Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Tarapoto

De Wikitravel
San Martín : Tarapoto
Aller à : Navigation, rechercher

Tarapoto, une des plus grandes villes de la région de San Martín, au Pérou.

Comprendre[modifier]

Bien qu'elle soit pour beaucoup juste une étape, Tarapoto vaut pourtant un détour de quelques jours pour ceux qui s'intéressent à la nature ou souhaitent profiter de l'ambiance "selva". C'est aussi l'une des plus grandes villes du coin, où il est facile de faire des courses, de trouver un accès internet, de sortir, etc.

La ville est à la limite entre les contreforts des Andes et le début de l'Amazonie, cela donne un climat tropical mais pas encore étouffant et surtout une biodivesité assez exceptionnelle. La zone de conservation de la Cordillera escalera est particulièrement riche. C'est aussi une région très agricole, avec beaucoup de riz, du cacao et du café sur les hauteurs et pleins de fruits. Si vous aimez découvrir de nouvelles saveurs, vous apprécierez tout particulièrement le marché, les jus de fruits frais et les restaurants.

On accède facilement à la ville à partir de Lima grâce à l'aéroport (1h de vol), desservi à raison de plusieurs vols par jour par StarPeru et TACA. On peut aussi prendre un avion à partir d'Iquitos avec StarPeru. Ensuite à partir de Tarapoto, on peut facilement visiter les alentours, que ce soit vers la forêt, le long des rivières ou du côté montagne.

L'ambiance à Tarapoto est assez sympa, et il y a encore peu de touristes. Du coup, les "gringos" ne passent pas trop inaperçus, mais l'ambiance est bon enfant et mis à part les chauffeurs de taxi de la grande place qui voudront à tout prix vous emmenez aux "cataratas", c'est une ville plutôt agréable, où les gens feront tout pour vous aidez et n'annoncent pas des prix excessifs. De manière générale, ici, tout est possible, on peut trouver de tout, arranger ce qu'on veut pour aller où on veut, tout le problème est de trouver la bonne personne, le bon magasin. Pour cela il ne faut pas hésiter à demander, à l'hôtel, au restau, dans les magasins, etc. Les gens se feront une joie de vous aider.


Arriver[modifier]

  • Par avion de Lima ou d'Iquitos, avec TACA et StarPeru ou LAN (plus cher)
  • Aussi accessible par bus mais le trajet depuis Lima est long. 2h pour Moyobamba. 2h pour Yurimaguas. Attention à la route vers le sud, JuanJui et Tingo Maria, elle est assez dangereuse.
  • Des collectivos ou combis permettent d'aller aux villes alentours. Il s'agit juste de trouver le bon terminal!

Aux alentours[modifier]

La ville est plein de mototaxi, et vous les trouverez sans doute un peu bruyants. En ville, une course coûte en général de à 2 ou 3 soles. Comptez 4 à 5 soles pour l'aéroport, le district de Morale. Il faut toujours demander le prix avant de monter et ne pas hésiter à négocier un peu. Les taxis autos sont plus rares et surtout utilisés pour sortir de la ville. Ils roulent parfois comme des fous, n'hésitez pas à leur demander de ralentir, au besoin en prétextant un mal de transport par exemple. Il doit être possible de louer des motos.

A voir[modifier]

  • Cataratas de Ahuashiyacu Une cascade dans la forêt avec un petit bassin où on peut se baigner dans l'eau fraîche. 3 soles l'entrée mais si vous devez payer un taxi pour y aller, ça ne vaut pas forcément le coup. Éviter les week-ends car le bassin est petit et en général assez fréquenté!
  • Cataratas de Huacamaillo
  • Petroglyphs of Polish
  • Le village de Lamas: Un petit village paisible oùù vous pourrez admirez le point de vu sur les montagnes environnantes depuis le mirador, visiter le château médiéval datant de 2006, et faire un tour dans la communauté waiku pour y acheter de l'artisanat.

A faire[modifier]

  • Découvrir la faune et la flore local ou l'agriculture biologique à Wayra Sacha Il s'agit d'une auberge-"chacra", c'est le terme local qui désigne une petite zone défrichée dans la forêt où ils cultivent cacao/café/fruits. Ici, ils pratiquent l'agriculture biologique et surtout ils ont une belle surface de forêt, ce qui permet d'observer papillons, oiseaux, grenouilles et plantes.

Les proprios, César et Stéphanie sont très accueillants et ils vous proposent une visite de la chacra ou des balades dans la forêt, de jour ou de nuit si vous choisissez de dormir là-haut. Ils sont biologistes et connaissent très bien la faune et la flore locale, ils seront heureux de vous faire partager leurs connaissance sur la nature, les plantes médicinales, l'agriculture biologique, etc en espagnol ou en français. Ils y a de belles balades à faire autour, pour aller plus loin dans la montagne, ou vers des petites cascades cachés dans la forêt. C'est vraiment un bon endroit pour observer la nature et comprendre la vie de la "selva", je vous le conseille que ce soit pour une balade d'une journée, ou une nuit. L'hébergement est assez rustique mais vous dormirez avec les bruits de la jungle, loin de la ville, et la balade de nuit offre de belles surprises. ils accueillent aussi des volontaires pour plusieurs semaines.

Pour s'y rendre, c'est plus simple de les contacter (wayrasacha2@gmail.com, 0051-42-52 2261, 0051-42 942 90 32 57 (Stephanie Gallusser)0051-42 942 486026 (Cesar Ramírez)), comme cela ils peuvent organiser votre visite et arranger le transport de vos sacs. C'est à 1h de marche au dessus de Tarapoto mais il est aussi possible de s'y rendre en 20min de voiture + 30min de marche. Les prix sont très raisonnables et dépendent de ce que vous souhaitez: repas, nuits, balades guidés, etc.

  • Promenade le long du Shilcayo

Facilement accessible à pied à partir de Tarapoto: il faut prendre la route du "takiwasi" et longer le Shilcayo. La route de terre est assez large sur les 2/3 premiers kilomètres puis devient un sentier qui remonte vers l'amont de la rivière Shilcayo. C'est une jolie balade. Si vous avez des enfants, peut-être seront ils interessés par la visite d'Urku (km 2.1), où ils ont des singes et autres animaux en captivité (anciens animaux domestiques abandonnés, etc).

Shopping[modifier]

Il y a un marché artisanal pas mal au coin de la place centrale.

se restaurer[modifier]

De nombreux restaurants en ville à tous les prix. A découvrir l'"inchikcapi", soupe de poulet et cacahuètes, les "patarashca", cuisiné dans des feuilles, les "juanes", poulet et riz cuits dans des feuilles et faciles à emporter en promenade, et plus original...

Boire un verere / sortir[modifier]

Des discothèques sympa à Morales, quartier à côté de Tarapoto. Par exemple l'Anaconda ou l' Aqua. Ouverts en général du jeudi au dimanche.

Le bar Musmuki, à une cuadra de la plaza de armas, est l'occasion de goûter à des coktails de la jungle.


Se loger[modifier]

Il y a pas mal d'hôtels dans le centre de Tarapoto, autour de la place centrale notamment: entre 30 et 60soles la chb db vous devriez trouver facilement mais il n'y pas toujours de l'eau chaude. Pas vraiment d'adresse à recommander. Attention à la rue du Patarashca, en fin de semaine ça peut devenir assez bruyant.

  • Hôtel les Huingos situé à 10 minutes du centre ville à pied et à moins de 5 minutes en transport public ou privé. Amples habilitations confortables dans les bungalows; vous aurez de plus à disposition une terrasse, une salle à manger, une cuisine avec réfrigérateur, vaisselle complète, Internet sans fil, machine à laver, des aires de repos avec hamacs, et pourrez jouir des bords de rivière peu fréquentés.(Simple s/.80, Matrimonial s/.100, Double s/.120, Triple s/.150) Phone: +5142524147 Cellphone: 979787184 / 994974181

Aux alentours[modifier]

  • Moyobamba - La capitale de la région. à 2h en bus ou en collectivo. Des bains thermaux pas mal à 5 km de la ville.
  • Sauce - la "Laguna azul", à environ 1h30 de Tarapoto.
  • Yurimaguas -L'entrée de l'Amazonie, ce n'est plus qu'à 2h de route contrairement à ce que disent la plupart des guides: la route est faite depuis 2007 au moins.
  • Lamas -Un peu plus dans les montagnes, une ville un peu plus calme que Tarapoto où la communauté indigène est plus présente. Pour découvrir l'artisanat, l'indanachado (boisson à base d'aguardiente et de petites baies). Environ 45 minutes de Tarapoto.
Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues