Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Parc National du Triglav

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

La zone du Triglav (les Trois têtes) fut le premier parc national de Slovénie.

Gorge Vingtar

Comprendre[modifier]

La vallée des sept lacs du Triglav fut protégée dès 1924. Les limites du parc d’aujourd’hui, qui comprend la plus grande partie des Alpes Juliennes orientales, furent définies dans les textes du parc national de 1981. Le Parc national du Triglav s’étend sur plus de 84 805 hectares. Son sommet (mont Triglav), culmine à 2864 m et son point le plus bas (Gorges de Tolmin) se trouve à 180 m. Le Triglav que l'on peut voir sur le drapeau slovène, représente selon la légende un dieu à trois têtes veillant sur la terre, le ciel et le monde souterrain et dont l'emblème est le fameux Zlatorog (chamois blanc aux cornes d'or).Le parc a été établi pour préserver l’extraordinaire richesse naturelle et culturelle et permettre sa transmission aux générations futures. Pour cette raison, certaines règles de conduite doivent être observées :

  • Il est interdit de laisser ses détritus dans la nature. Des poubelles publiques sont disposées à cet effet.
  • Les feux de camps ne sont autorisés que sur les zones marquées.
  • Le stationnement sauvage est interdit en dehors un parking prévu à ces effets.
  • Le camping n’est autorisé que dans certaines zones et exceptionnellement dans les montagnes sous réserve d’autorisation par l’administration du parc.
  • La flore doit être observée et en aucun cas cueillie.
  • Rien ne doit être emporté à l’extérieur du parc et rien ne doit y être laissé.

Le Parc National du Triglav offre de belles excursions dans les Alpes juliennes et la vallée de la Soča.

Il compte également de nombreux lacs, comme celui de Bohinj, lac glacière, le plus grand lac d'origine naturelle de Slovénie et qui est un des points de départ pour la visite du parc national.

Le mont Triglav est le point culminant de la Slovénie avec ses 2864 m. Plusieurs itinéraires de randonnées permettent d'accéder au mont. Ils sont pour la plupart bien balisés. Quelques passages sont plus difficiles. Les meilleurs chemins pour gravir le mont Triglav partent des toutes proches chutes de Savica et de Stara Fužina.

Tout vrai Slovène se doit de gravir le sommet du Triglav une fois dans sa vie.

Voir[modifier]

Au musée de Trenta, l'histoire du Parc national est retracée. Il est également question du Zlatorog, l'animal emblème du Triglav, que l'on peut voir représenté en statue aux abords du lac de Bohinj.

Faire[modifier]

Le Triglav est le plus haut sommet la châine de montagne du Parc du même nom, lui-même faisant partie des Alpes "Julijske". Plusieurs sommets offrent des randonnées en haute montagne sans nécessiter toute la longue approche car ils sont accessibles par la route jusqu'à une assez haute altitude. Mentionnons le mont Mangart, 2e sommet après le Triglav, accessible par la route jusqu'à 1900 m pour une ascension (niveau intermédiaire, pas besoin d'équipement d'escalade) jusqu'à 2685 m.

Se loger[modifier]

Pour les randonneurs, des gites d'étapes ouvrent leur portes jusqu'à fin septembre. En fin d'été, il est conseillé de se renseigner sur leur éventuelle fermeture. Les gites d'étapes suivant peuvent être visités lors de l'ascension du Triglav :

  • Planinska koca na vojah (690 m)
  • Gite Triglav a Dovje-Mojstrana(752m)non-stop - +386 45 895 000
  • Koca pri triglavski jezerih (1685 m)
  • Dom Planika (2401 m)

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues