Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Bangkok : Différence entre versions

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
(Se loger)
(Acheter)
Ligne 145 : Ligne 145 :
 
Le marchandage amuse beaucoup les thaïlandais, et n'hésitez pas à en faire usage; n'ayez pas peur de diviser le prix proposé par quatre pour revenir ensuite à un tiers du prix, quelque soit l'objet. Tout est négociable, le prix d'une chambre d'hôtel compris.
 
Le marchandage amuse beaucoup les thaïlandais, et n'hésitez pas à en faire usage; n'ayez pas peur de diviser le prix proposé par quatre pour revenir ensuite à un tiers du prix, quelque soit l'objet. Tout est négociable, le prix d'une chambre d'hôtel compris.
  
La constitution d'une société en Thaïlande est relativement simple, mais n'oubliez pas que vous devrez avoir un Thaï de confiance qui détiendra officiellement 51% du capital. Ceci fait, votre permis de travail et votre visa business nécessitera un capital de 2 millions de bahts (pas nécessairement libéré mais souscrit) et l'engagement de 4 thaïlandais.
+
La constitution d'une société en Thaïlande est relativement simple, mais n'oubliez pas que vous devrez avoir un Thaï de confiance qui détiendra officiellement 51% du capital. Ceci fait, votre permis de travail et votre visa business nécessitera un capital de 2 millions de bahts (pas nécessairement libéré mais souscrit) et l'engagement de 4 thaïlandais. biou06@live.fr
  
 
==Manger==
 
==Manger==

Version du 8 avril 2013 à 13:54

Bangkok est la capitale de la Thaïlande, une destination touristique importante de l'Asie du Sud-Est.

Sommaire

Quartiers

  • Centre Ville-- Jim Thompson House et Siam Square.
  • Khao San Road-- Mecque des globetrotteurs et des backpackeurs.
  • Banglampu-- marchés et Grand Palace.
  • Chinatown-- labyrinthe de sons, d'odeurs, et de shopping.
  • Patpong-- marchés nocturne et endroit connu pour ses beer bars.
  • Sukhumvit Road-- restaurants occidentaux, hôtels corrects et quelques endroits pour des "rencontres adultes"

Bangkok est à la fois une province et la ville capitale du royaume de Thaïlande, la population propre étant de 7 millions d'habitants tandis que la population de l'agglomération étant de 12 millions. Le Chao Praya et ses affluents découpent la ville. Bangkok est ainsi une ville de canaux. Bangkok est une ville moderne et dynamique, surplombée par de grands gratte-ciel, des centres commerciaux et des lignes de métro récentes.

Arriver

Par avion

Depuis 2007, un tout nouvel aéroport a remplacé l'ancien : le Suvarnabhumi. L'ancien aéroport est maintenant seulement maintenant pour les vols domestiques (bas prix par exemple).

Contrairement à la croyance populaire, ce n'est pas un bon truc de monter au deuxième étage de l'aéroport Don Muang pour prendre un taxi qui vient de laisser des passagers dans l'aire des départs. Il y a plusieurs bonne raisons de ne pas procéder de cette manière, la première étant que c'est illégal, la deuxième étant que l'industrie du taxi à l'aéroport est contrôlée par une mafia dont vous ne voulez pas avoir affaire, et la troisième, mais non la moindre, étant que c'est dangereux.

Comme exemple, en 1999, un chauffeur qui prenait des passagers au deuxième étage pour les ramener à Bangkok a été condamné pour le meurtre de 6 touristes: 2 de la France, 1 de l'Allemagne, 1 de l'Autriche, 1 de l'Irak et 1 des Émirats Arabes Unis ont payé de leur vie à cause de ce petit truc qu'on retrouve si souvent dans les guides. Ne croyez surtout pas que c'est le dernier cas en liste car, en 2004, un chauffeur a été condamné pour vol et tentative de meurtre sur une agente de bord de la Japan Airlines, elle aussi victime.

À la sortie des douanes vous pourrez aussi avoir affaire par des chauffeurs (pas taxi) qui travaillent directement pour les hôtels. Ceci est bien évidemment très déconseillé aussi.

Pour prendre un taxi en toute légalité sans se faire arnaquer, sortez à l'extérieur à votre arrivée, trouvez le comptoir des taxis (les règlements y sont affichés en anglais) et donnez votre destination à la charmante dame qui vous fait un billet écrit en thaï avec votre destination et le numéro du taxi. Cette façon de procéder laisse des traces et est donc la plus sécuritaire.

Il est clairement indiqué que c'est le prix du compteur en sus de 50 bahts, les frais d'aéroport que vous devez payer, pas un satang de plus. Si vous aimeriez vous rendre plus rapidement votre destination, vous pouvez demander au chauffeur de prendre la voie rapide dont vous devrez payer les droits de passage de 70 bahts pour le centre-ville. Une course pour le centre de Bangkok reviendra environ à 300 bahts, péage non compris (il faut évidemment réclamer au chauffeur qu'il mette le compteur en marche, ce qu'il « oublie » très souvent et, pour s'excuser, vous propose un tarif spécial, plus cher évidemment)

Pour aller en centre ville depuis l'aéroport, il existe aussi des bus très économiques qui vous emmèneront par exemple à Khao San. Les lignes se trouvent justement juste après ces guichets de taxi. Vous pouvez ensuite prendre un bateau sur le fleuve.

L'autre solution, toute nouvelle, est de prendre le sky train. Très rapide, confortable et peu cher (45 bahts), il vous emmène à Phaya Tai. Ce n'est pas exactement le centre historique de la mégalopole, mais vous pouvez alors trouver un taxi ou un tuk-tuk pour moins de 100 bahts pour rejoindre Khao San. Il faut toujours penser à demander d'allumer le compteur.

  • Suvarnabhumi: Pour un routard qui aimerait rejoindre Bangkok de l'Europe, le moins cher est d'utiliser soit une compagnie du Moyen-Orient (vous aurez à faire escale mais le service est irréprochable), soit la LTU, compagnie allemande que vous prendrez depuis l'Allemagne, après avoir rejoint une ville allemande par un low-cost européen. Pour la classe moyenne, la plus belle compagnie en vols directs est Royal Thai Airways. Les sièges y sont correctement espacés, l'ambiance si zen.

Don Muang: De nombreux low-cost vous permettront de rejoindre le nord, le sud de la Thaïlande, Singapour ou le Laos pour très bon marché comme NokAir, Tiger Airways, Jetstar Airways.

Circuler

Bangkok Traffic

Pour se déplacer dans le pays ou au Cambodge, par exemple lorsque il n'y a pas d'aéroport, le mieux est d'utiliser ces trois genres de transport. Ils sont très peu chers, la ville comptant presque une dizaine de gares, facilement accessibles, de nombreuses destinations sont accessibles en bus depuis Kao San Road.

Ne sortez jamais sans prendre avec vous une carte de votre hôtel avec l'adresse écrite en thaï car, dans une ville grande comme Bangkok, vous pourriez mettre des heures à retrouver votre hotel sans arriver à prononcer l'adresse que vous cherchez correctement.

En tuk-tuk

Un de plus fameux taxis de la Thaïlande est bien sur connu sous le nom de tuk-tuk. Le mot tuk en thaï veut dire économique. Mais c'est seulement le nom. En effet, pour une certaine distance, le trajet revient souvent moins cher en taxi.

Le tuk-tuk est avant tout pratique (et économique) pour des trajets assez courts. Les Thaïlandais l'utilisent pour traverser le quartier, rarement plus loin.

Parfois, dans les zones touristiques, un chauffeur vous proposera un prix très compétitif pour la course : cela veut dire qu'il va vous faire faire plusieurs arrêts dans des magasins souvent peu recommandables (comme bijouteries, tailleurs). La raison est simple : pour chaque client qu'il amène dans ces boutiques, le chauffeur se fait offrir des tickets d'essence.

Si vous n'avez qu'un budget serré, cette méthode est finalement assez pratique. Cependant, n'achetez rien surtout, car les histoires de personnes qui se sont faites arnaquer dans des boutiques pleuvent. Entrez en vitesse et partez.

Si vous devez aller plus vite, vous prenez le confort et la climatisation d'un taxi.

En taxi

En fait, il y a plusieurs sortes de taxis, en Thaïlande: les pousses pousses, les seuls 100 % écologique, (vélos tirés par un homme). Aussi, cela dépend de chacun, mais pour une petite distance, cela vaut la peine de le prendre et ainsi donner l'occasion de travailler pour une partie de la société, que l'on regarde souvent en forme de carte postale. En plus lorsque vous arrivez à destination, et que vous voyez l'état de votre chauffeur, vous verrez qu'il mérite son argent. Laissez-lui un peu plus, ce sont habituellement des gens assez pauvres et analphabètes mais de très bonnes personnes qui travaillent normalement dans leur quartier qui n'ont pas d'autres ressources que leurs jambes et leur vélo poussette.

Ensuite est le "taximeter": vous indiquez notre destination, et vous payez ce qui est inscrit sur le compteur. Par contre, à certaines heures, vous verrez des taxis qui refusent de vous prendre ou d'aller là où vous le voulez, et il y a deux raisons à cette situation. Certains taxis jaunes et verts sont la propriété du chauffeur et est aussi la voiture familiale donc et ne sont pas toujours en fonction. Aussi, à certaines heures, surtout en fin d'après-midi, le centre-ville se transforme en embouteillage monstre, et les chauffeurs ne sont pas intéressés de faire partie de cet embouteillage.

Quand vous montez dans un taximeter, regardez bien qu'il mette le compteur en marche car certains "oublient", et ensuite le prix est plus cher. Ayez toujours de la monnaie pour payer car, curieusement, les chauffeurs n'en ont jamais et ont tendance taximeter à arrondir le prix.

Ai le taxi emprunte l'autoroute payante, c'est à vous de payer le péage en plus de la course.

Ces taxis ne sont pas onéreux du tout. Attention vous aurez parfois du mal à vous faire comprendre; la solution est souvent d'indiquer au chauffeur sur une carte votre lieu de destination

Le taxi-van a la même fonction qu'un bus normal mais pour une dizaine de personnes. Le prix est d'environ 20 bahts par personne pour la course, plus cher que le bus et plus économique que le taxi. Le problème: pour le prendre, il faut savoir exactement la destination car il suit une route prédéterminée. La destination est habituellement inscrite sur la carrosserie.

Il y a aussi le taxi-van (10-12 personnes) super important, pour tous les farangs qui vont renouveler leur visa mensuel au Cambodge, en Malaisie ou en Birmanie. Les prix changent selon la destination. Ils sont très bien organisés et vous allez passer la frontière dans les deux sens en un temps record.

Attention, il y a des taxis qui n'utilisent pas de compteur réglementaire qui habituellement attendent à l'aéroport de Bangkok. Les prix sont bien très chers : 500 bahts pour une course de 200 bahts, environ 10 km, soit la distance de l'aéroport à l'hôtel dans le centre. Ils vous attendent à la sortie de l'aéroport avec des agents en uniforme, très classe et vous vendent leurs tickets.

Les Thaïlandais ayant le sens logique, on ne demande pas sa route un taxi: on le prend ou on ne le prend pas. Si vous demandez votre route, il vous mentira toujours.

En bus

Prendre le bus est un combat de tous les instants. Il est quasiment impossible de savoir quel bus prendre pour atteindre votre destination, et il est presque encore plus difficile de trouver l'arrêt de bus correspondant. Après quelques jours, et avec l'aide d'une bonne carte, vous finirez par comprendre et le bus devient un moyen de transport pratique, agréable et vraiment pas cher, surtout pour les longues distances.

Victory Monument est une grosse station de bus, et vous pouvez aller dans toutes les direction. Les numéros des bus sont bien marqué. Toutefois demander au mois deux personnes le numéro du bus correspondant pour votre destination: c'est plus certain et faites-vous confirmer en montant dans le bus. Ce moyen de transport est vraiment économique. un exemple : pour aller au Samphan Groud Elephant Parc a l'ouest de Bangkok, il faut prendre le bus 157.

En métro

Deux systèmes de métro existent: le "Skytrain", métro aérien, a deux lignes se connectant au Siam Center, une rame toute les 6-8 min, environ 5 bahts par station (minimum 15 bahts), et le métro souterrain, mis en fonction en juillet 2004, est une ligne nord-sud qui comporte une connexion avec le Skytrain en deux endroits. C'est pratique pour accéder aux endroits les plus importants de votre visite a Bangkok. Lignes et plan du métro de Bangkok

En bateau

Transport par bateau - Plan

Descendre ou remonter la Chao Praya en bateau est vraiment très simple, très agréable et très bon marché. Par contre, il faut se méfier des gens qui proposent des balades en bateau (ou Long Boat). Le prix se négocie et le depaysagement est garantit.

Il existe même des croisières de 3 jours sur la Chao Praya qui permettent dé découvrir la vie le long du fleuve Croisière en barge à riz

Voir

  • Le Zoo de Dusit

Situé près de la Place Royale, c'est le plus vieux zoo de Bangkok. Il est très fréquenté le week-end par les habitants de Bangkok. Dans un jardin d'agrément, vous pourrez découvrir une collection de mammifères, de reptiles, de batraciens, d'oiseaux d'Afrique et d'Asie, et dans un pavillon spécial des animaux nocturnes. Le parc dispose d'un petit lac où vous pourrez louer des pédalos. Le zoo est ouvert tous les jours 9h-18h. Entrée adultes : 30 bahts, enfants: 10 bahts. Téléphone : 66-2281-2000, 66-2281-1039, 66-2282- 7111-3.

Maison de Jim Thomson

Cet ensemble de maisons thaïlandaises traditionnelles déplacées d'Ayutthaya vers Bangkok dans les années 1950, était la résidence principale de Jim Thomson, l'homme qui a permis la restauration de l'industrie de la soie thaïlandaises après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, cette maison abrite un musée et contient une collection unique et inestimable d'objets d'art asiatique. Le musée se trouve dans le Soi Kasemsan 2, sur l'avenue Rama I, en face du Stade National. Il est ouvert tous les jours, 9h-17h. L'entrée est 100 bahts, sauf les personnes de moins de 25 ans qui paient 25 bahts. La visite se fait uniquement avec un guide (inclus dans le prix du ticket d'entree). Il y a des guides francophones. Le musée dispose de consignes fermées à clef.

  • Wat Saket (La Montagne d'Or)

Colline artificielle au début du 19e siècle, qui domine l'avenue Ratchadamnoen. Le chedi doré est dominé par une pagode dorée de 78 m abritant des reliques du Bouddha. De là, vous avez une superbe vue panoramique sur la ville. Le sommet est accessible 7h30-17h30, et le prix d'entrée est de 10 bahts.

  • Le Wat Pho et le Palais Royal : Monuments sublimes et grandioses avec leurs très célèbres Buddhas couchés et d'Emeraude à l'intérieur. Ouvert tous les jours de 8h30-15h30, entrée 350 bahts.
  • Lumphini Stadium (Silom) : Les matches de boxe thaïlandais sont sensationnels, et évitez de prendre les places les moins chères car les parieurs y sont trop visibles.
  • Le marché du week end : Chatuchak

Immense marché couvert. On trouve tout: souvenirs, tissus, animaux, nourritures, de quoi meubler sa maison, s'habiller, se chausser à moindre prix. On y trouve à la fois des objets traditionnels et des produits de stylistes contemporains. Plusieurs bus y vont. Il vaut mieux y aller tôt le matin pour éviter la grande chaleur et la foule. Le marché se trouve dans un vaste parc.

A faire

Massage thaïlandais

Les massages thaïlandais ne correspondent pas forcément à l'image que l'on peut s'en faire. Disons juste qu'il s'agit d'un massage énergique. Lors d'un massage Thai, une tunique ample vous sera fourni et que vous enfilerez avant de vous faire masser. Par contre pour un massage a l'huile ("oil massage" ou "aroma massage"), vous serez nu. En fonction du salon de massage, un sous vetement jetable vous sera fourni. Dans tous les cas, une serviette servira a cacher vos parties intimes pendant toute la duree du massage.

Idee de prix: - Massage Thai d'une heure coute entre 200 et 250 baht - Oil massage d'une heure coute entre 300 et 350 baht - Aroma massage (idem oil massage mais avec une huile odorante) coute entre 400 et 450 baht

Ce sont des exemples de prix pour un salon classique que l'on trouve a Bangkok. Les prix sont plus élevés dans les grands hotels ou les SPA.

Les guesthouses proposent des massages "à domicile", ce qui facilite les choses, mais le cas échéant, il est possible de se faire masser pour pas cher dans une école de massage, comme celle du Wat Po, école officielle.

Les massages thaïlandais sont un peu douloureux au début; il s'agit de faire des mouvements de compression entre vos muscles et vos os. Mais une fois habitué, on en ressort en pleine forme.

N'ayez pas si peur de tomber dans un lieu de prostitution: les salons de massages ouverts aux prostituées ne sont pas si courants : les filles se trouvent habituellement dans les endroits recouverts de néons clignotants dans les endroits "branchés" qui affichent aussi très souvent le service "karaoké. Si toutefois, après un massage, on vous propose un "smoke", il s'agit d'une finition buccale.

Kao San

Festival du tourisme. Une ambiance 24h sur 24. On peut y faire quelques bonnes affaires ou écouter des musiciens, et du bon son. En général la rue est plutôt morte avant 20h, mais après, elle reste éveillée jusqu'à 5h-6h environ. On peu y manger et boire à toute heure du jour et de la nuit. Il y a deux principales boîtes de nuit, "The Club" et "Lava Club".

Travailler

Il est impossible de travailler en Thaïlande sans un permis de travail et un business visa. Si vous avez des aptitudes qui intéressent certaines compagnies sur place ou étrangères, il vous sera facile de trouver un emploi. Il est aussi possible de créer sa propre entreprise et obtenir ainsi un permis de travail. Néanmoins, cela demande beaucoup de paperasses et de conditions.

Il est conseillé de s'adresser une entreprise pour qu'elle s'occupe de vos papiers à cause de la difficulté de la compréhension de la langue. Cependant vous devrez faire attention car des personnes se prétendant à ce genre de négoce et qui ne sont pas de confiance. Il ne faut pas oublier que la corruption est présente en Thaïlande. Des avocats francophones pourront vous aider, mais leurs tarifs sont en conséquences.

Acheter

Bangkok compte un très grand nombre de "Fashion Factories" qui proposent un grand choix de tissus, modèles, coloris, etc. Ces magasins sont d'habitude gérés par l'état, donc les risques de payer sans recevoir sa commande sont très faibles (il ne faut néanmoins pas payer en avance). Les costumes sont habituellement de bonne facture, la coupe est belle, et le tissu est de qualité. Il est par contre absolument nécessaire de marchander.

Le marchandage amuse beaucoup les thaïlandais, et n'hésitez pas à en faire usage; n'ayez pas peur de diviser le prix proposé par quatre pour revenir ensuite à un tiers du prix, quelque soit l'objet. Tout est négociable, le prix d'une chambre d'hôtel compris.

La constitution d'une société en Thaïlande est relativement simple, mais n'oubliez pas que vous devrez avoir un Thaï de confiance qui détiendra officiellement 51% du capital. Ceci fait, votre permis de travail et votre visa business nécessitera un capital de 2 millions de bahts (pas nécessairement libéré mais souscrit) et l'engagement de 4 thaïlandais. biou06@live.fr

Manger

Routard

On peut manger dans la rue, sur les échoppes, tout simplement.

Si vous ne voulez pas attraper de dysenterie, allez y très progressivement avec les marchands de rue car on dit que les intestins mettent au moins un mois pour s'habituer aux normes d'hygiène locale.

En attendant, vous pouvez monter au dernier étage d'un des nombreux "plazza" centres commerciaux de la ville. Il y a presque toujours une cafétéria géante qui prépare les plats thaïlandais, et vous mangerez copieusement et proprement pour environs 100 bahts.

Classe moyenne

  • Le Nongnual, un resto tout simple mais bonne bouffe et bon prix, sur la rivière.

Plein aux as

  • Le Shangrila pour le soir, le buffet. Attention de ne pas y arriver trop tard.

Boire

  • L'eau courante n'est pas conseillée aux touristes, mais l'eau minérale se trouve partout (5-20 bahts). On trouvera aussi souvent de l'eau purifiée en bouteille d'un litre moins chère que l'eau minérale. Elle est potable mais amère.
  • Des jus de fruits frais se trouvent aussi très facilement dans la rue (environ 10 bahts) mais la quantité n'est pas faite pour le touriste en saisons chaude.
  • Pour le même prix on peut préférer boire un soda à la paille dans un petit sac plastic (ou le boire sur place et rendre la bouteille à la fin). Un coca dans un 7/11 se vend pour 14 bahts.

L'autre endroit où les touristes se font arnaquer, c'est dans les endroit ou il y a les bars d'ambiance. Comme l'heure de fermeture est à 1 h, certaines discothèques ferment le plus tard a 1h30, les taxis qui tournent autour sont presque toujours sans compteur. Les chauffeurs se mettent tous d'accord et prédéterminent le prix de la course, généralement 2 à 3 fois plus cher que le tarif normal. Pour éviter cela, partez toujours 10 min avant la fin.

Se loger

Routard

Pour se loger à peu de frais, à 10 min à pied de la fameuse artère Khao San Road, il y a le Prasuri Guest house. Une chambre double avec ventilateur pour 250 bahts, air climatisé 350 bahts. Une GH familiale avec un excellent restaurant (ouvert jusqu'à 18 h). On garde aussi vos sacs pour 5 bahts/jour.

Le proprio est très gentil: il vous indiquera les bus a prendre pour vous déplacer, il vous écrira votre destination en Thaï pour vous faciliter les choses. C'est vraiment un endroit recommandable. e-mail : prasuri_gh_bkk@hotmail.com

Pour ceux qui cherchent essentiellement un toit, une douche et une paillasse : Peachy Guest house sur Phra Athit Road. Chambre seule 120 bahts, chambre double 160 bahts, plus cher pour les chambres climatisées. Très sympa, avec une petite cour fleurie, des gros poissons, un lapin, une buanderie, etc.

Classe moyenne

  • D&D inn sur Khao San Road environ 750 bahts pour une chambre double dans un hôtel propre et agréable (petit déjeuner compris, piscine)

Plein aux as

Toutes les grandes chaînes hôtelières sont présentes à Bangkok. Trois grandes zones se dégagent pour le choix :

  • Sur la rive du Chao Phraya : Peninsula, Royal Orchid Sheraton, Hilton, Oriental...
  • Silom/Sathorn : Dusit Thani, Banyan Tree, Sofitel...
  • Sukhumvit : Sheraton, Sofitel, Westin...
  • Pour s'installer : locations

Conserver la santé

Hôpitaux

  • Bumrungrad: 33 Sukhumvit 3 (Soi Nana Nua). Un parfait anglais, et il y a moyen d'avoir un traducteur ou un docteur français. On vous y sert le café, on y regarde le karaoké, tout est super propre, super moderne, les services y sont très peu chers.
  • Christian Hospital: 2 min de Patpong. Si vous savez ce que vous avez et vous savez ce que vous voulez.
  • BNH: Silom Soi Convent. Hôpital moderne, avec prise en charge rapide par un personnel qui parle bien anglais.

Les pharmacies livrent la plupart des médicaments, les pharmaciens parlent anglais, et c'est bon marché.

Quotidien

On trouve partout des distributeurs (Automatic Teller Machine). Les espaces internet sont peu chers, surtout quand ils sont investis par des jeunes et leurs jeux vidéos.

Internet

Près de Khao San Road, quelques guesthouses Norvégo-Congolaise ont pignons sur rue. Il est possible dans l'une d'elles (Kirikou Guest House) d'utiliser gratuitement internet et de manger du mafé assis en tailleur dans un tipi moyennent la modique somme de 75 baths.


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites