Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Île de Clipperton

De Wikitravel
Amérique du Nord : Île de Clipperton
Version du 15 novembre 2011 à 11:32 par Occitandu34 (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher


Drapeau
Fr-flag.png
Quelques infos
Chef-LieuCamp Bougainville (abandonné)
StatutDomaine public de l'état français
Monnaie
Superficie 6 km2
PopulationAucun habitant
LangueFrançais
Religion

L'Île de Clipperton également nommée Île de la Passion [1] est un atoll situé à 1120 kilomètres du Mexique dans l'Océan Pacifique, ce qui en fait à ce jour le plus isolé du monde. Ce territoire est totalement inhabité et est principalement visité par des pêcheurs mexicains et français y patrouillant.

Comprendre[modifier]

Cette île isolée a été nommé en l'hommage de John Clipperton, un pirate britannique qui l'a découverte au 18ème siècle.

Annexé par la France en 1855, l'atoll a été ravi par le Mexique en 1897. Ce n'est qu'après moult débats que la France en prend possession en 1935. Son ancien nom Île de la Passion a été officiellement donné en 1711 par les découvreurs français et demeure parfois utilisé de nos jours.

L'île est inhabitée depuis la seconde guerre mondiale.

Y aller[modifier]

Carte de l'Île de Clipperton

En avion[modifier]

Etant donné qu'aucune piste d'atterrissage n'existe, il est impossible de s'y rendre en avion. Seule la location d'un hydravion (avec ou sans pilote...) est envisageable afin de se rapprocher de cette terre isolée.

En bateau[modifier]

Aucune croisière ne passe à proximité de l'atoll. Il est néanmoins possible de s'y rendre en compagnie d'une patrouille. Le trajet le plus court serait d'appareiller au port d'Acapulco situé à l'ouest du Mexique.

En dépit d'une desserte exclusivement maritime, il n'existe ni de port ni de point d'accostage quelconque. La seule solution est de recourir au moyen d'une embarcation supplémentaire de moindre gabarit (de type Zodiac ou équivalent de préférence...) si vous tenez absolument à débarquer sur l'atoll. Sachez cependant que des épisodes de vagues déferlantes interviennent habituellement, ce qui rend tout accès difficile voire rigoureusement impossible dans ces conditions.

Le lagon est de toute évidence inaccessible et non-navigable par bateau, celui-ci étant presque en permanence enfermé par la bande de sable.

Les autorisations d'accès sont toutefois délivrées par le Haut-Commissaire de la république en Polynésie française.

Circuler[modifier]

Seule la marche à pied a cours sur cet atoll isolé du reste du monde.

Prendre garde lors de la marche au sable mou ainsi qu'aux morceaux de corail qui peuvent entraîner toutes sortes de blessures plus ou moins graves (entorses, coupures, présence de crabes...). Vous l'aurez compris : les pieds nus sont fortement déconseillés sauf en bordure immédiate de l'océan.

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Vu la configuration des lieux, on peut considérer que seuls les poissons de votre propre pêche ou les noix de coco tout juste cueillis pourront faire partie de votre régime... à moins d'apporter en plus vos provisions de nourriture.

Ne pas manger les crabes même s'ils sont nombreux, des risques de toxicité ont été rapportés quant à leur consommation.

Boire[modifier]

Là aussi, il est prudent d'apporter ses réserves d'eau potable.

Bien que l'eau du lagon ne soit pas considérée comme dangereuse pour la santé, il n'est pas de bon ton de la boire en raison de son goût repoussant.

Dormir[modifier]

Il n'y a pas d'hébergement sur ​​l'île de Clipperton, il faut de ce fait monter son propre camp.

Bien penser à bâtir une protection empêchant notamment les crabes de s'y introduire, munissez-vous de boules de cire si vous avez le sommeil léger (bruit de vagues et d'oiseaux...).

Sécurité[modifier]

La chaleur, le soleil et le manque d'eau seront vos pires ennemis, de ce fait prévoyez suffisamment à boire et à manger.

Le climat demande de se munir de crème solaire et des lunettes de soleil en raison d'un fort rayonnement d'U.V. Il faut aussi savoir que l'île est épisodiquement soumise à de fortes pluies et à des tempêtes tropicales. La baignade demeure hautement risquée en raison de la présence de nombreux requins.

Il est évident que l'isolement de l'atoll rend tout acte d'assistance et de secours quasiment impossible.

Contact[modifier]

Bien qu'inhabitée et sans infrastructure aucune, un code postal (98799) a été attribué par défaut à l'Île de Clipperton même si aucun service de distribution du courrier ou des colis ne dessert les lieux.

Un équipement radio pourvu d'une autonomie conséquente et d'accumulateurs de rechange serait le meilleur moyen de rester en étroite communication, notamment avec d'hypothétiques avions et navires passant à proximité.


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites