Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Erevan

De Wikitravel
(Redirigé depuis Yerevan)
Aller à : Navigation, rechercher

Erevan ou Yerevan (en arménien Երևան, Yerevan) [1] est la capitale et la plus grande ville d'Arménie.


Comprendre[modifier]

Centre-ville d'Erevan et mont Ararat au fond

Erevan est une ville très ancienne, fondée en 782 av. J.-C. Aujourd’hui, la capitale arménienne qui compte plus d'un million d'habitant est une ville prospère et très animée et fait figure de « movida » caucasienne. Les vestiges du passé et les constructions modernes s’y marient à merveille et de nombreux spectacles et opéras s’y déroulent tout au long de l’année. En se promenant dans les rues d’Erevan, le visiteur découvre de nombreuses boutiques et des marchés en plein air où les étales regorgent de couleurs. Installé à la terrasse d’un café, il peut profiter d’un moment de détente et observer la vie intense de la capitale. Erevan accueille différents festivals tout au long de l’année et compte plus de 40 musées et galeries. Ceux-ci mettent en exergue l’histoire du pays et son riche patrimoine pictural. Les nombreux clubs de jazz tels que le Malkhas rythment quant à eux la vie nocturne de la capitale. Depuis plus de cinq ans, le tourisme en Arménie se développe un peu plus chaque année et profite en premier lieu à Erevan qui rassemble à elle seule la majorité des hôtels, restaurants, bars et boîtes de nuit du pays. La municipalité s'adapte en faisant de nombreux travaux d'aménagement et de son côté, l'aéroport d'Erevan est en pleine mutation et la nouvelle aérogare a été achevée en 2010.

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport International Zvartnots (Զվարթնոց միջազգային օդանավակայան) (EVN) est situé à 12 km du centre-ville de Yerevan. Il possède trois terminaux (Terminal 1, New Terminal et Terminal V.I.P). Il est facilement accessible en taxi et en minibus. De nombreuses compagnies aériennes (notamment russes) s'y rendent, dont Air Armenia, Air France, Czech Airlines, Georgian Airways, Iran Aseman Airlines, LOT Polish Airlines, Austrian Airlines, Aeroflot, S7 AIRLINES, etc.

En bateau[modifier]

Le pays n'ayant pas d'accès à la mer, les liaisons par bateaux vers l'étranger sont donc impossibles. Toutefois, il est possible de faire des promenades en voilier sur le lac Sevan.

En train[modifier]

Les trains sont vieux et lents mais avec des tarifs très attractifs. Il est par exemple possible de relier les grandes villes telles que Erevan et Gyumri pour environ 1500 dram (3€). De même, le trajet Erevan-Tbilissi peut être effectué en une douzaine d'heures. Le confort est moyen.

En autocar[modifier]

Bien qu'il n'y ait pas de liaison vers la France, il y a cependant des lignes d'autocar qui font la liaison avec la Géorgie et l'Iran.

En voiture[modifier]

La frontière avec la Turquie étant fermée, et la frontière entre la Russie et la Géorgie étant fermé aux étrangers, il serait donc très difficile de se rendre en Arménie par la route au départ de la France. Le seul moyen envisageable serait de passer par la Turquie, puis par la Géorgie afin de rejoindre ensuite l'Arménie. Par ailleurs, en envisageant de faire le trajet Erevan-Tbilissi par la route, il serait préférable d'éviter de passer par Idjevan, puisque le trajet se poursuit par une zone dangereuse en Azerbaïdjan.

Circuler[modifier]

Place de la République

Transports en commun

La ville de Erevan possède un vaste réseau de bus et de minibus (marchoutka/մարշուտկա) (plus d'une centaine de lignes au total). Le réseau de bus est très moderne, celui de minibus est quant à lui vétuste. Bien qu'il n'y ait pas d'horaires fixes, les passages sont assez fréquents, et plusieurs solutions existent afin de relier un point A à un point B. Des trolleybus existent toujours, bien qu'ils soient extrêmement lents. Une ligne de métro est également en service mais les stations sont très espacés et elle est dotée de seulement dix stations. Les stations sont assez profondes sous terre, l'air y est donc humide.

Voiries

De manière générale la plupart des voiries, notamment au centre-ville, sont en bon état. La signalisation, bien que présente, est quant à elle mal respectée. Les accidents routiers restent cependant rares.

A voir[modifier]

Une tête géante, au pied des Cascades
  • Cascade Complexe/Կասկադ,
  • Eglise de Grégoire l'Illuminateur/Գրիգոր Լուսավորիչի եկեղեծին,
  • La Place de la République/Հանրապետության հրապարակ,
  • Le parc de la Victoire/Հաղթանակի այգի,
  • Musée des manuscrits/Մատենադարան,
  • Galerie nationale d'Arménie/Հայաստանի ազգային պատկերասրահ,
  • Opéra d'Erevan/Երևանի օպերան,
  • Le parc des enfants/Մանկական երկաթուղիի այգին.

A faire[modifier]

Des complexes de loisirs, proposent de nombreuses activités.

  • Play City: Bowling, Karting, Paintball, Billard, etc.
  • WaterWorld (Ջրաշխարհ) plusieurs piscines avec de nombreux toboggans (en plein air). Attention! Assurez-vous qu'il n'y ait pas eu d'alerte vigilance récente avant votre visite. En effet, des épidémies de bactéries ont été signalés ce qui a dû obliger la fermeture du parc aquatique avant une inspection générale. Malgré les précautions qui ont été prises, il est toutefois recommandé d'éviter de s'y rendre très fréquemment.

Apprendre[modifier]

Mairie d'Erevan

L'Arménie est un pays très riche en culture, beaucoup de guides locaux savent parler anglais voire même français. L'apprentissage est garanti pendant la découverte de ce pays, à commencer par son histoire et en terminant par ses coutumes. Presque tous les panneaux de la ville sont écrits en lettres latines en dessous des lettres arméniennes.

Travailler[modifier]

Offres d'emploi : [2] Pour le volontariat : [3] Sachez qu'en Arménie, les salaires sont mal payés, et que par exemple le SMIC est à hauteur d'environ 60000 dram net (soit 115€).

Shopping[modifier]

Il vous faut un tapis ?

Il existe plusieurs centres commerciaux avec des enseignes tels que ZARA, NEW YORKER, CELIO, NAF NAF, MORGAN, JENNYFER, DIOR, etc. Le nouveau centre "Yerevan mall" (situé près de la gare), qui a ouvert récemment, accueille près d'une centaine de boutique. L'avenue du Nord (Հյուսիսային պողոտա) est bondée de magasins de luxe tels que BURBERRY, CHANEL, RALPH LAUREN... Un autre grand centre est le Dalma Garden Mall. Les US dollars ainsi que l'euro peuvent être acceptés dans quelques commerces, bien que la monnaie la plus courante est le dram arménien (AMD). En juillet 2015, 1 euro = 526 dram AMD. Il y a beaucoup de DAB dans la ville et certains d'entre eux vous proposent de retirer en dram, en US dollar et dans la monnaie de votre pays.

Se restaurer[modifier]

Les restaurants et bar/restos sont très nombreux à Erevan. Il existe également des magasins de beignets ou de bonbons (Grand Candy) où de délicieuses sucreries de toutes sortes peuvent être trouvés pour des prix très intéressants. Certains fast-foods existent aussi dans la capitale (Burger, Donuts, KFC, etc.) mais ils sont loin d'être appréciés par la population qui juge cette restauration rapide de mauvais goût et que l'argent y est dépensé en un rien de temps. En effet, les arméniens prennent du temps et du plaisir à manger, ce qui devrait expliquer l'absence des McDonald's dans le pays... Pour manger comme un arménien, les plats idéaux sont:

  • les barbecues (խորոված) de toute sorte de viande grillé au charbon de bois, souvent accompagnés avec des tomates, d'aubergines, ou de poivrons;
  • le Dolma (Տոլմա), qui est un plat généralement préparé avec du riz farci dans des feuilles de vignes;
  • le Sepas (Սպաս), qui est un plat liquide basé sur du yaourt blanc et du riz;
  • le poisson préféré des arméniens est la truite (իշխան) qui signifie également "prince".

Le pain traditionnel en Arménie est le Lavash (լավաշ). On sert bien évidemment d'autres spécialités étrangères au pays. Des croissants et des baguettes peuvent également être trouvés en supermarché. Le prix des menus dans la majorité des restaurants est assez semblable à celui en France, c'est à dire entre 4000 et 12000 dram (entre 8 et 22€).

Boire un verre / Sortir[modifier]

Les bars sont très nombreux dans toute la ville. La consommation d'alcool est bien évidemment autorisée seulement à partir de la majorité civile (qui est aussi de 18 ans en Arménie). Les thés/cafés sont très consommés et souvent même offerts par vos hôtes. Une tasse de café coûte en moyenne entre 300 et 600 dram (entre 0,55€ et 1,10€). Il est mal vu, voire même malpoli, de refuser un verre lorsqu'on nous le propose. Les arméniens apprécient beaucoup la vodka, le brandy (cognac/կոնյակ), le vin (rouge), la bière et le babeurre (թան/tan). La plupart des jeunes sortent dans des pubs. Soyez toutefois vigilants dans ce genre d'établissement, de façon à ne pas vous laisser avoir par l'alcool en oubliant vos principes (notamment de réserve envers les personnes de sexe opposé) qui sont très observés par celles-ci.

Se loger[modifier]

Routard[modifier]

Le minimum d'une chambre d'auberge est de 5000 dram la nuit (environ 9,50€). Le confort est moyen, les sanitaires sont parfois dans des états déplorables. Le nombre d'étoiles conseillé pour avoir une prestation de services correcte serait d'au moins deux. Une chambre deux étoiles peut commencer à environ 11000 dram la nuit (20€) bien qu'il y en ait très peu contrairement aux trois étoiles.

Classe moyenne[modifier]

Les hôtels trois étoiles sont parmi les plus fréquents, on en trouve à partir de 15000 dram la nuit (28€). Le confort est très bon et de même pour l'accueil et les services.

Plein aux as[modifier]

Plusieurs hôtels de bonne facture (quatre ou cinq étoiles) se trouvent surtout dans le centre de la capitale. Une chambre peut coûter à partir de 20000 dram la nuit (38€) pour les plus petits quatre étoiles et peut augmenter jusqu'à quatre fois plus cher pour les cinq étoiles les plus prestigieux.

Rester en contact[modifier]

Le réseau téléphonique est opérationnel dans toute la ville et d'ailleurs dans 97% du pays. Le réseau 4G est également accessible à certains lieux de la capitale (ce avec une SIM d'opérateur arménien, les données mobiles peuvent s'avérer hors de coût et inefficace en roaming). Les cybercafés sont de moins en moins fréquentés étant donné que le Wi-Fi est très accessible à tout endroit y compris dans les transports en commun. L'indicatif d'Arménie est le +374. Il faut ensuite composer le code de la ville appelée. Chaque ville a son propre code, celui de Erevan est le 10. Il faut donc composer le 00374, puis le 10, et enfin le numéro du correspondant (0037410...). A partir d'une ligne arménienne, il faut simplement composer l'indicatif de la ville après le 0, et puis le numéro de votre correspondant (010...). Le numéro de police est le 02, les pompiers 01 et l'ambulance 03, à partir d'un téléphone local seulement.

Gérer le quotidien[modifier]

Statue de femme en costume traditionnel

Les déplacements peuvent durer longtemps en raison de la lenteur des bus et des minibus due à la proximité des arrêts. Les boutons "arrêt demandé" n'existant pas, il est donc nécessaire de dire au chauffeur de s'arrêter au prochain arrêt. De même, la vente de tickets de bus n'étant pas pratiquée, il suffit simplement de donner la somme de 100 dram (0,19€) par personne au chauffeur à la descente du bus qui s'effectue par la porte avant. La montée peut quant à elle, s'effectuer par le centre (les bus n'ayant que deux portes au maximum). Afin d'arrêter un taxi dans la rue, il suffit d'agiter la main de haut en bas pour lui faire signe de s'approcher ou de s'arrêter (à la volonté des chauffeurs). Sachez toutefois que certains chauffeurs profitent du fait que des touristes étrangers sont à bord, pour leur faire une petite promenade dans toute la ville avant de les déposer à leur destination, pour évidement faire monter le prix au compteur. Ceci-dit, cela peut être une façon assez économique (le premier km coûte en moyenne 600 dram (1,10€) puis 100 dram le km) de découvrir la ville!

Sécurité[modifier]

Même la petite délinquance est rare, la criminalité quant à elle, est presque inconnue au quotidien. De cet égard, l'Arménie est un pays sûr. Du fait que la religion chrétienne tient une très grande place au sein de la population, la superstition joue également son rôle dans le fait que les principes de bonne conduite sont tenus très à cœur. Très peu de gens se permettraient même de frauder dans les transports. De plus, les patrouilles policières sont omniprésentes (grandes avenues, centres commerciaux, lieux publics, métros...), et la corruption devient de plus en plus rare et plus systématiquement réprimée.

Aux environs[modifier]

Jam.jpg
  • Le temple de Garni (Գառնիի Տաճարը)
  • Le monastère de Gueghard (Գեղարդի վանքը)
  • Le temple de Zvartnots (Զվարթնոցի տաճարը)
  • Le siège de l'Église apostolique arménienne Etchmiadzin (Էջմիածին/Վաղարշապատ)


Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites