Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Kirghizistan

De Wikitravel
(Redirigé depuis Kirghizstan)
Aller à : Navigation, rechercher
Kirghizistan Drapeau
Vallée de Chui vers Ala Archa
Localisation
Capitale Bichkek
Superficie 199 000 km²
Population 5,3 millions (2010)
Monnaie som (KGS)
Électricité 220V/50Hz, prise européenne
Indicatif tél. +996
Fuseau horaire UTC+6


Le Kirghizistan (aussi appelé le Kirghizstan, la Kirghizie ou encore la Kirguizie ; en kirghize Kyrgysstan, Кыргызстан, en russe Kyrgyzstan, Кыргызстан) est un pays d'Asie centrale, frontalier du Kazakhstan, de la Chine, du Tadjikistan et de l'Ouzbékistan.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

  • le lac Issyk Kul
  • le lac Son Kul
  • le caravansérail de Tash-Rabat
  • la tour Burana ou tour de Buran
  • les gorges du Ala-Archa (parc national)
  • les montagnes aux alentours de Karakol
  • ascension au pic Lenine, 7134m. Point de départ, Osh, 300 km au sud
  • randonnée pédestre et équestre autour du Tas-Rabat
  • la forêt de noyer à Arslanbob
  • le lac de Sary-Chelek
  • la vallée de Suusamyr
  • le canyon de Kizil-Korgon
  • VTT dans le canyon de Keukeumeren

Comprendre[modifier]

Le Kirghizstan a été annexé par la Russie en 1864 et a obtenu son indépendance de l'union soviétique en 1991. Depuis que les Russes se sont retirés, le pays fait face au chômage et au démantèlement des industries.

Kg-map.png
Carte du Kirghizstan


Démarches[modifier]

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

Turkish airlines propose une ligne Istanbul-Bichkek. L'aéroport est à environ 40 minutes de bus de la ville.

Aeroflot depuis Moscou dessert très bien Bishkek. British Airways propose également quelques vols par semaine, le plus souvent avec un stop en cours de route, par exemple à Bakou.

En train[modifier]

La Chine envisage de créer une ligne de chemin de fer entre Kashgar (Chine, Xinjiang) et Bishkek.

La Kirghizie est un pays montagneux, 90% de territoires sont les montagnes.C'est pourquoi dans ce pays centre-asiatique n'est pas développé ce type de moyen de transport. Le chemin ferroviaire existe qu'au nord du Kirghizstan (la Kirghizie) et au sud.

Au nord; dans la vallée de Chuy. De l'est à l'ouest (de la ville de Baliktci à l'ouest du lac Issyk-Kul jusqu'à la poste frontière Chaldovar, frontière avec le Kazakhstan) À Bishkek, il y a un gare ferroviaire. Le peuple kirghize utilise souvent le train pour aller à Moscou ou bien en Russie.

Au sud, il arrive de l'Ouzbékistan jusqu'à la ville de Jalalabad.

En autocar[modifier]

On peut arriver de Chine par le col de Torugart. Attention il peut y neiger, même en été. Et cela reste difficile dans la pratique pour les touristes, car cette voie est censée être réservée aux locaux.

On peut aussi arriver à Osh depuis Kashgar ( Chine, Xinjiang ) sans difficultés.

En voiture[modifier]

Certains points de passage sont interdits aux touristes qu'ils soient piétons ou motorisés.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

En train[modifier]

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

La signalisation routière respecte les conventions internationales, les directions et les distances sont indiquées sur des panneaux à caractères blancs sur fond bleu, les indications sont mentionnées dans les alphabets cyrillique et latin.

Il est naturellement possible de conduire soi-même un véhicule à condition d'être titulaire du permis de conduire international.

Beaucoup de "taxis" plus ou moins officiels se trouvent aux alentours des gares routières et sont bien pratiques pour se déplacer vers des régions non desservies par les bus, le prix reste modique par rapport aux critères occidentaux une fois le marchandage achevé, il est aussi préférable de partager le taxi à plusieurs pour diviser les frais.

Attention cependant à l'état de certains véhicules (peu ou pas d'éclairage...) et à la conduite plutôt sportive de certains chauffeurs (dépassement et changement de file inopinée fréquents...).

Les stations-service sont assez présentes le long des grands axes et le prix du carburant est sensiblement inférieur à celui des pays occidentaux. Il est cependant conseillé de se déplacer en convoi surtout la nuit et de prévoir des réserves (carburant, huile, outillage...) et à plus forte raison, si vous envisagez de vous rendre dans les régions les plus reculées.

Limitations de vitesse :

  • Route : 100 km/h
  • Ville : 70 km/h

Il est formellement interdit de conduire après avoir absorbé de l'alcool. Les amendes sont infligées suivant la nature de l'infraction et l'humeur de l'agent chargé de verbaliser. Des contrôles routiers ont souvent lieu, surtout dans le sud du pays.

À cheval[modifier]

Le cheval reste certainement le meilleur moyen de transport pour découvrir le pays. Il permet d'accéder à nombreux cols et de découvrir la vie des Kirghizes qui élèvent les troupeaux en montagne durant l'été.

Parler[modifier]

La langue officielle est le kirghize, le russe est cependant plus utile que l'anglais pour parler.

Shopping[modifier]

A voir[modifier]

  • Ne pas hésiter à s'arrêter voir les cimetières qui offrent des architectures intéressantes
  • Le tour de Bourana, minaret de 11è siècle,
  • le minaret d'Uzgen, 11è siècle,
  • le musée de Kojomkul dans la vallée de Suusamyr,
  • le musée de Prjevalsky à Karakol

Se restaurer[modifier]

  • le plov est un plat local à base de riz
  • de nombreux plats sont parfumés à l'aneth
  • des momo (beignets)
  • des brochettes de viande
  • manty - raviolis préparés à la vapeur

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • la vodka Kirghize est de très bonne qualité
  • le koumys, du lait de jument fermenté


Se loger[modifier]

  • Sous des yourtes (habitations traditionnelles nomades) pour touristes près des lacs et près du Caravansérail de Tash Rabat
  • camping dans les pâturages
  • chez l'habitant dans les villages
  • dans les guest house ou homestay dans les petites villes

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Sécurité[modifier]

Quelques règles sont à observer afin d'éviter des déconvenues lors de votre séjour :

  • Etre bien en règle si on s'approche de la frontière chinoise. S'assurer d'avoir les bons tampons. Il faut en effet des permis pour se rendre dans certaines zones frontalières, notamment dans la vallée d'Ak Sai, au lac Chater Kol derrière Tash Rabat, et dans la zone du pic Lenine.
  • Ne pas s'écarter des routes en particulier près des zones frontalières, des mines antipersonnel sont encore présentes.

Santé[modifier]

  • Les toilettes ne sont pas toujours très propres...

Respecter[modifier]

Les us et coutumes du pays, notamment dans les yourtes, il est impératif de se déchausser dès l'entrée dans la yourte, il est aussi conseillé de ne pas refuser les plats et les toasts qui pourraient être portés.

Il est conseillé de s'habiller de manière discrète, surtout dans le sud du pays.

Rester en contact[modifier]

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites