Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Massif du Queyras

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Le Queyras est un massif montagneux des Alpes Françaises situé dans le département des Hautes-Alpes dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ce massif se trouve à l'est de la haute vallée de la Durance, entre le Briançonnais, au nord, et la Haute Ubaye, au sud. Il est bordé à l'est par la frontière franco-italienne. Le massif du Queyras est drainé par le Guil et ses affluents (l’Aigues, la Rivière et le Cristillan). Le Guil se jette dans la Durance au niveau de Mont Dauphin, peu après être sorti du massif via une profonde gorge, la Combe du Queyras. Historiquement, le mot "Queyras" ne s'applique qu'au bassin versant du Guil. Les autres versants des montagnes entourant cette riviere appartiennent à d'autres régions (Briançonnais, Guillestrois, Haute Ubaye, et Valle Pellice en Italie)

Le parc régional du Queyras englobe l'ensemble du bassin versant du Guil. Il contient des zones plus fortement protégées, dont la réserve naturelle du Val d'Escreins. Il existe egalement un projet de créer une réserve naturelle nationale dans le fond de la vallée du Guil, au niveau de Ristolas, dans le cadre du programme Natura 2000.

L'Echalp, dans le Queyras

Regions/Villages[modifier]

Le Queyras se découpe en plusieurs vallées où se répartissent les différents villages du massif. La Valée du Guil, orienté du sud-ouest au nord-est abrite les villages de Château-Queyras et Aiguilles. Arrivée au nord du massif, elle s’incurve ensuite vers le sud est, le long des villages du Haut Guil, Abriès et Ristolas. Au nord-ouest du massif, le Val D’Azur, où coule la Rivière, abrite le village d’Arvieux. Au Sud Est, les villages de Pierre Grosse, Molines et Saint Véran occupent la vallée des Aigues, drainée par l’aigue blanche et l’Aigue Agnelle. Plus au sud, les vallées du Cristillan et du Mélezet forment le Ceillaquin, centré sur le village de Ceillac. Enfin, la pointe sud du parc est occupée par le Val d’Escreins, vide de tout habitants.

Autres destinations[modifier]

Le Col de l'Izoard, situé au nord ouest du parc, fait partie de la légende des cols du tour de France.

Comprendre[modifier]

Situé dans les Alpes du sud à la frontière entre la France et l’Italie, le Queyras bénéficie d'un climat exceptionnellement ensoleillé. Ce climat a permis l'installation de villages à très haute altitude, dont la plus haute commune de France, Saint-Véran. Aujourd’hui, le Queyras vit principalement du tourisme, mais a su préserver des activités traditionnelles, dont le pastoralisme et l’artisanat du bois.

En été, le Queyras est une destination idéale pour la randonnée, en particulier le long des sentiers de grande randonnée GR5 et GR58 (tour du Queyras). La randonnée permet d’admirer la faune et particulièrement la flore exceptionnelle de ce massif.

En hiver, plusieurs stations-villages sont ouvertes, permettant la pratique du ski de fond et du ski de descente, mais aussi du ski de randonnée et de nombreuses autres activités comme la marche en raquettes, l'escalade de cascades de glace, etc.

Le Queyras porte aussi les traces de son histoire humaine dans son architechture civile (Fermes traditionelles) et militaire (Château Queyras, Forts de Briançon))

Géologie[modifier]

Carte géologique du Queyras

La géologie du Queyras est extrêmement complexe. Ce massif se trouve à la frontière de différents domaines des alpes internes, ou la compression des roches au cours de la formation des alpes a été très importante.

L'ouest du Queyras (Appelle parfois "Queyras calcaire") est constitué de roches sédimentaires dont des calcaires, des dolomies, mais aussi des marnes et des grès. Ces roches sédimentaires se sont formées dans des mers relativement peu profondes sur les bords d'un ancien océan aujourd'hui disparu nommé Tethys. Il faut imaginer ces formations sédimentaires comme un mille-feuille dont chaque feuillet serait un banc de roche. Lors de la formation des Alpes, ces couches géologiques se sont détachées de leur substrat et ont migré en formant des nappes de charriage. Plusieurs nappes de ce type se sont superposées les unes les autres, formant des piles de nappes de charriages. Si l’on reprend l’image du mille-feuille, c’est comme si l’on coupait ce mille-feuille en morceaux puis que l’on formait une pile avec ceux-ci. Enfin, ces piles de nappes de charriages se sont à leur tour plissées.
Le site Geol-Alp explique plus en détail cette structure complexe, et fournit une coupe des gorges du Guil.

Le reste du massif est constitué essentiellement de « schistes lustrés ». Ces roches proviennent de sédiments argileux formés à grande profondeur, à la surface de la croûte océanique de la Thétys. Ces argiles sont devenues des schistes suite à un processus de métamorphisation, une « cuisson » des sédiments à haute température et sous haute pression, au sein de l’écorce terrestre. Au cours de la métamorphisation, les limites entre bancs d’argiles ont disparu, ou sont devenues peu visibles. Il est cependant très probable que ces bancs soient, comme dans le Queyras calcaire, déformés de façon très complexe. A l’inverse, un plan de schistosité est apparu. L’orientation du plan de schistosité est plus homogène (il pend généralement vers l'ouest dans le Queyras). Elle détermine souvent les formes assymetriques des reliefs dans cette partie du Queyras.
Des portions de la croûte océanique (appelées Ophiolites) sont visibles dans le Queyras au sein des schistes lustrés. Il s’agit de roches sombres, comme le basalte ou le gabbro, souvent métamorphisées, et d’une couleur verdâtre. Plus dures, elles forment souvent des sommets comme le Mont Viso, le Bric Bouchet ou la Grande Aiguillette.
Ce site donne de beaux exemples de schistes lustrés et d’ophiolites vers Saint Véran.

Climat, écologie[modifier]

Le Queyras jouit d'un climat particulier, qui mêle des caractéristiques méditerranéennes et alpines. En particulier, les précipitations sont peu importantes (650 a 850 mm/an), et concentrées en de violents orages ou tempêtes de neige. En conséquence, l'ensoleillement est très important: il fait beau 300 jours par ans au Queyras. Autre caractéristique méditerranéenne, les précipitations ont lieu surtout en hiver, au cours de grosses chutes de neiges nommées "retours d'est" et pouvant atteindre le mètre dans le journée. Ainsi, ces épisodes rares mais violents permettent au Queyras de bénéficier à la fois d’un temps généralement beau et de forts enneigements en hiver. Enfin, ce fort ensoleillement a un effet positif sur la température, qui a permis l’installation de villages à très haute altitude (Ceillac, 1640m, Saint Véran, 2040m).

Histoire[modifier]

Lors de l'invasion romaine, le Queyras était le territoire des Quariates, qui auraient donné leur nom au massif. Le vilage des Escoyères semble être le bourg principal de la région durant la période gallo-romaine.

Peu d’information existe sur l’histoire du Queyras entre les invasions du Vème siècle et le XIIIème siècle. A cette période, le Queyras est contrôle par le Dauphin. Ce siècle marque dans le Queyras une période de développement économique, démographique et commercial, ainsi que l’acquisition d’une autonomie de plus en plus forte vis-à-vis du pouvoir central. Cette ascension se traduit au XIVeme siècle par le rachat en 1343 des privilèges du Dauphin, et la fondation de l’escarton du Queyras, une unité politique indépendante. Le XVeme siècle est marqué par des troubles (passage des Vaudois) et des épidémies (en particulier la peste noire) qui réduisent la population du Queyras de moitié.

La flore et la faune[modifier]

Arriver[modifier]

En voiture[modifier]

En train/en Avion[modifier]

En car[modifier]

Prenez garde cependant au gabarit de votre véhicule. Certaines voies, taillées à même la roche ont une largeur limitée, notament au delà d'une hauteur de 3m. Ainsi il vous est conseillé de vous renseigner au préalable auprès des mairies pour connaître l'accessibilité de leur village aux grands gabarits.

Circuler[modifier]

Le Queyras se découvre en voiture et à pied. Nombreux chemins locaux de randonnée vous seront indiqués par les maisons du tourisme dans chaque village. Notez qu'à Saint-Véran en saison estivale, la circulation est interdite, sauf riverains, et le stationnement est obligatoire à l'entrée du village. Une contribution de 2 euros vous sera demandée, pour permettre au village d'aménager et d'agrandir ses parkings.

Partir[modifier]

Voir[modifier]

La nature[modifier]

L'histoire et la culture[modifier]

Faire[modifier]

Randonnées pédestres[modifier]

Traversez le Queyras par le GR5, qui relie Briançon à Nice en passant devant Les Jouets du Queyras (SCOP l'Alpin Chez Lui) à La Chalp d'Arvieux avant de rejoindre lefameux Lac de Roux ou Lac de la Motte Tremblante, qualifiée autrefois de la 8ème merveille du Dauphiné. Si le premier aperçu du parc vous enchante, vous pourrez rejoindre le GR58, appelé aussi "tour du Queyras" pour parcourir les différentes vallées et leurs villages. Le GR58 passe aussi devant Les JOuets du Queyras L'Alpin Chez Lui avant de monter à l'alpage de Furfande et son refuge si apprécié. Aussi, de nombreux chemins locaux ont été aménagés par les communes, n'hésitez pas à vous renseigner. Le Queyras est cependant une région qui a su, de par son enclavement, bénéficier d'une conservation exceptionnelle de son environnement naturel. Essayez donc de ne jamais sortir des sentiers battus, notament pour préserver la tranquilité des marmottes et de chamois, mais aussi parce que les terrains que vous franchirez appartiennent aux agriculteurs, et que les ressources en foin que vous pourriez endommager leur sont indispensables

Ski de fond[modifier]

Le Queyras est réputé pour son domaine nordique : 100km de pistes de ski de fond, 100km de pistes de randonnées nordiques. Sous le soleil et l'air sec, la neige reste sèche et douce. rien à voir avec les autres massifs humides des Alpes. En profiter pour passer voir "Les Jouets du Queyras" à Arvieux en Queyras au pied du col d'Izoard.

Ski de piste[modifier]

Le Queyras est un formidable domaine de ski alpin. Il est ouvert tout l'hiver pour le plus grand plaisir des 15000 vacanciers (www.queyras-montagne.com). Particularités : Quatre pôles géographiques pour quatre domaines : Vallé du Haut- Guil : Abriès en Queyras, Vallée de l'Izoard : Arvieux en Queyras et ses fameux "Jouets du Queyras depuis 1920"(www.lesjouetsduqueyras.com), Vallée des Aigues : Môlines en Queyras et Saint-Véran (2040m, plus haut village d'Europe), Vallée du Cristillan : Ceillac en Queyras. 35 remontées mécaniques, 120 km de pistes tous niveaux.

Parapente[modifier]

Speleologie, canyoning[modifier]

une douzaine de cavitées ont été répertoriées sur le massif calcaire, dont l'Aven de la Mortice, situé à 2950 m,au dessus du lac des 9 couleurs, avec une ouverture de 8 X 12 et une verticale de 110 m arrivant sur un névé permament. A faire après juillet en raison des risques de neige sur les lèvres de départ. Egalement de jolis canyons pour l'été coté Briançonnais Jfd

Escalade[modifier]

Ski de Randonnée[modifier]

Le Queyras est le paradis de la randonnée à skis, pourquoi ? Soleil, neige sèche, pente moyenne (donc accessibles à tous), forêts de mélèzes puis alpage, sérénité des paysages pas oppressants, quatre vallées soit des dizaines de sorties toutes différentes. Mais encore ? Les hameaux en fond de vallée, le réseau de gites d'étapes ou d'hôtels, les meublés chez l'habitant.

Randonner certes, faire du tourisme aussi : La coopérative artisanale à Château-Queyras, les meubles sculptés,les fromageries, les fameux jouets en bois du Queyras (l'Alpin Chez Lui à Arvieux , depuis 1920, tout le petit patrimoine (églises classées, fours, fontaines etc...).

Sans oublier le plus haut village d'Europe : Saint-Véran, avec ses fustes au soleil.

Alpinisme[modifier]

Cascade de glace[modifier]

De nombreuses cascades sont réparties dans le massif du Queyras, Ceillac un un haut lieu de la cascade de glace.

Manger[modifier]

Spécialités régionales[modifier]

Fromages[modifier]

Plusieurs fromages sont fabriqués artisanalement dans le Queyras, soit directement chez les éleveurs, soit dans des fruitières, les laiteries coopératives locales. Vous y trouverez des fromages au lait de chèvre, de vache, mais aussi de brebis.

ARTISANAT

On ne peut parler du Queyras sans parler des jouets en bois du Queyras. Voir le site wwww.lesjouetsduqueyras.com, ses blogs over-blog et facebook pour plus d'informations.


Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites