Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Pilat

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Le Pilat est un massif montagneux sur les contreforts du Massif central, il domine la vallée du Rhône au sud-est, la ville de Saint-Étienne et la vallée du Gier au Nord. A l'ouest, il s'étend jusqu'à la Haute-loire.

Départements[modifier]


Principaux sommets[modifier]

  • Crêt de la Perdrix, point culminant du Pilat à 1 432 mètres.
Une table d'orientation y est implantée d'où l'on peut voir à l'est le massif des Alpes et la vallée du Rhône. A l'ouest on y distingue les massifs de la Haute-Loire.
En contrebas du Crêt de la Perdrix, se situe La Jasserie où se trouvent les restes d'un des premiers téléskis français et d'un tremplin . L'histoire du ski est en effet très ancienne, des Jeux internationaux d'hiver ont été organisé dans le Pilat dès 1910
  • Crêt de l'Oeillon, culminant à 1 362 mètres.
Un relais de télévision y est implanté. Le lieu sert également de piste d'envol pour parapente.
  • Croix de Montvieux (811 mètres) et collet de Doizieu (946 mètres).
Cols situés entre le crêt de l'Œillon et le crêt de monthivert. A proximité se trouvait le grand-hôtel du pilat. Etablissement luxueux construit à la belle époque afin de profiter du climat, il brûla dans un incendie en 1931.
  • Mont Monnet.
  • Les Trois Dents.
Culminant à 1213 mètres, et formant une crête de 4 à 5 pics (dont 3 principaux d'où leurs appellations) les trois dents forment un ensemble magnifique au sud-est du crêt de l'Œillon.
  • Col de la République ou Col du grand Bois (1 161 mètres)
Le terme République provient d'une secte religieuse les beguins qui s'est implantée au hameau de la République en 1794. Ils y fondent la république de Jésus-Christ, une sorte de mini état qui a pour vocation d'attendre la venue du prophète Elie. La république de Jésus-Christ sera ensuite dissoute de force et ses fidèles finiront emprisonnés !
L'inauguration en 1832 de la RN82 allant de Roanne à la vallée du Rhône, passant par le col de la République permit de rejoindre plus directement la vallée du Rhône sans passer par Lyon. Haut-lieux des épreuves cyclistes de la Loire, un monument à la gloire de Paul de Vivie (Vélocio) y fut inauguré en 1931. La construction de cette route ne fut pas simple, son passage dans le Pilat posait de nombreux problèmes techniques et politiques, le financement des travaux fut beaucoup plus important que prévu. Mais cette route permis le désenclavement du Pilat et le futur développement des sports d'hiver dans cette région.
  • Col de la Croix de Chaubouret (1 201 mètres)
  • Mont Chaussitre (1 240 mètres)
Il culmine à 1240 mètres entre Saint-Genest-Malifaux et Saint-Régis-du-Coin, le mont-chaussitre abrite quelques curiosités : source de la Semène, Pierre Saint-Martin, table d'orientation avec une magnifique vue sur le Mont Mézenc, le Lizieux et les montagnes de Haute-Loire.

Voir[modifier]

  • Chapelle et légende de Saint Sabin.
  • Les chirat|chirats :
Ce sont des coulées rocailleuses, qui peuvent parfois atteindre plus d'un kilomètre de longueur qui couvrent les versants pentus du Pilat. Il y a trois grands sites :
  • Le chirat du crêt de l'Oeillon
  • Le chirat de Maupas dans un vallon affluent du Dorlay, au dessus de Doizieux.
  • Le grand chirat proche du Saut du Gier
  • Le saut du Gier :
En contrebas de la Ferme de la Jasserie ou il prend sa source, le Gier forme une cascade à proximité d'un grand chirat. Mince filet d'eau en été, à l'automne et au printemps il forme une cascade et une curiosité pour les marcheurs rejoignant la scie du Bosc à la Jasserie.
  • Pierre des Trois évêques :
Située sur la commune de Saint-Régis-du-Coin, cette pierre semble toujours avoir été utilisée comme limite entre plusieurs territoires. Elle marquait à l'époque Gallo-romaine la frontière entre trois grandes provinces : Gaule lyonnaise, Gaule Narbonnaise et Gaule Aquitaine. Sous Charlemagne, elle servait de frontière entre l'Aquitaine, la Provence et la Bourgogne, elle a ainsi servi de démarcation lors du partage de l'empire en 843. Au Moyen Âge, elle délimitait les archidiocèses de Lyon, Vienne et du Puys. C'est vraisemblablement de cette particularité que vient son nom, les évêques pouvaient ainsi se rassembler sur cette pierre sans quitter leur évêché. Il est cependant peu probable que de telles réunions aient eut lieu.
  • Sapin Géant :
Situé à proximité du Pont Sauvignet entre le village de Tarentaise et le hameau de la République, ce sapin date du XVIIe siècle.
  • Pierre Saint-Martin :
Située à proximité du Mont Chaussitre cette vaste pierre est entourée d'une légende. Saint-Martin en se déplaçant aurait laissé sa trace ici. Depuis, selon une croyance locale, cette pierre aurait la faculté d'aider les jeunes enfants à marcher.
  • Tourbières :
On trouve, comme souvent dans le Massif Central, de petites Tourbières, constitué sur les traces d'ancien lac que des végétaux ont fini par coloniser. La Tourbière de Giméle (sur la commune de Saint-Régis-du-Coin) peut se visiter. Les tourbières du Pilat font l'objet de mesures de protection.

Faire[modifier]

  • Randonnées pédestres
  • Ski de fond/Ski de piste
  • Parapente
  • Escalade

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites