Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Oslo

De Wikitravel
Aller à : navigation, rechercher

Oslo est la capitale de la Norvège.

La plupart des Norvégiens parlent très bien l'anglais (il est enseigné aux enfants par leurs parents dès leur plus jeune âge) et certains parlent également l'allemand (déconseillé car connoté seconde guerre mondiale chez les personnes d'un certain âge). Il existe en librairies spécialisées beaucoup de dictionnaires de voyage et de petits lexiques d'expressions courantes.

Carte postale d'Oslo vue du ciel.
Des buildings dans une rue d'Oslo.
Le parc de Vigeland.

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

Oslo comporte deux aéroports. Le billet de train pour se rendre de l'aéroport principal Oslo lufthavn (situé à une cinquataine de kilomètres au nord d'Oslo) [1] au centre de la ville coûte 180NOK (prix 2008) en train express (20mn, départ toutes les 10mn environ) ou 94NOK (35mn, départ toutes les heures environ). Attention, le prix des billets est majoré de 30NOK si on l'achète au guichet et non aux bornes automatiques.

Vols directs à Oslo Gardermoen (l'aeroport principal), Sandefjord Torp (à 110 km d'Oslo) et Moss Rygge (à 60 km d'Oslo) depuis la France:

  • Beziers à Rygge (Ryanair)
  • Bordeaux à Oslo Gardermoen (Norwegian Air Shuttle)
  • Nice Côte d'Azur à Oslo Gardermoen (SAS et Norwegian Air Shuttle)
  • Paris Charles de Gaulle à Oslo Gardermoen (Air France et SAS)
  • Paris Orly à Oslo Gardermoen (Norwegian Air Shuttle)
  • Paris Beauvais à Oslo Rygge (Ryanair)
  • Toulon à Oslo Rygge (Ryanair)

Vols directs à Oslo depuis la Belgique:

  • Bruxelles Zaventem à Oslo Gardermoen (Brussels Airlines et SAS)
  • Bruxelles Charleroi à Moss Rygge (Ryanair)

Vols directs à Oslo depuis la Suisse:

  • Genève Coitrin à Oslo Gardermoen (SAS, Swiss et Norwegian Air Shuttle)
  • Zurich à Oslo Gardermoen (SAS et Swiss)
La gare centrale d'Oslo.
Tramway et bus à Oslo.

En train[modifier]

Arriver d'Europe centrale par train implique une arrivée à Oslo par la Suède. Des trains de jour comme de nuit assurent la liaison Malmö (Suède) - Oslo, en passant par Göteborg. Le réseau ferroviaire norvégien, contrôlé par la Norges Statsbaner (NSB [2]) est constitué en étoile, dont le centre est la capitale. De ce fait, une fois à Oslo, il est possible de rejoindre Stavanger, Bergen et Bodø en passant par Trondheim.

Néanmoins, et à titre indicatif, dans la mesure où les tronçons de voie ne permettent pas de grandes vitesses (à cause de l'entretien trop important qu'impliquent la neige, la glace et le givre), le trajet Bergen - Oslo dure environ 7 heures et est assuré par une demi-douzaine de trains (aller uniquement).

En voiture[modifier]

On doit s'accommoder à l'entrée de la ville d'Oslo d'un péage autoroutier.

Par bateau[modifier]

Liaisons principales au départ du Danemark, surtout depuis les villes de Copenhague (16 heures)et Fredrikshavn (10 heures). De l'Allemagne il y a une liaison direct depuis Kiel (19 heures).

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Dagskort (Specimen 2006).

Il est tout à fait possible de circuler en voiture dans la ville d'Oslo, même si l'on doit s'acquitter d'un péage autoroutier à l'entrée de la ville. Néanmoins, le réseau de transports en commun est suffisamment développé pour rendre inutile l'usage d'une voiture ici.

En transports en commun[modifier]

Si l'on décide de privilégier les transports en commun (ce qui dans certains quartiers de la ville simplifie beaucoup les déplacements), il est plus que conseillé d'acheter une Dagskort, car il y a moult endroits où aller à Oslo, et le fait d'acheter systématiquement un ticket au tarif normal perd très vite sa rentabilité. La Dagskort coûte 60 NOK et est valable 24h à partir de l'heure d'achat, pour tous les types de transports : bus, trolley, métro et bateaux bus. Le ticket hebdomadaire coûte 200NOK. Un ticket au détail coûte 24 NOK, voire même 30 NOK si l'achat se fait auprès du chauffeur. Il est valable une heure sur l'ensemble du réseau de Oslo, bateaux compris.

Oslo possède un réseaux de lignes de métro relativement étendu, certaines allant jusque dans les forêts avoisinantes, idéal pour un départ de balade ou de randonnée. La ville possède également un réseau de trams assez étendu pour le centre-ville, et un service de bus qui dessert, en plus du centre-ville, les environs de la ville dans un périmètre d'une demi-douzaine de kilomètres (Oslo est entourée de collines qu'il est préférable de ne pas grimper à pied!).

En Vélo[modifier]

Il existe deux possibilités en ce qui concerne location de vélos. La prémière est d'utiliser Oslo Bysykkel, ce qui est plus ou moins comme Vélib à Paris. Les vélos ne sont pas de très bonne qualité mais il est très pratique pour se déplacer en centre ville si l'utilisateur ne va pas faire beaucoup de kilometres. Une carte journalière est disponible à l'office de tourisme. La deuxième possibilité est de louer depuis Viking Biking, qui a plus de 70 nouveaux vélos de confort. Il est aussi possible de faire une visite guidée de la ville en vélo chez Viking Biking. C'est un moyen sympa pour découvrir tous les sites majeurs de la ville ainsi que pas mal de sites intéressants peu connus du grand public. [3]

A voir ici[modifier]

Bateau dans le port d'Oslo.

Musées[modifier]

  • Le musée Viking, sur la presqu'île de Bygdøy, qui entrepose entre-autres 3 drakars vikings du Xème, XIème et XIIème siècles [4] (en)
  • Le musée Kon-Tiki, sur la presqu'île de Bygdøy, qui expose les théories scientifiques sur la mobilité des Hommes dans l'Antiquité [5] (en)
  • L'écomusée, village où sont rassemblées d'anciennes maisons en bois
  • Le parc de Vigeland, sculpteur norvégien ayant offert à la ville 200 de ses sculptures [6] (nl)
  • La cathédrale [7] (fr)
  • Le musée d'art moderne (gratuit), qui offre des expositions temporaires de grande qualité.

A voir pas loin[modifier]

  • Le tremplin de saut à ski Holmenkollen, bientôt de nouveau opérationnel pour les championnats du monde de 2011 [8] (en)

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

De manière générale, il est important de se souvenir que la Norvège est un pays aux prix assez élevés. Il est vrai que la plupart des personnes désirant se rendre dans ce pays (et à plus forte raison à Oslo) ne pensent pas le faire pour y faire du shopping.

Exemples : le prix moyen d'un timbre pour l'Union Européenne est de 11 Kr. De la même manière, le prix moyen pour une carte postale est de 8 à 10 Kr (1€10).

Manger[modifier]

Magasin Europris à Sandnes.

De manière générale, manger à Oslo est assez coûteux.

Routard[modifier]

Les prix les plus économiques sont ceux des chaînes Rimi, Rema 1000, Kiwi et Netto. Il y aussi les magasins 7 Eleven, Europris, Deli de Luca ou Narvesen qui sont omniprésents dans toutes les grandes villes scandinaves et qui sont pour certains ouverts 24h/24.

Classe moyenne[modifier]

Une pizza dans un restaurant au cenre d'Oslo coûte environ 120 NOK. (prix 2006) A cela il faut souvent rajouter 10 NOK de vestiaire (quasi obligatoire) et un pourboire de 5% est le bienvenu.

Plein aux as[modifier]

  • Le Coq d'Or (en 1975, il était fameux).

Boire un verre / Sortir[modifier]

Les boissons alcoolisées sont relativement chères. Une bière (0,5 l) coûte environ 60 NOK au centre d'Oslo (prix 2006)

Se loger[modifier]

Hôtels[modifier]

Routard[modifier]

  • L'hotel Perminalen est très bien situé et pratique des prix très corrects.

Classe moyenne[modifier]

L'hôtel Bastion est un hôtel de charme aux chambres de style colonial. Les prix restent élevés en partie grâce au confort et à la sécurité, mais il reste tout-de-même plus abordable que des hôtels comme le Grand. Contact:

Skippergaten 7 ; No-0152 OSLO

00 47 22 47 77 00 (appel depuis la France) [9]

Plein aux as[modifier]

  • L'hôtel Clarion - Royal Christinia est très correct quoique très impersonnel (12 étages, des couloirs immenses, ...)

Les chambres donnant sur la rue peuvent être assez bruyante. Pour ceux qui veulent le calme, préférer celles donnant sur l'atrium (une espèce de grande cour couverte servant de salle de restaurant).

Connexion Internet gratuite dans toutes les chambres.

Compter 1200 NOK par nuit (petit-déjeuner en buffet compris) (prix 2006) [10] (fr)

  • L'hôtel Grand est un hôtel de luxe, situé en plein cœur d'Oslo et de sa vie nocturne. Contact:

Karl Johansgate 31 ; No-0159 OSLO

00 47 23 21 20 00 (appel depuis la France) [11]

Oslo vue depuis le camping Ekeberg.
Couché de soleil vers 23:00 (juillet).

Campings[modifier]

  • Camping Ekeberg, accessible par bus, calme, et avec une très belle vue sur Oslo [12] (en). Il situé sur les hauteurs de la ville, offre tout le confort nécessaire (dont cuisine) pour un prix abordable (~15€ la nuit pour une tente et 2 personnes en 2004). La vue sur Oslo y est magnifique, sutout au coucher de soleil. Un seul bémol : une partie du terrain est (très) en pente.
  • Camping Bogstad, accessible par bus, calme, et situé à 250m d'un petit lac [13] (en)

Conserver la santé[modifier]

Climat[modifier]

Le climat d'Oslo est globalement humide. Les hivers sont complètement noirs (6 heures de soleil par jour au solstice) mais les étés peuvent être chauds (surtout depuis que le réchauffement de la planète se précise). Le froid n'est cependant pas si extrême, car la ville est, comme le reste de la Norvège, baigné par le Gulf Stream, courant marin et aérien d'air chaud.

Parcours de santé[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Si vous désirez des informations en plus sur la Norvège, envoyez un petit courriel aux différentes ambassades et ils vous enverront gratuitement de la documentation par courrier.

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !