Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Phnom Penh

De Wikitravel
Asie : Asie du Sud-Est : Cambodge : Phnom Penh
Aller à : Navigation, rechercher
Rues de Phnom Penh

Phnom Penh est la capitale du Cambodge.

Comprendre[modifier]

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

  • L'aéroport de Phnom Penh PNH offre des vols à plus ou moins bas prix en direction de l'Asie du sud est. Airasia est un low cost mais peu de vols sont disponibles. Les autres compagnies sont ThaiAirways et BangkokAirways. Vietnam Airlines propose des vols en provenance de Hô Chi Minh-Ville ou Hanoi.

En bateau[modifier]

  • Le plus rapide est moyen meilleur marché d'arriver à Phnom Penh est d'y arriver par SpeedBoat sur le Mekong ou le Tonlé Sap en provenance de Hô Chi Minh-Ville, Siem Reap, ou le nord (mais le nord est souvent rendu dangereux par des pirates).

En train[modifier]

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Se déplacer[modifier]

Transport en commun[modifier]

Réseau de transport en commun à Phnom Penh

Il existe depuis 2014, un réseau des autobus climatisé composé des trois lignes. Ce réseau est géré et exploité par la municipalité de Phnom Penh. Ligne A traverse le Monivong Boulevard par Wat Phnom (arrêt 21), le marché central (arrêt 30), près du Musée Tuol Sleng (arrêt 41), le stade olympique (arrêt 37) et le palais royal et le musée national (stop 35). Ligne B desservit le ouest de la ville par le Mao Tse Tung Boulevard jusqu'au Ta Khmao, près du camp d'exécution de Choeung Ek, la capitate du province Kandal d'où 60% des résidents voyage au travail en ville chaque jour. Ligne C traverse le ouest/est de Phnom Penh par le boulevard Russie. Le prix d'un billet aller simple est KHR1500 ou 0.35USD par voyage sans tenir compte de distance. Les étudiants, les personnes de troisièmes âges et les moines peuvent voyager gratuit. Assurez-vous d'avoir la monnaie correcte parce qu'on ne rende pas la monnaie. La monnaie est mise dans une boîte près de la porte d'entrée, avant de recevoir votre billet du le contrôleur. Il y a deux arrêts de bus sur la ligne C dehors de l'aéroport international de Phnom Penh Line C reliant l'aéroport avec le centre-ville. Le terminus pour les lignes B et C est le marché de nuit de le centre-ville.

Le transport en commun circule entre 5h30 à 20h. Au-delà de ces heures, il faut trouver des autres moyens et tenir en compte le supplément de nuit lorsque vous marchandez le prix. Faite attention aux objets de valeurs parce que les autobus seront bondés pendant les heures de pointe. Les chauffeurs et contrôleurs parlent peu d'anglais donc essayer de faire allusion aux points de repère ou demander aux jeunes voyageurs ou étudiants, qui peuvent parler des autres langues. On peut trouver plus d'information sur le page de Facebook

Pour trouver un arrêt de bus, cherchez les affichages avec une publicité sur une côté et une grande carte de réseaux de transport en commun sur l'autre. Sortez de l'autobus utilisant la porte à l'arrière.

Ligne Terminus Fréquence
(mins)
Route Arrêts Arrêts Clés
Phnom Penh Bus Line 01.svg Chbar Ampov ↔ Boulevard Monivong Kilometre 9 10 Monivong Boulevard 66 Wat Phnom, le marché central, le musée Tuol Sleng, le stade olympique, le palais royal, le musée national
Phnom Penh Bus Line 02.svg Marché Takmao ↔ Marché de nuit 15 Boulevard Mao Tse Tung 48 Ta Khmao
Phnom Penh Bus Line 03.svg Chom Chay Roundabout ↔ Marché de nuit 15 Boulevard Russie 69 L'université royale de Phnom Penh, l'aéroport de Phnom Penh

Transport privé[modifier]

À Phnom Penh, louez un vélo pour visiter la ville. Les motodop ne sont pas chers et la ville est trop grande pour être visitée à pied. De plus, avec le vélo la police ne vous cause jamais de problème. Évitez la moto. Mais faites attention aux queues de poisson.

Vous pouvez quand même (à vos risques et périls) louer une petite moto pour 3 US$ / jour ou une 250 pour 7-8 US$ / jour. Il suffit de rouler 15 min pour sortir de Phnom Penh et se retrouver dans la campagne au milieu des vaches ! L'île de la soie est recommandée (prenez le pont japonais au nord de la ville puis suivez la route sur environ 8 km jusqu'au ferry sur la droite). C'est une très bonne petite expédition d'une journée.

Pour la conduite, il faut s'habituer à quelques règles de base : -Le trafic arrive dans les deux sens ; gardez les yeux ouverts ! -Le plus gros a raison ! Cédez le passage à tous les véhicules qui sont plus gros que vous ! -Les gens doublent là ou il y a de la place, en général la droite de la route est réservée aux motos. -Pour couper un boulevard, conduire en diagonale en sens opposé, environ 20 m avant l'intersection, tout en agitant votre bras gauche -Si vous tournez a droite, le feu rouge ne compte pas. -Si vous allez tout droit ou à gauche, ne vous arrêtez au feu rouge qu'en journée, la nuit, c'est un peu risqué à cause des vols de moto. -Si un gars en uniforme bleu agite un bâton en vous pointant du doigt, faite comme si de rien n'était, regardez si vous pouvez tourner à droite ou à gauche avant d'arriver jusqu'à lui, sinon faites froidement demi-tour et repartez en sens inverse ou essayez de vous cacher à gauche d'une voiture et d'accélérer. Si vraiment rien de tout ça ne marche et que vous êtes arrêtés, gardez votre sourire, dites que vous avez le temps, que vous n'êtes pas pressé, et que vous n'avez qu'1 ou 2 $ sur vous. Après quelques discussions, ils prendront le dollar et détourneront les yeux. Montez tranquillement sur la moto et repartez en sifflotant.

Le prix de la course peut dépendre du nombre de passagers et de la distance.

  • Motodop (1 US$)
  • tuk-tuk (2-3 US$)
  • Cyclo-pousse, sur de courtes distances.

À voir[modifier]

  • Wat Phnom (entrée : 1 US$ pour les étrangers), à l'extrémité nord de Norodom Boulevard, est un grand temple qui siège sur la colline de Phnom Penh. Au pied de cette colline, il y a souvent des éléphants, et, en haut de la colline, des singes. Le temple est très ouvert et vous pourrez vous y recueillir comme tout un chacun. C'est un endroit apaisant, bien qu'il se situe dans un grand rond-point. Attention : la nuit, l'endroit est fréquenté par des travestis pick-pocket.
  • Le Palais Royal (Sothearos Boulevard entre les rues 184 et 240. Ouvert tous les jours de 7h30 à 11h00 et de 14h30 à 17h00. Entrée : 6,25 $ ou 25 000 riels), résidence de la famille royale du Cambodge, est littéralement merveilleux. Il est même plus beau que celui de Bangkok. Les gravures khmers sur les murs sont d'un détail magnifique.
  • Le Musée National (adjacent au Palais Royal à l'intersection des rues 13 et 178. Ouvert tous les jours de 8h00 à 17h00. Entrée : 3$ pour les étrangers, 500 riels pour les Cambodgiens, gratuit pour les enfants et groupes scolaires) [1]
  • Le marché central: splendide architecture en béton armé des années 35/38,chef d' oeuvre de l' Art Nouveau bien restauré et à l' activité débordante
  • Les killing fields (Choeung Ek) : lieux d'exécution des victimes du régime de Pol Pot, à une dizaine de kilomètres à l'extérieur de la ville, en passant par les rizières. Un motodop pourra vous y emmener. Vous pourrez y découvrir l'histoire du régime khmer rouge. Au milieu du camp siège un grand mausolée avec des milliers de crânes humains.
  • Le musée du génocide Tuol Sleng (S-21) (rue 113 au niveau de la rue 348. Entrée : 2 $) [2], ancien lycée reconverti en centre de détention sous le régime Khmer Rouge. Plus de 14 000 personnes y ont été torturées avant d'être exécutées dans les killing fields. Des photographies d'anciens détenus y sont exposées ainsi que des peintures de l'artiste Vann Nath, l'un des rares survivants de la prison, décrivant son expérience au centre. Voir également le documentaire S-21 : la machine de mort Khmer Rouge de Rithy Panh.
  • L'école des arts et de la danse Apsara Art Association (n° 71, rue 598) [3], ONG créée en 1998 qui enseigne la danse traditionnelle Apsara aux enfants. Possibilité d'assister aux cours du lundi au samedi de 7h30 a 10h30 et de 14h00 a 17h00.


À faire[modifier]

  • La décharge à ordures de Stung Mean Chey et l'ONG Pour un Sourire d'Enfant (PSE) (n° 402, Group 12, Village Trea, Stung Mean Chey, Phnom-Penh à proximité du Phsar Sorla) [4] qui prend en charge les enfants travaillant comme chiffonniers sur la décharge, les scolarise et leur donne une formation professionnelle. Possibilité de manger au restaurant de l'école hôtelière Le Lotus Blanc servi par des étudiants.
  • Le soir une balade sur Sisowath quay est très agréable et c'est un bon endroit pour y rencontrer de sympathiques jeunes khmers qui veulent pratiquer leur anglais. La langue française est en perte de vitesse, encore que vous y verrez des cigarettes Alain Delon ! Le Tonlé et le Mékong s'y rejoignent majestueusement. Beaucoup de médiums pourront vous y dire votre avenir.

Apprendre[modifier]

L'Institut Français donne des cours de Khmer pour ceux qui souhaitent apprendre cette langue.

Travailler[modifier]

Emplettes[modifier]

Marchés[modifier]

-Le marché central (Psar Thom) et le marché "russe" (souvenirs) sont les plus intéressants. -Plus , le marché Orussey regroupe tout les corps de metiers et fournissent les habitants de tout ce dont ils peuvent avoir besoin pour la vie courante (Produit de beauté, outils, nourriture, vetements, offrandes pour les moines et les defunts ect..). Veritable dedale d'echoppe vous n'y croiserez que tres peu d'occidentaux. Situé non loin de l'angle du Preah Monivong Bd et de Oknha tep phan

Supermarchés[modifier]

On trouve de nombreux supermarchés à Phnom Penh, mais les prix sont les mêmes qu'en France (les meilleurs : Pencil, Lucky Market, Big A). Par contre vous y trouverez vos marques françaises préférées, du fromage, etc.

  • Galerie marchande climatisée : Sorya Center (fast-food, fringues , électronique, bibelot, supermarché...), Sovanna, Paragon...
  • Appareils photo, caméscopes : autour du n°208 , Boulevard Manivong.


Livres d'occasion, D's books. Sur la rue 246, pas loin du croisement avec la rue 19. Large choix de livres anglophones, un peu francophones. Également littérature sur le Cambodge. Juste à côté (en retournant sur la rue 19 vers l'ouest), se trouve une bibliothèque. Vous pouvez emprunter des livres (15$ l'adhésion). Tout au fond de trouvent des livres à échanger, via le concept génial de official book crossing, vous prenez un livre qui est enregistré sur ce site bookcrossing.com, et pouvez le redéposer dans une autre borne d'échange partout dans le monde, et également envoyer un message à l'ancien propriétaire du livre.

Se restaurer[modifier]

Routard[modifier]

  • Setsara thai restaurant, 3D rue 278. Petit restaurant thaïlandais à très bon prix, tenu par un couple franco-thai, donc la cuisine est authentique thaï (miam), et les plats français ont aussi leur place (essayez leur steak). Joli décor, bonne musique, ambiance relaxante.

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • Equinox, 3E Rue 278, Bar à cocktails, galerie de peintures et photos, salle de jeu avec un billard et le seul vrai babyfoot "Bonzini" du Cambodge !, bonne musique et maintenant un restaurant avec des pizzas, sandwiches, salades et autres spécialités. Dans l'ensemble, un endroit très sympa, plutôt fréquenté par les expats. Concerts tous les week ends et nouvelles expositions d'artistes locaux ou internationaux tous les mois. Consultez le groupe facebook de l'Equinox pour connaitre les dates des soirées. Concerts a l'Equinox
  • Zombie bar, rue 278. Petit bar de quartier. Ambiance rock, pastis pas cher. Fréquenté principalement par les habitués expats français.
  • Jazz Rock Café, 179 quai sisowath. fermeture sans fin jusqu'à 6 h du mat ! écran géant avec matchs de rugby, de football, vidéos musicales diverses.. très bonne ambiance, tarifs raisonnables. C'est un bar animé mais aussi un snack ! tenu par un français et sa copine khmer très gentils, adresse à retenir !


Se loger[modifier]

Routard[modifier]

[5], Nouvelle Guesthouse,Ambiance Familiale et non fumeur. Bien située au N°51 de la rue 136,l'une des rues où il y a le plus de restaurants et de bars près de la rivière. Quartier très animé avec 3 marchés (marché Kandal,le vieux marché et le marché de nuit), 3 boulangeries, des supérettes et des cafés internet. Seng, le propriétaire parle un français impeccable et il est de bon conseil. Il peut vous conseiller sur tout et s'organiser de tout. Il est épatant, c'est un gars sur qui on peut compter.


  • le Capitole Guest House (et les hôtels attenants) qui est une vraie institution près du marché o'russey 10 minutes à pied du marché central, l'agence de voyage de cette guest house est fiable et offre de nombreuses possibilités.
  • L'autre endroit se situe près de Boeung Lake, 93 street : C'est un peu le Khao San Road de Phnom Penh, avec les odeurs de poubelles en plus, sinon ce n'est pas cher pour l'hébergement et la nourriture, par contre, ce n'est pas super niveau propreté, et c'est assez excentré des centres d'activité, il vous faudra un moyen de locomotion.

Attention ! la décision de boucher le lac a été prise pour cette année, donc attendez vous à trouver quelque chose de radicalement diffèrent d'ici à 6 mois

  • Plus récemment, la rue 278 commence à bien se développer, avec de nombreux bars, restaurants et guesthouses. Le début de la rue est spécialement francophone :
  • Top banana guesthouse, rue 278, Vraie guesthouse de voyageurs, bonne ambiance, rencontres permanentes, soirées sympas, bon menu, a mon sens, la guesthouse la plus sympa de Phnom Penh.

Classe moyenne[modifier]

  • Boutique Hotel The 252, # 19 Street 252, +855 23 998 252 (), [6]. Ce boutique hôtel situé dans un quartier calme au cœur de Phnom Penh a 19 chambres spacieuses dans un design contemporain décorées par Tendance Khmère, une piscine à débordement (13x5m) surplombé d’arbres verdoyants, un restaurant et un bar dans le jardin. Toutes les chambres sont équipées d'air conditionné et ventilateur, d’un téléviseur LCD 22 pouces avec une sélection de chaînes internationales, un lecteur DVD compatible divX et des haut parleurs pour écouter la musique mp3. US$ 45-65 incluant le petit déjeuner, l’accès internet (1Mb WiFi) et les taxes.  edit

Plein aux as[modifier]

Rester en contact[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

Koh Dach : Juste au nord de Phnom Penh, à 3 kilomètres après le pont japonais se trouve la petite île de Koh Dach (accès en bac 500 riels). Surnommée "l'île de la soie", cette petite île rurale du Mékong est réputée pour les nombreuses tisserandes qui l'habitent et qui travaillent la soie sur de vieux métiers à tisser. Koh Dach abrite également une petite plage et de nombreux temples, une bonne façon de découvrir la campagne cambodgienne.

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites