Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Massif du Vercors

De Wikitravel
(Redirigé depuis Vercors)
Aller à : Navigation, rechercher

Le Vercors est un massif montagneux des Alpes Françaises du Nord situé sur les départements de l'Isère et de la Drôme dans la région Rhône-Alpes. Ce massif se trouve à l'est de la vallée du Rhône, entre les vallées de l'Isère, au nord, et de la Drôme, au sud.

Le parc régional du Vercors englobe l'ensemble du massif ainsi que les régions avoisinantes. La réserve naturelle des hauts plateaux du Vercors protège les plateaux situés au sud du massif, ainsi que le Mont Aiguille.

Le plateau de Lente

Comprendre[modifier]

Le massif du Vercors est une bonne destination de vacances pour les personnes pratiquant des sports de pleine nature comme la randonnée, le ski de fond, l'alpinisme, la spéléologie, etc. Le Vercors peut aussi intéresser des personnes voulant juste se promener en voiture, car il contient de très belles routes vertigineuses et des paysages divers. Autour du Vercors se trouvent différentes régions de piémont, aux climats pouvant être alpin (Triève) ou méditerranéen (vallée de la Drôme)

Géologie[modifier]

Le massif du Vercors est un groupe de plateaux calcaires entourés par des falaises pouvant atteindre 300 mètres de hauteur. Les transitions entre les plateaux peuvent être des gorges, des falaises, ou des pentes plus douces. Les plateaux les plus hauts sont dans la partie sud-est du massif, où se trouve le sommet du Vercors, le Grand Veymont (2341m). Dans cette partie du parc, le massif est bordé par une falaise quasi-continue de plusieurs dizaines de kilomètres.

Ces paysages s'expliquent par une histoire géologique complexe, que l'on résumera en trois étapes:

  • Durant l'ère secondaire, le futur massif du Vercors était une mer tropicale, dont le fond a été plus ou moins profond au cours des âges. Lorsque le fond était à grande profondeur, de fins sédiments se sont déposés et ont formé des marnes tendres. Lorsque ces fonds étaient au ras de l'eau, des récifs coralliens ont pu se développer. Ces récifs sont à l'origine des calcaires durs et clairs visible aujourd'hui le long des falaises du Vercors. Les récifs coralliens se sont particulièrement développés au cours de deux périodes :
    • Les calcaires "Titoniques" se sont formés durant le Jurassique moyen et sont visible en périphérie du plateau, dans le Diois et le Triève, ou ils forment de relativement petites falaises.
    • Les calcaires "Urgoniens", formant une couche plus épaisse, sont à l'origine de toutes les grandes falaises bordant le massif, les gorges, et le Mont Aiguille.
  • L'ère tertiaire a vu la surrection des Alpes, dont le Vercors. Au niveau du massif, sous l'action de forces de compression modérées orientées est-ouest, les couches calcaires et marneuses ont formé d'amples plis de section souvent quadrangulaire et un certain nombre de failles. Ces plis et failles sont à l'origine de l'alternance de plateaux plus bas puis plus élevés, surtout visible au sud du massif.
  • Enfin, l'érosion a sculpté au cours des millénaires les gorges et les falaises visibles aujourd'hui. Les cirques et les gorges du Vercors ont été principalement creusés par l'eau liquide, car le Vercors n'a pas été couvert par les glaces au cours des glaciations. L'érosion karstique (c'est à dire l'érosion chimique du calcaire par l'eau) est à l'origine non seulement des gorges et des falaises du Vercors, mais aussi des nombreuses grottes, dolines, puits (appelés localement scialets), lapiaz, et des vallées sèches visibles dans le massif.
  • Un site très détaillé sur la géologie et les paysages des Alpes, dont le Vercors.

Paysages et régions du Vercors[modifier]

Régions du Vercors

Avant la fin du XIXeme siècle, les différentes parties du massif du Vercors étaient isolées les unes des autres, et n'avaient de relations qu'avec les plaines environnantes. Les gorges coupant le massif, et qui sont parfois aujourd'hui ses principaux axes de communication, étaient des obstacles infranchissables. Le massif était humainement divisé entre les endroits communiquant avec le Royans (Coulmes), ceux communiquant avec Grenoble via la vallée du Furon (Quatre montagnes), et ce que l'on appelait alors le Vercors. Nous avons divisé ici cette dernière part entre le Vercors Drômois, plus humanisé, et la réserve des hauts plateaux, plus sauvage.

Le village de Malleval, dans les coulmes
  • Les Coulmes, au nord ouest, a toujours été la partie la plus boisée du massif. La forêt à été exploitée au XIXème siècle pour faire du charbon de bois, particulièrement par des personnes d'origine italienne, qui nous ont légué un des plats régionaux du Vercors, les ravioles. Dans cette région, le Vercors ressemble plus a une montagne qu'a une successions de plateaux, les plis du calcaire urgonien étant plus arrondis. Plusieurs routes impressionnantes permettent de se rendre dans les Coulmes, en particulier la route des gorges du Nant, et celle de la gorge des Ecouges.
Le plateau de Méaudre et Autrans, dans les quatre montagnes
  • Les Quatre montagnes sont aujourd'hui la zone la plus developpée du Vercors pour le tourisme, en particulier le ski de fond et le ski alpin. Cette région est tres apréciée des grenoblois pour leur sorties du week-end. Néanmoins, il existe toujours des activités traditionelles dans les quatre montagnes, en particulier l'élevage bovin laitier et la production de fromage. Les quatre villages principaux (Autrans, Méaudre, Lans en Vercors et Villard de Lans) sont répartis sur deux plateaux séparés par des monts boisés. Ces quatre villages sont des stations de ski mais possèdent toujours des fermes en activité. De belles photos des quatre montagnes, et d'autres zones autour de Grenoble sont visibles sur le site photos-dauphine.com.
La Chapelle en Vercors
  • Le Vercors Drômois est constitué de plateaux plus petits, mais plus nombreux. Certains de ces plateaux sont spectaculaires (Ambel, Font d'Urle), et offrent de belles vues les uns sur les autres ou sur les plaines environnantes. Au nord du Vercors Drômois se trouvent plusieurs gorges traversées par des routes impressionnantes taillées à même la falaise. Les plateaux herbeux du Vercors Drômois sont utilisés comme alpages en été. La transhumance est l'occasion d'une fête à Die.
Paysage des hauts plateaux, en arrière plan le Grand Veymont
  • La réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors constitue la zone le plus haute, la plus sauvage et la plus protégée du massif. Cette zone ne comporte aucun résident permanent, aucune route bitumée, et aucun véhicule à moteur n'y est autorisé. Les seules activités économiques sont l'exploitation des forêts selon le modèle de la futaie jardinée et l'utilisation des pâturages comme alpages en été.

Sur le pourtour du massif, le parc régional du Vercors recouvre partiellement ou entièrement quatre autres zones géographiques:

  • Le Royans, au nord ouest, est une région vallonnée dédiée à l'élevage et à la culture de noyers. Trois des plus impressionnantes gorges du Vercors convergent vers le Royans : les gorges de la Bourne, le cirque de Combe Laval, et la vallée d'Echevis, comportant les petits et les grands goulets.
  • La Gervanne, dans le sud ouest, est une zone de collines accidentées au pied des plateaux, ou l'on trouve de jolis villages.
  • Le Diois, au sud, correspond à une partie de la vallée de la Drôme autour de la ville de Die. Cette zone à un caractère méditerranéen plus marqué, avec des vignobles et des champs de lavande. Dans cette zone sont produits trois vins AOC: La clairette de Die, le crémant de Die et le vin de chatillon en Diois.
  • Le Trièves, à l'est, est un bas plateau vallonné, entre les sommets du Vercors et les gorges du Drac. C'est depuis le Trièves que l'on à les plus belles vues du Mont Aiguille.

Histoire[modifier]

Le Vercors doit son nom à une tribu celte vivant dans cette montagne au moment de l'invasion romaine: les Vertacomicorii. L'occupation a été limitée au cours de l'ère romaine aux zones de piedmont. Le plateau était exploité de façon saisonnière, la trace la plus visible de cette exploitation étant des carrières au sud des hauts plateaux.

Au cours du moyen-age, le massif fut peu à peu colonisé, en commençant par la "vallée du Vercors", comprenant la Chapelle, Saint Julien, Saint Martin et Saint Agnan (le suffixe "en Vercors" étant une adjonction récente)

Au cours du XXeme siècle, ce massif a été utilisé comme un fort naturel par l'un des plus importants maquis de la seconde guerre mondiale. Au début de 1944, ces montagnes abritaient 4000 combattants aidés par une population massivement favorable. Le six juin 1944, les routes menant au plateau furent coupées et la République du Vercors déclarée.

Le 21 juillet 1944, 15 000 soldats allemands envahirent le plateau en utilisant les petits "pas" dans les falaises, et des planneurs. 600 résistants et 200 civils furent tués, souvent dans des conditions atroces.

Dans un registre plus léger, vingt quatre ans plus tard, c'est également là que ce sont déroulées de nombreuses épreuves des Jeux Olympiques d'Hiver de 1968.

La flore et la faune[modifier]

On trouve dans le Vercors à la fois des animaux de l'étage collinéen (cerf, chevreuil, lièvre, sanglier) et des étages montagnard et alpin (mouflon, chamois, marmotte, lièvre variable). A la fin du XX° siècle, le loup (canis lupus) a fait son apparition spontanée (en provenance d'Italie) obligeant les bergers à adapter leur activité (enclos nocturnes, chiens patou).

De nombreuses espèces d'oiseaux sont aussi visibles. On trouve là encore à la fois des espèces d'altitude et des espèces des plaines. Le site chocard.com présente les 140 espèces d'oiseaux qui ont été observées dans le massif du Vercors avec une carte de répartition et une fiche de description pour chacune d'entre elles.

La flore du Vercors est elle aussi très diverse, avec 28 espèces protégées dont la tulipe sauvage, l'edelweiss et le sabot de Vénus. Parmi les espèces plus fréquentes et faciles à observer, on peut noter la grande gentiane, la gentiane printanière, la linaire des Alpes, le narcisse sauvage et des saxifrages.

Arriver[modifier]

La route de Combe Laval

En voiture[modifier]

Les villes les plus proches du Vercors sont Grenoble, Romans, Valence et Die. Valence est accessible par autoroute depuis Paris, le sud de la France et l'Espagne, Grenoble est accessible par l'autoroute depuis la Suisse et l'Italie. Depuis chacune de ces villes, le parc régional est accessible en moins d'une demi-heure.

  • Depuis Grenoble la principale entrée dans le massif se fait par le gorges du Furon (D531, direction Lans-en-Vercors).
  • Depuis Romans, prendre N532 vers le nord est, dans la vallée de l'Isère, jusqu'à la ville de Saint Nazaire en Royans. De là, prendre la D76 ou la D531 vers l'est. Ces deux routes mènent au parc, dans le Royans. De là, plusieurs routes montent vers l'intérieur du massif.
  • Depuis Valence, on peut aller à Romans en utilisant la N532, ou se rendre directement dans le massif en prenant la D68 vers l'est (Col des Limouches) ou bien en prenant la D171 jusqu’à Alixan, puis la D101 vers le col de Tourniol.
  • Die se trouve à l'intérieur du parc régional. On peut y accéder depuis Valence via la D93. De Die, on peut monter sur le plateau en franchissant le col du Rousset (D518).
  • Il n'y a pas de route d'accès vers le massif depuis le piémont entre Grenoble et le col du Rousset.

En train/en Avion[modifier]

Trains directs vers le Vercors

Les grandes gares les plus proches du massif sont Valence TGV, Valence Ville et Grenoble.

Il y a des gares dans le parc régional :

  • La gare de Die est desservie par trois rotations quotidiennes sur la ligne Valence-Gap.
  • Les gares de Clelles et de Saint Michel des Portes sont desservies par six rotations quotidiennes sur la ligne Grenoble-Gap.

L'aéroport international le plus proche est Grenoble-isère [1], situé à 40 km de Grenoble, permettant toute l'année de s'envoler pour Londres par EasyJet, mais également vers de nombreuses destinations hivernales (Stockholm, Saint-Pétersbourg, plusieurs villes britanniques...).
L'aéroport international de Lyon Saint Exupéry (Satolas) est situé à 100 km. Depuis l'aéroport, il est possible de prendre des TGV à destination de Valence ou Grenoble (30 minutes). L’aéroport de Saint Exupéry reçoit des avions en provenance des autres aéroports internationaux français (Orly, Roissy, Toulouse, Nice), de la plupart des pays européens et du Proche Orient (Turquie, Israël), d'Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Égypte), du Canada, et des DOM-TOM (Réunion, Guadeloupe).

L'aéroport Paris Charles de Gaule, bien que situé plus loin du massif, a un plus grand nombre de lignes, et peut tre rejoint directement en TGV depuis Valence (2h30 de trajet) et Grenoble (3h00 de trajet).

En car[modifier]

Lignes de cars

Il est possible de se rendre dans le parc régional du Vercors en car à partir des villes de Grenoble et Valence. Des lignes existent aussi entre la ville de Die et d'autres villages du parc.

  • Depuis Grenoble, il y a trois lignes régulières:
    • Vers les stations des quatre montagnes (Autrans, Corrençon, Lans en Vercors, Méaudre, Saint Nizier, Villard de Lans)
    • Vers les villages du Royans : Saint Jean, Saint Laurent, Sainte Eulalie et Pont en Royans.
    • Vers le Trièves : Gresse, Clelles.

Ces lignes sont gérées par le réseau de bus Transisère. site internet

  • Depuis Valence, il y a quatre lignes régulières:
    • Vers Die (Ligne 28) (On peut aussi se rendre de Valence à Die en train)
    • Vers Combovin (ligne 7, 2 rotations par jour)
    • Vers Beaufort sur Gervanne et Plan de Baix (Ligne 25, 1 rotation par jour)
    • Vers les villages du Royans (Les mêmes que depuis Grenoble, Ligne 5, 7 rotations par jour). A certains horaires (un à deux par semaine), la ligne continue vers le Vercors Drômois. Elle dessert La Chapelle en Vercors, Vassieux, Saint Agnan et Saint Martin en Vercors.
  • Depuis Die, une ligne de bus (Ligne 29, une rotation toute les deux heures environ) dessert plusieurs villages du Diois inclus dans le Parc, dont Châtillon en Diois.

Les lignes depuis Valence et Die sont gérées par le conseil général de la Drôme (CG26). Téléphone: 04 75 81 72 62, site internet. Il est aussi possible de bénéficier de "services de rabattement" entre les villages du Vercors Drômois et les terminus des lignes de bus dans la plaine. Les réservations pour de tels services doivent être faites à l'avance, généralement dans les Offices du tourisme.

Circuler[modifier]

Les transports en commun sont rares sur le plateau, et il vaut mieux avoir un moyen de transport personnel (voiture, moto). Il est aussi possible, et même très agréable, de se déplacer en vélo, mais les nombreux cols du massif ne sont accessibles qu'a des personnes entrainées.

Routes du Vercors

Quatre routes principales parcourent le plateau, dans une direction générale nord-sud: la D531 part de Grenoble vers le sud. Elle monte vers le massif le long des gorges du Furon jusqu'à Villard de Lans. Elle oblique ensuite vers l'ouest le long des gorges de la Bourne. Après d’impressionnants passages, la route sort de la gorge à Pont en Royans. Elle continue ensuite vers Saint Nazaire en Royans, puis Romans, vers le sud-ouest.
La D76 part de Saint Nazaire en Royans vers le sud ouest vers Saint Jean en Royans. De là, elle monte vers le col de la Machine le long d'un parcours très aérien creusé dans les falaises de combe Laval. Cette route continue vers le sud ouest vers Vassieux en Vercors, puis le col du Rousset.
Il existe une route entre le col du Rousset et la D531 qui ne sort pas du massif: Elle commence dans les gorges de la Bourne (D101) et rejoint les baraques en Vercors. A cet endroit, elle change de nom (D518) et continue vers le sud vers la Chapelle en Vercors, Saint Agnan en Vercors, puis le col du Rousset. De là, la D518 descend vers Die.
La D199 se dirige vers l'ouest du col de la Machine vers le col de la bataille. A Léoncel, elle prend le nom D68, puis elle rejoint la plaine de Valence via le col des Limouches.

La petite route D70 traverse la Gervane entre le col des Limouches et la vallée de la Drôme. Elle franchit le col du Bacchus.
Le Diois est traversé par la D93. Cette route large croise à Die la D518 qui franchit le col du Rousset.
Le Trièves est traversé par la N75.

De nombreuses autres petites routes sont présentes sur le massif, et joignent entre eux les différents villages. Il existe un très grand nombre de petits cols routiers entre le massif et les plaines environnantes tels que le col de la Croix, les Gorges du Nant, le Col du Mont Noir, le Col de Romeyère... La route des Grands goulets (D518) est malheureusement temporairement coupée suite à un important éboulement dans la falaise. Un tunnel est en cours de construction pour rétablir cette connexion.

Partir[modifier]

Voir[modifier]

La nature[modifier]

  • Les routes du vertige dans les gorges du Vercors, en particulier Combe laval (D76) et Les Grands Goulets (D518) ouverts sur le Royans, Les gorges du Nant (D22 au nord ouest du massif), et le balcon des Ecouges (D35, au nord du massif).
  • Le site de Combe Laval, à partir de Saint Laurent en Royans, comporte la résurgence du cholet et le belvedère de la croix de Saint Laurent. On peut aussi admirer une cascade en tuf au niveau du pont des chartreux.
  • Le Sapin Bronzé, un sapin d'un âge et d'une taille exceptionnels, dans la forêt de Lente.
  • Les nombreuses Grottes aménagées du Vercors. Les plus spectaculaires sont:
    • Les Grottes de Choranche vers Pont-en-royans, qui sont connues pour leur concrétions rares.
    • La Grotte de Thaïs à Saint Nazaire en Royans, qui contient de belles concrétions et dévoile des beaux coloris de roche naturels. La grotte a été un abri préhistorique pour les hommes de Cro Magnon. Visite en autonomie pour les individuels avec parcours guidé et commenté. Entrée plein tarif: 6.5€. Tél.: 04 75 48 45 76.
    • La grotte de la Draye Blanche près de La Chapelle en Vercors. Des fossiles rares de l'ère glaciaires sont visible. La visite de la grotte est complétée par celle d'un zoo. Entrée plein tarif: 6€. Tél.: 04 75 48 24 96 .
    • La grotte de la Luire près de Saint Agnan en Vercors, qui permet de voir de grands espaces souterrains et un puits impressionnant. Entrée plein tarif 5€. Tél: 04 75 48 25 93.
  • les Gorges de la druize, aux confins de la Gervanne et du Vercors Dromois.

L'histoire et la culture[modifier]

  • Le Mémorial de la Résistance à Vassieux-en-Vercors. Tel.: 04 75 48 26 00
  • La chapelle du XIIIème siècle dans le village de La Chapelle en Vercors
  • L' Abaye de Léoncel (XIIIème siècle)
  • Le village de Pont-en-Royans et ses maisons construites en surplomb au dessus de la Bourne.
  • Le village de Saint Nazaire en Royans sous son aqueduc de 35m (XIXeme siecle). Cet aqueduc est toujours en eau, mais peut aussi être visité.
  • La vieille ville de Die.
  • Le musée de la préhistoire
  • dans le site de Combe Laval, le Pont des Chartreux, le chemin des moines, les ruines de Saint Mémoire, mais surtout le très beau monastère orthodoxe saint Antoine le Grand fondé en 1978.
  • Chaque année, Autrans organise fin novembre le festival international du film de montagne. [2]

Faire[modifier]

Randonnées pédestres[modifier]

Le mont aiguille

Voici une sélection parmi les nombreuses randonnées que l'on peut faire dans et autour du massif du Vercors.

  • Autour du plateau:
    • Le Cirque d'Archiane permet plusieurs ballades. Il est possible de monter du fond de ce cirque vers le Jardin du Roi, sur les hauts plateaux. Le sentier alterne des paysages boisés ou très minéraux dans une impressionnante vallée sèche. Il est aussi possible à ceux qui ne craignent pas le vertige de suivre une vire à flanc de falaise autour du cirque.
    • Le Mont Aiguille est une petite portion de plateau entourée de hautes falaises. Une jolie randonnée d'une journée en fait le tour à partir du village de Chichiliane dans le Triève.
    • Le Pas de l'aiguille est un col vers les hauts plateaux qui offre un panorama du Mont Aiguille et peut être le but d'une promenade à la journée depuis Chichiliane. Il est aussi possible de faire une boucle à partir de ce pas en traversant les hauts plateaux vers le pas de l'Essaure, qui relie le vallon de Combeau et la vallée de Chichiliane.
  • Dans le Vercors Drômois:
    • Le tour duPlateau d'Ambel, depuis le Col de la Bataille (1340m): une jolie promenade d'une journée le long des falaises bordant ce plateau.
    • Le Plateau de Font d'Urle depuis la petite station du même nom. Une autre ballade au bord des falaises, qui offre de plus une flore superbe. et permet d'admirer différentes formations karstiques (lapiaz, scialets). Variante, la montée (1 heure) à la Tête de la Baume (1591 m.) avec panorama sur les 70 kms de la barrière orientale du Vercors.
    • Le Pas du Pas,depuis St Laurent en Royans;variante par la Roche des Arnauds, 1418 m.,magnifique belvédère posé au centre du Vercors.(Bien balisé)
    • Le Pas de l'Allier depuis Echevis.(Circuit complet par le Pas des Voutes)
Grenoble depuis le Moucherotte
  • Dans les Quatre Montagnes:
    • Le Bec de l’orient, 1554m. Une jolie vue de la vallée de l'Isère, après une ascension d'une heure.
    • Le Moucherotte, 1 901 m, une promenade de 6h, belle vue de la ville de Grenoble.
    • La Grande Moucherolle, 2 284 m.
  • La Réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors n'est accessible qu'à pied. Il s'agit de l'un des rares paysages sauvages d'Europe. Parmi les très nombreuses randonnées possibles, on peut citer:
    • Le Grand Veymont, sommet du Vercors (2 341 m) Il s'agit d'une randonnée d'une journée complète, qu'il vaut mieux commencer tôt le matin, à cause des orages.
    • Les carrières romaines sont un joli but de ballade, depuis le Diois où le Trièves. Il s'agit là aussi d'une randonnée d'une journée complète. On peut encore voir dans les carrières de vieux futs de colonnes.

Ski de fond[modifier]

Stations de ski de Méaudre et Autrans

Le Vercors propose un des plus grands domaine de ski de fond en Europe. Ainsi, au cœur de l'hiver, il est possible de relier Saint Nizier du Moucherotte, au nord, à Vassieux en Vercors et au col du Rousset, situés au sud du massif. La station de Villard de Lans-Corrençon est internationalement réputée pour son domaine de plusieurs centaines de kilomètres. La station d'Autrans est également connue pour ses nombreuses pistes de ski de fond.

  • A découvrir,le superbe site du Vercors Sud avec ses 3 portes d'entrée:Font d'Urle - Chaud Clapier,Lente et Col de Carri(160 Kms de pistes parfaitement entretenues).

Chaque année, deux courses de ski de fond marquent la saison de ski du Vercors:

  • en janvier, la Foulée Blanche, autour d'Autrans, est un grand rassemblement de skieurs de la région
  • en mars, la Grande Traversée du Vercors (ou GTV) entre le Col du Rousset et Villard de Lans, est réservée à des skieurs aguerris

Ski de piste[modifier]

Station de ski de Lans en Vercors

Le vercors compte plusieurs stations proposant des remontées mécaniques:

  • Villard de lans-Corrençon (le plus grand domaine skiable)
  • Gresse en vercors
  • Le col du Rousset
  • Lans en Vercors
  • Autrans/Méaudre
  • Font d'Urle-Chaud Clapier

Parapente[modifier]

Le massif du Vercors, avec ses nombreuses falaises, est très approprié pour la pratique du parapente, avec plusieurs décollages accessibles près de Lans et de Villard. (école professionnelle de parapente, et club local à Lans en Vercors)

Spéléologie, canyoning[modifier]

Le massif du Vercors est un haut lieu de la spéléologie française, et comporte aussi de nombreux canyons. Parmi les grottes les plus célèbres, on peut citer:

  • La grotte de la Luire, qui comporte des tubes aux formes très pures
  • La grotte de Gournier
  • Le trou qui souffle
  • Le gouffre Berger, L'un des réseaux les plus profonds au monde.
  • Les grottes du Bournillon

Quelques canyons du Vercors:

  • La gorge des Ecouges dans les Coulmes, un canyon très beau, mais assez difficile.
  • Le canyon du Furon, plus facile.
  • Le canyon de Léoncel dans le Royans
  • Les trois blaireaux est une grande cascade à descendre en rappel.
  • Le Rio Sourd est une très joli canyon au sud du parc, dans le Diois.

Les personnes intéressées par une initiation à la spéléologie ou au canyoning peuvent contacter le bureau des moniteurs: Bureau des moniteurs du Vercors
15 av. des Francs-Tireurs
BP 25 38250 Villard de Lans
Tel.: 04 76 94 14 50

Escalade[modifier]

Les nombreuses falaises du Vercors font de ce massif un paradis pour l'alpinisme. L’ascension la plus classique (et l'une des plus belle) est celle du Mont Aiguille, qui peut se faire selon plusieurs voies.

Manger[modifier]

Spécialités régionales[modifier]

  • Les Ravioles, sorte de petits raviolis au fromage et aux herbes, sont fréquemment servis en accompagnement dans les restaurants. On les trouve aussi dans les épiceries et les supermarchés.
  • Les Noix de Grenoble, produites en partie dans le parc (Royans) sont réputées.
  • La Caillette est une sorte de pâté d'abats de porc mélangés à des herbes et enveloppé de crépine de porc. Chaque producteur possède sa propre recette. Les caillettes se mangent froides ou tièdes étalées sur du pain. On peut en trouver dans toutes les charcuteries du parc, mais aussi dans les régions avoisinantes.
  • Le Gratin dauphinois est un plat de la région.
  • Les Cardons sont un légume dont on mange les côtes, en sauce ou gratinées. On les retrouve dans toute la région, de la méditerranée à la suisse francophone, et passant par le Vercors.
  • la Pogne et le Saint-Genix, des viennoiseries que l'on trouvera dans les boulangeries et les patisseries du parc, sont des spécialités de la région, en particulier de la ville de Romans.

Fromages[modifier]

  • Le Bleu du Vercors-Sassenage est un fromage AOC au lait cru produit sur le plateau du Vercors. Il est possible de faire fondre ce fromage bleu, plus doux et moelleux que le roquefort.
  • Le Saint Marcelin et le Saint Félicien sont produits dans la vallée de l'Isère entre Romans et Grenoble à partir de lait cru de vache.
  • Le Picodon est un fromage de chevre AOC au lait cru produit dans les départements de la Drôme et de l'Ardèche.
  • Le Petit Léoncel produit dans le charmant village Dromois du même nom (fromage au lait de vache).
  • Bien que les fromages produits à la ferme sont généralement les meilleurs, certaines petites entreprises, dont L'Etoile du Vercors en produisent d'exellents.

Restaurants[modifier]

  • Dans les Quatre Montagnes :
    • A Autrans, Restaurant "La Buffe", Téléphone: 04 76 94 70 70, Fax : 04 76 95 72 48, courriel: contact@la-buffe.fr, Site internet. Menus 19 à 45 euros, possibilité de menus enfants et végétariens. Parmi les musts, la fricassée de poulet aux écrevisses.
    • Restaurant Barnier à Autrans
    • Au cœur du village de Méaudre, le restaurant de l'auberge Le Sabot de Vénus propose une cuisine traditionnelle avec des produits de la région. Menus à 12, 18 et 23 euros, menu enfant à 8,50 euros. L'auberge contient également 7 chambres de 2 à 4 personnes. Téléphone : 04 76 95 20 02, fax : 04 76 94 29 35, courriel : contact@sabotdevenus.com
  • Dans le Royans
    • La Table des Forges à St Laurent en Royans, Téléphone: 04 75 47 67 50. Spécialités de Truites du Cholet et de ravioles.
    • Les Tracols à St Laurent en Royans,
    • Le Piccouly à St Laurent en Royans, Téléphone: 04 75 47 58 57. Spécialités régionales, produits du terroir, pizzas.

Boire[modifier]

  • Alcools locaux
    • La gentiane est une liqueur digestive amère, produite en faisant macérer des racines de grande gentiane dans un mélange d'alcool de fruits et de sucre. Cette liqueur est produite dans de nombreuses regions montagneuses, dont le Vercors. La majorité de la production est à usage personnel et n'est pas vendue. Cependant, on trouve de cette liqueur dans certaine magasins de produits du terroir dans le parc.
    • Le Vin de noix, produit à partir de brou de noix, d'alcool, de sucre et de vin, a une histoire similaire. Une production commerciale commence à voir le jour dans le Royans, et on commence à trouver cette liqueur dans certains magasins du parc.
  • Le Châtillon en Diois est le seul vin produit à l'intérieur du parc. La petite (65 ha) zone de production se trouve dans l'extrême sud est du parc, autour du village de Châtillon. Ce vin calme existe en rouge, rosé et blanc. Les vins rouges et rosés contiennent principalement du Gamay auquel s'ajoute du Pinot et de la Syrah. Les vins blancs sont un assemblage d'Aligoté et de Chardonay. Ces cépages sont généralement utilisés plus au nord, mais ils sont bien adaptés a ce terroir, du fait de son altitude (700m).
  • La Clairette et le Crémant de Die sont des vins mousseux produits sur le terroir de Die dans la vallée de la Drôme. La clairette est un assemblage des cépages Muscat à petit grains et Clairette. Le Crémand ne contient que du cépage Clairette.
  • Un peu plus loin se trouve la vallée du Rhône, avec toutes ses appelations prestigieuses, les plus proches du Vercors étant Cornas, Tain l'Hermitage, Croze Hermitage et Saint-Joseph.

Dormir[modifier]

  • A Autrans:
    • Hôtel la tapia**. Petit hôtel (10 chambres) dans le village. Téléphone: 04 76 95 33 00, Fax: 04 76 95 38 63.
    • Hôtel de la poste***. Téléphone: 04 76 95 31 03, Fax: 04 76 95 30 17. Adresse e-mail: gerard.barnier@wanadoo.fr. Chambres et suites de 50 a 100 euros.
  • A Méaudre:
    • Le gîte rural de M.Chambon contient cinq appartements aménagés au premier, deuxième et troisième étage de la maison du propriétaire. Téléphone : 04 76 95 21 06, fax : 04 76 95 23 98
  • Dans la Station de Font d'Urle:
    • Centre de vacances Vacanciel les gagères. chambre de 1 à 5 personnes, restaurant, bar, espaces montagne et aquadétente. Tarifs à partir de 56 euros en demi-pension

Téléphone: 04 75 48 27 48, Adresse e-mail: gageres@vacanciel.com

  • Dans le Royans:
    • Chambres d'Hôtes La Fontaine du Vercors à Saint Thomas en Royans sur la D76 [3] tel: 04 75 47 56 19
    • Hôtel Le Castel Fleuri** à St Jean en Royans (Restaurant-Piscine-Parc-Logis de France)
  • Dans le Vercors Drômois
    • Hôtel La Forêt** , dans un hameau de la forêt de Lente.
    • Hôtel Le Col de la Machine** ,au col du même nom.
    • Chambres et table d'Hôtes LE SAREYMOND, à Menée tel: 04 75 21 73 66 et [4]
  • Dans le Trièves
    • Gîte "La Petite Datcha" à Chichilianne pour des vacances nature dans le Vercors-Trièves. www.lapetitedatcha.com Tarifs: A partir de 24 € pour 2 personnes par nuit, gratuit pour les enfants de moins de 15 ans.
    • Gite La maison du Mont Aiguille à Chichilianne. Téléphone: 04 76 34 44 95. Site internet: maisondumontaiguille.fr. Tarifs de 16 à 19 euros par personne et par nuit.

Voir aussi[modifier]

  • Le site institutionnel du Vercors [5]
  • Le site officiel du Parc Naturel du Vercors [6]
  • Article de Wikipedia.fr sur le massif du Vercors [7]
  • Article de Wikipedia.en sur le Vercors [8]
  • Article de Wikipedia.de sur le Vercors [9]
  • 101 Photos du Vercors [10]
  • L'annuaire des sites Internet concernant le Vercors [11]


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues