Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Singapour/Bugis

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Mosquée Sultan

Bugis et Kampong Glam sont des districts de Singapour, situés à l’est du centre-ville.

Comprendre[modifier]

Bugis a un passé coloré. Nommé en mémoire des pirates sanguinaires qui sévissaient dans la région avant l’arrivée des Anglais, le secteur où se trouve de nos jours Bugis Junction était auparavant le foyer de la petite communauté hainanaise, qui enrichit considérablement la culture culinaire de Singapour, avant qu’elle ne migre vers Beach Road au début du XXème siècle, pour s’installer sur les quais et le bord de mer. Le même secteur abritait également la communauté japonaise de Singapour jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, population à l’origine constituée de femmes pauvres venues à Singapour se prostituer. Cette communauté ne cessa de s’accroître jusqu’à la Seconde Guerre mondiale et la veille de celle-ci, elle possédait de nombreux commerces et possédait même sa propre école ainsi qu’un journal. Les Britanniques déportèrent ensuite toutes les personnes d’origine japonaise et interdirent l’entrée à Singapour à tout Japonais, signant ainsi temporairement la fin de la présence japonaise à Singapour. (Les Japonais finirent par revenir, mais à présent on les rencontre plutôt autour de Robertson Quay.)

Longtemps après la guerre, la zone devint l’équivalent de Patpong à Bangkok, un quartier connu pour ses bars et ses prostituées travesties ou « katies' » (la version anglicisée du Thai « kathoey »). Il fallut attendre 1985 pour que le quartier soit énergiquement réorganisé, avec l’implantation de boutiques aseptisées.

La zone de Kampong Glam, aussi appelée Arab Street, constituée à l’origine la zone où les commerçants arabes s’étaient installés, et également la part de la ville attribuée par Raffles aux Malais dans son plan d’urbanisme. Cependant, ces habitants fuirent vers 1920 en raison des prix de l’immobilier et aujourd’hui, les musulmans de Singapour se trouvent surtout dans le secteur de Geylang Serai, sur la Côte Est.

Alors, qu’y trouve-t-on dorénavant ? Un condensé de Singapour dans ce qu’elle a de plus hyperactive : des centaines et des centaines de magasins et restaurants, des lieux de promenades et un bazar vendant les T-shirts les moins chers de la ville. Une destination idéale pour un week-end de shopping.

Arriver[modifier]

carte de Bugis et Kampong Glam

Les stations de MRT Bugis et Lavender, sur la ligne Est-Ouest, constituent le point d’entrée principal dans ce district. Si vous arrivez en bus de Malaisie, vous descendrez probablement aux arrêts Queen St ou Golden Mile Complex, tous deux situés aux limites du district.

Circuler[modifier]

Les sections piétonnes d'Albert Street et de Waterloo Street permettent de vraiment apprécier l'exploration du secteur à pied.

A voir[modifier]

Temple de Kwan Im Thong Hood Cho

En dehors de la mosquée et du temple, il n'y a pas vraiment de d'attractions en soit à Bugis. Les locaux, eux, y font de shopping agrémenté de fréquentes pauses buvette ou en-cas.

  • Kwan Im Thong Hood Cho, 178, Waterloo St. Templs dédié à Kuan Yin, déesse de la Pitié. Amusantes pratiques locales à expérimenter... gratuit, donations appréciées.  edit
  • Sultan Mosque, 3, Muscat St. tous les jours, 9h-13h, 14h-16h. Aussi appelée Masjid Sultan, elle est la plus grande mosquée de Singapour. Vêtements courts non acceptés, il est possible d'emprunter une cape le temps de la visite qui sera courte, car il n'y a pas grand-chose, en fait, à y voir. Gratuit.  edit

Shopping[modifier]

Bugis Junction

Bugis est très coté en matière de shopping !

  • Bugis Junction, 200, Victoria Street (MRT Bugis), [1]. L'Eden des ados singapouriens, établi autour des restored shophouses (échoppes restaurées) d'Hylam et Malay Streets, qui sont des rues couvertes. Déco, casse-graine etc. se trouvent à foison, et n'oubliez pas de jeter un oeil à la fontaine, apparemment, il y a toujours quelque chose de nouveau.  edit


Se restaurer[modifier]

Bugis dispose d'un vaste choix de restaurants en tous genres. Ne manquez pas Arab Street si vous voulez manger halal accompagné, pourquoi pas, d'une petite shisha. Golden Mile Complex, sur Beach Road, est très appréciée par la population thaï locale, et c'est là que vous trouverez la cuisine thaïlandaise la plus authentique de Singapour. On trouve notamment de nombreuses buvettes à l'intersection d'Albert et Waterloo, et plein d'autres éparpillées autour.

Boire un verre / sortir[modifier]

Les marins surnommaient ce district Boogie Street' et seraient surement surpris de voir ce qu'il est devenu. En d'autres termes, le choix est limité, bien que vous ayez toujours la possibilité de boire une bière à n'importe quelle buvette. Si l'alcool est moins important que la sortie, dirigez-vous vers Arab Street, où vous pourrez commander un thé à la menthe et un narguileh (pour environ 10$).


Se loger[modifier]

On trouvera plusieurs hôtels aux alentours de Bugis et Kampong Glam, dont notamment des hôtels de routards qui se sont implantés récemment. Notez que les backpackers pourraient porter leur préférence surLittle India, présentant plus de choix, mais aussi.. plus d'animation nocturne.

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues