Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Toulouse

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
noframe
Localisation
Localisation de Toulouse
Toulouse
Quelques infos
Code postal 31000
Population 437 103 habitants (2006)
Population (agglo) 860 090 habitants (2006)
Superficie 11 800 hectares
Cour(s) d'eau La Garonne, le Canal du Midi


Toulouse [1] (en occitan Tolosa) est une ville du Sud-Ouest de la France, chef-lieu de la Haute-Garonne (31) et de la région Midi-Pyrénées. Elle est également réputée pour être la capitale du rugby et de la violette.

Sommaire

Comprendre[modifier]

Toulouse est une ville du Sud-Ouest de la France, chef-lieu de la région Midi-Pyrénées et préfecture de la Haute-Garonne, à mi-chemin entre l'océan Atlantique et la mer Méditerranée.

C'est la quatrième ville française en taille, après Paris, Marseille et Lyon. C'est aussi la plus grande ville européenne spécialisée dans l'aéronautique et le spatial, avec des entreprises comme le groupe EADS (Airbus et Astrium), le groupe SAFRAN (Safran Power, Technofan, Labinal...) le groupe Thales (Thales Avionics et Thales Alenia Space), le CNES etc.

Arriver[modifier]

Par avion[modifier]

L'aéroport de Blagnac (code AITA : TLS ; code OACI : LFBO) est l'unique aéroport assurant des liaisons commerciales pour la ville de Toulouse. Il est situé à une dizaine de kilomètres du centre-ville.

De l'aéroport, la ville se rejoint soit par la Navette-Aéroport qui vous amène en centre ville de Toulouse (un peu plus de 5€ le ticket) soit par le bus 66 du réseau tisséo (réseau de transport urbain de Toulouse) qui pour 1€60 vous amène sur la rive gauche de Toulouse. Son terminus est St Cyprien République, très proche du centre-ville.

Le tram passe également non loin de l'aéroport.

Vols réguliers intérieurs[modifier]

La majorité de ces vols sont opérés par la compagnie aérienne française Air France.

Vols réguliers internationaux[modifier]

Il existe de nombreuses lignes régulières vers plus de 40 destinations en Europe.

Quelques vols hors Europe sont également disponibles.

Enfin, de nombreux vols charters sont également mis en place au départ ou à l'arrivée de Toulouse-Blagnac.

Accès à l'aéroport[modifier]

En voiture[modifier]

L'autoroute A621 permet d'accéder à l'aéroport en empruntant la sortie 3 en une dizaine de minutes (si le trafic est fluide).

La route nationale 124 puis la départementale 902 permettent également d'accéder à l'aérogare.

En transport en commum[modifier]

Une navette permet de rejoindre la gare Matabiau (au niveau de la gare routière) et dessert trois arrêts intermédiaires (Compans-Caffarelli, Jeanne-d’Arc et Jean-Jaurès). La fréquence de passage des bus est de 20 minutes et il faut compter 4 euros pour aller simple.

La ligne 25 (Blagnac – Cantayre / Blagnac – Roussillon) du réseau Tisséo dessert l'aéroport au niveau des arrêts Aéroport (en direction de Blagnac – Cantayre uniquement), Doret et CRCI (dans les deux directions).

La ligne 66 (Aéroport Toulouse Blagnac - St Cyprien République) vous ammène proche du centre-ville pour 1€60. Mais le trajet est sans doute plus long qu'avec la navette.

Enfin, une branche de la ligne de tramway, qui passe à proximité immédiate, doit atteindre l'aéroport en 2013.

En voiture avec chauffeur[modifier]

La société INTER-SUD vous propose des transferts depuis ou vers l'aéroport de Toulouse-Blagnac, en véhicule avec chauffeur de 3 à 55 personnes. Les tarifs sont indiquées sur le site internet de cette société de transport. Cette société propose également des mises à dispositions pour toutes vos visites.

Par train[modifier]

La gare de Toulouse-Matabiau est proche du centre-ville (environ un kilomètre) et est directement reliée à de nombreuses villes françaises.

Vous pouvez arriver à Toulouse directement, sans changer de train depuis les grandes villes suivantes :

  • Paris
    • par les TGV Paris-Toulouse
    • par les intercités Paris-Toulouse
    • par les trains de nuits Paris-Toulouse

Il existe aussi de nombreux trains régionaux (TER) qui convergent vers Toulouse.

Pour plus d'informations sur les tarifs et les horaires, consulter le site de réservation de la SNCF.

ATTENTION à la politique tarifaire de la SNCF. Un même trajet peut cvous coûter du simple au triple en fonction du type de train, de sa fréquentations, etc... très difficile de prévoir à l'avance combien vous coûtera réellement vôtre billet et les mauvaises surprises ne sont pas rares.

Il est possible d'accéder à la gare à pied en une quinzaine de minutes à partir du centre-ville ou en empruntant la ligne A (Basso Cambo - Balma Gramont) du métro toulousain Tisséo.

Par voiture[modifier]

Toulouse dispose d'un périphérique (l'autoroute A620) sur lequel débouchent les autoroutes A20, A61, A62, A64, A68, A621 et A624. Ces grands axes permettent de rejoindre entre autre facilement Paris, Bordeaux, Marseille et Barcelone.

Quelques temps de trajet moyens :

Attention toutefois aux problèmes de circulation et de stationnement dans le centre-ville et l'agglomération toulousaine.

Par bus[modifier]

Il existe enfin des bus qui effectuent des liaisons en provenance et en partance pour l'Espagne, le Portugal et le Maroc. Sinon, la plupart des liaisons de bus au départ et pour Toulouse sont à l'échelle régionale.

La gare routière est située à côté de la gare ferroviaire Toulouse Matabiau.

Circuler[modifier]

Tisséo[modifier]

Tisséo est l'autorité organisatrice des transports dans l'agglomération toulousaine. A ce titre, elle gère donc les trois lignes de métro (dont une conjointement avec la SNCF), une ligne de tramway, ainsi que les lignes de bus de la ville.

Tarifs[modifier]

Les tarifs pour l'ensemble des déplacements par bus et par métro sont fixés par la grille suivante (juillet 2009) :

  • Un déplacement = 1€50
  • Un aller-retour (deux trajets à utiliser dans la même journée) = 2€70
  • Forfait journée = 5€
  • Forfait deux jours = 7€
  • 10 déplacements = 12€50
  • Abonnement une semaine = 11€

Chaque déplacement permet d'effectuer jusqu'à 3 correspondances pendant une heure.

ATTENTION : Il est demandé de faire l'appoint si vous achetez un ticket dans le bus, les chauffeurs ne rendent pas toujours la monnaie. De plus, seuls les allers simples et allers-retours sont disponibles dans les bus. Pour les abonnements, il faut se les procurer aux distributeurs automatiques, présents dans toutes les stations de métro (paiement par carte bleue ou monnaie) ou dans une des agences Tisséo.

Mieux vaut ne pas de tenter à frauder, des vigiles veillent souvent près des tourniquets. D'ailleurs, les effectifs des contrôleurs ont été élargis pour "lutter" contre la fraude. Et pour ce qui est de frauder dans le bus, le chauffeur se chargera le cas échéant d'appeler des contrôleurs et l'équipe de prévention qui vous vous en doutez, les uns comme les autres, n'auront pas beaucoup d'état d'âme...

Beaucoup de contrôles ont lieu à la station Jean Jaures, la ou s'effectue la connexion des lignes A et B. Les contrôleurs sont très souvent accompagnés de policiers.

Agences Tisséo[modifier]

  • Marengo SNCF : située dans le tunnel d'accès au métro.
  • Esquirol : agence située sur la place du même nom appelée également "espace Transport".
  • Capitole : agence implantée dans l'accès au métro.
  • Jeanne d'Arc : sur la place du même nom, face à la gare bus.
  • Basso cambo : Hall au rez-de-chaussée de la station.

Métro[modifier]

Ligne A[modifier]

La ligne A relie notamment la gare SNCF au centre-ville.

Toulouse line A map.png

Ligne B[modifier]

Toulouse line B map.png

Ligne C[modifier]

C'est une ligne suburbaine assurée en partenariat avec TER Midi-Pyrénées.

Toulouse line C map.png

Bus[modifier]

Plus de 50 lignes desservent le périmètre des 104 communes du SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun). Attention, certaines lignes de bus ne sont toujours pas connectées aux lignes A ou B du métro. De plus, certaines lignes ne fonctionnent pas tous les jours (par exemple les dimanches et jours fériés).

Lignes, horaires et plans sont disponibles à l'adresse suivante : http://www.tisseo-urbain.fr/horaires/.


Voiture[modifier]

Toulouse en voiture peut être un ENFER à certaines heures.

Le centre ville se visite à pied ; tout est dans un petit périmètre. La voiture est à éviter absolument à cause des problèmes de stationnement et de circulation. Plusieurs parkings existent autour du centre.

Pour les déplacements dans la lointaine agglomération, une voiture peut-être utile. Vous pouvez prendre une location de voiture à Toulouse dans de nombreux endroits de la ville.

Trafic en temps réel

Vélo[modifier]

De nombreux toulousains possèdent déjà leur vélo.

De plus en plus de pistes cyclables sont aménagées en ville mais les toulousains ont beaucoup de mal à abandonner leur voiture. Sachez que la conduite toulousaine (sauf exception) n'est vraiment pas courtoise et la saturation des rues n'arrange pas les choses. Il n'est pas rare de trouver des voitures arrêtées ou même en stationnement sur les pistes cyclables. Il n'est pas rare non plus de tomber sur des conducteurs grognons qui vous klaxonneront si vous vous trouvez devant eux dans les rues très étroites. Evitez tant que possible d'emprunter les trottoirs car il est bien souvent dangereux de partager un si petit espace avec des piétons, souvent peu attentifs aux vélos. Pas tellement pour vous (quoique) mais plus pour les piétons que vous pourriez accidentellement bousculer.

Cela dit, le vélo reste le meilleur moyen de transport pour se déplacer à Toulouse, gratuit si vous l'avez déjà ou que vous vous le faites prêter, plus rapide que la voiture étant donnée la saturation des rues et quoiqu'on en dise, plus rapide que le métro et les bus qui eux sont gênés par la circulation.

VélôToulouse[modifier]

Toulouse s'est dotée fin 2007 d'un système de location de vélos en libre service sur le modèle de Vélib' à Paris ou Vélove à Lyon. Les locations sont possibles à la journée, à la semaine, au mois ou à l'année avec une première demi-heure gratuite (il suffit alors de reposer le vélo dans une station et d'en reprendre un tout de suite après). Les forfaits sont disponibles à la vente dans les bornes situées un peu partout dans le centre-ville (une tous les 100 mètres environ). Sachez que ces vélos ne sont pas très pratiques (petits, lourds et peu rapides).

Site Internet de VélôToulouse

Plan[modifier]

Plan interactif

La Carte interactive des évènements et sorties sur Toulouse

A voir ici[modifier]

Les principaux monuments de Toulouse

Les musées[modifier]

Liste des musées de l'office du tourisme

Bâtiments et lieux publics remarquables[modifier]

  • le Capitole abrite l'hôtel de ville sur la place du même nom.
  • le Donjon du Capitole utilisé comme syndicat d'initiative.
  • les quais et les berges de la Garonne
  • le Jardin des Plantes, le Grand-Rond et le Jardin Royal
  • le pont Neuf
  • le Canal du Midi
  • les hôtels particuliers : hôtel d'Assezat, hôtel de Bernuy parmi tant d'autres...

Bâtiments religieux[modifier]

  • La basilique Saint-Sernin ;
  • L'église Notre-Dame du Taur avec son clocher-mur ;
  • L'église des Jacobins et son cloître ;
  • Le musée des Augustins et son cloître ;
  • La cathédrale Saint Etienne;
  • L'église de la Daurade et sa vierge noire
  • L'église de la Dalbade

Marchés[modifier]

Toulouse offre une grande variété de marchés couverts (halles) ou non. Les marchés sont ouverts tous les jours sauf le lundi (à l'exception de Saint Aubin qui ne fonctionne que le Dimanche).

  • Les halles Victor Hugo : le temple de le gastronomie toulousaine. Le premier étage abrite des restaurants qui vous permettront de manger le midi pour un rapport qualité/prix imbattable !
  • Les halles Saint Cyprien : petites mais très sympathiques.
  • Les halles des Carmes : un peu huppé et donc plutôt cher.
  • Les boulevards entre Arnaud Bernard et Jeanne d'Arc : le plus populaire et donc celui où l'on fait les meilleures affaires.
  • Saint Aubin (le dimanche uniquement) : ambiance garantie ! Attention aux poussettes et autres encombrants : il y a beaucoup de monde.

Pour flâner[modifier]

C'est une ville de détente par excellence. On dit que c'est l'Espagne qui pousse un peu sa corne (Claude Nougaro), et pour cause, le pas y est méditerranéen : tranquille.

  • Le quartier Saint Cyprien est très agréable, populaire et vieux Toulouse (rive gauche). S'y balader, boire un café en terrasse, particulièrement en été, est un incontournable. Ce sont aussi les portes de la ville, historiquement : la place Saint Cyprien avec sa fontaine est entourée de deux arches, et donne sur le plus vieux pont de la ville, le pont Neuf, surplombant la très romantique prairie des filtres et donnant à admirer les quais de la Daurade. Les jeux nocturnes de lumières toulousaines autour de l'axe fluvial sont bien élaborés. C'est depuis le pont Neuf que l'on peut aussi admirer le feu d'artifice du 14 juillet tiré depuis la prairie des filtres.
  • Le quartier Arnaud Bernard (du nom d'un consul de la ville) est l'autre lieu populaire où règne la bonne ambiance par excellence, et où les bâtiments bien conservés côtoient le populisme des sandwicheries et autres discussions de terrasse. Foisonnement de restaurants orientaux assuré.

Toutefois, lorsque la nuit tombe, l'ambiance de certaines rues où le commerce de stupéfiants se fait peut être oppressant pour un individu seul peu habitué aux usages locaux. Eviter tout de même le quartier le soir si vous êtes une femme et que vous vous êtes apprêtée pour aller à une soirée, vous risqueriez de vous attirer des commentaires peu flatteurs de la part des passants, voire des tentatives de drague un peu lourdes et déplacées.

  • La place Saint Pierre est l'âme étudiante de la fête toulousaine. Avec une forte tendance à l'ovalie addiction, dûe aux trois bars principaux dont le rugby est le thème central et peuple la place les jours de finale ou de grand match. Ambiance et sonorités locales assurées, d'autant plus que c'est une plate-forme géographiquement névralgique : la fac de droit est à quelques mètres, la Garonne, Saint Cyprien, la rue des Blanchers avec ses inévitables restaurants, et la rue Pargaminières qui constitue l'unique veine (très animée) en ligne droite vers la place du Capitole.

Pour ceux qui voudraient se rendre place Saint Pierre le soir, ne perdez pas de vue que les soirées sont très alcoolisées. Ce qui signifie qu'en fin de soirée, il y a des bris de verre un peu partout, quelques flaques de vomi mais mis à part ces quelques petits désagréments, l'alcool ne faisant pas augmenter le QI, il faut veiller à ne pas s'attirer d'ennuis. Cela dit, Saint Pierre ne relève pas d'un quartier dangereux, si vous faites attention, tout va bien et si vous êtes un amateur de foot ou de rugby, vous passerez une bonne soirée.

  • Le quai de la Daurade est un endroit plaisant lors des après-midi ensoleillés. Il s'agit d'une longue berge le long de la Garonne entre Esquirol et Saint Pierre avec vue sur le (célèbre) dôme de La Grave.

La nuit, il peut arriver qu'en fin de printemps et au début de l'automne, des soirées s'improvisent sur ces lieux. Si jamais vous vous y rendez seul, vous n'aurez pas de mal à vous faire quelques potes pour la soirée (pour les filles, attention tout de même aux gars relous) mais choisissez bien faute de quoi vous risqueriez de passer une mauvaise soirée. Musique (si vous avez de la chance, djembés, guitares, didjéridoos, saxos, violons...), alcool, jonglerie, bolasses enflammées sont de la partie. Attention tout de même, passée une certaine heure (2 ou 3h du matin) soyez vigilant mais on ne peut pas dire qu'il soit dangereux de passer une soirée là-bas.

  • Le quartier des Carmes, assez huppé, est un des quartiers historiques de Toulouse et certainement aussi l'un des mieux préservés. Vous pourrez donc déambuler parmi les échoppes à l'allure traditionnelle dans la rue des Filatiers, admirer les derniers immeubles à colombages ayant été préservés, entrevoir les cours et les portiques parfois majestueux des hôtels particuliers et vous rendre sur la place Saint Etienne pour apprécier l'atmosphère de petit ville du XIX° qui s'en dégage, ainsi que la cathédrale à l'architecture si particulière, fruit d'une histoire complexe.
  • Le quartier Esquirol est plus "branché". Ici, l'architecture traditionnelle en brique rouge est bien présente et homogène, partir à l'exploration de ce quartier et de ses petites rues médiévales est très agréable et procure une expérience tout à fait authentique de la ville toulousaine. De plus, vous pourrez rencontrer beaucoup de petits restaurant et magasins spécialisés (friperies, magasins de BD de collection, cavistes, disquaires, luthiers...) qui rendent ce quartier intéressant à visiter.

L'aéronautique[modifier]

Toulouse est le pôle européen de l'aéronautique et de l'espace.

Du fait de la proximité des usines d'Airbus à Blagnac, il n'est pas rare de voir des A380 ou des Beluga en phase d'atterrissage ou de décollage, juste en levant les yeux.

Il est également possible de visiter les chaînes d'assemblages d'Airbus (usine Clément Ader à Colomiers pour les A330/A340, usine Lagardère à Blagnac pour les A380). Plus de renseignement sur http://www.taxiway.fr.

Visites guidées et chasses au trésor[modifier]

L'office de tourisme propose un programme varié et TOULOUSE VISIT organise des visites guidées et des chasses au trésor dans Toulouse.

Office du tourisme[modifier]

L'office du tourisme est situé juste derrière le Capitole, dans le square du général De Gaulle.

Sinon, toutes les informations pour visiter Toulouse et préparer votre séjour sont sur http://www.toulouse-tourisme.com.

A voir pas loin[modifier]

La chaîne de montagnes des Pyrénées se trouve à une centaine de kilomètres au Sud. Elle est équipée de stations de ski, pour l'hiver. La plus proche : Guzet neige. Les plus réputées : Peyragudes, Super Bagnères, Font Romeu.

Le plus vieux cloître intact au Monde, Patrimoine Mondial de l'Humanité à Moissac à 65 kilomètres au nord ouest de Toulouse en prenant l'autoroute de Bordeaux (sortie 9 "Moissac").

A Muret (25 kms au sud ouest, direction Foix-Tarbes par périphérique), se déroule un festival sur l'histoire locale, nommé Les Occitanes : des artisans locaux s'y retrouvent, mais surtout des rétrospectives théâtrales en plein air avec vêtements d'époque, instruments et langages. C'est en septembre. Se déroule aussi un festival d'aéronautique, profitant de l'aérodrome de la commune.

Faire[modifier]

Espaces verts dans Toulouse[modifier]

  • les quais de la Garonne
  • la prairie des filtres, en bas du pont Neuf côté Saint Cyprien
  • le jardin des plantes
  • le jardin japonais, près de Compans Caffarelli
  • le canal du midi, dont la statue du créateur Paul Riquet se trouve en haut de l'allée Jean-Jaurès
  • le canal de Brienne
  • la colline de Pech David, très jolie. Depuis son sommet, on peut voir une grande partie de Toulouse. Pech David est située non loin de l'hôpital Rangueil.
  • le parc de la Reynerie, rattaché à l'ancien château de Guillaume du Barry. Le deuxième et dernier parc classé monument historique à Toulouse après le jardin des plantes. Des essences d'arbres rares datent de l'époque royale. Derrière la vue sur le lac de Reynerie et ses collines en font un magnifique paysage Rousseauïste.
  • le port Saint Sauveur

Espaces verts autour de Toulouse[modifier]

Lieux culturels[modifier]

  • Cave Poésie : 71 rue du Taur / 05 61 23 62 00 : théâtre, concerts, lectures... dans une salle magnifique et une atmosphère chaleureuse. 8 a 12 euros.

Sortir[modifier]

Boire un verre[modifier]

  • La place Saint Pierre est le point de ralliement nocturne de certains étudiants, des amateurs ou supporters de foot et/ou rugby et de certains fêtards. Ils sont dans le collimateur de l'association des riverains et la place fait régulièrement l'objet d'une présence policière importante.

Pour les non-adeptes de la beuverie à l'ambiance stade, il existe d'autres coins sympa dans le centre de Toulouse. Ayez la curiosité d'explorer les bords de Garonne de jours comme de nuit, si vous avez de la chance, une petite soirée improvisée est en cours...

  • Si vous n'êtes pas de Toulouse, ne manquez pas en venant, de goûter la Bierataise, d'autant plus si vous êtes du nord, vous pourrez constater que dans le sud, il peut se faire de la bonne bière aussi ! Il s'agit donc d'une bière artisanale de très bonne qualité, fabriquée à Bérat, petit village de Haute Garonne. Certes il existe la blonde, la brune et la blanche mais il existe également la blanche à la violette ainsi que la brune à la figue. Elle est introuvable dans les supermarchés. Vous pourrez vous en procurer dans certains bars de Toulouse, au verre ou à la bouteille et dans de nombreux bars du Comminges ou bien à la brasserie même qui se situe donc dans le petit village de Bérat aux environs de Muret et Rieumes.
  • Un autre brasseur artisanal s'est implanté à Toulouse et vous pouvez voir l'unité de production en vous rendant au bar "La Fille du Brasseur" à Aucamville. Vous pouvez y découvrir les secrets de fabrication de la Tolosa et la déguster dans une ambiance originale et très sud ouest.
Petits bars sympas[modifier]
  • Le Txus, rue Saint Charles, près d'Arnaud Bernard. Petit bar d'habitués, bonne sélection d'alcools, de bières en particulier. Happy hour jusqu'à 19h30.
  • Le Père Peinard, 1 rue des Chalets, entre Jeanne d'Arc et Arnaud Bernard. Elargissement de la sélection de bières depuis 2009. Plateaux de fromage et charcuterie.
  • Le Nain jaune, rue Valade, près de la place St Pierre.
  • Le Petit London, 7 Bis r Pierre Paul Riquet, vers St Aubin
  • Le Delicatessen, 11 Bis r Pierre Paul Riquet, vers St Aubin
  • La Loupiotte, 39 rue Réclusane dans le quartier St Cyprien
Bars à bière[modifier]
  • Le Bar de la Lune, 22 r Palaprat, près de Jean-Jaurès
  • La Tireuse, 24 r Pargaminières.
  • L'Ancienne Belgique, 16 r Trinité, près d'Esquirol
  • Le Bieratorium, rue Peyrolière
Pubs[modifier]

La plupart des pubs de Toulouse proposent des quizz en général bilingues français-anglais.

  • De Danú, 9 r du Pont-Guilhemery
  • Dubliners, 46 Avenue Marcel Langer, M° St Michel, quizz premier lundi du mois
  • Frog & Rosbif, 14 r Industrie, M°Jean Jaurès, quizz le dimanche soir
  • George & Dragon, 1 pl. du Peyrou, vers St Sernin, quizz le mercredi
  • Killarney [2], 14 r Alfred Dumeril, M° Palais de Justice, quizz le jeudi
  • London Town, 14 r Prêtres, M°Carmes, quizz premier mardi du mois
  • Melting Pot, 26 bd Strasbourg, M° Jean Jaurès
  • Mulligan's, 39 Grande rue Saint Michel, M° St Michel, quizz le mardi

Danser[modifier]

Le Tango Argentin[modifier]

Ayant été le lieu de naissance de Carlos Gardel [3] Toulouse est fortement lié au tango argentin, sûrement l'une des villes les plus actives en France après Paris, la ville offre la possibilité de danser tout les soirs le tango argentin. A ne pas manquer "Tangueando : La Maison du Tango" lieux incontournable et unique en France exclusivement dédié au Tango et à la culture d'Amérique latine.

La Salsa[modifier]

Le long des berges du canal du midi, non loin de la halle au grain. Au "Puerto Habana" il est possible de danser gratuitement la salsa pratiquement tout les soirs de la semaine. Lieu incontournable de la salsa à Toulouse c'est ici que vous pourrez croiser les meilleurs salsero de la place toulousaine.

Festivités[modifier]

  • En septembre, le festival Ca bouge encore réunissant plusieurs milliers de spectateurs. Des artistes comme M, Manu Chao ou Noir Désir s'y sont produit dans une ambiance explosive. Lieu : Sesquières.
  • Toulouse compte un vivier d'artiste important, dont des musiciens se produisant dans un grand nombre de cafés concert de la ville. Beaucoup de style sont représentés, du jazz au métal en passant par les slammeurs, bluesmen, saltimbanques de tout poil, le raggamuffin, le reggae et le groove en général. Des cafés concerts sont devenus de vrais temples des nuits musicales dont le cri de la mouette ou le mandala.
  • En Juin Toulouse accueille à la prairie des filtres le festival [Rio Loco]. Se finissant le jour de la fête de la musique, ce festival propose une vaste sélection de concerts autour d'un pays donnée.
  • La liste des évènements et bons plans sur Toulouse : autour2moi - Sorties sur Toulouse

Apprendre[modifier]

Les pôles universitaires sont :

  • La faculté des sciences sociales (Toulouse-I) ;
  • L'Université Toulouse le Mirail (UTM - Toulouse-II) : sciences humaines ;
  • L'Université Paul Sabatier (UPS - Toulouse-III) : médecine, pharmacie et sciences exactes
  • Ecoles d'ingénieur: ISAE (SUPAERO, ENSICA), ENAC, ENSEEIHT, ICAM, INSA, EPITECH ...

Autres :

  • Lycée technique Jolimont : métier des Arts et des Industries Graphiques.
  • tchin-tchine : cours de chinois / www.tchin-tchine.com

Travailler[modifier]

L'industrie aéronautique offre beaucoup d'opportunités. Le futur cancéropôle situé sur le site d'AZF sera une source d'emplois.

Manger[modifier]

Toulouse est au cœur du Sud Ouest de la France, réputé pour sa gastronomie. Foie gras, Magret de canard, Cassoulet... Et surtout sa saucisse de Toulouse, rien à voir avec une chipolata. Elle en partage parfois le visuel, mais le goût est plus poivré et sa chair est de couleur rose. Grillée au feu de bois, elle offre une quintessence du genre incomparable.

Au cœur du Sud-Ouest, Toulouse occupe une place stratégique à proximité de la Gascogne. Les restaurants de la ville servent donc de nombreuses spécialités à base de canard (gras de préférence). Cependant le plat qui est le plus connu est sans doute le cassoulet, à base de saucisse de Toulouse et de haricots blancs, alimentant une querelle ancestrale entre les partisans du cassoulet de Castelnaudary contre ceux du cassoulet de Toulouse sur ses origines et pour les départager en qualité gustative. À noter aussi le Cachou La Jaunie.

On trouve des restaurants entre la place du Capitole et la Place Esquirol, derrière la Place Wilson (autour de Victor Hugo) et entre la Daurade et la place Saint Pierre (La rue des blanchers est incontournable !). Le Midi, ne pas manquer d'aller manger dans les restaurants à l'étage des halles de Victor Hugo : rapport qualité/prix IM-BAT-TABLE.

Se loger[modifier]

Routard[modifier]

  • Auberge Intoulouse -style auberge de jeunesse:[4] près de l'université du Mirail et à 60 métres du métro ,une des adresses d'hebergement les moins chères de la ville .lit en dortoir mixte à partir de 19€/nuit ,plusieurs types de chambres .l'adresse postale : 1 impasse du professeur Nougayrol-31100 Toulouse (FRANCE) tél:05.61.16.66.25

e-mail:intoulouse@yahoo.fr

Classe moyenne[modifier]

  • Hôtel le Clocher de Rodez (**) bâtisse du 18ème siècle située dans le centre historique de Toulouse. C'est un des hôtels historiques de la ville rose - email : toulouse@couleursud.com
  • Au petit cèdre est une chambre d'hôte à proximité de Toulouse (70 €/nuit pour une ou deux personnes).
  • Résidence les Princes(email: [5]) Résidence "Toulousaine" de charme dotée de deux appartements meublés de standing - calme - proximité canal du midi et centre-ville - email : infos@residencelesprinces.com
  • Best Western Hotel Athénée Toulouse (http://www.hotel-toulouse-athenee.com/), 13 rue Matabiau 31000 Toulouse, 05 61 63 10 63 (), [6].  edit
  • Hôtel Toulouse - Hôtel RIQUET Hôtel Toulouse - Hôtel RIQUET (http://www.hotelriquet.com), 92 rue Riquet 31000 Toulouse, +33 (0)5 61 62 55 96 (), [7]. Boutique Hôtel 3 étoiles au centre ville de Toulouse, à quelques minutes à pied de la gare Matabiau. Hôtel idéal pour un séjour touristique ou pour vos affaires. Dispose d'un parking en centre ville, Room service, Wifi gratuit, Gay friendly. (43.6080646,1.4539067) edit


Plein aux as[modifier]

  • Hôtel Le Grand Balcon: Hôtel mythique des années 30, charme 4 étoiles au cœur de la place du Capitole, hôtel des pionniers de l'aviation dont les célèbres Saint-Exupéry, Mermoz ont séjourné dans cet hôtel de luxe complètement rénové fin 2008. 8 & 10 rue Romiguières, Tél +33 (0)5 34 25 44 09, Fax +33 (0)5 61 23 50 33, info@grandbalconhotel.com

Hôtel La Caravelle : Un des fleurons de l'hôtellerie toulousaine, La Caravelle vous accueille 24h/24h pour un séjour agréable au cœur de la Ville Rose. Vous pourrez apprécier sa proximité avec le Canal du Midi, la gare SNCF et la station de bus/métro Jeanne d'Arc. 62, rue Raymond IV 31000 TOULOUSE Tél : 05 61 62 70 65 Fax 05 61 99 08 67

Langue[modifier]

Historiquement on y parle l'occitan languedocien, et occitan gascon de transition autour de la ville. Un poète prestigieux par exemple : Peire Godolin.

Attention, en Occitanie on est tatillon sur les familles linguistiques : l'occitan languedocien n'est pas le catalan (bien qu'il partage des origines très communes avec ce dernier) ni le basque. Certes cette langue n'est plus la langue la plus commune, mais on assiste depuis quelques années à une recrudescence symbolique de l'attachement aux racines (réelles ou symboliques, ou ressenties comme telles) passant par la langue. Un véritable "occitan" à Toulouse ne manquera pas de vous reprendre si vous faites la confusion... Ajoutons que les habitants de la région Midi-Pyrénées interrogés sur le site officiel quand à leur appellation se sont désignés majoritairement comme "Occitans".

Expressions[modifier]

  • Un pitchoun, une pitchoune : un(e) enfant. Evocation affective.
  • Un rampaillou est une petite montée.
  • Une chocolatine est un pain au chocolat.

Sécurité[modifier]

Pas d'insécurité majeure pour une grande ville française, juste éviter le quartier Arnaud Bernard et le quartier de la Reynerie dès la nuit tombée (beaucoup d’incendies volontaires, deux cas en 2010 et début 2011 d'étudiants assassiné par des coups de couteaux et viols reporté nationalement au journal). Par conséquent, il faut juste éviter les endroits sombres et mal éclairés près de la périphérie.

Sinon, il règne à Toulouse une franche camaraderie due aux 120 000 étudiants présents, il était d'usage - cas unique en France - que les bars du centre-ville soient ouverts jusqu'à 5h du matin (sans couvre-feu), cependant depuis septembre 2011, par un arrêté du Maire et de la municipalité, les bars de Toulouse sont ouverts jusqu'à 2h du matin au plus tard, suite à plusieurs problèmes de boisson et d'incivilités répétées dans la ville.





Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites