Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Kenya

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Kenya Drapeau
Lion kényan
Localisation
Capitale Nairobi
Superficie 583 000 km²
Population 41 millions (2010)
Monnaie shilling kényan (KES)
Électricité 240V/50Hz, prise anglaise
Indicatif tél. +254
Fuseau horaire UTC+3


Le Kenya est un pays d'Afrique de l'Est, en bordure de l'océan Indien et frontalier de la Tanzanie au sud, de l'Ouganda à l'ouest, du Soudan du Sud au nord-ouest, de l'Éthiopie au nord et de la Somalie à l'est.

Comprendre[modifier]

Les Kenyans au contact des touristes sont très conciliants, même trop. Quand vous préparez votre voyage, ces questions ne vous apporteront pas d'informations :

  • Si nous partons à 8 heures de Nairobi, est-ce que votre bus sera à 14 heures à Mombasa ?
  • Est-ce que votre bus est confortable / climatisé ?
  • Est-ce que votre hôtel est proche de la plage ?
  • Est-ce qu'il y aura des animaux dans le parc pendant mes vacances ?

A ces questions, votre interlocuteur vous répondra "oui" immédiatement et essaiera ensuite de trouver quelque chose pour vous satisfaire. Le jour "J", il vous donnera ce qu'il a trouvé.

Régions[modifier]

Carte du Kenya

Autour du lac Victoria[modifier]

Voir l'article sur Kisumu

La frontière avec la Tanzanie[modifier]

  • La réserve nationale du Masaï Mara :

Le parc, qui tient son nom de la tribu des Masaï (bien que l'orthographe exacte soit Maasaï) vivant sur ses terres, est à cheval sur le Kenya et la Tanzanie (où il est appelé Serengeti). C'est une grande étendue de savane, légèrement vallonnée traversée par les méandres de plusieurs rivières comme la Talek River ou la Mara River.

Très nombreux animaux dont les célèbres « big five » (lion, léopard, éléphant, rhinocéros et buffle). Possibilité de survoler le matin en montgolfière; inoubliable mais très cher (425 US$ par personne). L'évènement naturel le plus célèbre reste le passage de la Mara River par des millions de zèbres et de gnous. La transhumance a lieu de la mi-aout au début de novembre.

Acheminement possible en 4x4 ou en avion via les lignes intérieures de Kenya Aiways ou de Fly540 vers les nombreux Lodges et Campings que compte la réserve.

  • Le Tsavo

Le centre et les Highlands[modifier]

La côte[modifier]

Les plages de la région (au Nord comme au Sud de Mombasa) sont splendides. Indéniablement, les plus fantastiques se situent à 45mm de la ville en Matatu, sur le continent, à Diani. L'industrie touristique ne s'y est d'ailleurs pas trompée !!

Cela dit, en sortant du Matatu au tout dernier arrêt de Diani, continuez un peu le chemin parallèle à la plage et distant de celle-ci de 200 à 300 m maximum, deux découvertes sont à faire. La première réside en un ancien village de pêcheurs coincé entre ce chemin et la plage. Celui-ci a été "retapé" par une adorable jeune femme allemande. Rien d'extraordinaire n'y est fait. En revanche tout fonctionne : l'eau froide et chaude, les toilettes, une douche… elle vous louera à bas prix des huttes de tailles diverses pouvant accueillir d'une à 7 ou 8 personnes, toutes équipées d'un frigidaire, certaines même avec un espace cuisine et une douche. De la nourriture arrivant à vélos au cours de la journée vous égaiera de fruits et légumes. Pour le poissons, un tout petit village de pêcheurs (lorsque vous regardez la mer : sur votre gauche) vous proposera, frais ou cuisinés, les fruits de leurs pêches. Au centre du village, une petite bibliothèque comporte des livres de toutes origines et de toutes langues laissés là par vos prédécesseurs. La seconde s'appelle Anna. Une artiste peintre kényane qui s'est fait construire une maison un peu plus loin sur ce même chemin : Anna's Farm. Prenez le temps de faire sa rencontre, vous ne le regretterez pas !

Le Nord et les bandes armées[modifier]

La bande frontière Nord (200 km) avec la Somalie et l'Ethiopie est depuis plusieurs années abandonnée aux bandes armées. Suite à la guerre civile en Somalie en 2006, la situation s'est encore dégradée et le gouvernement du Kenya a fermé la frontière. Pour faire court : n'allez pas au Nord !

Villes[modifier]

Nairobi[modifier]

La capitale du Kenya est active et trépidante jour et nuit : magasins, restaurants, université, ... mais peu de monument dans cette ville jeune et "business".

Les guides touristiques mettent en garde contre les brigands et conseillent aux touristes de ne pas marcher la nuit dans les rues de Nairobi. C'est sans doute une bonne précaution. Toutefois, le danger réel est plutôt la circulation très dense et assez agressive, jour et nuit.

Mombasa[modifier]

Mombasa est une ville agréable, plus tranquille que Nairobi. Une ville très simple au demeurant assez atypique. Les Portugais y ont très longuement séjourné y laissant quelques vestiges comme Fort Jesus.

Il faut, pour bien comprendre Mombasa, retenir qu'il s'agit d'une île, certes très proche du continent, mais une île tout de même. Son accès se fait aisément par des bacs très régulier, au rythme toujours très approximatif (nous sommes en Afrique ;o) ) ou par un pont si vous y arrivez par la route.

Cependant, il faut être bien conscient du fait que Mombasa reste une ville africaine très pauvre. Vous y rencontrerez encore très souvent des gens atteints de lèpre. Leurs membres sont alors en piteux état : très souvent plus aucun doigt de main, les jambes sont régulièrement entourées d'une ganse de cuir lorsque l'éléphantisme s'y rajoute ... De grâce, ayez l'oeil léger. Les photos, encore plus qu'ailleurs ne doivent pas être faites sans l'autorisation de la personne concernée sous peine de réprimande bien naturelle.

Kisumu[modifier]

Voir l'article dédié à Kisumu

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

En bateau[modifier]

En train[modifier]

Une Ligne relie Nairobi à Mombasa

En voiture[modifier]

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

des lignes interieures de KENYA AIRLINES permettent de relier facilement NAIROBI aux parcs ou reserves sans subir la contrainte de longs et fastidieux déplacements en 4x4

En train[modifier]

En bus[modifier]

Il y a des lignes de bus entre les villes.

Vous pouvez aussi louer un bus privé pour un groupe de 8 à 30 personnes. Vous pouvez décider des horaires et des pauses ; mais je vous conseille d'écouter le chauffeur.

En matatu[modifier]

Les Matatus sont des minibus prévus pour une quinzaine de passagers (mais avec quelquefois beaucoup plus) circulant sur des distances moyennes (20-50 km). Le voyage en matatu peut être un peu risqué car les véhicules sont mal entretenus et les conducteurs peu prudents. C'est cependant un moyen de transport bon marché, rapide et fiable (car ils sont assez nombreux) surtout dans les régions rurales. C'est surtout un moyen d'entrer en contact avec la population locale. Le nom matatu vient du mot (Ki)swahili pour le nombre trois, car c'était, autrefois le prix de la course en Shillings Kenyans.

Parler[modifier]

Les kenyans parlent la langue de leur tribu, le swahili et l'anglais (pour ceux qui travaillent avec les touristes). Si vous souhaitez briser la glace, voici quelques mots de swahili :

SwahiliPhonétiqueFrançais
jambodjambobonjour
hodi hodi!odi odi!y-a-t'il quelqu'un?
karibukariboubienvenue; bon appétit (à 1 seule personne)
karibunikaribounibienvenue; bon appétit (à plusieurs personnes)
u hali gani?ouhaliganicomment vas-tu?
nzuri sana, u hali gani?nzourisaanaje viens bien, et toi?
asante sanaasanté saanamerci beaucoup
chakulachakoulanourriture
hakuna matataakouna matatatout va bien (littéralement "il n'y a pas de problème")
kwa herikwahériau revoir (à 1 seule personne)
kwa herinikwahériniau revoir (à plusieurs personnes)

Acheter[modifier]

Attention : tout se marchande et se négocie. Pour acheter une babiole touristique (tee shirt, sculpture en bois, ...) le vendeur démarre parfois avec une proposition de prix à 10 fois la valeur de l'objet.

En 2007, le salaire de base est de 500 KSH par jour pour des métiers comme cuisinier ou jardinier. Si vous donnez un pourboire au garçon de l'hotel qui a porté vos valises, un montant de 20 à 50 KSH est "ordinaire".

Manger[modifier]

Plusieurs des meilleurs restaurants de l'Afrique se trouvent à Nairobi. Il y a beaucoup de différents cuisines et types de restaurants, de prêt-à-manger à classe supérieure. Beaucoup des hôtels 5-étoiles ont des restaurants attachés, qui sont chers mais en valent le prix. Beaucoup de restaurants se trouvent au centre-ville, et dans les quartiers de Westlands et de Hurlingham. Parmi les nombreuses cuisines disponibles sont les restaurants brésiliens, chinois, thaïs, japonais, allemands et français. Les restaurants <<prêt-à-manger>>, plutôt des chaînes sud-africaines comme Nandos, sont communs dans les quartiers urbains plus grands.

Nairobi[modifier]

  • The Carnivore [1] Il faut absolument au moins un repas ici.
  • Mandhari (Nairobi Serena dans Uhuru Park) est un restaurant 5-étoile
  • Haandi (The Mall à Westlands) - indien
  • Trattoria (CBD)- italien
  • Medittarraneo(dans le Junction Mall sur Ngong Road)-italien
  • Pampas Churrascaria(dans Panari Center sur Mombasa Road)-brésilien
  • Alan Bobbe's Bistro(Riverside Road)-français
  • Slims(Lenana Rd)- bar/grill/steakhouse américain (biftecks excellents)
  • Furusato (Westlands) -- Peut-être le meilleur sushi de l'Afrique
  • Tamambo (The Mall, Westlands) -- cuisine internationale, très bonne
  • Siam Thai (Unga House, Westlands) -- cuisine thaï excellente
  • Kudeta (Bogani Road, Langata) -- Les meilleures <<ribs>> à Nairobi et très bons fruits de mer -- attention: peut être fermée et la route peut être dangereux à cause de détournement de voiture
  • K'osewe's (Nairobi Central Business District) - des repas typique du Kenya

Mombasa[modifier]

  • Porini (Mombasa) - cuisine seychelloise

Kisumu[modifier]

Voir l'article consacré à Kisumu

Boire[modifier]

Ne boire que de l'eau en bouteille (décapsulée devant vous à l'extérieure des hôtels)

Se loger[modifier]

Apprendre[modifier]

Il y a un grand nombre d'universités offrant des cours de secrétariat et des cours d'informatique, au centre de Nairobi et à Mombasa. Il y a également un grand nombre d'universités publiques et privés, dont certains participent aux programmes d'échange avec des universités internationales.

Travailler[modifier]

A cause d'un taux de chômage assez élevé, il faut avoir un permis pour travailler au Kenya. Les permis peuvent être difficiles à obtenir sans des qualifications spécialisées qui sont rares dans la population locale. Il vaut mieux trouver une place de l'étrangère, puisque les opportunités locales sont moins payantes et pas faciles à trouver. Il y a beaucoup des étrangers qui travaillent au Kenya pour des agences sans but lucratif, comme l'ONU et ses agences affiliées. Leurs salaires sont très élevés en comparaison avec les salaires typiques du Kenya, et grâce à ça, ils peuvent vivre dans le luxe.

Sécurité[modifier]

Conseils sanitaires[modifier]

Paludisme :

Bien que Nairobi et les Highlands soient moins touchés en raison de l'altitude et des températures parfois très fraiches, le Kenya est une zone ou le paludisme est endémique. Il sera donc sage de :

Bilharziose :

Éviter les baignades en eau douce et stagnante. En cas d'infection par le parasite de la bilharziose dont le vecteur est un ver plat non segmenté, utiliser du praziquantel Biltricide® mais, attention aux effets secondaires qui seront proportionnels à la charge parasitaire.

Diarrhée du voyageur :

La prévention contre diarrhée du voyageur consiste essentiellement à surveiller son alimentation :

  • peler les fruits et légumes, éviter les crudités et la viande insuffisamment cuite, cuire les aliments à plus de 65° C, ne boire que des boissons capsulées et munies d'une bande plastique d'origine sinon de l'eau qui aura été impérativement bouillie, éviter les glaçons;
  • se laver les mains au savon avant chaque repas, avant et après être allé aux toilettes ou avoir changé un nourrisson. Sinon utiliser un gel désinfectant pour les mains;
  • en cas d'intoxication, le bismuth est efficace tout en tenant compte de ses effets secondaires. Le lopéramide Imodium® est également efficace pour le traitement de la diarrhée due à une gastro-entérite et le Motilium® contre les nausées et les vomissements.
  • Information sur l'Imodium®
  • Information sur le Motilium®

SIDA

Les règles de précautions édictées par l'OMS vis à vis du SIDA (Syndrome d'immunodéficience acquise) sont bien sûr d'application ici comme partout ailleurs.

Animaux

  • il faut éviter de toucher, ou d'approcher de trop près, les animaux domestiques ou de basse cour (tiques, puces, et autres insectes piqueurs). Il faut, également, se méfier de tout animal ayant un comportement anormal ou agressif (rage);
  • en dehors des zones urbaines, les plus gros dangers, relatifs, seront dans les herbes hautes où vivent les serpents et les insectes piqueurs. Il sera préférable de porter des chaussures de marche avec de grosses chaussettes ou des jambières recouvrant des pantalons longs;
  • en bordure des lacs, en dehors des zones habitées ou habituellement fréquentées par les humains, il sera bon de se méfier des hippopotames et des crocodiles.

Autres

Comme dans toutes régions tropicales, la vaccination contre l'hépatite virale, le tétanos, la fièvre typhoïde, le typhus ou la rage est recommandée.

La maladie du sommeil n'est pas à craindre même dans les régions voisines de l'Ouganda, ou la maladie est épidémique, ou de la Tanzanie ou elle est endémique. Un des rares endroit ou peuvent être rencontrées des mouches tsé-tsé sera le parc national de Ruma dans la province de Nyanza. La diphtérie n'est pas non plus à redouter sur le territoire kenyan sauf si vous devez être amené à côtoyer des populations en provenance du Soudan.

Les voyageurs suivant un traitement médical prendrons la précaution d'emporter leur médication en suffisance. Les médicaments similaires risquent d'avoir un dosage différent comme, par exemple, les préparations d'insuline pour les diabétiques.

Enfin, il sera toujours sage de prévoir une pharmacie de voyage avec soi. En cas de séjour prolongé en pleine nature et loin de toute agglomération importante, une seringue stérile et une aiguille hypodermique également stérile d'une mesure 21 (0.8182 mm de diamètre extérieur et 0.514 mm) de diamètre intérieur permettant le passage de sang sans briser l'artère ou la veine) ainsi qu'une couverture de survie pourront être ajoutés à cette pharmacie.

Stress

Le stress du décalage horaire n'aura pas d'incidence sur le voyageur d'Europe occidentale. Étant donné que l'heure officielle du Kenya est de UTC+3, la différence ne variera que de 1 à 2 heures selon l'heure d'été ou d'hiver.

Si le voyageur applique les recommandations d'usage, son voyage ne pourra lui apporter que de bons souvenirs et non du stress.

Respecter[modifier]

Communiquer[modifier]

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !


un nouveau réceptif de voyages sur mesure francophone au Kenya intéressant : voyages kenya

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites