Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Delhi

De Wikitravel
(Redirigé depuis New Delhi)
Aller à : Navigation, rechercher
La Porte de Lahore, au Fort Rouge

Une ville aussi importante que Delhi peut difficilement être abordée de manière pratique en une seule page, c'est pourquoi l'ensemble des éléments locaux doit être détaillé dans l'un des 6 secteurs prédéterminés, ne laissant que les éléments généraux sur cette page principale.

Comprendre[modifier]

Delhi est la capitale de l'Inde. Elle compte environ 17 millions d'habitants. Le climat y est chaud et sec. La ville est divisée en deux parties très différentes :

  • Old Delhi, vieille ville historique, capitale de l'Inde musulmane entre le XIIe siècle et le XIXe siècle.
  • New Delhi, la ville moderne construite par les Anglais pour devenir la capitale de l'Empire des Indes.

Géographie[modifier]

A l'instar du reste de la plaine du Gange, Delhi est une ville plate comme une crêpe. Les particularités que nous pouvons relever sont la rivière Yamuna, à l'est et les montagnes Aravalli, qui forment un arc large mais peu élevé à l'ouest. La Yamuna délimite en quelques sortes les deux parties de la ville, avec Old Delhi à l'ouest et New Delhi à l'ouest (Qui est à l'est, qui est à l'ouest ?).

Climat[modifier]

La ville de Delhi est située à la frontière entre une zone semi-aride et une vague climatique subtropicale humide. Du Rajasthan, Delhi hérite ses températures très élevées et ses sécheresses, tandis que les courants glaciaux venus de l'Himalaya expliquent les hivers parfois vigoureux. Les mois de décembre et janvier enregistrent en effet des températures généralement inférieures à 10 degrés et pouvant aller jusqu'à zéro (bien que la température maximale enregistrée pour cette période soit de 29 degrés!). Les températures fraîches se ressentent beaucoup car les habitations sont davantages conçues pour rafraîchir l'air lors des étés très chauds. En effet, de mars à octobre, il est fréquent que le thermomètre affiche jusqu'à 45 degrés. Enfin, la célèbre mousson se fait généralement fortement sentir de juillet à septembre. Les meilleures périodes pour voyager à Delhi sont donc le mois de mars, d'octobre et de novembre.

Histoire[modifier]

L'existence de Delhi est attestée dès le Xème siècle avant J.C., mais la légende prétend elle que la ville aurait été construite il y a plus de 5 000 ans. La ville aurait été détruite et construite 11 fois au cours des millénaires.

  • Quila Rai Pithora - L'existence de cette ville remonterait au Xème siècle. Egalement connue sous le nom de Rai Pithora, elle fut la capitale sous le règne de Prithviraj Chauhan, tristement célèbre pour sa défaite face aux envahisseurs d'Asie Centrale. Les ancêtres de Chauhan auraient confisqué la ville à des Rajputs du clan Tomara, qui seraient les fondateurs de la ville. Un des membres du clan, nommé Anangpal, aurait fait construire le premier fort, Lal Kot, qui serait le point de départ à partir duquel s'étendrait la ville. Il est encore possible d'observer des ruines des remparts de ce fort aux alentours de Qutab Minaret Mehrauli.
  • Mehrauli - En 1192, Muhammad Ghori réussit à vaincre Prithviraj Chauhan lors d'un combat sans merci. Il nomme son esclave Qutub-ud-din Aibak vice-roi et ce dernier ce retourne contre lui et s'empare à son tour de Delhi l'année suivante. A la mort de Ghori en 1206, Aibak s'auto-proclame souverain et fonde la "dynastie des esclaves". Qutub-ud-din a beaucoup contribué à la construction architecturale de la ville de Mehrauli. Son oeuvre majeure est le commencement de Qutub Minar. Cette tour de 72,5 mètres de haut fut construite sur trois génération et enfin achevée en 1220. La dynastie des esclaves perdurera jusqu'en 1290 et compte la célèbre Razia Sultana qui ne gouverna que durant trois ans mais devint une figure historique pour avoir été la première femme impératrice de l'Inde.
  • Siri - La dynastie des esclaves fut suivie de la lignée des seigneurs Khilji (ou Khalji). Le plus important de ses six dirigeants fut Allauddin, qui étendit le royaume vers le sud de la Narmada et créa la ville de Siri. Parmi les quelques ruines restantes, on trouve des restes du fort de Siri dans la région de Hauz Khas. De même, la madrasa de Hauz Khas fut élaborée sous le règne d'Allauddin et porte le cachet de l'architecture de l'Asie de l'Ouest. Notons que désormais Hauz Khas est davantage renommé pour ses boutiques et restaurants chics que pour son patrimoine historique ...
  • Tughlakabad - Le meurtre du dernier souverain Khilji par Nasruddin Mohammed fut à l'origine d'un véritable chaos politique. Le gouverneur turc Ghiyasuddin Tughlaq envahit l'actuelle Delhi en 1320, établissant ainsi la dynastie Tughlaq. Il construisit la ville de Tughlakabad dont les ruines subsistent encore. Son descendant Muhammad Bin Tughlaq éleva les murs du fort et créa une autre ville appellée Jahapanah. Tughlakabad resta cependant la capitale "principale". Muhammad Bin Tughlaq est également connu sous l'appellation de "roi fou" pour avoir voulu déplacer la capitale de Delhi à Daulatabad (dans le Maharastra). Il fit migrer l'ensemble de la population avant de revenir quelques années plus tard en raison du manque d'eau dans la nouvelle ville.
  • Firozabad - Cette ville fut créee par le fils de Muhammad Bin Tughlaq, Firoze, à côté de Tughlakabad. Cette ville est également appellée Firoze Shah Kotla. Quelques ruines sont encore visibles près du stade du criquet qui porte le même nom. Très étendue, la ville comprend de nombreux palais, des mosquées, des salles avec des colonnes monumentales, ainsi qu'un réservoir d'eau à plusieurs étages. Firoze planta également un pillier ashokan vieux de 1 500 sur le toit du palais. Le dit pilier avait été planté à Meerut par Samrat Ashok. Firoze s'employa également à réparer de nombreux monuments: la tombe de Ghori, Qutub Minar, Suraj Kund ainsi que Hauz Khas. Il fut lui-même enterré dans un tombeau de Hauz Khas. A la mort de Firoze, le sultanat, fortement affaibli, fut envahi par Taimur le Boiteux, qui sema la terreur dans la ville en pillant, violant et tuant ses habitants.C'est pour éviter cela que la dynastie suivante, Sayyids et Lodhis, établit une armée et mit l'accent sur la stabilité politique au sein du royaume. Les seuls vestiges de cette période sont les jardins de "Lodhi Gardens". Le dernier des Lodhis connut une défaite finale durant la première bataille de Panipat, face à Babur. Ce dernier fut à l'origine de la dynastie moghole.
  • Shergarh - Le fils de Babur, Humayun, gouverna durant quelques années avant d'être battu par Sher Shah Suri en 1540. Ce dernier fit construire la ville de Shergarh sur les ruines de Dinpanah (la ville construite par Humayun), située au nord près de la rivière. Vous pourrez observer les vestiges de cette ville près de Purana Qila, aux environs du zoo de Delhi. Humayun parvint à revenir au pouvoir, complèta la construction de la ville et instaura des règles.
  • Shahjahanabad - L'empereur moghol qui succéda au pourvoir choisit de s'éloigner de Delhi et instaura la nouvelle capitale dans la ville d'Agra. Finalement le petit-fils d'Humayun, Shahjahan, revint vers Delhi qu'il nomma Shahjahanabad. La ville comprenait alors la Jama Masjid, le fort rouge et tout ce que l'on retrouve encore aujourd'hui dans le vieux Delhi. Le mur d'enceinte de l'époque est encore visible dans de nombreux endroits et trois des six portes (Delhi Gate, Lahori Gate, Turkman Gate, Ajmeri Gate, Kashmiri Gate, Mori Gate) existent encore. La Kashmiri Gate fut d'ailleurs reconstruite et élargie par les britanniques après la révolte de 1857.
  • Le New Delhi de Luntyens - La ville que l'on connaît aujourd'hui est majoritairement l'oeuvre de Sir Luytens. La population de Delhi est un mélange de personnes provenant de différentes régions d'Inde du Nord et au-delà. Ainsi, les Punjabis constituent la communauté majeure d'Inde du Nord. Mais Delhi compte également beaucoup d'indiens du sud, dans les secteurs RK Puram, Mayur Vihar et Munirka. Le parc de Chittaranjan est surnommé le mini Calcutta de Delhi. La ville attire de nombreux étudiants d'origine et de provenance très diverses. A noter : de nombreux descendants des constructeurs célèbres de monuments ont quitté la ville et ont émigré vers le Pakistan lors de la partition, emportant avec eux les traditions et coutumes ancestrales de la ville.

Districts (arrondissements)[modifier]

Arrondissements de Delhi
  • Delhi - Defence Colony, Hauz Khas, Green Park, Greater Kailash, Vasant Kunj, Lajpat Nagar, Nehru Place, Malviya Nagar et Kalkaji.
  • East Delhi - Gandhi Nagar, Preet Vihar, et Vivek Vihar.
  • Nord Delhi - Marché Sadar, Université Enclave ( Kamla Nagar ), Kotwali, et Civil Lines.
  • Ouest Delhi - Patel Nagar, Rajouri jardin, Est Sagarpur et Punjabi Bagh.
  • Central Delhi - Connaught Place, Khan Market, Chanakyapuri, Karol Bagh et Paharganj.
  • Old Delhi - Daryaganj, Cachemire Gate, Chandni Chowk, Chawri Bazaar, Lal Quila et Jama Masjid.


Dehli

Sud de Delhi[modifier]

En raison de l'abondant trafic, il n'est pas forcément évident de circuler à Delhi. Néanmoins, Ring Road et Outer Ring Road facilitent la navigation entre les quartiers. Dans le sud de Delhi, la majorité des quartiers se situe sur des rocades.


Arriver[modifier]

En avion[modifier]

  • L'Aéroport international Indira Gandhi, à l'ouest de la ville, est le point d'entrée d'un grand nombre de visiteurs de l'Inde venus du monde entier. Il est possible d'y changer de l'argent 24/24, cependant les taux de change sont très élevés.

Depuis la privatisation dont il fit l'objet en 2010 et la création du Terminal 3, l'aéroport de Delhi est devenu un bâtiment résolument moderne, parmi les plus agréables du monde. L'aéroport ne compte pas moins de six terminaux, dont deux seulement sont réellement utilisés: - le terminal D1, appelé aussi "Palam", d'où partent et arrivent les vols domestiques. Ce dernier est essentiellement utilisé pour les vols dits "low cost" (bas prix) des compagnies telles que IndiGo, GoAir ou encore SpiceJet. - le terminal 3 est le plus important, aussi bien en superficie qu'en nombre de vols. Il est utilisé pour tous les vols internationaux et certains vols nationaux des compagnies Jet Airways et Air India. Une navette assure le trajet entre ces deux terminaux, avec des départs toutes les 20 minutes.

Il est possible de rejoindre le métro en empruntant la DAME (Delhi Airport Metro Express), qui circule de 5h à 23h tous les jours avec une fréquence de départ toutes les 20 minutes. Le tarif pour un trajet jusqu'à la station New Delhi Station (20 minutes) est de 150 roupies.

Vous pouvez également prendre l'un des bus publics qui circulent dans les deux sens entre la ville et l'aéroport. Dans ce cas, le trajet est une durée de 50 minutes environ. Il y a deux compagnies de bus bien distinctes : la Delhi Transport Corporation (reconnaissables à leurs couleurs, vert et jaune) et la EATS (blanc et bleu).

Néanmoins, si vous arrivez en pleine nuit (ou que vous êtes prêt à affronter la circulation souvent dense) il vous sera peut-être plus confortable de prendre un taxi. Vous pouvez ainsi opter pour le système de taxis prépayés situé dans l'enceinte du terminal international.

  • Fonctionnement : En fonction de la destination, il vous sera demandé de payer sur place le trajet avec un récepissé de confirmation. Le numéro du taxi qui vous est attibué apparaît sur le reçu. Ensuite, quelqu'un vous aidera à trouver ledit taxi dès que vous aurez passé la porte de l'aéroport.
  • Prestataires : Les cabines de taxi prépayées sont visibles dès que vous passez la douane et celle de la gauche est gérée par la police de Delhi. Ces derniers sont considérés comme les plus fiables.

A droite de la porte de sortie se trouvent les exploitants privés des taxis prépayés. Ces derniers sont plus chers mais les voitures sont climatisées. La façon la plus pratique est d'arranger votre trajet à l'avance. Certains hôtels proposent ce service gratuitement.

  • Arnaques fréquentes : Il est parfois préférable de vous adresser à des organismes car certains rabatteurs vous proposeront sans doute leurs faux services de taxis prépayés. Une autre arnaque consiste à ne pas vous rendre la monnaie exacte.

Enfin, si vous souhaitez tenter l'expérience rickshaw sans plus attendre, il vous sera possible de prendre l'un de ceux qui passent fréquemment devant les deux terminaux. Négociez le prix au départ (pas plus de 200 roupies) et comptez 20 minutes de zig-zag tumultueux dans la circulation pour arriver au centre ville.

Lors de votre départ il vous faudra vous rendre au terminal international avec 3 heures d'avance au minimum (comptez aussi en plus le temps de trajet qui est très variable en fonction des embouteillages). En revanche, si vous empruntez un vol interne, deux heures suffiront probablement. En hiver (décembre/janvier), Delhi connaît souvent des intempéries. Il arrive assez fréquemment que la ville soit couverte d'un épais brouillard qui entrave la visibilité et donc les départs et arrivées des avions.

En train[modifier]

Selon votre destination de départ, vous arriverez à l'une des quatre principales stations de la ville :

  • Old Delhi Railway station, également appelée Delhi Junction ou Purani Dilli
  • New Delhi Railway station - L'entrée principale est située juste à côté de Paraganj, le quartier privilégié des bagpackers (randonneurs). Vous pouvez rejoindre directement le métro ou encore prendre un rickshaw ou un taxi prépayé. La station est grande, bondée et déroutante, prévoyez donc une heure pour trouver votre train la première fois. Il y a aussi également beaucoup de rabatteurs. Ne vous fiez pas aux panneaux d'affichage ni aux personnes qui vous proposent leurs services pour trouver votre train (encore plus très tôt le matin). Il s'agit en effet généralement de faussaires qui essaieront de vous faire rater votre train dans le but de vous conduire en voiture. Il est conseillé de s'adresser plutôt directement aux policiers (reconnaissables grâce à leur uniforme).
  • Hazrat Nizamuddin, à quelques kilomètres au sud
  • Anand Vihar à l'est

Les stations de New Delhi et Old Delhi sont désormais bien desservies par la ligne 2 du métro tandis que Anand Vihar est desservie par la ligne 3.

Pour se procurer des billets de train, un guichet est ouvert à Connaught Place, avec de grandes amplitudes horaires. De plus, l'attente y est souvent moins longue qu'au centre des réservations. Pour faciliter l'achat, il vous faudra connaître le nom ou le numéro du train que vous souhaitez prendre. Néanmoins, le moyen le plus simple est de réserver directement en ligne sur le site des chemins de fer indiens. [1]

Notez cependant que vous devrez vous munir d'un numéro de téléphone et d'une adresse e-mail indiens pour pouvoir accéder au service de réservation.

En voiture[modifier]

En bus[modifier]

Des bus arrivent de Katmandou et Chitwan au Népal (36 heures et plus) et de quasiment toutes les villes importantes de l'Inde. Les bus sont parfois le seul moyen de locomotions pour certaines destinations, en particulier lorsque vous voulez vous rendre dans la montagne.

Les arrêts de bus portant tous deux noms, une confusion est vite arrivée ! La Delhi Transport Corporation est l'opérateur principal mais chaque état possède également son propre service de bus et il existe également des opérateurs privés tels que RunBus. [2]

  • Kashmere Gate- Lignes 1 et 2 - bus en direction du nord essentiellement, dont le Népal
  • Sarai Kale Khan - Situé à proximité de la gare de Nizamuddin, dessert le sud du pays
  • Anand Vihar - sur la rive est de la Yamuna dessert l'est du pays
  • Bikaner House - sur la route Pandora, près de Indian Gate (centre de Delhi), propose des bus Volvo climatisés pour se rendre au Rajasthan, célèbre pour ses villes royales fortifiées. Vous pourrez ainsi visiter Jaipur (la capitale de l'Etat), Udaipur (la ville des lacs), ou encore Jodhpur. Cet arrêt de bus peu fréquenté est propre et bien entretenu; idéal pour les voyages haut-de-gamme.
  • Mandi House - sur la route de Barakhamba, également situé près de India Gate et fournissant le même type de bus, vous permettra de vous rendre dans l'Himachal Pradesh, célèbre pour ses panoramas, en particulier Shimla, Manali (lieu privilégié pour les lunes de miel) ou bien Dharamsala (lieu d'exil de nombreux tibétains).
  • Majnu Ka Tilla Tibetan Colony - à proximité de l'arrêt de métro Vidhan Sabha, bus à destination de Dharamsala

Circuler[modifier]

Si vous êtes novice en la matière, se déplacer à Delhi est une aventure ! Le trafic est dense et souvent les chauffeurs de taxi et les conducteurs de rickshaws, sous le seul prétexte que vous êtes un touriste, vous annoncent un prix jusqu'à 10 fois supérieur à ce qu'il devrait être. Nous vous conseillons donc de calculer le prix moyen de votre itinéraire avant de partir.

La façon la plus économique de voyager dans l'enceinte de la ville est le métro, qui offre par ailleurs l'air climatisé et un wagon réservé aux femmes (très appréciable aux heures de pointe). Le métro est propre, efficace, et généralement emprunté par les étudiants ou les travailleurs de la "classe moyenne" en route pour le travail ou qui rentrent chez eux. Vous pouvez enfin emprunter ce moyen de transport pour vous rendre presque partout dans la ville.


A pied[modifier]

Certaines parties de la ville peuvent vite paraître hostiles pour les piétons. Les distances sont souvent longues et la signalisation laisse souvent à désirer. Il est également fréquent de se faire aborder, voire importuner par des mendiants et/ou des vendeurs ambulants. Il faut être très prudent en traversant les routes, qui consistent en de grandes avenues soumises à un trafic dense. Il vous est conseillé de circuler en ligne droite d'une manière prévisible, afin que les véhicules puissent se mouvoir autour de vous.

Si vous tenez à vous promener à pied, voici quelques endroits où il fait bon marcher :

  • DepuisRashtrapati Bhavan(la maison du président) jusqu'à India Gate sur le Rajpath (promenade de 3-4 km)
  • Depuis la mosquée Jama Masjid au Fort Rouge dans la région de Chandni Chowk
  • Depuis le sud de Delhi jusqu'à la forêt; vous pouvez partir de l'institut indien de technologie, traverser Sanjay Van et continuer jusqu'à Qutub Minar. Sanjay Van n'est pas toujours un quartier sûr, il est donc conseillé d'y circuler de jour et de préférence en groupe.
  • Depuis le sud de Delhi vers Hauz Khas puis poursuivre en direction des ruines de la madrasa (collège musulman), où vous trouverez un quartier rénové haut-de-gamme propice au shopping et de beaux jardins.

En auto-rickshaw[modifier]

Les auto-rickshaws, aussi appelés scooters à trois roues ou tuk-tuk, sont légion à Delhi et très bien adaptés aux trajets courts. Ces véhicules typiques de l'Inde sont reconnaissables à leurs couleurs verte et jaune et à leur aspect (ils possèdent un toit mais sont ouverts sur les côtés). Ils peuvent accueillir jusqu'à trois personnes à l'arrière.

Auto-rickshaws - no doors

Ils circulent grâce à du gaz naturel comprimé.

Généralement, ils sont beaucoup moins onéreux que les taxis. Vous pourrez en trouver un à peu près partout dans Delhi et le stopper par un signe de la main s'il ne transporte pas déjà des voyageurs.

Tarifs: les rikshaws sont généralement équipés d'un compteur, aussi vous pouvez demander à ce que celui-ci soit utilisé. Néanmoins, les tarifs en vigueur sont très bas (25 Rs le premier kilomètre puis 8 Rs pour les suivants), aussi le conducteur essayera presque systématiquement de négocier. Vous pouvez vous renseigner au préalable auprès d'indiens au sujet du tarif approximatif et marchander avec le conducteur avant la course. Le prix d'une course est rarement inférieur à 30 ou 40 roupies et rarement supérieur à 150 roupies si vous circulez dans la ville. N'ayez pas peur de prendre un autre véhicule si le prix annoncé vous semble trop cher. Il est assez aisé d'en trouver rapidement et, qui sait, avec un peu de chance le suivant n'essayera peut-être pas de vous rouler dans la farine !

En vélo-rickshaw[modifier]

Ces sortes de "pousse-pousse" sont équipés de trois roues, d'un guidon, de pédales et d'un siège (comme un vélo sans roue arrière) pour le conducteur et de deux à trois places pour les passagers. C'est l'alternative idéale pour les tajets qui vous semblent trop loin à pied, mais trop proches pour emprunter un taxi. Ils n'utilisent pas de compteur, aussi vous faudra-t-il discuter d'un prix avec le chauffeur au préalable. Par exemple, 20 Rs est un prix raisonnable pour un trajet de 1 ou 2 km. C'est le moyen idéal pour visiter Old Delhi en profitant des odeurs et des sensations sans se sentir assailli.

En taxi[modifier]

Un taxi ou voiture de location (généralement avec chauffeur ) est nécessaire pour voir la plupart des sites éloignés à l'intérieur et autour de Delhi . La plupart des taxis sont des Ambassador, de couleur noire et jaune avec une bande verte. Ce sont des voitures assez vieilles mais fiables. Les automobiles sont la plupart du temps dotées de compteurs ("meters") et les tarifs officiels sont de 15 Rs le premier kilomètre et 8,50 Rs les kilomètres suivants. Toutefois, lesdits compteurs sont souvent truqués, aussi vaut-il mieux se mettre d'accord à l'avance sur le prix avec le conducteur. La plupart des trajets dans la ville s'échelonnent entre 200 et 500 roupies, tandis que les courses en direction de l'aéroport sont plus chères (en fonction également de l'endroit de départ). Les prix dépendent aussi de la taille du véhicule.

Notez que les taxis jaunes et noirs ne sont pas forcément climatisés. Si toutefois la voiture est équipée, cela vous sera facturé en plus.

Le glas de l'ambassadeur a été sonné en Décembre 2006, lorsque les services de taxi modernes ont été lancés. Bien qu'ils chiffrent 20Rs/km, ils remportent souvent la préférence des voyageurs car ils sont équipés de GPS et de climatis.ation et sont joignables 24h/24. Ces derniers pratiquent une charge supplémentaire de 25% la nuit (entre 23h et 5h du matin). Il vous faudra réserver quelques heures à l'avance. De nombreuses entreprises se servent de ces véhicules et réservent légèrement en avance, durant les horaires de travail pour le soir par exemple. Aucun pourboire n'est attendu. Après avoir effectué votre réservation, vous recevrez un SMS avec le numéro de plaque d' immatriculation de la voiture , le nom du chauffeur et son numéro de téléphone. Habituellement, le chauffeur vous appele afin de vous informer qu'il est arrivé . La plupart des chauffeurs parlent anglais, mais à un niveau très basique.

Les meilleur véhicule touristique sont : Indica , Indigo , Désir Swift , Toyota Etios , Toyota Corolla et Innova.

Nous vous déconseillons de prendre des taxis non - officiels. Certains d'entre eux pourraient vous emmener à un hôtel qui n'est pas le votre ou à un «centre d'information touristique » , et pourraient essayer de vous vendre des choses hors de prix . Ceux-ci sont généralement connus pour escroquer et arnaquer les touristes . Il est préférable de garder une distance sécuritaire.

Certains autres centres de location de voitures comme [3] fournissent des véhicules de classe économique à haut de gamme pour des voyages à l'intérieur ou à l'extérieur de Delhi , et estiment le prix de votre voyage à l'avance.

En taxi prépayé[modifier]

Il y a des guichets dans quelques uns des centres importants (Aéroport notamment), vous payer la course au guichet qui vous donne un ticket, vous ne payer pas le chauffeur de Taxi. C'est légèrement plus cher qu'un taxi bien négocié, mais l'avantage est d'être sur de ne pas se faire avoir quand on ne connais pas le prix de la course. Attention aux entourloupes lors des arrivées de nuit à l'aéroport, même avec les "pre-paid". Votre hôtel n'existe plus ou inatteignable, manif etc. En général, pas d'arnaques de jour. Et pensez aux services des hôtels qui peuvent vous envoyer un taxi à l'arrivée, même les hôtels routards.

En bus[modifier]

Le réseau de bus de Delhi (DTC) fonctionne très bien et est étendu à quasiment toute la ville. Cependant, il n'existe pas de plan officiel. Il vous faudra donc demander votre chemin à des personnes aux arrêts. De plus, les trajets sont souvents contournés lorsqu'il y a beaucoup de circulation. Il y a des départs toutes les 15 à 20 minutes.

Il s'agit du moyen de transport le moins cher : vous en aurez pour 5 à 15 roupies selon la longueur du trajet et de la présence ou non de climatisation. Les autobus de couleur rouge sont climatisés.


Il existe deux sortes de bus à Delhi:

  • les bus DTC, dirigés par le gouvernement (rouges et verts avec de grandes fenêtres)
  • les bus privés (de couleur orange)

Si vous avez le choix, nous vous recommandons de prendre un bus DTC. Ces derniers s'arrêtent moins souvent et seront donc moins bondés. A noter : les bus s'arrêtent souvent en dehors des arrêts si un nombre suffisant de personne veut descendre.

La montée s'effectue par l'arrière du bus et le paiement auprès du vendeur de billets assis juste à côté de la porte. Les contrôles de tickets sont assez fréquents. Certains sièges situés à gauche sont réservés aux femmes et / ou aux handicapés. Lorsque vous souhaitez descendre de l'autobus, dirigez-vous vers l'avant.


Hop on Hop off[modifier]

La ville de Delhi dispose de ce mode de tourisme alternatif (HOHO). Cette flotte de véhicules climatisés propose deux trajets prédéfinis (le rouge et le vert) avec des arrêts fréquents et courts. Le touriste a ainsi la possibilité de découvrir la ville autrement. Si vous souhaitez vous arrêter plus longtemps à un point d'intérêt, il vous suffit d'attendre le prochain bus au même endroit. Chaque bus est doté d'un guide anglophone compétent.

Ce service fonctionne tous les jours excepté le lundi. Il vous permettra de découvrir plus de 20 sites touristiques différents dont des monuments classés au patrimoine mondial, des musées et des marchés colorés. Il existe deux trajets.

Il vous sera possible de vous procurer un passe de un ou deux jours.

☎ +91 11 4094 0000.

En métro[modifier]

Le métro de Delhi est un moyen efficace et peu onéreux d'effectuer des déplacements dans la ville. De plus, l'air conditionné y est fort appréciable, particulièrement lors des grosses chaleur de l'été.

Réseau ferré de Delhi

On désigne généralement les lignes du métro par leur couleur :

  • 1 - ligne rouge : Dilshad Garden - Rithala
  • 2 - ligne jaune : Jahangirpuri - HUDA City Centre - Gurgaon
  • 3 et 4 - ligne bleue : secteur Dwarka 21 - Vaishali - Noida City Centre
  • 5 - ligne verte : Inderlok - Mundka
  • ligne violette : Central Secretariat - Badarpur Border
  • 6 - Airport Express : New Delhi Railway Station - airport - Dwarka

Selon votre trajet, vous payerez entre 8 et 30 roupies. Il vous sera donné un jeton, que vous devrez insérer dans la fente prévue à cet effet lorsque vous passerez les portiques. Cependant, le ticket que vous achetez ne sera valable que dans la gare où vous l'aurez acheté, vous ne pourrez donc pas en acheter d'avance pour votre retour. Si vous avez l'intention de rester dans les parages pendant un certain temps, vous pouvez vous procurer une "carte à puce" à 100 Rs, qui vous permettra d'économiser de l'argent et du temps (en évitant les files d'attente !). Il existe également une carte de tourisme ("tourist card"), utilisable de manière illimitée et coûtant 100 roupies pour 1 jour ou 250 roupies pour 3 jours. Néanmoins, il est peu probable que vous utilisiez suffisamment ce mode de transport pour rentabiliser ce ticket. Des tarifs spéciaux sont pratiqués sur la ligne Airport Express.

Le ligne jaune est particulièrement utile pour se rendre à Old Delhi (Chandni Chowk, Jama Masjid), mais également à la gare New Delhi Station ou encore le terminal de bus, Hauz Khas et Qutub Minar.

La ligne bleue (la 3) est quant à elle pratique pour visiter Akshardham et donne sur la partie occidentale de Paharganj par la station RK Ashram Marg .

Attention! Les noms des stations sont en indien. Ainsi par exemple :

  • Connaught Place = Rajiv Chowk
  • Gare de Old Delhi = Chandni Chowk
  • Terminal de bus = Kashmere Gate

Le wagon en tête de chaque train est strictement réservé aux femmes, ce qui sera plus confortable (et moins bondé) si vous êtes une femme et que vous voyagez seule.

Parler[modifier]

La langue originelle de la région de Delhi est l'Hindi, qui est également considérée comme la principale langue officielle de l'Inde par le gouvernement. Presque toutes les personnes que vous rencontrerez seront capables de parler hindi, souvent avec des accent du Bihar ou du Punjab. Toutefois, à des fins officielles, l'anglais est aussi largement répandu et même nettement plus utilisé que l'hindi à Delhi. Les commerçants et les chauffeurs de taxi le comprennent d'ailleurs suffisamment.

Le punjabi et l'ourdou sont aussi des langues officielles mais elles sont beaucoup moins parlées.

Les annonces faites dans le métro sont en hindi (voix masculine) et traduites en anglais (voix féminine).

A voir[modifier]

L'office de tourisme du Gouvernement indien de Delhi pourra vous être très utile. Vous y trouverez de nombreuses informations gratuites. Des visites quotidiennes sont organisées, couvrant l'ensemble des principaux sites de la ville. Ces visites sont cependant réservées aux bons marcheurs, car faire le tour de la ville en une seule journée nécessite de la rapidité : seules 20 à 40 minutes sont accordées à chaque point de vue. Considérez cette balade comme un aperçu afin de cibler les endroits où vous souhaiteriez revenir.

Néanmoins, si vous ne bénéficiez que d'une seule journée complète à Delhi, c'est l'idéal pour en voir un maximum.

Office de tourisme du Gouvernement indien : 88 Janpath , Connaught Place . ☎ +91 11 2332 0005 , +91 11 2332 0008 , +91 11 2332 0109 , +91 11 2332 0266.

Old Delhi[modifier]

Lahore Gate of the Red Fort
Inside the Diwan-i-Am
Diwan-i-Khas
  • Le Fort Rouge, (Lal Qila) est l'un des sites touristiques majeurs de Delhi. Cet ouvrage massif aux murs de grès a certes perdu de sa superbe, mais évoque toujours la grandeur de l'ancienne cité moghole. Ses remparts de 18 mètres de haut et ses monuments rehaussés de marbre datent de l'apogée de cette dynastie, époque de fastes inégalés. Shah Jahan, qui fit ériger le fort entre 1638 et 1648, pour protéger sa nouvelle capitale de Shahjahanabad, ne put cependant jamais investir totalement celle-ci, car son fils, Aurangzeb, le déposa et l'emprisonna au fort d'Agra. Le dernier empereur moghol, Bahadur Shah Zafar, fut contraint de quitter le Fort Rouge en 1857, exilé en Birmanie par les britanniques pour son rôle dans la révolte des Cipayes. La puissance coloniale rasa la plupart des édifices à l'intérieur de l'enceinte pour installer des casernes et des bureaux de l'armée. Le billet d'entrée pour les étrangers inclut le musée. L'Audioguide parvient à redonner vie au site.
  • Lahore Gate La porte principale du fort doit son nom à son orientation vers Lahore, aujourd'hui au Pakistan, qui fut la deuxième ville majeure de l'Empire moghol. Elle constitue un symbole très fort de l'Inde moderne : pendant la guerre d'indépendance, les nationalistes promirent d'y faire flotter le drapeau indien, ce qui devint réalité le 15 août 1947. Juste après, on pénètre dans le Chatta Chowk, galerie jalonnée de magasins pour touristes, qui fournissait jadis la cour en soieries, bijoux et autres articles de luxe. Son extrémité débouche sur le Naubat Khana (maison du tambour), où des musiciens se produisaient lors des cérémonies.

A l'étage, l' Indian War Memorial Museum rassemble une redoutable collection d'armes anciennes. Non loin au nord, dans un bâtiment colonial, le Museum on India's Struggle for Freedom' retrace l'histoire de la lutte pour l'indépendance à l'aide de tableaux, de bustes et de dioramas. En traversant les baraquements militaires délabrés, on rejoint un "baoli" (puits à degrés) abandonné et une voie menant au Salimgarh. Cette forteresse, édifiée par Salim Shah Suri en 1546, est toujours occupée par l'armée indienne, mais sa mosquée en ruine se visite.

  • Diwan-i-am Au-delà du Naubat Khana, une galerie monumentale à colonnades marque l'entrée de la salle des Audiences publiques, où l'empereur écoutait les doléances de ses sujets du haut d'une tribune en pietra dura (marbre incrusté de pierres semi-précieuses).
  • Diwan-i-Khas Dans ce pavillon en marbre blanc délicatement sculpté et incrusté de motifs en pierre, le souverain recevait les dignitaires et les hôtes de marque en audience privée. Le légendaire trône du Paon, en or massif serti de pierres précieuses, constituait son fleuron jusqu'à ce que Nadir Shah l'emportât en Perse en 1739.

Au sud du Diwan-i-Khas, le gracieux Khas Mahal renfermait les appartements de l'empereur, cachés des regards indiscrets par des écrans en dentelle de marbre. Une voie d'eau artificielle, le nahr-i-bihisht (rivière du Paradis) traversait jadis le Rang Mahal (palais de la Couleur) attenant, résidence de la première épouse du souverain, dont l'extérieur affichait de somptueuses peintures. Remarquez à l'intérieur l'élégante fontaine en forme de lotus.

  • Mumtaz Mahal Ancien quartier des femmes, ce pavillon au sud du Rang Mahal accueille le Museum of Archaeology. Les collections comprennent vêtements de cour, miniatures, astrolabes, manuscrits moghols et une chemise portant des inscriptions coraniques destinées à protéger l'empereur contre les assassins.
  • Bains royaux et Moti Masjid Au nord du Diwan-i-Khas, le hammam royal comporte trois grandes salles surmontées d'une coupole, avec une fontaine au centre. Il jouxte l'élégante Moti Masjid (mosquée de la Perle), lieu de culte réservé à l'empereur. Les murs extérieurs s'alignent sur l'orientation du fort, tandis que les intérieurs, légèrement en biais, permettent à la mosquée d'être tournée vers la Mecque. Les deux édifices sont fermés au public mais on peut regarder à travers les écrans ajourés des fenêtres.
  • Shahi Burj Au nord des bains royaux, cette tour octogonale sur 3 niveaux était le cabinet de travail de Shah Jahan. Devant s'étendent les vestiges d'un ancien jardin paysager centré autour du Zafar Mahal, un pavillon en grès entouré d'un profond réservoir vide.
  • Son et lumière

Chaque soir sauf le lundi, un spectacle grandiloquent retrace les évènements clés de l'histoire du Fort rouge à coup de lumières multicolores et commentaires pompeux.

  • Chandni Chowk est l'artère principale constituant le coeur de Old-Delhi. C'est une grande rue commerçane bondée de marchands ambulants, de motos, de chiens errants et de porteurs, à l'atmosphère de vieux bazar.Du temps de Shah Jahan, un canal bordé d'arbres, en passant en son milieu, reflétait le reflet de la lune, d'où le nom de Chandni Chowk ("lieu du clair de lune") Parmi le groupe de sanctuaires à l'extrémité de Chandni Chowk, côté Fort rouge, le Temple de Digambara (ouvert de 6h à 12h et de 18h à 21h) écarlate, renferme un étonnant hôpital pour les oiseaux fondé sur le principe de préservation de toute forme de vie que prônent les jaïns. Seuls les volatiles végétariens sont hébergés, les carnivores n'étant traités que comme patients externes. Pensez à retirer vos chaussures et accessoires en cuir pour rentrer dans le temple. Les dons sont appréciés dans l'hôpital pour oiseaux. A proximité, le gurdwara Sisganj, construit au XVIIIe siècle, marque le lieu du martyre du 9eme gourou sikh, Tegh Bahadur, exécuté par Aurangzeb en 1675 pour avoir refusé de se convertir à l'islam. L'extrémité ouest de Chandni Chowk est délimitée par la Fatehpuri Masjid, mosquée du milieu du XVIIème siècle qui porte le nom d'une épouse de Shah Jahan. Après l'agitation au-dehors, la tranquilité qui règne ici offre un moment de répit.

Une envie de shopping ? Prenez l'avenue en face du Fort Rouge (Red fort), puis perdez vous dans les ruelles sur la gauche après la Gurdwara. Ici ou trouve de tout, des magasins de matériel photos aux marchands de jouets en passant par les vendeurs de pièces autos, les marchants de tissus, de livres scolaires... le quartier est un marché, ou le marché est un quartier. Le soir c'est une pagaille incroyable ! Un bon endroit pour faire des achats.

Des petits bus verts font la navette entre le temple de Digambara et la Fatehpuri Masjid (5 Rs).

  • la Jama Masjid ou "mosquée du vendredi" domine Old Delhi. Il s'agit de la dernière réalisation architecturale de Shah Jahan, érigée entre 1644 et 1658. Elle peut accueillir dans sa cour centrale plus de 25 000 fidèles, ce qui fait d'elle la plus grande mosquée d'Inde, et reste un lieu de culte très fréquenté. Parfaitement proportionné, l'édifice, couronné de trois bulbes et flanqué de deux minarets de 40m de haut, alterne des bandes verticales de grès rouge et de marbre blanc.

Moyennant un supplément, on peut monter jusqu'au sommet du minaret sud (les femmes doivent être accompagnées par un homme), d'où la vue, splendide, embrasse le fouillis des toits de la vieille ville et les cerfs-volants en papier qui planent au-dessus. Par temps clair, on distingue l'une des caractéristiques du plan d'Edwin Lutyens, l'architecte de New Delhi, à savoir l'alignement de la Jama Masjid , de Connaught Place et du Sansad Bhavan (le Parlement). L'entrée s'effectue par les portes 1 et 3; déchaussez-vous en haut des escaliers. Les femmes sont tenues de porter un foulard et une tunique (fournis sur place). Les visiteurs doivent s'acquitter d'un droit pour leur appareil photo - même celui d'un téléphone portable - et il arrive qu'on vous réclame de petites sommes d'argent additionnelles.

  • Chor Bazaar ou le marché aux voleurs, tous les dimanches en face de Jama Masjid. Comme son nom ne l'indique pas, ce n'est pas forcement des articles volés qui sont en vente. On y trouve de tout mais principalement des vêtements et "bijoux". A voir pour l'ambiance.
  • Le Raj Ghat, situé au sud du Fort rouge, sur les berges de la Yamuna, est une simple dalle de marbre noire. Elle marque le lieu de crémation de Mahatma Gandhi, assassiné en 1948. Une inscription reprend les derniers mots qu'il aurait prononcés : "Hai Ram" ("Oh, Dieu !). De l'autre côté de Kisan Ghat Rd, le Gandhi Darsan est un vaste pavillon où sont exposées des photos relatives à sa vie.

Jawaharlal Nehru, premier Premier ministre de l'Inde indépendante, fut incinéré au nord, à Shanti Vana (forêt de la paix) en 1964.

  • Le National Gandhi Museum est un petit musée émouvant qui présente des photos et divers objets ayant appartenu à Gandhi, notamment un de ses rouets.

New Delhi[modifier]

  • La tombe d'Humâyûn
Humayun's Tomb

Affichant des proportions parfaites, le joyau des mausolées de Delhi semble flotter au-dessus des jardins qui l'entourent. Construit au milieu du XVIème siècle par Haji Begum, la première épouse d'origine perse de l'empereur moghol Humayun, il introduisit des éléments de l'architecture perse dans le style local. Le modèle sera repris et affiné au fil du temps pour aboutir à la somptuosité du Taj Mahal, à Agra. Avec sa façade éclairée par de hautes portes en arc qui alterne des bandes de marbre blanc et de grès rouge, l'édifice suit les principes géométriques de l'art islamique en mettant l'accent sur le chiffre huit. Ses jardins de 12 ha sont peuplés de perruches vertes et accueillent les sépultures de Haji Begum et du barbier préféré de Humayun. C'est ici que le dernier souverain moghol, Bahadur Shah Zafar, se réfugia avant d'être capturé et exilé par les Britanniques en 1857. A droite en rentrant, le tombeau d' Isa Khan, édifié au XVI, illustre avec élégance l'architecture de la dynastie des Lodi. Plus au sud se trouve le tombeau de Khan-i-Khanan (100 Rs), monumental, dont les matériaux furent pillés à l'époque moghole pour ériger le tombeau de Safdarjang. Tarifs : 10 Rs pour les indiens, 250 Rs pour les étrangers, caméra 25 Rs

  • Le quartier de Qutub

Ce quartier de Mahrauli abritant des structures datant de la dynastie des esclaves (1206 - 1290) est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Les jardins sont bien entretenus, ce qui en fait un lieu de pique-nique et de détente idéal durant les beaux jours. Ouverts tous les jours du lever au coucher du soleil, ils accueillent les visiteurs indiens et étranger pour un montant de 20 ou 250 roupies. Un son et lumière a lieu presque tous les jours après le coucher du soleil. Ce lieu est désormais accessible grâce au métro (ligne jaune), dont l'arrêt est "Qutub Minar". - Qutub Minar est le monument le plus emblématique de ce complexe. Cet impressionnant minaret était le plus haut lors de sa construction entre 1193 et 1368. Il fut construit sur les ordres de Qutb-ud-din Aybak. Le monument a été très bien conservé; il est toujours possible d'observer les délicates sculptures qui l'ornent. Bien qu'il ait résisté aux caprices du temps qui passe, son sommêt fut reconstruit deux fois suite à des tremblements de terre et sa base fut restaurée récemment. L'entrée dans la tour est désormais interdite, cependant vous avez la possibilité d'observer le paysage grâce à une petite webcam située à son sommêt, moyennant 10 Rs les 5 minutes.

    • la Mosquée de Quwwat-ul-Islam fut la première mosquée - grandiose - de la ville de Delhi. Elle est maintenant en ruines mais de nombreuses parties de sa structure sont encore visibles et ses décorations de grès sont impressionnantes. Ainsi, vous pourrez remarquer la magnificence des sculptures situées près de la tombe de Iltutmish, sur le côté ouest.
    • la colonne de fer est un pilier de 7m situé au centre de la mosquée. Il fut construit en 400 après J-C. par Chandragupta Vikramaditya II, personnage dont la description est inscrite sur la base de l'édifice.
    • Ala-i-Minar témoigne de la tentative de Ala- ud-din - Khilji de construire une tour deux fois plus haute que le Qutub Minar. Néanmoins, celui-ci mourut avant de voir son oeuvre achevée et cette dernière culmine à 24,5 mètres.
    • le Tombeau de l'Imam Zamin , à l'extérieur du bâtiment principal , à côté de l' Ala -i- Darzawa est un tombeau octogonal qui commémore un iman Turkestan qui fut basé dans la mosquée pendant le règne de Sikandar Lodi .
  • Lodi Gardens

Horaires : 6h-21h d'octobre à mars et 5h-20h d'avril à septembre gratuit Ce petit havre de verdure est un sas idéal pour échapper à l'agitation de la ville. Le tour du parc vous prendra entre une et deux heures selon votre cadence et la fréquence de vos arrêts pour admirer la nature ou les monuments. Les jardins abritent en effet les tombeaux des souverains Sayyid et Lodi, l'imposant Bara Gumbad datant du XVème siècle et sa mosquée, ainsi que les sépultures de Mohammed Shah et Sikander Lodi. Le parc, qui est d'ordinaire paisible, est toutefois saturé de pique-niqueurs le dimanche.

  • Connaught Place (Rajiv Gandhi Chowk), une place à l'architecture palladienne
  • Purana Qila

Ce fort peut non seulement se targuer d'être le plus ancien des forts de Delhi mais également de constituer le monument le plus vieux de la ville. Il fut édifié sous le règne de Sher Shah (1538-1545), chef afghan qui interrompit brièvement la souveraineté moghole en défaisant les armées de Humayun. Après avoir passé le corps de garde monumental, promenez-vous dans les paisibles jardins parsemés de monuments anciens : - le Sher Mandal, élégante tour octogonale de grès rouge, servit de bibliothèque à Humayun. C'est ici qu'il mourut en 1556, après avoir succombé de ses blessures dues à une chute tandis qu'il descendait les escaliers précipitamment. - la mosquée de Khairul Manazil est toujours en activité. Vous pouvez aussi vous promener sur les bords du lac aménagé dans les douves (pédalos à louer). Tarifs : 5 Rs pour les indiens, 100 Rs pour les étrangers, 25 Rs caméra Son et lumière en anglais 20h30 de mai à août et 19h30 de novembre à janvier (80 Rs)

  • Le National Museum, [4].

Ce joli musée est parfait pour une journée pluvieuse ou un interlude dans une chaude journée. L'histoire de l'Inde depuis près de 5 000 ans y est présentée au travers d'une vaste collection de vestiges de la civilisation harappéenne, d'antiquités de la route de la soie, de miniatures, sculptures, statues, instruments de musique et d'armes. Il faut compter une demi-journée pour en faire le tour et prévoir une pièce d'identité si vous souhaitez vous munir d'un audio-guide. Tarifs : 10 Rs pour les indiens, 400 Rs pour les étrangers avec audioguide en français inclus. Horaires : 10h - 17h du mardi au dimanche.

  • Le Jantar Mantar, si on ne va pas voir celui de Jaipur
  • Le Dargah Nizamuddin

Au milieu d'un dédale de ruelles commerçantes dont les étals vendent pélates de rose, attar (parfums) et offrandes, le sanctuaire de Nizam ud-Din Auliya accueille une foule de fidèles dans un cadre haut en couleurs retentissant de musique. Le saint soufi mourut en 1325 à l'âge de 92 ans, mais son mausolée en marbre date de 1562. Parmi les autres tombes du site, on peut voir celle de Jahanara, la fille de Shah Jahan, et celle d'Amir Khusrau (1253-1325), célèbre poète mystique de langue ourdou et père de la musique hindoustanie. S'imprégner de l'animation qui règne autour du site puis s'asseoir sur le sol en marbre et écouter les soufis entonner des qawwali (chants religieux) au coucher du soleil fait partie des grands plaisirs de Delhi. D'autres tombes sont disséminées autour des allées et il y a également un grand baoli (puits à degrés). L'entrée est libre, mais on vous demandera peut-être de faire un don.

  • Rajpath

Point de convergence du plan conçu par Edwin Lutyens, le Rajpath (Voie royale) relie l'India Gate aux bureaux du gouvernement. L'architecte anglais fut employé par le Raj pour construire New Delhi, de 1914 à 1931, avec, pour objectif, de traduire dans la pierre la puissance de l'Empire mais, 16 ans plus tard, les Britanniques étaient chassés du pays et l'Etat indien prenait ses quartiers dans les majestueux bâtiments du grand axe. Le Rajpath accueille chaque année les défilés patriotiques.

  • Crafts Museum

Ce musée conçu comme un village traditionnel oeuvre pour la préservation de l'artisanat indien, qu'il s'agisse du tissage manuel ou de peintures murales de Mithila. A l'arrière, dans la cour, des artisans travaillent et vous vendent leurs produits. Horaires : de 10h à 17h du mardi au dimanche

  • Gandhi Smriti
The Mahatma's glasses - inside Gandhi Smriti

Ce site fut construit en hommage à Gandhi à l'endroit même où celui-ci fut abattu le 30 janvier 1948. La maison qu'il habita durant les 144 derniers jours de sa vie est restée intacte et des photographies, peintures et dioramas retracent certains épisodes de sa vie.

  • Indira Gandhi Memorial Museum

Horaires : 9h30 - 16h45 du mardi au dimanche Emplacement : 1 Safdarjang Rd Le musée présente des objets ayant appartenu à cette figure emblématique de l'Inde. Vous y verrez ainsi le sari que portait le premier ministre lors de son assassinat. Une partie située à l'arrière est dédiée à Rajiv Gandhi, le fils d'Indira, assassiné lui aussi en 1991. Une allée recouverte de verre signe le dernier endroit où marcha Indira Gandhi avant d'être tuée. Le tout constitue un mémorial émouvant. Horaires : 10h-17h du mardi au dimanche

  • National Zoological Gardens

Idéal pour une visite en famille, à condition d'être prudent (un visiteur s'est récemment fait dévorer par un tigre). Horaires : 9h-16h30 du samedi au jeudi d'avril à septembre et jusqu'à 16h d'octobre à mars Tarifs : 10 Rs pour les indiens, 100 Rs pour les étrangers, 100 Rs par caméra

  • le temple du Lotus
Lotus Temple

Le Temple du Lotus, situé à Bahapur, est l'une des huit principales maisons d’adoration bahá’ies. Il est considéré comme le 'Temple-mère' d’Asie du Sud. C’est un monument qui se veut ouvert à toutes les croyances. Indépendamment de son caractère religieux, cette remarquable œuvre architecturale a reçu de nombreux prix.

A faire[modifier]

  • Cinémas: Delhi compte de nombreux cinémas aussi bien traditionnels avec une seule salle comme de récents multiplex, le choix est vaste.
    • Autour de Connaught place 2 cinémas passant des films Hindi, souvent de petite production avec sexe (suggeré, on est en Inde tout de meme) et violence. 20-40Kn la place environ.
    • Dans le Sud de Delhi, a Saket et Prya de recents multiplex passant films américains et grosses productions indiennes. 125-250 Kn la place.
Voir notamment Pvr Cinema la chaine de multiplex indienne.
  • Découverte gastronomique de la ville avec Indian Food Tour in Delhi

De 6h à 23h50, cet organisme vous propose un parcours touristique de lieux privés et ahthentiques à travers un circuit culinaire. Cours de cuisine, dégustation de thé, marchés aux épices vous permettront de découvrir non seulement Delhi mais de l'Inde ainsi que de nombreuses surprises ! Ces visites sont personnalisables, la nourriture servie à volonté et le transport (ar climatisé) compris dans le prix du circuit. La durée moyenne de la visite est de 6 heures et comprend au moins 15 à 20 variétés de nourriture indienne de différents endroits à travers Delhi . Cette visite est classée meilleur voyage culinaire dans la région de New Delhi selon Tripadvisor. [[5]]

Apprendre[modifier]

Les universités les plus célèbres de Delhi sont JNU , DU, JMI , IGNOU , ITI et NLU , Delhi . Le site officiel du ministère de l'éducation vous donne d'amples informations au sujet des possibilités d'apprentissage dans la ville : [[6]]

Travailler[modifier]

L'économie de Delhi est en pleine expansion; le nombre d'emplois intéressants augmente dans le même temps. Le site Internet Monster [[7]] et d'autres plates-formes d'emploi en ligne sont un bon point de départ pour avoir un aperçu du genre d'emplois qui sont proposés . Traditionnellement, les étrangers travaillent souvent dans le secteur social ou dans l'enseignement . De plus en plus , cependant, les expatriés travaillent pour des entreprises multinationales et des entreprises indiennes même locales . Il existe une grande variété de possibilités d'emploi à Delhi pour les étrangers , qu'ils souhaitent travailler dans une entreprise , une ONG , un établissement d'enseignement , ou même au sein du gouvernement . Le marché du travail à Delhi n'en reste pas moins très concurrentiel en raison de la présence de nombreuses organisations prestigieuses. Ainsi, le nombre de candidats dépasse de loin le nombre de postes disponibles, ce qui permet aux employeurs de recevoir des candidats qualifiés pour des salaires plutôt maigres( surtout lorsqu'on les compare à d'autres destinations internationales ).

Shopping[modifier]

Shoppeurs invétérés, vous avez trouvé votre "paradis sur Terre"; à condition toutefois que vous ne soyez effrayé ni par le marchandage ni par la foule débordante et gesticulante des marchés. Hormis les marchés traditionnels, les "malls", grands centres commerciaux très modernes, poussent comme des champignons à travers la ville, spécialement dans la zone en construction de Gurgaon, à Noida ou au sud de Delhi. Certains lieux sont fermés le dimanche; le samedi est le jour de la semaine où l'affluence est la plus importante. Commencez votre journée de shopping à Connaught Place, mélange entre galerie marchande européenne, bazar indien et centre commercial haut de gamme ... l'arrêt de métro de Connaught Place, situé à l'intersection entre la ligne jaune et la ligne bleue, est facile d'accès. Les boutiques sont organisées de façon circulaire autour d'un rond-point.

Bazars[modifier]

  • Connaught Place

Le point de repère historique et centre commercial de Delhi. De beaux magasins à des prix indiens !

  • Paharganj market

Cette série de magasins est plutôt destinée aux routards. Vous y trouverez des châles et foulards, mais aussi des parfums indiens, des tapis ou des bijoux. Le marché est situé juste en face de la voie de chemin de fer de Delhi.

  • Kamla agar

Situé près de l'Université de Delhi, ce marché riche et haut en couleurs vous propose des produits artisanaux et hauts de gamme.

  • Rajouri Garden

pour les mariages et la vie de tous les jours

  • Marché Central de Lajpat Nagar

le lieu de shopping privilégié de la classe-moyenne indienne; vêtements, tenues indiennes ethniques

  • Sarojini Nagar

Les surplus de grandes marques locales et internationales côtoient les fruits et légumes frais. Le marché est fermé le lundi.

  • Khan Market

Davantage réservé à la classe supérieure, Khan Market est le lieu de rencontre des diplomates et des lamas tibétains, qui s'y rencontrent pour déjeuner. On y trouve le nécessaire pour les animaux, des épiceries et un grand choix de légumes. Les indiens y viennent également pour acheter des vêtements à un prix abordable. Parmis les marques renommées, on trouve Fabindia et Anokhi pour les femmes. D'autres produits sont également en vente sur les étals et dans les boutiques, comme des équipements pour la maison (Good Earth), des bijoux, des livres (nombreuses librairies)

  • Janpath

Ce marché, situé à deux minutes de Connaught Place, est le rêve des chineurs. Il évoque un vaste marché aux puces où vous pourrez trouver beaucoup d'artisanat local: bijoux, tissus , vêtements gudjarthis, rajhastani, kashmiri ainsi que des bibelots et des vêtements ou encore des livres. La qualité est variable et il est impératif de négocier.

  • Karol Bagh

vêtements traditionnels indiens comme les saris ou les châles; il y a également des showrooms de grandes marques

  • Palika Bazaar

Ce marché particulier est situé en souterrain à Connaught Place; idéal si vous souhaitez vous procurer des DVD et des CD indiens, ou bien des jeux d'ordinateur. Attention aux arnaques toutefois, il vaut mieux tester les DVDs sur la platine du vendeur avant d'acheter.

  • Chandni Chowk

Ce marché bondé, situé en plein coeur de Old Delhi, est emblématique et représentatif de l'Inde traditionnelle. Vous pourrez vous y repérer grâce à la fontaine centrale.

  • Khari Baoli

accessible à pieds depuis le Fort Rouge; marché aux épices où viennent se fournir les restaurants.


  • Cottage Emporium, aux environs de Connaught Place : Des magasins où vous trouverez de l'artisanat local des différents états de l'Inde. Les prix sont plus élevés qu'ailleurs mais vous êtes sûr de la qualité et les magasins sont agréables.
  • Dilli Haat, dans South Delhi pas loin du All India Institute of Medical Sciences (AIIMS) le plus grand hopital de Delhi. Un marché à ciel ouvert où des producteurs et artisans exposent leurs travaux personnels. L'endroit est un peu surfait mais il est possible de négocier des prix intéressants.


  • South Extension (ou South Ext.) dans le sud de Delhi. Beaucoup de magasins bien équipés pour y acheter des articles de très bonne qualité, kurtas et sarhee en soie. Très beau mais cher.
  • FabIndia, Dans le sud de Delhi: N-BLOCK MARKET GK 1 (Greater Kailash). Sûrement la meilleure adresse de Delhi pour acheter des Kurtas de qualité. Les prix sont fixes et il n'y a personne pour vous pousser à l'achat.
  • Hauz Khas Village, le quartier bobo de Delhi, de très beau magasins de vêtements de designer sachant remettre au gout du jour les vêtements traditionnels indiens. De nombreux antiquaires aussi. Beau mais souvent cher.

Se restaurer[modifier]

Street Food

Les delhiites ont certainement de nombreuses raisons de se plaindre de leur ville , mais la ' gastronomie' en revanche a de quoi satisfaire les plus fins gourmets. Il est possible de se rendre dans d'excellents restaurants indiens qui vous proposeront des spécialités des différentes régions d'Inde, mais aussi de se restaurer dans des restaurants internationaux proposant une cuisine du monde entier. Delhi se situant à environ 1 000 km de l'océan le plus proche, nous vous conseillons de privilégier les plats végétariens, ou si vous ne pouvez pas vous passer de viande, de choisir plutôt du poulet ou du mouton.

Delhi propose la meilleure cuisine de rue de toute l'Inde. Restez cependant vigilant à l'apparence de la nourriture que vous mangez et gardez toujours vos médicaments à portée de main !

Si vous êtes particulièrement friand d'aventures culinaires, vous pouvez rejoindre un groupe de gourmets amateurs. L'un des groupes les plus actifs du genre est la FED (Food Enthusiasts of Delhi). Cette organisation informelle de gourmands (réunis par leur passion pour la nourriture) organise régulièrement des marches (raids) à travers la ville. Plus d'informations en cliquant sur ce lien [8].

Il existe également des organismes professionnels, tels que Delhi Food Adventure [9].

Si les activités de groupes ne sont pas votre truc, vous pouvez vous renseigner sur des blogs culinaires tels que Dilli Daawat [10] avant de partir à la découverte des trésors culinaires dont recèle la ville.

Routard[modifier]

Chaat

Si vous souhaitez goûter des "chaat", le snack populaire typique d'Inde du Nord, Delhi est le bon endroit ! A l'instar des tapas espagnols ou du mezze grec, le "chaat" peut désigner plusieurs mets. Toutefois, il s'agit en général d'une sorte de coquille de pâte ronde et fine farcie à la pomme de terre, aux lentilles ou autre. Cela se consomme avec du yaourt, un chutney et un mélange d'épices. Le chaat paapdi est un petit soufflé croustillant servi avec du yaourt et d'autres sauces; le paneer tikka désigne des cubes de fromage cuits dans un tandour avec des épices; les pani puri ou golguppa sont des petites coquilles rondes et creuses remplies d'une garniture à base de pommes de terre et d'un mélange d'épices assez doux.)

Haldirams RajKachori.JPG

Vout trouverez les meilleurs chaat au "'Bengali market'" (près de la station de métro Mandi House), pas loin de Connaught Place, au centre de la ville. Dans ce quartier, les restaurants sont de grande qualité et la cuisine servie y est excellente. L'un d'entre eux est le Nathus. Néanmoins pour les "vrais bons" chaat, il vous faudra aller jusqu'à Old Delhi. Les connaisseurs estiment que les meilleurs que vous trouverez sont dans la rue mais les voyageurs cherchent généralement un compromis entre hygiène et authenticité ...

  • Haldirams

Ce restaurant est une institution culinaire de Delhi, créée en 1924 dans le quartier de Chandni Chowk (du côté ouest de la fontaine). L’enseigne est désormais internationale. Vous y trouverez surtout une grande variété de dessert et de confiseries. Au rez-de-chaussée, vous pourrez déguster pléthore de ces confiseries très sucrées et collantes, tandis que le premier étage est un restaurant végétarien populaire. Nous vous conseillons particulièrement le « raj kachori » Les chaat coûtent 50 Rs et vous pouvez commander un thali complet pour 90 Rs. Gardez une place pour le dessert ! Vous trouverez ici parmis les meilleurs de l’Inde : Rasmalai, rasgullah, gulab jamun et bien d’autres gourmandises …

  • Tadka

4986, Ram Dwara Rd, Nehru Bazar, Paharganj (rue transversale au Bazar principal); restaurant propre; végétarien; thé excellent; le plat le plus populaire est le paneer masala; les prix ont augmenté à cause des guides touristiques qui le recommandent et le thali coûte désormais 150 Rs.

  • Karim's

Gali Kabayan, métro Chawri Bazaar / autre enseigne à Nizamuddin West Après une balade dans l'étonnant quartier de Nizamuddin, les carnivores seront sans doute ravis de trouver refuge dans cette institution delhiite, qui existe depuis 1973. Vous pourrez en effet vous régaler de mughlai ("::mets", en indien) à base de viande, tels que le burrah kebab(morceaux de viande de chèvre marinés au tandour) ou encore un très bon poulet tandoori. Les naans sont cuits devant vous de manière traditionnelle. Seul mauvais point, le temps d'attente pour avoir une table ...

  • Jalebiwala

Dariba Corner, Old Delhi, métro arrêt Chandni Chowk Vous trouverez ici les meilleurs jalebi, des pâtisseries frites en spirales et nappées de sirop.

  • Madan Café et Khosla Café

Main Bazaar, Paharganj Installez-vous à la terrasse l'un de ces cafés modeste et joviaux pour observer les passants

  • Sagar Ratna

15-K Block, Connaught Place / autre enseigne au Defence Colony Market La spécialité de ce restaurant est le dosa mais vous pourrez aussi vous régaler avec des idli ou des uttapam (crêpes de riz salées) ou encore de thali et diverses spécialités du sud de l'Inde.

  • Les stands de grillades de Lodi Colony

Hazrat Nizam ud-Din Dargah; grillades à partir de 50 Rs Après la prière du soir, les fidèles envahissent les ruelles du quartiers et se régalent de ces apétissantes grillades de boeuf, mouton et poulet à un prix dérisoire. Les biryani et les roti sont des garnitures nourrissantes.

  • Andhra Pradesh Bawan Canteen

Ce n'est pas pour rien que ce restaurant attire de nombreux clients : on y sert de délicieux et variés thali. Si possible, venez le dimanche pour l' Hyderabadi Biryani, à 150 Rs.

Classe moyenne[modifier]

  • Le Sagar est un restaurant uniquement végétarien. Il s'agit de l'une des meilleures adresses de Delhi, et ça se sait! Ainsi, il faut souvent prévoir 20-30 minutes d'attente avant d'avoir une table.

Defense Colony Market. Repas pour 80 a 100 roupies

  • Alkauser

Venez déguster un savoureux kakori kebab, composé d'agneau haché fondant ou bien du biryani ou encore de l'agneau burra ou un murg malai tikka (poulet mariné avec des épices et du paneer puis grillé). Tous ces plats sont préparés à la perfection. www.alkausermughlaifood.com; Kautilya Marg. et plusieurs autres enseignes, dont une à Safdarjang, Enclave Market; grillades à partir de 110 Rs; ouvert de 18h à 22h30

  • Al-Jawahar

Matya Mahal, plats entre 100 et 275 Rs Ici, vous goûterez une bonne cuisine mughlai, à quelques minutes de la Jama Masjid. Nous vous invitons à tester les grillades et curry de mouton ou encore des butter chicken et autres korma(viande ou légumes cuits dans une sauce légèrement épicée).

  • Chor Bizarre

Hotel Broadway, 4/15 Asaf Ali Rd; plats entre 305 et 500 Rs'; ouvert 7h30-10h30, 12h-15h30, 19h30-23h30 Ce lieu pittoresque ("marché des voleurs") vous accueille dans une atmosphère tamisée, au décor constitué d'antiquités et d'objets divers. La cuisine cachemirie y est authentique et délicieuse. Nous vous recommandons particulièrement le wazwan, un repas traditionnel composé de plusieurs plats. Vous pouvez aussi opter pour le package déjeuner + visite de la vieille ville à pied pour 1 800 Rs.

  • Moti Mahal

3704 Netaji Subhash Marg; plats entre 200 et 380 Rs Ce restaurant ancien, un brin défraîchi, est en activité depuis six générations. Le butter chicken et le dhal makhani sont très prisés. Tous les jours sauf le mardi, entre 20h et minuit, vous aurez la chance de profiter de chants qawwali.

  • Sam's Café

Vivek Hotel, 1534-1550 Main Bazaar; plats entre 90 et 190 Rs; ouvert entre 8h et 23h30 Optez pour la terrasse sur le toit de ce petit endroit sympathique, repaire tranquille pour les voyageurs qui viennent manger une cuisine bon marché en bouquinant.

  • Rajdhani

1/90 P-Block; thali entre 125 et 249 Rs Ce restaurant récent et joliment décoré vous propose des thali exclusivement végétarien, pour un très bon rapport qualité-prix.


  • Gunpowder

Ce petit restaurant à la décoration modeste, perché au troisième étage vous régalera avec ces spécialités en provenance du Kerala. Ainsi, vous pourrez déguster un meen curry (curry de poisson), aromatisé à l'alcool de palme, ou encore du potiron à l'aigre-douce ou un sauté de viande de buffle à la noix de coco et au piment rouge. Il est conseillé de réserver à l'avance. 3e étage, 22 Hauz Khas Village; plats entre 100 et 400 Rs; ouvert entre 12h et 15h et 19h30 et 23h du mardi au dimanche

Plein aux as[modifier]

  • Véda

Ce lieu somptueux, évoquant un boudoir confortable, est richement décoré de lustres en verre de Murano tarabiscotés et de jolies mozaïques en miroir. Il fut imaginé par le couturier Rohit Baal. Vous pourrez y découvrir des mughlai revisités fortement épicés et aromatisés en herbes fraîches. Fortement recommendé pour un dîner en amoureux. 27 H-Block; plats entre 300 et 700 Rs; ouvert entre 12h30 et 23h30

  • Swagath

Venez ici pour déguster des fruits de mer exquis : crabe, crevettes, homard et poisson Janpath Hotel, Defence Colony Market ou encore M Block Market

  • 'Spice Route

La décoration de cet extravagant restaurant (qui a pris 7 ans !) est à l'image de la nourriture qui vous est servie. Vous serez transporté en Inde du Sud, au Sri-Lanka et en Asie du Sud-Est. Il est préconisé de réserver à l'avance. Imperial Hotel, Janpath; plats entre 500 et 2 050 Rs

  • Zaffran

Très bonne cuisine typiquement indienne dans ce lieu sympathique, avec une jolie terrasse clôturée de bambou. 26-28 D-Block, Hotel Palace Height, plats entre 435 et 500 Rs; ouvert entre 11h et 15h30 et entre 19h et 23h

  • United Coffee House

Ce restaurant haut de gamme possède un joli cachet rétro. La carte internationale est très variée et va de la pizza au traditionnel butter chicken 15 E-Block; plats entre 250 et 490 Rs; ouvert entre 11h et 15h30 et 19h et 23h

  • Chinese

Ce lieu prisé des diplomates chinois pour la qualité de ses mets vous reçoit dans un cadre superbe, joliment orné de calligraphies 14/15 F-Block; plats entre 300 et 1 200 Rs; ouvert entre 11h et 23h

  • Zen

La cuisine délicieusement authentique vous transportera vers la Chine traditionnelle. La marmite de tofu et l'agneau émincé au piment sont particulièrement recommendés. 25 B-Block; plats entre 189 et 635 Rs, ouvert de 11h à 23h

  • Tao

Les businessmen de Connaught Place viennent y déguster de délicieux dim sum, sushis, du tofu et de nombreuses autres spécialités japonaises, chinoises et thaïlandaises. Vous pouvez aussi opter pour la formule déjeuner d'affaires (végétarien /non végétarien 375/395 Rs) 8 E-Block; plats entre 245 et 695 Rs; ouvert de 11h à 23h

  • Bukhara

Ce restaurant, considéré comme le meilleur de Delhi, est situé dans un hôtel haut-de-gamme. Vous pourrez découvrir des spécialités de la frontière du Nord-Ouest et de délectables grillades. Le tout vous sera servi sur des tables basses dans une atmosphère chaleureuse. ITC Maurya, Sadar Patel Marg; plats entre 1 475 et 2250 Rs; ouvert entre 12h30 et 14h45 et le soir entre 19h et 23h45

  • Eau de Monsoon

Derrière ses fenêtres en verre dépoli imitant des cascades, le restaurant phare du Méridien accomplit des miracles culinaires avec des ingrédients du monde entier. La carte indienne fusion comprend des plats tels que le curry de morilles et de petits pois ou homard et crevettes grillées au feu de bois. Tenue élégante indispensable. Le Méridien, Janpath; plats entre 1 200 et 2 495 Rs, ouvert entre 12h30 et 15h et entre 19h et 23h30; métro Patel Chowk

  • Lodi Garden Restaurant

Bienvenue dans l'endroit le plus romantique de la ville. Vous serez placés dans des pavillons en toile au milieu d'un joli jardin, avec des lanternes accrochées aux arbres ... un enchantement. La carte vous propose des plats venus d'Europe comme du Moyen-Orient. Vous pourrez bénéficier d'un "cocktail pour le prix d'un" sur les cocktails (à partir de 400 Rs) de 16h à 18h30. Vous pouvez également vous y rendre le dimanche pour bruncher (1 699 Rs) Lodi Rd, métro Jor Bagh; plats entre 395 et 895 Rs; ouvert entre 12h30 et minuit 45

  • Amici

On vient ici, très calme et sans prétention, pour ses pizzas, préparées comme en Italie. Il y a plusieurs enseignes réparties à travers la ville. 47 Khan Market, Select Citywalk Mall, Defence Colony Market, Hauz Khas Village; pizzas entre 300 et 400 Rs; ouvert de 11h à 23h

  • Olive

Cette table chic recrée un petit coin de Méditerranée dans la banlieue proche de Delhi. Le cadre de style haveli, rehaussé de touches de couleurs, n'a pas son pareil dans la capitale indienne et les plats savoureux font preuve de créativité (pizza aux asperges et aux noix, feuilleté de pâte filo aux légumes de saison ...). Clientèle sexy. One Style Mile, Mehrauli, métro Qutab Minar; menu dégustation dej à partir de 495 Rs, plats dîner à partir de 575 Rs; ouvert entre midi et 14h

  • Indian Accent

Délicieuse et inspirée cuisine indienne confectionnée avec des aliments originaux qui donnent des saveurs étonnantes. Nous vous conseillons le tofu onctueux accompagné de quinoa pilaf et de baies de goji au curry. Jolie vue sur les pelouses vertes de l'hôtel Manor. Manor, 77 Friends Colony, menu dégustation veg / non veg 2 375/2 575 Rs

  • Diva

Pour une cuisine italienne raffinée et un accueil très chaleureux. Un coup de coeur à découvrir entre amis ou amoureux. M8-M-Block, Greater Kailash II; plats entre 490 et 1 100 Rs; ouvert de 12h30 à 15h puis de 19h30 à 23h30

Boire un verre / Sortir[modifier]

Delhi compte de nombreux bars et cafés pour tous les goûts et tous les budgets, du capuccino du matin avec pâtisseries à la bière du soir accompagnée d'en-cas.

Cafés[modifier]

Les chaînes de café sont nombreuses, la plus représentée étant Café Coffee Day.

  • Café Turtle

Ce lieu bohème est adéquat pour se poser et lire, puisqu'il est associé à la librairie Full Circle. Full Circle bookstore, Khan Market, métro Khan Market; autres enseignes à N-Block Market et Nizamuddin East

  • Big Chill

Un petit café sympathique aux murs tapissés d'affiche, où vous pourrez déguster un lassi ou un milk-shake surdimmensionnés, ou encore un hot-dog ou une salade Caesar (recommendés) Khan Market, métro Khan Market; autre enseigne dans la galerie marchande de Saket ainsi qu'à Kailash Colony Market; ouvert de 12h à 23h30

  • L'Opéra

Pour une envie d'ailleurs ... Ou se sentir chez soi. Cette authentique boulangerie confectionne de délicieuses pâtisseries françaises, telles que des macarons multicolores, des tartes aux fruits et des gâteaux à la crème. Vous pouvez vous installer à l'intérieur ou profiter de l'air frais à l'extérieur. Il existe même une autre enseigne à l'Ambassade de France !

  • Kunzum Travel Cafe

Cet endroit, tenu par les auteurs du guide Delhi 101 met à disposition livres et magazines de voyage. Il organise en outre des découvertes à pied du patrimoine culturel. Les clients se servent du thé ou du café dans des cafetières à piston et payent ce qu'ils veulent. Vous pouvez aussi bénéficier du Wifi.

  • Indian Coffee House

Ce boui-boui hors du temps possède une belle terrasse sur le toit et propose des en-cas très bon marché (entre 9 et 40 Rs) Mohan Singh Place, Baba Kharak Singh Marg, métro Rajiv Chowk; ouvert entre 9h et 21h; café à 14 Rs

  • Costa

Décrétée meilleure chaîne par le Lonely Planet, cette enseigne est un refuge de type occidental où vous pourrez effectivement vous échapper du tumulte delhiite. L-Block, Connaught Place, métro Rajiv Chowk; ouvert de 9h à 23h

  • Keventer's Milkshakes

De délicieux et très abordables milkshakes, fruités et colorés 17 A-Block, Connaught Place; ouvert entre 9h et 23h; Entre 50 et 80 Rs

Narguilé & Chicha[modifier]

Découvrir les bars à chicha delhiite est une expérience. La clientèle est souvent jeune et "branchée".

  • Hookah

Situé au troisième niveau, ce bar à chicha qui fait également restaurant propose une cuisine du Moyen-Orient étonnament bonne (mais chère cependant). Le choix de boissons est large, ainsi que les eaux aromatisées. Dommage qu'ils aient omis une offre de boissons chaudes. Basant Lok (dans le complexe de cinéma Priya), Vasant Vihar, ☎ +91 11 4166 3522

  • Toast by Lazeez Affair, Rajouri Garden, West Gate Mall (niveau 3)

La gamme de saveurs est large. Ce restaurant vous propose également un large choix de nourriture internationale: grecque, français, indien ...

Bars[modifier]

  • Boites de Nuits:
    • Autour de Connaught Place;
    • A Saket Market dans le Sud de Delhi.
Beaucoup des boites de nuits sont en couple entry entrées autorisé uniquement aux couples ou aux groupes avec environ autant de filles que de garçons.

Se loger[modifier]

Routard[modifier]

La plupart des routard s'arrêtent a Panhar Ganj, le quartier en face de la gare New Delhi Railway Station. Il y a presque autant de touristes que d'indiens dans les rues. Pour les routards, pensez aussi à Old Delhi (en dessous de Old Delhi Railway Station), autour de Chandni Chowk, de la Jama Masjid (Grande Mosquée), à deux pas du fort rouge.

Classe moyenne[modifier]

  • 'Caravan Homestay' - +91-9971843131 (). Il y a un petit Delhi Homestay, qui abrite une famille indienne amical vous accueillir dans leur pad sympa. Address: 1/13 Single Storey, Tilak Nagar, New Delhi, India., +91 9213455982 (). [11]
  • Bed&Chaï Guesthouse - R-55, 2eme étage, Greater Kailash 1, New Delhi., 011-46-06-60-54. (). Un hébergement confortable et moderne localisé dans un des quartiers les plus attrayants de New Delhi. Sécurisé pour les femmes. L’hôtel propose lits en dortoir (à partir de 850rs/nuit), 3 chambres standards (à partir de 2000rs/nuit) et 4 chambres supérieures (à partir de 3300rs/nuit). Très propre, décoration soignée. Petit déjeuner et Wifi inclus. Petit plus : une cuisine équipée à la disponibilité des clients.

Plein aux as[modifier]

Rester en contact[modifier]

Conserver la santé[modifier]

Attention, si vous êtes sensible à la pollution et à la poussière :

  • Il vaut mieux prévoir des médicaments anti-allergique, à commencer à prendre avant votre arrivée à Delhi.
  • Lunettes pour protéger vos yeux de la poussière.
  • Une bouteille d'eau pour rincer vos yeux régulièrement.
  • Un masque à mettre sur votre bouche pour respirer un air moins pollué, surtout lorsque vous êtes dans les bouchons ou rues à forte circulation ou encore durant la coupure de courant (les générateurs diesel crachent leur part de fumée).

Gérer le quotidien[modifier]

Aux alentours[modifier]

Parmi les destinations populaires :


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites