Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Les Saintes

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Vue-panoramique.jpg

L'archipel des Saintes fait partie de la Guadeloupe. Il comprend deux îles principales (Terre de Haut et Terre de Bas), deux divers petits îlots (Cabrit, ...).

Comprendre[modifier]

La baie des Saintes est classée "la 2ème plus belle baie au monde", depuis le déclassement de la baie de Rio de Janeiro.

Terre de Haut est plus touristique que sa soeur Terre de Bas, qui est essentiellement résidentielle. Ces deux îles ont été les plus touchées par le seïsme du 21 novembre 2004. Ce qui à eu pour deuxième effet une baisse du tourisme, qui est pour Terre de Haut une source de revenu importante.

Aller[modifier]

Aérodrome de Terre de Haut

Les Saintes sont accessibles par avion, bateau, hélicoptère.

Elles offrent aussi des abris sûrs pour accueillir les plaisanciers en transit ou qui viennent pour "hiverner".

Certaines personnes utilisent un autre mode pour visiter les Saintes: les bateaux de croisière. En effet, de nombreux bateaux de croisière (Club Méditerranée, Costa, Ponant, Royal clipper, etc.) viennent y faire relâche.

En avion[modifier]

Toute personne en villégiature sur les Saintes ou désirant se déplacer en aéronef, peut bénéficier des prestations de l'aérodrome départemental de Terre de Haut

Ponton de Terre de Haut
Il n'y a pas de ligne régulière mais des compagnies privées assurent le transport de passagers à la demande.

A noter que l'on peut à partir de l'aérodrome de Terre de Haut organiser un vol à destination des îles antillaises avoisinantes.

En bateau[modifier]

Les tarifs varient suivant votre lieu de départ :

  • Trois-Rivières pour une traversée d'un quart d'heure pour environ 20€ (+ 2€ le parking).
  • Pointe-à-Pitre, il faut compter au moins 10€ de plus (parking de 6€), et une heure et demie de trajet.

Circuler[modifier]

Si vous cherchez les bouchons et les embouteillages, les Saintes ne sont pas faites pour vous !

La marche, les vélos, les scooters, les voiturettes électriques sont les rois sur les Saintes.

Seuls quelques véhicules utilitaires (Gendarmerie, Pompiers, Mairie) partageront avec vous les routes.

Voir[modifier]

Les Artistes inspirés par Les Saintes.[modifier]

L’archipel des Saintes a toujours été une source d’inspiration artistique. Bon nombre d’artistes y ont trouvé refuge ou sont tout simplement natifs de l’une ou l’autre des 2 îles:

  • Pascal Foy, Artiste plasticien natif de Terre de Haut. Connu pour la représentation de façades miniaturisées de maisons créoles colorées sur des supports en bois et ses compositions de matériaux bruts et d’objets de récupération assemblés, l’artiste redonne un second souffle de vie à des témoins du passé.
Une des nombreuses plages qui vous attendent (Pompierre vue de la batterie Caroline)

Terre de Haut[modifier]

  • Fort Napoléon — Son musée et son jardin botanique,
  • Grand-Îlet — Réserve naturelle,
  • Morne Morel — Réserve naturelle,
  • Ruines du lazaret (Sur l'îlet à Cabrit),
  • Fort Joséphine (Sur l'îlet à Cabrit),
  • Batterie Caroline (Morne Morel),
  • Batterie Modèle (Morne du Chameau),
  • Cimetière marin,
  • Phare du Port ,
  • La "Maison-bateau" — Maison en proue de bateau,
  • Calvaire et Chapelle des Marins ,
  • Place du Gouverneur Lion (ou place du débarcardère),
Accès au Calvaire de Terre de Haut et son point de vue sur la baie des Saintes
  • Orgues de basalte du Pain de Sucre,
  • Église Notre-Dame de l'Assomption,
  • Les Randonnées (Trace des Crètes, morne Abymes, Chameau...).

Terre de Bas[modifier]

  • Ruines de la Poterie de Grand-Baie,
  • Église Saint-Nicolas,
  • Vigie et étangs du morne Abymes,
  • Spot de plongée du sec Pâté,
  • Quartier pittoresque du Mapou,

L'archipel des Saintes[modifier]

  • Ses nombreuses et variées plages (Crawen, Pompierre, Rodrigue, Figuier, Marigôt, Anse Mire, Grande-Anse, Anse à Dos, Anse à Cointre...),
  • Ses falaises (Les souffleurs, gros cap...)

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Les Saintes dépendent du département de la Guadeloupe (DOM-TOM) et sont donc soumises au Code du travail français.

A noter que l'activité économique des iles dépend en grande partie de la saison touristique pour les commerces, les structures d'accueil, etc...

et de la saison de pêche pour les marins pêcheurs.

Acheter[modifier]

Des magasins de souvenirs et autres se trouvent principalement à Terre de Haut. Quand vous arriverez vous les verrez directement.

Manger[modifier]

Bien que la gastronomie métropolitaine soit en soi très riche de par la diversité de ses spécialités culinaires rattachées à ses régions, la cuisine créole de nos DOM-TOM est à elle toute seule d’une richesse et d’une originalité incomparable.

Appelée Perle des Antilles, les îles des Saintes regorge de trésors culinaires de par la combinaison des cultures caribéenne et indienne (peuple des Arawaks et ensuite les indiens Caraïbes), européenne (colons Bretons, Angevins, Normands, Poitevins, Saintongeais) et africaine.

De la carte inventive gastronomique alliant cuisine de la métropole et cuisine créole aux saveurs de la traditionnelle cuisine antillaise, les Saintes sont un panel de la diversité gastronomique.

Sans ignorer la saveur des accras de poissons, des boudins antillais traditionnels, la cuisine saintoise se décline en cuisine traditionnelle créole ainsi que:

▪ des boudins de poisson,

▪ des pâtés au lambi,

▪ le pâté de poisson (terrine de poisson cuite au four),

▪ des crêpes au poisson panées (crêpes fourrées d'une farce au poisson et à la béchamel, recouvertes de chapelure et dorées au four),

▪ du fameux Bokit chaud ou tiède (fameux de par sa renommée et de par son goût, c’est un petit pain rond cuit dans l'huile puis garni selon notre envie : poulet, morue, thon…),

▪ du poisson fumé,

▪ de la fricassée de Chatroux (petite pieuvre),

Les "Cabrits" sont partout en liberté sur l'Ile !

▪ fricassée de lambi ( gros mollusque marin, cuisiné en fricassée),

▪ du blaf ou court-bouillon de poisson,

▪ de la langouste grillée,

▪ du colombo de cabrit,

▪ du poulet boucané (poulet grillé et fumé au barbecue),

▪ du filet de daurade sauce maracuja,

▪ de la chiquetaille de Morue,

▪ du tartare de daurade sauce créole,

▪ de la marinade de poisson au lait de coco….

Si le poisson domine autant dans la gastronomie saintoise, cela ne peut s’expliquer que du fait que la pêche a longtemps été essentielle à la vie économique des Saintes. Les pêcheurs saintois sont d’ailleurs réputés pour être parmi les meilleurs pêcheurs des Antilles. Pêche vendue au marché local que l’on retrouve entre autre dans les restaurants saintois.

La cuisine saintoise se distingue aussi de par la multitude d’épices utilisés dans ses plats : que ce soient le Colombo qui aromatise viandes, poissons et légumes et qui provient justement des îles des Saintes, les graines à roussir, le curry, la cannelle…cette farandole de parfums bouscule vos sens pour mieux vous séduire !

Tourment d'amour.

▪ Les limbés : douceurs confectionnées sur l'île de Terre-de-Bas à base de tamarins, de sucre et lait concentré,

▪ Le flan banane et le flan coco,

▪ La touche de séduction et de romantisme de la pâtisserie saintoise est bien évidemment le traditionnel Tourment d’Amour reconnu comme étant le « délice des Antilles ». Une pâte brisée recouverte de confiture de noix de coco râpée et d’une fine génoise. Confectionné jadis par les femmes des pêcheurs saintois pour leur retour au crépuscule, on le trouve désormais aussi à la banane, l’ananas ou la goyave, vendu sur la place de l’embarcadère par des saintoises.

Routard[modifier]

Comme partout ailleurs, pour manger pas cher, mangez local !

▪ En se laissant porter par nos pas tout en déambulant dans les rues des Saintes, on se laisse tout naturellement tenter par des cuisses de poulet rôties sur place et ceci près de l’église. Toujours accueillis avec le sourire, on ne regrette jamais cette halte ! Visible dès la rue Théodore Samson.

▪ Les crêpes aux lambis, les crêpes de poisson panées, les pâtés de poisson, les boudins créoles et les boudins de poisson… spécialités savoureuses et réellement exquises subtilement épicées, confectionnées par une Saintoise et aussitôt vendues chaudes non loin de la place de la mairie.

▪ Du bokit, de l’agoulou (qui signifie « vorace »), des accras… aux roulés aux saucisses… les boulangeries se transforment en snacks pour permettre aux touristes de consommer sur place. Possibilité d’y prendre également un petit déjeuner !

▪ Les Tourments d’amour sont systématiquement proposés par des Saintoises dès la sortie du bateau. Spécialité des Saintes à ne point manquer et surtout très utile en randonnée. Ces plaisirs gourmands sont à découvrir sur la place du Gouverneur Lion ou place du débarcadère.

▪ les pizze sont confectionnées elles aussi avec des produits de la mer comme la pizza aux lambis… et boissons fraîches sont vendues dès les premières rues commerçantes.

▪ Nombreux sont les commerces (boulangeries, traiteur, bars, restauration rapide…) confectionnent des sandwiches devant vous, selon votre choix : au thon, à la morue, le traditionnel jambon/fromage/beurre,

▪ A l'entrée de la plage de Pompierre, on peut déguster des sandwiches locaux réalisés et vendus sur place ainsi que des salades et boissons fraîches sur une terrasse ombragée.

▪ A proximité, toujours sur la Route de la plage de Pompierre, deux autres restaurants typiquement créole proposent des hamburgers façon créole confectionnés dans une cuisine aménagée et vendus sur place à proximité de la mairie changent des traditionnelles chaînes américaines de fast food.

▪ Un bar à cocktails et saladerie offrent tout une gamme de choix de repas sur le pouce de qualité. Ouvert dès le 9 h le matin et fermé dès 19 h.

Classe moyenne[modifier]

Les restaurants saintois répondent sans aucun doute à toutes les envies et correspondent à toutes les bourses. Rue Jean Calot, Quartier de la Colline, Route du bois Joli…pour Terre de Haut: .Ce voyage à travers les saveurs tropicales antillaises commence par la dégustation de spécialités créoles à base de produits locaux tels que les poissons, langoustes, ou encore la cuisine créative gastronomique avec la fusion d’une cuisine de terroir de métropole et les saveurs locales pour un menu gourmet et une table gastronomique. Terre de Bas dispose de moins de restaurants mais d’une excellente qualité également avec des plats copieux et savoureux, le long de plages de rêve, dans une ambiance tropicale et féérique sur une île calme. Les poissons et crustacées frais pour une cuisine authentique et succulente !

Plein aux as[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Routard[modifier]

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Rester en contact[modifier]

Que ce soit pour un envoi traditionnel de courrier, de colis…par La Poste, une communication directe téléphonique (ligne fixe ou mobile, bien que la 3G ait du mal cependant à passer partout) ou encore par internet (Wifi disponible dans de nombreux commerces et présence d’un point internet), les îles de Terre de Haut et de Terre de Bas disposent des infrastructures habituelles et indispensables pour tous leurs visiteurs.

Conserver la santé[modifier]

La présence sur l’archipel de cabinets de médecins, de dentistes, d’une pharmacie, d’un dispensaire… est une garantie de prise en main en cas de soucis de santé.

L'accès aux soins se fait avec la carte Vitale comme en métropole.

Pour les cas qui le nécessitent, la sécurité civile peut faire une évacuation en urgence en hélicoptère sur le Centre Hospitalier de Basse Terre.

Gérer le quotidien[modifier]

Bien que les Saintes soient des îles, la navette maritime est régulière et journalière, elle assure l’approvisionnement nécessaire pour le confort de ses habitants et visiteurs.

Des distributeurs automatique de billets sont à votre disposition 24/24 7/7.

A noter que Terre de Haut dispose d’un centre de traitement des déchets ménagers et d’un service municipal de voirie performant.

Les Saintes se distinguent aussi par le respect et la qualité de leur environnement.

Aux environs[modifier]

Les iles voisines accessibles par bateau (Marie-Galante, La Désirade, La Dominique).

Ou par avion (Marie-Galante, La Dominique et la Martinique).

Partir[modifier]

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites