des grands aéroports.

La majorité des magasins acceptent maintenant les cartes VISA et MasterCard mais se limitent parfois aux cartes associées à un compte au Brésil.

Manger

La nourriture est à base de haricots et de riz. La viande est essentiellement du bœuf, d'excellente qualité. Les tarifs pour les Européens sont très intéressants. Une originalité : dans certains restaurants, la vente de nourriture au poids bufê por quilo ou les forfaits à volonté rodizio.

  • Plats afro-brésiliens:
    • Xinxim de galinha (poule aux crevettes) Bahia
    • Camarão à baiana (crevettes à la bahianaise, tomates, poivrons, lait de coco et dendê : huile de palme) beignets de crevettes (se vendent dans les rues de Salvador)
    • Moqueca de peixe (poisson, tomates, lait de coco, dendê)
  • Région du Nord-Est:
    • Lagosta com leite de coco (langouste, tomates, lait de coco)
  • Amazonie:
    • Poissons: pirarucu-tucunaré. Pato (canard) ou peixe (poisson) no tucupi
  • Sud et Sud-Est:
    • Churrascaria : viande de boeuf d'excellente qualité à volonté.
    • Nombreux restaurants japonais (résultat des vagues d'immigration du début du XXe siècle)
  • Plat "national" :
    • Feijoada (à base de haricots noirs et de viande de porc) servie le samedi. C'était le jour où les "maîtres" donnaient leurs restes de viande de porc aux esclaves qui ainsi pouvaient manger de la viande une fois par semaine.
  • Fast food
    • Empadas: chaussons farcis à la viande, aux crevettes, au poulet (se vendent partout)
    • Pasteis : le pastel est un beignet fourré à la viande (carne), au fromage (queijo) ou autre.
  • Desserts innombrables et très sucrés.

Boire

  • Alcoolisée
    • Caipirinha : à base de Pinga (Alcool plus connu sous le nom de Cachaça, rhum brésilien) et citron vert.
    • Bières (cerveja) : se boit généralement proche du point de congélation. Vendue en canette (lata) ou en bouteille (longneck). Marques recommandées: Skol, Brahma, Antarctica, Bohémia.
    • Batidas (cachaça et jus de fruits) : batida de limão, de maracuja, de coco...
  • Boissons non alcoolisées :
    • Guaraná (extrait de plantes d'Amazonie). Marques recommandées : Antartica, Taí, Jesus (spécifique à l'état du Maranhão)
    • Sucos : jus de fruits frais et vitaminas (jus de fruits et/ou légumes).
    • Café : le cafezinho (petit café) est en libre service dans tous les commerces.

Se loger

Pour les voyageurs, il existe beaucoup de pousadas Pousadasau Brésil qui se rapprochent des chambres d'hôtes ou des chambres chez l'habitant en France. Elles sont généralement moins chères et plus petites que les hôtels (d'où une certaine convivialité).


Travailler

Sécurité

  • En règle générale, méfiez-vous des personnes qui vous abordent d'emblée pour vous proposer des visites touristiques, vous orienter vers un hôtel ou une pousada. Même si elles n'ont pas de mauvaises intentions, ce genre d'intermédiaire ramasse une commission à chaque endroit où il vous mène, et vous payerez donc plus cher.
  • Évitez les parcs dès la nuit tombée. Suivez les routes illuminées, et ne vous arrêtez pas en chemin la nuit, même dans un lieu fréquenté.
  • Rio de Janeiro : Rio est une ville agréable à condition de suivre quelques conseils de prudence. N'affichez pas trop de richesses quand vous vous promenez tels des bijoux de valeur cumulés à des appareils photos, caméras, etc. Il est déconseillé de se promener seul la nuit, notamment sur la plage de Copacabana. Il s'avère également plus sûr de n'utiliser que les taxis officiels.
  • Salvador de Bahia : S'il faut toujours prêter attention aux pickpockets, le centre ville historique s'offre sans crainte aux promeneurs nocturnes.

Respecter

Sur les plages, les maillots de bain se font minuscules mais il est très mal vu d'enlever le haut. Si le string est légion, le monokini provoque l'émeute, étant une pratique issue de l'Histoire du pays : c'étaient les esclaves qui déambulaient seins nus. De même, il est très mal vu pour les hommes de monter dans un bus torse nu.



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites