Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Paris/8ème arrondissement

De Wikitravel
France : Île-de-France : Paris : 8ème arrondissement
Aller à : Navigation, rechercher
Les Champs-Elysées la nuit

Le 8ème est l'Arrondissement de Paris où se trouvent les Champs-Élysées, réputée pour être la plus belle avenue du monde. On y trouve également le Palais du même nom (de l’Élysée, donc) qui est la demeure assignée traditionnellement au chef de l’État français, ainsi que plusieurs ambassades installées dans de somptueux hôtels particuliers. Le monument le plus impressionnant de l'arrondissement est sans conteste l'Arc de Triomphe, situé à l'extrémité ouest des Champs. Légende ou réalité, le 8ème Arrondissement est présenté comme le lieu d'implantation d'une puissante et fortunée mafia russe.


Arriver[modifier]

Carte du 8ème arrondissement

Le plus simple est de prendre le métro et de descendre à la station George V. (Ligne 1) Si vous voulez vous la jouer "grand tour", descendez à Concorde (ou même au Louvre !), puis remontez à pied ou a vélo vers le nord. Vous aurez le magnifique pont Alexandre III dans le dos (en face des Invalides) et face de vous, de part et d'autres, le Grand Palais et le Petit Palais, demeure de nombreuses expositions temporaires. Passez entre les deux : l'immense avenue qui s'étalera devant vous, eh bien ce sera les Champs-Elysées, dans leur partie basse, boisée. Il vous faudra passer devant la "maison" du Président de la République pour que vous sentiez que le terrain monte. Puis les fameux magasins de luxe feront leur apparition.

A voir[modifier]

Cette fameuse Avenue des Champs-Elysées a été dessinée en 1667 par le Jardinier de Louis XIV, André Le Nôtre, afin d'améliorer le panorama depuis le jardin des Tuileries. L'avenue a été prolongée au XVIIIème siècle,puis el Baron Haussmann l'intégra au tracé de Paris tel que nous le connaissons. Si vous vous posez la question, le nom "Champs Elysées" est emprunté à la mythologie grecque et désigne la seule partie des Enfers qui est agréable. C'est là que les héros les plus glorieux étaient sensés prendre leur dernier repos. En d'autres termes, c'est un peu l'équivalent du Paradis chrétien, nom qui a donc été choisi en toute modestie.

la Place de la Concorde

La Place de la Concorde, évoquée plus haut, est l'une des plus larges places de Paris. Elle offre un panorama impressionnant tout azimuts. Auparavant renommée Place de la Révolution), c'est là que furent décapités le roi Louis XVI, la reine Marie Antoinette et bien d'autres à l'époque de la Terreur. la place est dominée par un imposant Egyptian obélisque égyptien que Napoléon ramena du temple de Louxor.

l'Arc de Triomphe
  • l'Arc de Triomphe, place Charles de Gaulle (Métro Charles de Gaulle-Étoile), +33 1 01 11 01 03. Arche monumentale trônant au milieu de la Place de l’Étoile, il couronne un axe Est-Ouest allant du Louvre jusqu'à la Grande Arche de la Défense. Commandé en 1806 par Napoléon pour commémorer ses victoires, il n'a été achevé qu'en 1836. Haut de 50 mètres et large de 45, ce (très) robuste édifice est décoré de scènes de batailles et de représentations guerrières, en imitation des arcs de triomphes de la Rome Antique. En 1920, la Tombe du Soldat Inconnu a été installée sous l'Arc. Elle est surmontée d'une flamme perpétuelle en mémoire des soldats tombés pour la France au cours des deux guerres mondiales. Vous pouvez acheter un ticket afin de gravir les (nombreuses) marches menant au sommet de l'Arc, d'où vous aurez une vue magnifique, et vous comprendrez pourquoi cette grande place est appelée "Place de l'Etoile". Il est recommandé d'emprunter les passages sous-terrains, car les véhicules en surface roulent très vite.  edit
  • Église de la Madeleine (La Madeleine), place de la Madeleine (Métro: Madeleine). 7h-19h du lundi au samedi ; 7 à 8h et 13h30 à 15h30 le dimanche.. Une église belle et imposante de style néo-classique, elle ressemble à un temple grec. Sa contruction a démarré en 1764, mais elle n'a été consacrée qu'en 1845. L'habillage intérieur, somptueux, est fait d'or et de marbre.  edit
  • Le Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 01 53 43 40 00, [1]. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermeture des caisses à 17h; Nocturne le jeudi jusqu'à 20h pour les expositions temporaires, fermé le lundi et les jours fériés.. Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris, il n'a de petit que le nom : le Petit Palais est un édifice imposant et luxueux édifié dans un style Belle-Époque tardif. Même si vous n'êtes pas très sensible aux Beaux-Arts, n'hésitez pas à consulter le site/téléphoner afin de découvrir les expositions temporaires actuelles et à venir. Celles-ci sont bien fournies, bien agencées et peuvent toucher des domaines très variés. (Le meilleur exemple est celui des deux expositions simultanées de la fin d'année 2011 : "Molière" d'un côté, théâtre et dimension historique, et "La femme indienne en photographie", portraits socio-politiques contemporains. Le Petit Palais est entouré d'un beau jardin agencé en arc. Doté de coupoles et de verrières, la beauté du lieu se révèle surtout par beau temps. A noter que du côté Seine, le jardin abrite une statue de Winston Churchill (l'avenue porte son nom) dotée d'une plaque émouvante. Expo permanentes gratuites.  edit
  • Le Grand Palais (Galeries nationales du Grand Palais), Avenue Winston Churchill, [2]. Si le "Petit" Palais recouvre quelques 5000m² (et deux niveaux), le Grand Palais, lui, en fait 77000m² ! Sa grande verrière est visible de très loin, y compris des ponts sur la Seine. Il date également du début du XXème siècle et est dédié à de grandes expositions de toutes sortes. Cet immense édifice abrite encore aujourd'hui le Palais de la Découverte dans l'une de ses ailes et des curiosités comme les ruches installées dans sa verrière. Délaissé des salons institutionnels de Paris qui lui préfèrent par exemple le plus récent Parc des Expositions, Porte de Versailles. (15ème Arrdt). Qu'importe, il a retrouvé ses lettres de noblesse et propose de nos jours de façon continue des expositions toujours très appréciées du public. (2 millions de visiteurs par an)  edit
  • Musée Jacquemart-André (Jacquemart-Andre Museum), [3]. Collection privée de chefs-d’œuvre de peintres français, italiens et hollandais dans un hôtel particulier du XIXème siècle. Le café Jacquemart-André offre l’un des plus beaux décors de Paris.  edit
  • Musée Cernuschi, 7 Avenue Vélasquez (Métro : Monceau, Villiers), +33 1 45 63 50 75, [4]. Fermé le lundi et les jours fériés, ouvert de 10h00 à 17h45.. Le musée Cernuschi, inauguré en 1898, est le deuxième musée d’art asiatique en France et le cinquième musée d’art chinois en Europe. Collection permanente et expositions.  edit
  • Jérôme de Noirmont, 38, avenue Matignon, +33 1 42 89 89 00. Ce musée présente des artistes contemporains reconnus ainsi que des artistes émergeant tels que Jean Pierre Raynaud, Eva et Adele et Jeff Koons.  edit


Shopping[modifier]

Les Champs-Elysées abritent toute sortes de boutiques prestigieuses et de grandes chaînes de magasins. Pouvoir dire qu'on a fait son shopping sur les Champs est le rêve de plus d'un(e), mais encore faut-y pouvoir se permettre les prix que l'on y trouve...

Se Restaurer[modifier]

Sans grande surprise, vous allez payer ici 2 à 5 fois ce que vous auriez ailleurs, le prix du mythe !

  • Chez Francis, 7, place de l'Alma (Métro - Montagne). Vue sur la Tour Eiffel, délicieux croques-Monsieur et croques-Madame à 12€.  edit
  • Diep, 55 rue Pierre-Charron (Métro Franklin D. Roosevelt), +33 1 45 63 52 76. Cuisine thaï, chinoise et indonésienne ; dont des plats végétariens.  edit
  • Findi, 24 avenue George V (Métro George V), +33 1 47 20 14 78, [5]. Cuisine italienne, cadre romantique : décor de palais vénitien. Comptez 50 euros par personne. Propose aussi des plats végétariens.  edit
  • Restaurant Indien Qasim, 22 rue du Colisée (Métro: Franklin D. Roosevelt), +33 1 45 62 19 73. Indo-pakistanais.  edit
  • Kokohana (Teppanyaki), 1, Rue Jean Mermoz, +33 8 26 10 01 99. Deux chefs s'affrontant en une performance spectaculaire de combat culinaire. Cuisine plutôt moyenne au finale, mais la présentation vaut le déplacement. menus entre 14.50—38€.  edit
  • Spoon, 14, rue Marignan (Métro - Franklin Roosevelt), +33 1 40 76 34 44 (), [6]. Du lundi au vendredi, midi et soir. Un restaurant façon Alain Ducasse. Composez vous-même votre menu en choisissant le plat, la sauce et un accompagnement.  edit
  • Ladurée, 75, avenue des Champs-Elysées, +33 1 40 75 08 75, [7]. La pâtisserie la plus célèbre de France. Ses macarons se déclinent en 15 parfums différents et constituent le cadeau bourgeois par excellence. (Les produits que vous achetez sont emballés dans des boîtes et des sacs très chics.) Cher, mais certains considèrent qu'un voyage à Paris sans passer chez Ladurée est incomplet. L'établissement contient également un salon de thé, un bar et un restaurant.  edit
  • La Table du Lancaster, 7, Rue de Berri, +33 1 40 76 40 18, [8]. Sous la direction du Chef Michel Troisgros, les plats préparés se déclinent en cinq thèmes : tomates, citrons, épices, légumes verts et produits frais). Cet hôtel-restaurant a hébergé autrefois la grande Marlène Dietrich. déjeuner jusqu'à €50€ par personne.  edit

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • Buddha Bar, 8 Rue Boissy d' Anglais (Métro: Concorde), +33 1 53 05 90 00 (fax: +33 1 53 05 90 09), [9]. Célèbre bar-lounge, le Buddha Bar est connu au travers de ses compilations électro qui créent une ambiance chic et sophistiquée. Les boissons proposées ne sont pas si chères et l'ambiance branchée "select" vaut le déplacement.  edit
  • Le Lido Cabaret mondialement connu, cet établissement est le premier à avoir inauguré la formule "Dîner-spectacle" reprise dans le monde entier. Le Lido présente deux spectacles par jour tous les jours de l'année. Aujourd'hui encore, la créativité des revues et la plastique parfaite des danseuses fait salle comble. Encore un lieu où l'on dépense sans compter. (20€ la bière, pour vous donner une idée !)

Se loger[modifier]

  • Hôtel Champs-Elysées Friedland, 177, rue du Faubourg St Honoré, +33 1 45 63 64 65 (), [10]. checkin: 14h; checkout: 12h. à partir de 140€.  edit
  • Hôtel Le Lavoisier, 21 rue Lavoisier (Entre l'église Saint-Augustin et la Place de la Madeleine, près de la Rue du Faubourg Saint Honoré), +33 1 53 30 06 06 (), [11]. Se classe dans la catégorie "Boutique-Hôtel", Le Lavoisier allie le style classique au style contemporain dans un bâtiment haussmannien. 25 chambres doubles avec mobilier d'antiquaire et tout le confort moderne. 169-450€. (48.873796,2.320286) edit
  • Hôtel Balzac, 6, rue de Balzac, 866 914 8916. Luxe et élégance.  edit
  • Hôtel de Crillon, 10 Place de la Concorde (côté nord), Champs-Élysées, +33 1 44 71 15 01 (fax: +33 1 44 71 15 03), [12]. L'un des hôtels les plus prestigieux, "palatial" -et cher- de Paris. Si vous avez un budget, n'y pensez pas. Chambres doubles supérieures à partir de 530€, mais les suites sont plus chères..  edit
  • Hotel Keppler, 10 Rue Kepler, +33 1 472 06505, [14]. Possède un jardin d'hiver. 125€-250€.  edit
  • Four Seasons Hotel George V, 31, avenue George V, +33 1 49 52 70 00 (fax: +33 1 49 52 70 100), [15]. checkin: 3:00p.m; checkout: 12:00p.m. Près des Champs-Elysées, terrasses privées donnant sur tout Paris, tapisseries du XVIIème siècle, le luxe parisien à l'état pur... à partir de 950€.  edit
  • Hotel Sofitel Le Faubourg-Paris, 15, rue Boissy d'Anglas, +33 1 44 94 14 14 (fax: +33 1 44 94 14 28), [17]. 154 chambres et 20 suites sur deux immeubles du XVIIIème et XIXème siècles.  edit

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues