Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

San Cristobal de las Casas

De Wikitravel
(Redirigé depuis San Cristobal De Las Casas)
Aller à : Navigation, rechercher

San Cristobal de las Casas,

San Cristobal procession.jpg

Comprendre[modifier]

San Cristobal de las Casas est la plus ancienne ville des Chiapas. Elle est située au centre de la chaîne montagneuse de la Sierra Madre au coeur des Chiapas (16.75° N 92.63° W). C'est une vile d'altitude puisque nous nous trouvons à 2100 mètres.

Sa population est estimée à 121,000 habitants. Comme dans toute la province la population est assez mélangée : hispaniques, métis et indiens (Mayas). Les Chiapas, avec 1.6 million d’indiens sur un total de 3.6 millions constituent en effet la région la plus indianisée du pays. Ils y sont cependant considérés comme des parias. Ils ont peu d’accès aux soins de santé, à l’éducation et la plupart vivent sans électricité ni eau courante. Et pourtant l’état des Chiapas est un des plus riches du Mexique en raison de ses ressources naturelles: café, énergie hydroélectrique, gaz, mais les indiens n’en profitent que peu.

La ville tire son nom de Bartolomé de Las Casas, un évêque espagnol qui y vécut et qui fut un grand défenseur des indiens face aux brutalités des colons. Elle possède encore de nombreuses maisons coloniales aux toit de tuiles. La ville est organisée sous forme d’un damier de rues se coupant à angle droit. A centre, le Zocalo (place centrale) comme dans toute ville mexicaine qui se respecte bordée sur un côté par la Cathédrale.

La ville est située à quelques kilomètres des communautés Maya (Tzotzil) de San Juan de Chamula et de Zinacatan.

En une demi journée de bus on peut atteindre le site archéologique Maya de Palenque situé dans un cadre enchanteur valant largement le détour.

La région fit parler d'elle en 1994 lorsque l'Armée nationale de libération zapatiste utilisa San Cristobal ainsi que trois autres localités pour y fomenter une insurrection dirigée contre le pouvoir central. Celle-ci fut durement réprimée sans que pour autant l'état mexicain n'ait pris des mesures permettant de diminuer significativement le mécontentement de la population locale en grande majorité indienne. Le problème reste donc entier.

Les traces de ce mécontentement sont toujours bien visibles: contrôles policiers et militaires permanent sur les routes, slogans, banderolles, vente de petites poupées représentant des Zapatistes.

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

Il n'y a pas d'aéroport à San Cristobal de las Casas. Par contre, celui de la capitale de l'état Tuxtla Gutierez, situé à 2 heures de route est connecté à de nombreuses régions du Mexique.

En voiture[modifier]

En bus[modifier]

L'excellent réseau de bus mexicain permet de rejoindre aisément San Cristobal. Il y a un bug dans la date, n'oubliez pas de changer l'année.


Circuler[modifier]

La ville est suffisament petite pour qu'on puisse se rendre a peut près n'importe où a pied. Pour visiter les villages environnants, le plus simple est soit d'emprunter un bus local (très bon marché) soit encore d'avoir recours à une des nombreuses agences de tourisme qui organisent des excursions en utilisant des minibus pouvant contenir une dizaine de personnes.

A voir en ville[modifier]

  • Le Zocalo
  • La Cathédrale
  • L'Eglise San Domingo
  • Casa Na Bolom
  • Marché artisanal

A voir dans la région[modifier]

  • Palenque
  • Lagunes de Montebello

Manger[modifier]

Vous trouverez tout ce qu'il vous faut ( ou presque ) au Mercado municipal

Routard[modifier]

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Boire[modifier]

L'eau en bouteille est vendue à un prix prohibitif compte tenu de la chaleur, entre 6 et 7 pesos dans les supermarchés et jusqu'à 13 pesos, la bouteille de 1.5 litre. Les Hospedajes mettent parfois à la disposition de leurs hôtes des bombonnes d'eau de 19 litres (qui elles, ne coutent parfois que 13 pesos)ce qui permet de remplir sa ou ses bouteilles d'eau le matin avant de partir en balade pour la journée.

Se loger[modifier]

Certaines des Hospedajes les moins chères mettent une cuisine, avec vaiselle et ustensiles, à la disposition des occupants des chambres et des dortoirs, ce qui permet de ne pas se ruiner en mangeant tout le temps au restaurant

Routard[modifier]

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Sortir[modifier]

Il existe plusieurs endroits en ville ou sont projetés des films, principalement des documentaires sur les questions socio-politiques régionales et sur la mondialisation en général. La plupart du temps les programmes du mois en cours sont affichés sur les poteaux de nombreux trottoirs des rues et sur les portes des endroits très frequentes, le prix est fixé a 20 Pesos ( Avril 2006 )

  • La Ventana, Insurgentes # 19 propose 2 a 3 seances par jour a 16:30, 18:15 et 20:30
  • Cinema El Puente, Real De Guadalupe # 55, 2 seances a 18:00 et 20:00 a noter que vous trouverez dans le hall un panneau d'affichage sur lequel sont colles toute sorte d'annonces.
  • Kinoki, Belisario Domínguez # 5 A ( au coin de Andador Guadalupano ), 2 ou 3 seances a 18:00, 19:00, 20:00 et parfois 22:00

Apprendre l'Espagnol[modifier]

Il existe plusieurs établissements qui proposent des cours d'Espagnol.

  • La Casa en el Arbol [1] proposent des cours d'Espagnol et également du volontariat. La Casa en el Arbol est très impliquée au niveau local. Elle travaille avec de nombreuses ONG et permet ainsi à ses étudiants de se plonger vraiment dans l'ambiance Maya/Mexicaine.

Travailler[modifier]

Volontariat[modifier]

On trouve de nombreuses associations à San Cristobal de las Casas. Maya Solidarité [2] permet de construire des écoles, construire des réserves d'eau et aide à la rénovation d'un musée de costumes traditionnels.

L'association Nataté [3], qui signifie 'la maison dans l'arbre' en langue Maya Tsotsil, organise des chantiers de volontariat dans le tout le Chiapas. Nataté se veut transparente et prétend organiser uniquement des projets concrets. Nataté est impliquée dans l'éducation, la construction, l'agriculture biologique, les énergies renouvelables, le développement local... Les objectifs sont multiples. L'interchange culturel entre les volontaires et les locaux doit permettre d'ouvrir les esprits tant dans la communauté internationale que dans la communauté local. La solidarité doit casser les barrières.

Il est important de retenir la phrase suivante: 'Si tu viens pour m'aider, tu perds ton temps...Mais si tu viens parce que tu penses que ta libération est liée à la mienne, alors... Commençons à travailler ensemble.' Lisa Watson Educateur Aborigène Australienne et Activiste.

Rester en contact[modifier]

Vous trouverez une grande quantite de cyber-cafe un peu partout en ville, les prix variants de 5 a parfois plus de 10 Pesos pour une heure de connection, il est souvent possible de ne payer que 3 pesos pour 1/2 heure aux endroits les moins chers.

Conserver la santé[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Partir[modifier]

Vers Comitan, le moins cher Autotransportes Lacandonia, 2hrs, 25 Pesos, de 5h a 22h , depart toutes les 30mins

vers Cuidad Cuauhtémoc et la frontiere Guatemalteque, prendre un bus pour Comitan , une fois a Comitan , il existe deux terminaux de bus , situes sur ce qui semble etre l´artere principale de Comitan , le moins cher se trouve presque en face du concessionaire Volkswagen

tres peu de bus semblent partir , au moins un a 13h00, trajet 1h45 , 25 pesos.

De puis l´autre terminal ( ADO, etc ) plus de departs

Vers Mexico DF

Vers Palenque, 5 heures

Vers Puerto Escondido, 13 heures

Vers Tuxla Gutierrez, 1 a 1h30 heures

Vers Villahermosa, 7 heures

Vers Oaxaca, 12 heures 30 (de nuit)


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites