Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Syunik'

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Syunik5 ATDA.jpg

La région de Syunik est époustouflante. Véritable mosaïque de hautes montagnes, de vallées verdoyantes, de rivières et cascades, de roches et de profonds canyons en dents de scie. Egalement appelée Zangezur, elle est la plus grande province d'Arménie (4.506 km ²) et est constituée par les districts de Kapan, Goris, Sisian et Meghri. Les amateurs de géologie y apprécient les diverses formations rocheuses qui témoignent du passé volcanique agité de la région, sous forme de grottes, de canyons érodés, de roches à la forme pyramidale telles que celles de Goris. La principale artère nord-sud reliant l'Arménie à l'Iran serpente à travers les cols de Tashtun (2.400 m), Vorotan (2.344 m), et Sisian (2.345 m). Syunik est également riche en sources d'eau minérale. Le point le plus élevé de Syunik est le sommet de Zangezur Kaputjukh qui culmine à 3.904 m, alors que son niveau le plus bas se situe dans la vallée de la rivière Araks à 375 mètres d’altitude. Syunik présente un large éventail de microclimats : sec tropical, tempéré chaud et froid et neigeux dans les montagnes. La zone la plus chaude d’Arménie se trouve dans les plaines de Meghri, le long de la frontière iranienne. L'hospitalité des habitants de Syunik ainsi que ses traditions culinaires dépassent sans aucun doute toutes les attentes. Parmi les mets à déguster, le fromage de Sisian, la renversante vodka à la mûre de Karahunj, le lavash (pain arméninien) de Kapan, ainsi que les savoureuses grenades et figues de Meghri. Le champ de pétroglyphes de Ughtasar, le site mégalithique de Zorats Karer ou Karahunj, le monastère de Tatev, ceux de Bgheno-Noravank, de Vorotnavank et de Vahanavank font partie des sites les plus majestueux de la région. La nature offre également de merveilleux sites tels que Sev Lich, les chuttes de Saki, et Shikahogh. La flore de la région est riche et pleine de surprises. Les forêts de Meghri abritent de multiples espèces d’arbres et arbustes. La faune quant à elle se compose de Chamois, de sangliers, d’ours du Caucase, de lynx et d’écureuils qui trouvent refuge dans les collines et les forêts de la région. Kapan, situé au pied de la montagne Khustup (3.214 m), est le centre de la région. Cette ville est connue pour sa richesse culturelle et ses mines de cuivre et de molybdène. La petite ville de Kajaran est quant à elle célèbre pour son eau minérale et son exploitation minière. Des casques et boucliers romains ont été découverts au cours de travaux dans la ville. Ces vestiges témoignent de la défaite subie par les légions romaines il y a deux mille ans. Sur le Kapuyt Lich (lac bleu), situé à 3.250 m au dessus du niveau de la mer on peut apercevoir des icebergs dérivant sur la surface lisse du lac et ce même pendant les mois d’été. Le site de Meghri bénéficie d’un riche patrimoine archéologique. Des épées, des bracelets, des colliers et autres objets datant de l’Age de Bronze ont été sortis de terre lors de fouilles. Goris est une petite ville pittoresque postée sur les rives de la rivière Vararik. On y découvre un musée ethnographique ainsi que des grottes et formations rocheuses dans ses alentours. La ville de Sissian, à cheval sur les deux rives de la rivière Vorotan, apparaît comme une oasis parmi une gigantesque étendue de plaines. Cette ville est fréquentée pour ses fantastiques sources naturelles froides, son eau minérale et sa beauté unique.

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues