Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Belgrade

De Wikitravel
Europe : Europe du Sud-Est : Serbie : Belgrade
Version du 30 octobre 2012 à 22:18 par IBAlex (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Belgrade est la capitale de la Serbie.

Comprendre[modifier]

Belgrade se trouve au coeur des balkans, héritière d'un riche et lourd passé et a su conserver une parite de son lustre. Contrairement aux visions fantasmatiques de certains, le centre-ville ne présente pas ou très peu de stigmates de la guerre. Il se parcourt aisément à pied. Belgrade présente de nombreuses ressemblances avec ses cousines d'Europe de l'Est (Sofia, Budapest) et la misère n'y est pas aussi apparente qu'à Bucarest. Le centre ville se situe sur la rive droite de la Sava, la rive gauche ne présentant pas d'intérêt particulier.

Belgrade est une ville très importante historiquement.

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

Liaison avec les grandes villes d'Europe et Belgrade. Deux frequences quotidiennes entre Paris CDG et Belgrade (Air France et JAT Airways). The airport does not offer internet access.

En train[modifier]

Les trains effectuant la liaison Budapest-Sofia-Istanbul s'arrêtent à Belgrade.

En voiture[modifier]

Le centre-ville est régi par un shéma de stationnement composé de 3 zones assez complexe.

En bus[modifier]

Contacter EUROLINES (100 euros l'aller-retour). La durée du voyage est d'environ une journée (2000 KM)

En bateau[modifier]

Circuler[modifier]

Le centre-ville se parcourt aisément à pied. Les taxis, tramways et trolleys bus sont nombreux.

Ne pas hésiter à se procurer un plan de la ville, disponible dans tous les petits kioskes à tabac/journaux.

Plan des transports en commun

Voir[modifier]

Le centre-ville[modifier]

Parc Kalemegdan[modifier]

Sur la colline au nord de la ville. Beaucoup de promeneurs, des jeunes, des familles, parfois des concerts. Dans le parc, la forteresse Pobednik offre un point de vue dominant sur la Sava et les marais alentours. Il abrite également le musée militaire de Belgrade, retraçant l'histoire des Balkans de la préhistoire jusqu'aux bombardements de l'OTAN en 1999, ce qui représente quelques heures de visite.

Saborna Crkva[modifier]

Chapelle orthodoxe. A visiter pour la décoration intérieure.

Quartier piéton[modifier]

Entre les rues Uzun Mirkova et Kneva Mihaila. Elles sont très passantes et bordées de nombreux cafés.

Quartier bohème[modifier]

Rue Sadarska. Un peu surfait. Seul "attrape-touristes" de Belgrade...

Apprendre[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Routard[modifier]

Nombreux supermarchés bien pourvus.

Pour les voyageurs pressés, il existe un petit restaurant tres sympathique appelé le "Putnik", juste en face de la gare.

A côté des piles du pont de Branko à quelques centaines de mètres au Nord de la station de bus, bonnes pizzas et accueil chez PizzaPizza (plan: http://pizzapizza.rs/kontakt.htm).

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Routard[modifier]

Le logement chez l'habitant est possible. Il suffit pour cela de se promener vers les gares ferroviaire et routière, de nombreuses personnes viennent proposer un logement aux touristes. Ces personnes parlent quelques fois l'allemand, plus rarement l'anglais. Inutile d'accepter une nuit à plus de 10 euros.

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Rester en contact[modifier]

Santé[modifier]

Nombreuses pharmacies (Apoteke)

Gérer le quotidien[modifier]

Les distributeurs automatiques commencent à être légion. Pour changer des euros en dinars serbes, préférer les bureaux de change (menjacnica) aux grosses banques : le taux de conversion est sensiblement le même, et ils ne demandent pas de papier d'identité.

Partir[modifier]

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites