Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Quito

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher


Comprendre[modifier]

Quito est la capitale administrative de l'Équateur. Elle est située à 2850 mètres d'altitude au pied du volcan Pichincha, constitué de deux bouches: le Guagua (signifiant bébé) et le Rucu. Inscrite au Patrimoine de l'Humanité en 1978, elle est considérée comme la plus belle capitale coloniale d'Amérique du Sud. Son nombre d'habitants ne dépasse pas les 1,5 million.

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

Vols domestiques: Des lignes aériennes intérieures (LAN, Tame, Saereo, Avianca) relient les plus grandes villes d'Equateur à Quito. La fréquence des vols est variable selon la ville. Vols internationaux: Les principales compagnies opérant en Equateur sont Iberia, KLM, LAN, Avianca, TAME, American Airlines, Continental. Aéroport de Quito: Le nouvel aéroport de Quito, qui a commencé ses opérations en février 2013, est situé dans la vallée de Tumbaco, à Tababela, à proximité de la capitale. Son site web: http://www.aeropuertoquito.aero/index.php?lang=es permet de suivre les arrivées et départs en direct.

En bus[modifier]

Il existe 2 grands terminaux de bus, au sud et au nord de la ville. Celui de Quitumbe dessert les destinations au sud de Quito (Guayaquil, Baños, Riobamba). Celui de Calderón celles du nord (Otavalo, Ibarra, Tulcan, Esmeraldas). Il existe un terminal secondaire au nord (La Ofelia) qui dessert aussi des destinations du nord (se renseigner par avance). Si vous allez à Tena (Amazonie proche), il existe au niveau de la route Interocéanique (la Interoceánica) une compagnie qui dispose d'un bureau de relai (face à la station-essence Primax de Tumbaco) qui vous évitera d'aller à Quito.

Se déplacer[modifier]

Comme dans toutes les capitales, c'est devenu un chaotique. Les options:

  • le taxi: pratique, encore bon marché. Attention cependant à la sécurité. Ne prenez pas les taxis de la rue, faîtes appel à Esaytaxi.
  • le bus: renseignez-vous sur les lignes
  • l'Ecovia: bus en corridor. Rapide. Prenez garde au contenu de vos poches. Il permet de relier le nord et le sud de la ville.

Bientôt: un métro (en cours de construction) et un téléphérique de ville (à partir de 2017) pour relier la ville et ses deux vallées.

À voir[modifier]

Les incontournables :

  • Centre Historique: l'architecture coloniale et ses églises (San Francisco).
  • Le musée de la Banque Centrale: sur un côté du parc Ejido.
  • Le musée du peintre Guayasamin, artiste internationalement réputé, dont l'une des oeuvres orne l'entrée du siège de l'Unesco à Paris.

Les lieux connus mais qui ne méritent peut-être pas le détour :

  • La mitad del Mundo: très touristique, peu d'intérêt mais beaucoup de personnes veulent y aller. Il y existe cependant un pavillon retraçant la mission géodésique française de La Condamine. Renseignez-vous, il existe des alternatives plus authentiques pour apprécier la ligne équatoriale.

À faire[modifier]

  • Le téléphérique qui permet de grimper jusqu'au volcan Pichincha et de bénéficier d'une vue imprenable.
  • Pasochoa, si vous êtes amateur de randonnée en altitude

Shopping[modifier]

Artisanat: dans le quartier touristique de La Mariscal existe un marché artisanal qui vous permettra d'avoir un aperçu de ce qui se fait dans le pays et de faire d'ultimes achats pour vos proches. Dans le même quartier, la rue Amazonas regorge de boutiques proposant des produits souvent plus élaborés. Vois aussi la Galeria Latina sur la rue Juan Leon Mera.

Se restaurer[modifier]

La gastronomie nationale a désormais voix au chapitre et de nombreux restaurants avec des chefs de renom, formés à l'étranger ou ayant travaillé la spécificité des ingrédients nationaux et revisité des recettes ancestrales, ont ouverts ou se sont renouvelées dans de nombreux endroits de la ville. Citons en exemples :

  • Mare Nostrum: spécialités de fruits de mer
  • Segundo Muelle: spécialités de fruits de mer
  • Hasta la Vuelta...señor: varié
  • Theatrum: le restaurant au-dessus du Théâtre Sucre dans le Centre Historique

Sortir / Boire un verre[modifier]

Quatre principaux quartiers pour prendre un verre:

  • La Mariscal: le quartier touristique et dynamique de Quito
  • La Floresta: quartier devenu à la mode depuis peu, combinant endroits branchés et restaurants huppés.
  • Le Centre Historique: devenu plus sécurisé, entre la rue de la Ronda et à proximité du Palais Présidentiel, existent quelques bonnes adresses pour profiter de l'environnement architectural ou de vues imprenables sur la ville.
  • Guapulo: quartier sur le flanc est de Quito, tout en pente, avec ses rues pavées et son magnifique couvent, c'est une ambiance beaucoup plus bohème avec des "bars de potes".

Se loger[modifier]

Dans la nouvelle ville:

  • El Centro del Mundo Lizardo Garcia 586 y Reina Victoria. 5$/personne par nuit en dortoir à 10$/personne pour un petit appartement de 3 personnes avec sbd, TV et cuisine. Eau chaude. Salle TV, billard, petit dejeuner de 1 à 2,5 dollars, divers encas. Une vraie auberge de jeunesse. Nombreuses indications sur les vistes dans et autour de la ville.
  • Autres hotels et maisons d´hote à 50 metres du précedent.
  • Hotel Republica **** - [http://www.hotelrepublica.com] Situé au cœur du quartier commercial et près du parc centrale, l´hôtel est plutôt agréable et la vue depuis les chambres des étages supérieures est impressionnante. Le staff est très compétant et serviable. Le restaurant est aussi très correcte. Bonne adresse à Quito.
  • Hotel Finlandia **** - [http://www.hotelfinlandia.com.ec/] Hôtel cosy à 10 min de l´aéroport dans le quartier business, en face d´un grand parc. 57US$ la double petit déjeuner inclus. WIFI.

Partir[modifier]

L'un des meilleurs moyens de voyager dans le pays est de passer par une agence de voyage réceptive basée dans le pays. Citons par exemple les spécialistes de l'Amérique Latine: Terra Andina Ecuador [http://www.voyages-equateur.com]. Il reste possible de voyager par ses propres moyens et de faire appel aux ressources locales : agences et opérateurs régionaux.


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites