Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Vayots' Dzor

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Chuttes de Tsopk Vayots Dzor ADTA.jpg

Vayots Dzor est un assemblage naturel de petits lacs, de gorges étroites, de vignobles luxuriants, de pistes escarpées, de pâturages bucoliques et de rivières. Grâce à la présence des rivières de l'Arpa et de Yeghegia qui traversent la région, Vayots Dzor est un lieu idéal pour la pêche à la truite. C’est aussi la région idéale pour les escapades nature, les visites de sites historiques et la chasse. Pour les plus téméraires, un tour d’hélicoptère permet de vivre une multitude d'émotions inoubliables et de conserver des souvenirs fantastiques de la région. La première colonie de Vayots Dzor était située à Moz, près de l'actuel village de Malishka. Plusieurs vestiges parmi lesquels des forts et cimetières datant de l’Age de Bronze et du début de l'Age de Fer ont été retrouvés dans la région. A l'époque de Marco Polo, l’Arménie était traversée par la Route de la Soie qui reliait la Chine à l’Europe et à ce titre, constituait l’un des principaux axes empruntés par les marchands, commerçants, et explorateurs. Les voyageurs fatigués faisaient alors une hâte dans l'une des nombreuses auberges, ou caravansérails postés le long de la route. Le caravansérail de Selim, construit en 1332 et situé dans les montagnes de Sulema à la frontière de Gegharkunik, est aujourd’hui l'un des mieux conservés. Le centre administratif de Vayots Dzor n’est autre que la jolie petite ville de Yeghegnadzor, située au bord de la rivière Arpa. Yeghegnadzor affiche fièrement ses monuments datant du 1er millénaire av. J.C. On y visite le Musée régional de Yeghegnadzor, la Galerie d'art de la ville, et le Musée d'Histoire de l'Université de Gladzor, qui a récemment célébré son 700ième anniversaire. Le pont de Paskevich est quant à lui une réalisation architecturale des plus étonnantes. Jermuk, la troisième plus grande ville de la région, fait partie des plus célèbres stations thermales d’Arménie. Bénéficiant de nombreux jours d’ensoleillement et d’un emplacement favorable dans les hauteurs, Jermuk doit sa renommée à ses 40 sources d’eau fraîche et minérale. La station thermale de Jermuk permet de traiter diverses affections et maladies mais est également un lieu de villégiature et de détente pour tous ceux qui s’y attardent. Dans le centre-ville, un établissement permet aux visiteurs de déguster une eau minérale qui, sortie de sa source, atteint des températures allant de 57 à 64 degrés Celsius. La vinification, qui compte parmi les industries en place et en devenir en Arménie, témoigne d’un "retour aux racines" pour la nation arménienne. Le vin du pays était autrefois réputé et aujourd’hui, les viticulteurs arméniens sont bel et bien décidés à reconquérir leur réputation d’antan. Le village d’Areni, phare de cette industrie en plein essor, mérite une visite pour déguster son savoureux raisin étonnamment fin et le vin qui y est produit. Le Monastère de Noravank, sans doute l’un des plus remarquable édifices d'Arménie, est niché au bord d’un canyon portant le même nom, contre des rochers couleur rouge feu qui entourent ce lieu saint. Les récentes rénovations de l'église, des bâtiments et des terrains environnants ont largement contribué à faire de Noravank le site incontournable de Vayots Dzor. Autres sites de cette région riche, les anciens villages de Yeghegis et de Mogh (datant respectivement du 5ième siècle et du second millénaire avant J-C.), les forteresses de Proshaberd, de Smbataberd, de Berdakar et de Kechout. Parmi les nombreuses grottes et passages souterrains de Vayots Dzor, les grottes de Mozrov, situées près de Yeghegnadzor, sont les plus spectaculaires. On y découvre, accompagné d’un guide, des stalactites et des stalagmites de toute beauté.

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues