Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Jeju

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

L'île de Jeju , jejudo (제주도,濟州島), anciennement île de Cheju, est une île au sud de la Corée du Sud, dans le détroit de Corée, au sud-ouest de la province du Jeollado, dont elle faisait partie avant de devenir en 1946 une province distincte, et plus récemment la première — et la seule — Province Autonome Spéciale. Sa capitale est la Ville de Jeju.

Comprendre[modifier]

Le mont Hallasan
L'île de Jeju, également connue comme "l'île des Dieux", est un lieu de vacances populaire parmi les Coréens et les étrangers. Elle demeure la destination-phare pour les voyages de noces des Coréens, mais également des étrangers. En dépits de tentatives de marketing visant à en faire "la Hawaï coréenne", elle offre peu de ressemblance avec celle-ci, d'un point de vue climatologique et géographique. L'île offre aux visiteurs une large gamme d'activités: randonnée au mont Hallasan (le point culminant de la Corée du Sud), ou sur les pistes dites Olle-gil, le spectacle des levers et couchers de soleil sur l'océan, l'équitation, ou simplement le farniente sur les plages.

Bien que le tourisme soit une des principales activités de l'île, la plupart des hôtels et des zones touristiques appartiennent à des sociétés basées sur le Continent, ce qui signifie qu’une large part des revenus n'est pas réinjectée dans l'île. En outre, puisque les attractions sont orientés vers les touristes, les frais d'entrée pour la plupart peuvent être très onéreux (bien que ceux des attractions possédées et exploitées localement aient tendance à être moins chers). Comme à Gyeongju et dans certaines autres régions, les résidents locaux peuvent entrer dans la plupart des lieux à titre gratuit ou à un prix fortement réduit.

Le dol harubang de Jeju est aussi connu comme "le grand-père de pierre"
Jeju est la capitale coréenne des parcs à thème inhabituels, et des attractions commerciales ciblées. Curieusement, une sorte de compétition bipolaire s'est développée par rapport aux mêmes thèmes entre les villes de Jeju et Seogwipo. Cette tendance s'étend même aux idées les plus bizarres, avec des paires de musées du sexe, du verre, ou des ours en peluche...

La culture traditionnelle locale est en contraste frappant avec le continent (et une grande partie de l'Asie) comme étant matriarcale. Sur cette base, et pour d'obscures raisons fiscales, la collecte des fruits de mer sur l'île a été dominée par les femmes: un spectacle commun autour de la côte de Jeju est celle de la haenyo (해녀/海女), littéralement "femme de la mer" un type de personnage devenu quelque peu emblématique de l'île. Peut-être encore plus emblématiques sont les dol harubang ou "grand-pères de pierre", des statues géantes de basalte. Vous les verrez souvent à l'extérieur des restaurants, ainsi que quelques-uns disséminés dans les sites touristiques pour faire bonne mesure.

Jeju dispose de son propre magazine local, Jeju life, créé par des résidents étrangers de l'île.

Climat[modifier]

Le climat de Jejudo est un climat doux, typique d'un littoral avec des températures minimales juste en dessous de 0°C même en hiver, en raison de courants chauds. Parce qu'elle est au sud du continent, l'île a une zone de haute montagne qui s'élève dans l'atmosphère de manière significative, et les courants d'air et le jet stream se déplacent entre le continent et l'île, qui est de ce fait dans une position idéale pour capturer l'humidité fréquente. L'île est à la frontière des zones tempérée et subtropicale. La saison de fréquentation des plages s'étend de juillet à septembre. Le climat comporte un "été" chaud, où la température de l'air habituelle est de 26°C (33°C au maximum), la plus haute température des couches supérieures de l'eau étant de 28°C. L'"automne" est chaud et sec quand l'air devient plus frais; la température de l'eau reste comme en été (24 ° C) jusqu'à octobre. Les "hivers" sont courts et doux avec des chutes de neige dans la partie nord de l'île et en montagne, tandis que dans la partie sud les agriculteurs récoltent les mandarines. Et enfin un "printemps" chaud, où tout fleurit. Au cours de toutes les saisons excepté l'été, l'île est connue pour être très venteuse. Située dans une zone de fréquents changements de pression atmosphérique, le vent y souffle quasiment en permanence, avec des vents modérés à forts.

Villes[modifier]

La Province Autonome Spéciale de Jeju
Jejudo a deux villes principales sur les côtes nord et sud:
  • Ville de Jeju - La capitale, c'est là que vous arrivez si vous venez par avion. La plupart des attractions de Jejudo se situant en dehors de la ville, si vous ne disposez pas de votre propre moyen de transport, vous n'y trouverez guère qu'une large gamme de restaurants et de bars.
  • Seogwipo - Dans la partie sud de l'île, près d'une grande variété de sites touristiques. C'est là que se trouve le Stade de la coupe du monde (de football), ainsi que le Jungmun Tourist Resort Complex.

En outre, de plus petits villages parsèment la zone côtière et l'intérieur (à l'est et à l'ouest). La liste suivante en présente quelques-uns notables, dans le sens horaire depuis la ville de Jeju:

  • Gimyeong - le village le plus proche du tunnel de lave de Manjangmul et du labyrinthe voisin de Gimyoung.
  • Seongsan - village à l'est de l'île, judicieusement situé pour l'île de Udo et le cratère volcanique de Seongsan Ilchubong. On y trouve plusieurs restaurants de fruits de mer intéressants, et on peut y passer agréablement une nuit, si l'on s’accommode d'une absence d'activités nocturnes (à l'exceptions de boutiques à l'échelle du village).
  • L'île de Udo - une île minuscule face à la côte de Seongsan, propice à une balade en moto ou en quad.
  • Gangjeong - petit village côtier juste à l'ouest du centre de Seowigpo. Rien de bien notable, si ce n'est que c'est la base des forces navales basées à Jejudo.
  • Hallim - S'écrit hanrim (한림), mais se prononce hallim (할림). Près de nombreux parcs à thèmes (Parc Hallim) et courts de golf, mais mal desservi par les bus.


Parler[modifier]

Comme l'activité touristique s'est développée ces dernières années, on trouve de plus en plus de chauffeurs de taxi parlant Anglais, Japonais, et Chinois, en particulier dans la ville de Jeju. Cependant la grande majorité des personnes travaillant dans le tourisme ne parle que le Coréen, qui diffère du Coréen standard parlé à Séoul, plus différent dans le vocabulaire que dans l'accent. Mais il est demandé aux personnes travaillant dans le tourisme de parler le Coréen standard: il ne doit donc pas y avoir de problème dans les endroits tels que les terminaux de bus, l'aéroport, et la plupart des quartiers de la ville.

Arriver[modifier]

Par avion[modifier]

L’aéroport International de Jeju est desservi par 23 vols directs (13 domestiques, 10 internationaux). La grande majorité des vols partent de Gimpo (l'aéroport domestique de Séoul) ou de Busan; il y a également un vol direct par semaine depuis Incheon, sept par semaine vers Ôsaka, quatre vers Pékin, ainsi que des vols vers Shanghaï, Pudong, Nagoya, Shenyang, Fukuoka, Dalian et Changchun.

Eastar Jet a également commencé d'opérer de Jeju à Gimpo, Gunsan, et Cheongju. En dépit du fait que ce soit une compagnie à bas coût, ils proposent un service de qualité, et peuvent vous rembourser si vous trouvez un vol moins cher. Cependant, il peut être difficile de réserver si vous ne parlez pas Coréen.

Malheureusement, il n'est pas très simple de voyager entre Jeju et à peu près n'importe où en Asie. La plupart des itinéraires vous imposeront soit de changer d'aéroport (probablement entre Gimpo et Incheon), soit de passer une nuit dans une autre ville. Mais l’aéroport de Jeju étant en pleine extension, des vols plus commodes peuvent être mis en lace dans le futur.

En sortant de l'aéroport, vous verrez les taxis et deux arrêts de bus, l'un pour les bus desservant la ville de Jeju, et l'autre pour le service de Bus Limousine vers Seogwipo (voir plus bas).

En bateau[modifier]

On peut venir en bateau depuis le continent; il existe six routes maritimes directes au port de Jeju. 6% du nombre total des voyageurs arrivent à/repartent de Jeju par mer.

Les services sont, par comparaison, peu fréquents et lents; ils sont cependant bon marché si l'on tient compte de l'économie réalisée sur l'hébergement lorsque l'on choisit un ferry de nuit. Il existe des dessertes quotidiennes depuis plusieurs ports:

  • Busan: Du lundi au samedi, 11 heures de trajet de nuit, départ à 19 heures dans les deux sens. Tarifs: 39.000 ₩ en 3ème classe (couchage sur le sol), 53.000 ₩ en seconde (lit dans une petite salle commune); il existe également des premières. Pour un voyage aller-retour, prendre deux allers simples, il n'y a pas de réduction. On peut les acheter jusqu'au jour de départ au terminal de ferrys, sous réserve de disponibilité. Le bateau dispose d'un restaurant, d'un bar et d'une petite boutique.
  • Mokpo: Ferrys quotidiens, 5 heures de trajet. Le billet en classe économique coûte environ 25.000 ₩ pour un aller-simple: ils correspondent simplement à un emplacement sur le sol. Suivez l'exemple des ajummas coréennes et amenez votre couverture et votre casse-croûte. Pendant les périodes de pointe (les week-end et l'été) le transport est assuré par un grand navire de ligne, comportant de nombreuses facilités comme un restaurant, une boutique et un café. Cependant hors périodes de pointe le transport est assuré par un navire plus basique. Les sièges assis coûtent environ 55.000 ₩ pour un aller-simple. Navette (bus) gratuite de Gwangju à 6h30, mais vous devrez faire appel à un Coréen pour la réservation.
  • Incheon: 13 heures;
  • Wando: 3 heures;
  • Nolyeogdo (노력도): Deux fois par jour, un ferry relie le comté de Jangheung et Seongsan, à Jeju. Le trajet dure deux heures et revient à 31.000 ₩ pour un aller-simple.


Circuler[modifier]

Les bus et les taxis sont les principaux moyens de transport publics. Certains résidents préfèrent les vélos aux voitures, en particulier hors de la zone urbaine de la ville de Jeju.

Alors qu'en voiture tout point de l'île est à moins d'une heure et demie, il faut toutefois noter qu'il est de notoriété publique que la plupart des feux de circulation sont programmés pour ne laisser passer qu'une file à la fois: s'en rappeler si vous êtes pressé.

En bus[modifier]

Pour connaître toutes les informations sur les lignes disponibles sur l'île de Jeju, consulter le site web de Jeju Bus Information System.

Il y a quatre principaux réseaux de bus sur l'île:

  • Un bon réseau des bus urbains (shi-nae) desservant la ville de Jeju pour un tarif fixe.
  • De manière similaire, un second réseau de bus urbains fonctionne à Seogwipo, desservant une part des sites touristiques de la côte sud de l'île, comme par exemple Jungmun Tourist Resort Complex.
  • En outre, un vaste ensemble de bus interurbains (shi-wei) circule entre les terminaux de bus de la ville de Jeju et de Seogwipo en empruntant plusieurs routes différentes. Tous les bus desservant la partie occidentale de Jeju passent par le Halla Medical Center dans la ville de Jeju et la plupart par Jungmun Tourist Resort Complex à Seogwipo, faisant de ces deux endroits des points de départ possibles. Les tarifs varient selon la distance entre 1.000 ₩ pour une courte distance et 3.000 ₩ pour un trajet entre les deux extrémités. Les bus passant par le centre de l'île (essentiellement alimentant les points de départ des pistes de randonnée au mont Hallasan) tendent à cesser de circuler au coucher du soleil, mais les routes côtières fonctionnent plus tard. Il estfacile de monter et de descendre, mais les coûts peuvent vite grimper. Noter que la brochure en anglais sur l'île traduit souvent par erreur bus shi-wei comme "bus local".
  • Le bus Airport Limousine (route #600) fonctionne toutes les 18 à 20 minutes entre Seogwipo et l'aéroport (Jeju City express), ne s'arrêtant qu'à quelques arrêts sélectionnés, dont Jungmun Tourist Resort Complex, le Centre International de Congrès (International Convention Center), le stade de la coupe du monde (World Cup Stadium) et s'arrêtent à Seogwipo, à l'hôtel KAL.

Tous les bus acceptent du liquide, ou bien la carte (de Séoul) T-money, mais pas les cartes Mybi (Busan), Hakkumi (Daejon), ni celles de Daegu.

En taxi[modifier]

Bien que les tarifs soient raisonnables, l'étendue de l'île fait que le montant total de la course peut finalement être assez élevé. Le montant de la prise en charge est de 2.800 ₩ (depuis février 2013). Louer un taxi pour la journée vous reviendra à environ 100.000 ₩, mais il est peu probable que le chauffeur parle plus que quelques mots d'anglais: mieux vaut demander au préalable à l'hôtel qu'ils inscrivent pour vous votre itinéraire détaillé.

En voiture[modifier]

Louer une voiture est une bonne option pour parcourir les nombreux points d'intérêt de l'île. Louer les services d'un guide parlant anglais vous coûtera 200.000 ₩ qui s'ajouteront aux dépenses liées à la location (jusqu'à 50.000 ₩), pour trois personnes maximum. Pour un nombre de personnes plus important, louer un minibus avec chauffeur.

A moto/scooter[modifier]

Malgré de fréquentes rafales de vent et de fortes précipitations, de nombreuses personnes apprécient de parcourir l'île en deux-roues. Plusieurs endroits louent des scooters ou des motos, dans certains on parle anglais, et les contrats de location peuvent être rédigés en anglais. Les plus connus sont Mr Lee's Bike Shop au centre-ville de Jeju près du Hanguk Hospital. Également Scooter & Free Zone à Seogwipo, derrière le collège de Seogwipo et juste au nord-ouest des cascades de Jeongbang. Les formalités légales pour les étrangers conduisant des deux-roues à Jeju ne sont pas très claires, et varient d'un endroit à l'autre. Chez Mr. Lee on vous demandera votre permis de conduire international et votre permis national, alors que chez Scooter & Free zone une copie de votre permis national suffira.

Circuler de nuit à moto n'est pas sans risques, aussi préparez avec soin votre trajet si vous prévoyez de traverser l'île après la tombée de la nuit, et soyez prudent pendant le trajet. La plupart des routes intérieures, y compris la route alpine de 1100 mètres, ne seront éclairées que par votre phare dérisoire. Les portions rainurées des routes ou les zones de ralentissement peuvent être dangereuses, même en roulant bien en-deçà de la vitesse limite autorisée. Enfin, les routes en altitude peuvent être nettement plus fraîches qu'au niveau de la mer, aussi gardez une veste chaude à portée de main.


En vélo[modifier]

Lorsque le temps le permet, faire du vélo à Jeju se révèle plus facile qu'ailleurs en Corée du Sud. La circulation y est plus réduite, les routes plus larges, et on peut traverser toute l'île en vélo. Plusieurs des routes les plus fréquentées ont des voies cyclables sur toute leur longueur.

Voir[modifier]

Nature[modifier]

La plus grande colonne de lave au monde, dans le tunnel de lave de Manjanggul.
Seongsan Ilchubong, également connu comme "le pic du lever de soleil". Également très beau au coucher du soleil.
  • Tunnel de lave de Manjanggul, (Côte nord de Jeju), 064-710-7908. Une grotte de 7 km, dont seulement un kilomètre est accessible au public. A l'intérieur, la hauteur peut atteindre 23 m; apportez une veste, car l'air y est plutôt froid, et de l'eau tombe du plafond. On y arrive en prenant le bus côtier depuis Jeju, et en marchant 2,5 km depuis l'arrêt du bus. Le stop est possible, comme la plupart des voitures circulant sur la route vont elles aussi au tunnel de lave. C'est l'un des trois points d'intérêt de Jeju inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO. 2.000 ₩.  edit
  • Seongsan Ilchubong, Seongsan, 064-783-0959. On en voit des images partout dans Jeju: c'est un volcan de 180 m de haut, dont le nom signifie littéralement "Pic du Soleil levant" car l'escalade jusqu'au sommet afin de voir le soleil se lever est une activité populaire (si vous parvenir à éviter les (très) nombreux matins où il y a du brouillard!). La montée jusqu'au sommet prend environ 25 minutes (600 marches). C'est très impressionnant de loin, mais beaucoup moins à mesure que l'on s'en rapproche. Le sommet ne présente en lui-même guère d’intérêt, sauf peut-être pour les géologues. Mais il vaut néanmoins le déplacement. En bonus, sur les falaises à gauche en montant, on trouve un escalier qui descend jusqu'à un endroit où l'on voit régulièrement des démonstrations des célèbres femmes-plongeuses de Jeju. C'est l'un des trois points d'intérêt de Jeju inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO. 2.000 ₩, si le guichet est en service.  edit
  • Parc Hallim, [1]. Promenez-vous dans ce jardin botanique de 27.000 m2 qui comprend deux grottes. Cette superficie est divisée en 16 jardins, comprenant un jardin tropical, un jardin de palmier de Washington, un jardin de plantes à feuillage, et un jardin de bonsaïs dont certains spécimens ont plus de 150 ans. . Comprend également un village folklorique.  edit
  • Jardin botanique Yeomiji. Grand jardin botanique d'intérieur avec salles de cactus, de fruits tropicaux, de fleurs, de nénuphars, et bien plus encore. Yeomiji abrite un total de 2.000 espèces de plantes rares et 1.700 espèces de fleurs et d'arbres. On y trouve aussi des jardins ouverts dans les styles japonais, italien, français et coréen. D'une superficie de 1.200 m2, ce jardin est décrit comme l'un des plus beaux jardins botaniques d'Asie. 8.000 ₩.  edit
  • Plage de Iho, (environ 7 km à l'est de la ville de Jeju). Plage dont la caractéristique principale est de comprendre deux types de sable, l'un gris sombre, l'autre jaune, qui produisent dans l'eau des effets de couleur. On trouve en ville plusieurs écoles de plongée. A visiter de préférence à la fin de l'été, lorsque l'eau est encore assez chaude pour que l'on s'y baigne.  edit
  • Colonnes de lave de Jungmun, (10 minutes à pied derrière le stade de football de Jungmun Resort). Une crique pleine de rochers; possède des colonnes de lave hexagonales spectaculaires semblant se fondre dans la mer. En se garant au stade de football puis en marchant de dix à quinze minutes, on a une approche beaucoup plus naturelle de la baie, comme l'autre chemin depuis Jungmun Resort peut être encombré de touristes. Bien que ce soit un peu dangereux, il est aussi possible de gravir l'escarpement pour une vue imprenable sur la mer.  edit
  • Seopjikoji. En dialecte local, Koji signifie 'cap'. Il se compose de Gojaut Koji, en forme de prue, près de la mer et de Jeongji Koji, près de la plage. Connu des Coréens comme le lieu de tournage du drama coréen "All In", il est donc très fréquenté. En y marchant le long de la mer, vous pouvez avoir l'impression de marcher dans l'océan.  edit
  • A voir Cascade de Cheonjiyeon, la plus fameuse cascade de Jeju, et le Jusangjeolli (colonnes de basalte) à Seogwipo.
  • A visiter: Le rocher de Yongduam (Tête de dragon) dans la ville de Jeju.


Villages folkloriques[modifier]

  • Village folklorique Seongeup, [2]. Le terme "folklorique" prête un peu à confusion: c'est réellement un authentique village de Jeju où vivent quelques personnes. Malheureusement, il existe peu d'informations en anglais, aussi pour apprécier le lieu, mieux vaut un guide ou un livre. Entrée libre.  edit
  • Musée du village folklorique de Jeju, [3]. A ne pas confondre avec le précédent, c'est un musée, construit sur une superficie de plus de 150.000 m2, présentant une exposition vivante et animée de biens culturels de l'île. L'audioguide est une véritable aubaine à seulement 2.000 ₩. Ménagez-vous, tout voir peut prendre jusqu'à 4 heures. 6.000 ₩.  edit
  • Musée folklorique et d'histoire naturelle, [4]. Le musée est divisé en quatre salles: histoire naturelle, folklore, ressources spéciales, et une salle audiovisuelle. Il renferme l'histoire naturelle de l'île, aussi bien que des reliques, animaux et plantes trouvés tout autour de l'île. Les animaux empaillés sont très populaires parmi les enfants.  edit


Musées[modifier]

  • Musée de l'éducation. Montre la culture traditionnelle et l'histoire de Jeju. Il y a plusieurs expositions grandeur nature qui peuvent aider à mieux en comprendre l'histoire.
  • Musée de l'Indépendance. Relate les luttes des résidents de Cheju-do résidents contre l'occupant Japonais au cours du 20e siècle. Le bâtiment principal comporte 2 étages de salles d'exposition, ainsi qu'une petite salle de projection de films. Plusieurs monuments à l'extérieur.
  • Musée des Haenyeo. 3204-1 Hado-ri Gujwa-eup, entrée: 1.100 ₩. Musée dédié aux femmes plongeuses de Jeju (les fameuses haenyeo (해녀/海女), littéralement: femmes de la mer).
  • Musée des ours en peluche (Teddy bear museum). Des millions de personnes à travers le monde collectionnent les ours en peluche et cherchent pour leur collection personnelle le spécimen unique, ancien, et de valeur. Le musée de Jeju a ouvert spécialement pour les collectionneurs européens et est plus excitant que jamais avec l'attraction spéciale "Teddy Bear" (ours en peluche). Des scènes du très populaire drama coréen Gung (궁) ont été tournées dans ce musée.
  • Musée du thé vert. Construit en forme de tasse à thé, le musée est situé au cœur de vraies plantations de thé vert. Ici vous pouvez voir les méthodes de cueillette, et prendre des photos au milieu de plantations de thé. Le musée O'Sulloc (une grande marque de thé et d'infusions) vous informera sur la culture coréenne du thé à travers un modèle réduit de chaîne de production de thé vert et beaucoup d'autres activités intéressantes. Il y a une boutique de souvenir et bien sûr une maison du thé vert où vous pourrez déguster thé vert et glace au thé vert. Très beau bâtiment moderne, le musée est entouré de pavillons, de tours de pierre et de doux gazons verts.
  • Musée d'art africain. Installé dans une superbe réplique grandeur nature de la Grande Mosquée de Djenné, ce musée possède ce qui est presque certainement la meilleure collection de l'Asie d'art africain.
  • Parc de la paix du 3 avril " Adresse: Myeongrim-ro 430 (Bonggye-dong San 51-3), téléphone 064-710-8461, ouvert de 9 heures à 18 heures, entrée libre. Musée consacré à l'incident tragique du 3 avril 1948, soulèvement ayant entraîné une répression féroce de l'armée (sud-coréenne) et causé la mort de 25.000 à 30.000 citoyens de Jeju.
  • Parc des miniatures et Monde miniature. Ici vous avez accès à des répliques à taille réduite de fameux monuments et architectures de plus de 30 pays, notamment la tour penchée de Pise, le Taj Mahal, et de nombreux sites coréens. Les deux parcs se trouvent dans deux parties différentes de Jeju.
  • Parc de sculptures. Ce parc situé près du Mont Sanbang est un lieu de promenade et de détente où vous pourrez découvrir plus de 160 sculptures différentes dans une atmosphère paisible. Le parc de sculptures a aussi une tour d'observation.
  • Maison "All In". C'est la maison où fut tourné le fameux drama "All In", véritable musée fournissant aux amateurs tout ce qu'ils veulent savoir sur ce drama.
  • Aqua Planet (Aquarium). Cet aquarium, ouvert en juillet 2012, vaut la visite, spécialement si vous venez avec des enfants. Grande collection de poissons du monde entier. De l’extérieur, très belle vue sur le 'pic du lever de soleil'.


Faire[modifier]

Festivals[modifier]

Le Festival de feux d'artifice de Jeju
Le festival de danse traditionnelle du feu de Jeju
  • Fête du feu (jeongwol daeboreum (정월 대보름/正月 大보름)). Emplacement: alentours de Saebyeol Oreum sur la route 95, Bongseong-ri, Aewol-eup, Bukjeju-gun. Trajet en bus: 50 minutes depuis le terminal de bus de la ville de Jeju. La fête du feu (jeongwol daeboreum (정월 대보름/正月 大보름)) provient de la récolte traditionnelle des herbes trouvées dans les pâturages d'animaux d'élevage domestiques locaux, qui sont brûlées chaque hiver par les villageois comme moyen d'exterminer les insectes nuisibles. Elle se tient chaque année depuis 1997, et se déroule pendant les vacances de daeboreum (le 15ème jour du premier mois lunaire de l'année, habituellement Février). Beaucoup de monde juste après la fin du festival (vers 19, 20 heures): mieux vaut donc parfois siroter tranquillement une bière en attendant que le gros des visiteurs soit parti.

Randonnée[modifier]

Mont Hallasan[modifier]

Pistes de randonnée du mont Hallasan
Le mont Halla (san signifie 'montagne') est, avec une altitude de 1.950 m, le principal point de repère de Jeju, et le point culminant de la Corée du Sud. C'est par ailleurs l'un des trois sites de Jeju inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Des informations détaillées en anglais sur les sentiers de randonnée et des conseils sont donnés sur le site Internet du parc national de Hallasan. Cinq itinéraires de randonnée sont disponibles, dont deux seulement passant réellement au lac Baeknok (Baeknokdam, 백록담), au sommet. Malgré cela, les routes aboutissant à Witse Oreum (윗세오름) sont en eux-mêmes populaires, à juste titre. Noter que les pistes sont régulièrement fermées et réouvertes pour des raisons de conservation et de restauration, ainsi le parcours de 1.5 km reliant les sentiers sur la côte ouest et le sommet du mont Halla fut fermé pendant un certain temps. Witse Oreum a un refuge habité et une "boutique" très basique qui vend du café et des nouilles (ramen).

  • Eorimok (어리목) - Une piste de 4.7 km assez longue (ajouter 1km de l'arrêt de bus au début de la piste)), grimpe doucement jusqu'à une vallée boisée. L'hiver, elle est bondée d'enfants profitant de la neige tassée pour se laisser glisser jusqu'en bas (apportez un sac E-mart!!!) Au début de la piste se trouve un refuge et une boutique basique. Se termine à Witse Oreum.
  • Yeongsil (영실) - Le chemin le plus court, 3.7 km (ajouter 2.5 km du parking au début de la piste). Serpente jusqu'à la crête le long de falaises abruptes et quelques chutes d'eau (gelées en hiver) avant un tronçon plat au sommet. Au début du sentier, il y a un restaurant correct et une boutique. Se termine à Witse Oreum.
  • Seongpanak (성판악) - Sentier très long (9.6 km), mais facile, grimpant jusqu'au côté est. Se termine au lac Baeknok au sommet du mont Halla..
  • Gwaneumsa (관음사) - Chemin de 8.7 km (au départ, rajouter la distance jusqu'au début de la piste) grimpant jusqu'au côté nord. C'est la première piste à se terminer au lac Baeknok au sommet du mont Halla. Refuge au début du sentier.
  • Donnaeko (돈네코) - Sentier de 8 km (ajouter 2.1 km au début) grimpant jusqu'au côté sud. N'est pas mentionnée sur la plupart des cartes ou guides. Demander aux habitants conformation de l'accessibilité.

Les distances mentionnées ci-dessus sont pour un aller simple.

La plupart des sentiers sont ouverts toute l'année, même en hiver. Si vous prévoyez de venir l'hiver, les sentiers courts sur la côte ouest sont particulièrement populaires, montant jusqu'à Yongsil et descendant jusqu'à Eorimok, ou vice-versa; on y rencontre fréquemment enfants et personnes âgées. Les crampons (de chaussures) sont cependant une nécessité, mais si vous n'en avez pas, le magasin au début de la piste Yongsil vous en vendra une paire pour 20.000 ₩.

La plupart des sentirs sont accessibles en bus: il suffit d'indiquer votre chemin choisi à la billetterie dans le terminal de bus inter-urbain, même si en hiver les derniers bus peuvent partir assez tôt (vers 17 heures). Aux alentours de midi, il arrive que soient mis en place des panneaux «Fermé» pour vous éviter de rester coincé sur place au retour. Notez également que les autobus interurbains vous déposant au parking, il faudra ajouter la longueur de la route goudronnée (de un à deux kilomètres); cette longueur n'est pas incluse dans la longueur du tracé indiquée sur la signalisation et la documentation locale: n'oubliez pas d'en tenir compte (cela représente entre deux et quatre kilomètres aller-retour).

Chemins de randonnée Olle (ollegil/올레길)[modifier]

Un repère Ganse des chemins de randonnée Olle de Jeju
Les chemins de randonnée Olle (ollegil/올레길) sont désormais un ensemble complet de 26 pistes s'étendant sur près de 422 km, suivant grosso modo la côte dans le sens des aiguilles d'un montre. La première piste commence à Malmi Oreum au nord-est (près du fameux Seongsan Ilchulbong) et la dernière s'achève à un kilomètre au nord. La longueur moyenne de la plupart des pistes est de quatre à six heures, elles peuvent donc être facilement parcourues en une journée. Certaines pistes, comme la n° 7, traversent la côte très rocheuse et découpée de l'île. Elle est très belle, mais équipez-vous en conséquence (chaussures de randonnée). La piste n° 10 en particulier est très populaire et fait le tour d'une jolie presqu'île au sud-ouest de l'île.

Les pistes sont bien balisées: les flèches bleues indiquent le sens du parcours, et les flèches orange le sens opposé. Dans d'autres endroits, les symboles ganse (plus ou moins en forme de cheval) indiquent le sens du parcours.

On peut trouver une information touristique détaillée, ainsi que des cartes des chemins Olle à l'aéroport et dans les ce,tes d'informations touristiques comme celui de Jungmun.

Le terme "Olle" dans le dialecte de Jeju, fait référence au chemin reliant une maison à la route, et est parfois utilisé comme une invitation à visiter l'île.

Pour plus d'information, consulter le site web des chemins de randonnée Olle de Jeju, ou bien l'active communauté Facebook.

Autres attractions[modifier]

L'infâme Loveland de Jeju
  • Loveland. Addresse: 680-26, Yeon-dong. Sur la route entre la ville de Jeju et Seogwipo. 1.500 ₩ en bus interurbain, environ 10.000 ₩ en taxi. Entrée: 7.000 ₩. Internationalement connue, c'est l’attraction la plus excentrique de Jeju, et presque une raison en elle-même pour visiter Jeju. ce bizarre parc de sculptures fut créé par des diplômés de l'Université séoulienne Hongik. Un petit nombre des 140 sculptures sont choquantes, et peuvent constituer un souvenir de vacances que vous ne montreriez pas à vos parents. Bien que l'on puisse y voir des familles coréennes, c'est quand même un des endroits où mieux vaut laisser les enfants dans le parc attenant, ou bien à la maison. Bien entendu, il s'y trouve un sex shop. Ailleurs dans Jeju, vous trouverez des représentations phalliques comme un ancien symbole de l'île. De manière amusante, le gouvernement chinois s'est récemment opposé à la création d'un parc similaire à Chongqing.
  • Labyrinthe Kimyoung. Addresse: San16 Gimyong-ri Ggujwa-up. 500 mètres plus bas sur la route depuis le tunnel de lave de Manjanggul. Entrée: 3.000 ₩, réductions en dehors des périodes de pointe. Labyrinthe de haies ayant la forme de l'île. Les haies étant persistantes, le labyrinthe est ouvert toute l'année. Selon la direction, moins de 5% des visiteurs le finissent dans les 5 minutes, à vous de tenter votre chance! Le dessin du labyrinthe ne favorise pas vraiment le hasard...
  • Château de verre (Yuri wi seong(유리의성)) Adresse: 3135-1 Jeoji-ri, Hangyeong-myeon; partie ouest de l'intérieur de l'île: prendre le bus interurbain jusque Hallim et de là un taxi. Entrée: 9.000 ₩, plus l'entrée des studios. Un des deux parcs à thème de Jeju consacré aux sculptures de verre, où les visiteurs ont la possibilité de créer leurs propres œuvres.
  • Promenade sous-marine. Deux opérateurs existent, l'un à partir du port de Seogwipo.
  • Randonnées à cheval
  • Plongée sous-marine BigBlue33 propose des plongées sur Jeju en Anglais, Coréen, et Allemand.

Acheter[modifier]

Spécialités de Jeju pour ceux qui se sentent... orange.
La plupart des distributeurs de billets sur Jeju n'acceptent pas les cartes étrangères pour les retraits d'espèces, les rares qui l'acceptent sont pour la plupart situés dans la ville de Jeju. Donc retirez tout l'argent que vous pouvez à l'aéroport, surtout si vous ne restez pas dans la ville de Jeju.

A Seogwipo, il y a une banque BK Star (à l'est du rond-point de Jeunghang) qui accepte les cartes étrangères. Il semble aussi que dans la plupart des Family Mart, on trouve un distributeur acceptant les cartes étrangères (comme à Séoul).

  • Une spécialité de Jeju est un vêtement de couleur brune. Leur teinture est obtenue selon une méthode traditionnelle avec du jus de kaki.
  • Les statues de pierre emblématiques de Jeju sont appelées "grands-pères de pierre", et servent de protection. On trouve dans beaucoup d'endroits des reproductions de taille réduite faites en basalte de Jeju (pierre volcanique). Si le poids est une préoccupation, vous pouvez repérer les statues plus légères en raison de la présence de cavité dans la pierre, les rendant légères comme une plume.
  • Les agrumes (mandarines et hallabong). Une agrume, spécialité de Jeju, est la hallabong (dekopon en japonais), quelque chose qui s'apparente à une mandarine surdimensionnée présentant au sommet un renflement dodu très caractéristique. Sa renommée vient de son goût sucré et de la facilité à l'éplucher. Ne soyez pas surpris du tout si, en revenant sur le continent, votre sac apparaît sur le tapis des bagages coincé dans des ribambelles de caisses de hallabong importées par les revendeurs de petites entreprises. Bien que moins renommées, les mandarines sont également un produit-phare de Jeju.
  • Chocolats hallabong de Jeju. Il en existe plusieurs variétés. La première est une couche d'arôme de hallabong entre deux couches de chocolat. La seconde est en forme de statue de "grand-père de pierre' où l'arôme de hallabong représente la plus grande part, avec une fine couche de chocolat sur le dos. Elle est un peu moins savoureuse que la première, mais peut faire de beaux cadeaux. Si la hallabong n'est pas votre truc, n'ayez crainte: des variantes existent à base de mandarine, kiwi, thé vert, et même fruit de cactus rouge (ça ressemble à un assortiment de baies rouges). Il existe aussi des chocolats croquants, moins uniques, mais très goûteux.
  • Vin d'agrumes de Jeju (Jeju kamgyul (제주감귤). Similaire au sake japonais, mais avec une note de citron à la fin. Ne coûte que 5.000 ₩ la bouteille de 750 ml, mais franchement, ne venez pas vous plaindre si ce n'est pas tout à fait votre truc.
  • Le thé vert. Bien que peut-être pas aussi célèbre que Boseong, toute la pointe de l'extrémité occidentale de l'île est parsemée de plantations de thé.
  • Poupées Ganse. Souvenir des sentiers de randonnées côtière Olle, elles sont petites (15 cm); ce sont des poupées de chiffon en forme de poneys faites par les femmes de Jeju avec des vêtements usagés (donc elles sont uniques). Les bénéfices servent au développement et à l'entretien des sentiers de randonnée de l'île; on les trouve dans les centres d'informations touristiques et dans de nombreux hébergements bon marché. 15.000 ₩.
  • Shopping au Jeju Folk Arts Complex. En pratique, cet endroit est une grosse boutique de cadeaux, avec de beaux articles d'art traditionnel. Moins cher que partout ailleurs.

On trouve partout dans l'île des boutiques de souvenirs, d'artisanat, de fruits, mais si vous cherchez quelque chose de plus élaboré, dirigez-vous vers la ville de Jeju, ou Seogwipo qui propose la gamme habituelle de magasins de proximité, et également quelques Lotte et une quantité anormalement élevée de E-marts (ces deux derniers types de commerces comportent des boutiques de souvenirs).

Manger[modifier]

Les gens de Jeju ont développé différents styles de vie, selon qu'ils vivent dans des villages de pêcheurs, des villages d'agriculteurs, ou des villages de montagne, aussi les spécialités diffèrent-elles selon la région de l'île. La vie dans les villages fermiers était axée sur la culture et l'élevage, tout comme elle l'était sur la pêche et la plongée ans les villages de pêcheurs, et enfin sur la culture sèche et les champignons/légumes de montagne pour les village de montagne. En ce qui concerne l'agriculture, il y a peu de culture de riz, remplacé par les haricots, l'orge, le millet, le sarrasin, et le riz cultivé en terrain sec.
Le fruit le plus connu est le hallabong. Il a été cultivé ici dès l'époque des Trois Royaumes, et offert en cadeau aux rois, ainsi que l'ormeau comme spécialités de Jeju. La viande de porc noir est aussi une spécialité locale.
Les plats de Jeju sont confectionnés principalement avec des poissons d'eau de mer, de légumes et des algues, et sont généralement assaisonnés avec de la pâte de soja. Les poissons d'eau de mer sont préparés en soupes et bouillies, le porc et le poulet sont utilisés pour faire des pyeonyuk (편육/片肉) (tranches de viande bouillie). Le nombre de plats sur une table est faible et on utilise peu les assaisonnements. Généralement, un petit nombre d'ingrédients sont nécessaires pour faire des plats typiques de Jeju.
La clé de la fabrication de plats de Jeju est de garder la saveur naturelle de l'ingrédient. Le goût de la nourriture est généralement un peu salé, probablement parce que les aliments se conservaient mal en raison de la température chaude et qu'il fallait donc les saler. A Jeju, il n'est pas nécessaire de préparer le kimchi pour l'hiver comme sue le continent. Il fait assez chaud pendant l'hiver et les choux chinois sont laissés sur le champ. Lorsqu'ils préparent le kimchi pour l'hiver, les gens de Jeju ont tendance à faire peu de variétés, et en petites quantités.
Les restaurants sont dispersés à travers toute l'île, généralement près des intersections routières, mais la majorité se trouvent naturellement le long de la côte et en particulier dans les centres urbains de la ville de Jeju et de Jungmun et Seogwipo.
Si vous ne souhaitez pas manger Coréen, le meilleur choix est le Gecko's près de Seogwipo (voir la section "Boire"). Il existe queqlues possibilités dans la ville de Jeju. Le 'El Paso', restaurant mexicain est près de la Mairie et du parc Sinsan: la nourriture y semble moyenne, mais les prix semblent abordables. A Shin-Jeju il y a également un restaurant indien, le Rajmahal, qui sert des plats indiens relevés, de grande qualité. Le Bagdad Café propose de la cuisine indo-pakistanaise, près de la Mairie et du parc Sinsan.

Boire[modifier]

Le soju local s'appelle Hallasan Soju et coûte entre 1.000 et 3.000 ₩ la bouteille.

A l'exception du Gecko's dans le sud, on ne trouve pas dans l'île d'autres bars à l'occidentale, mais il existe quelques bonnes options. Dans la ville de Jeju, tous les endroits où faire la fête se trouvent à Shin-Jeju, à environ 5.000 ₩ en taxi de la ville elle-même. Les quelques établissements de cette zone ayant la réputation de valoir le coup sont La Vie, Boris Brewery, Modern Time, Blue Agave, et GP.

Il y a également le Led Zeppelin, un bar "vinyle" qui comme le nom le suggère est orienté rock, et comprend un très large choix d'albums, CD, bandes, et DVDs. La principale distraction y est de demander le morceau de votre choix. A l’extérieur de la rue principale de Shin-Jeju près du restaurant indien.

Dormir[modifier]

Si vous ne recherchez pas le luxe, les minbak abondent à Jeju, et en raison de sa réputation de destination favorite des jeunes mariés, les autres types de logement sont nombreux et variés. En dehors de la haute saison (comme les vacances nationales et juillet-août), et pour peu que vous cherchiez une chambre propre et abordable, ne craignez pas de venir à Jeju et d'y chercher une chambre en cours de voyage. A Jeju, Seogwipo et les petites villes proposent en abondance des chambres d'hôte de caractère.

Comme dans la plupart des endroits de Corée, on trouve plusieurs motels juste à côté du terminal de bus, dans la ville de Jeju. Les trois les plus proche de l'arrêt des bus sont Yu-Cheong, Oh-Cheon, et Nam-San. Bien qu'il vous faille lire le hangul pour en reconnaître les noms, c'est plutôt évident, et les trois sont alignés, avec des enseignes lumineuses, et le signe bien connu des motels de Corée.

En ce qui concerne les hôtels plus grands, la majorité est située dans les zones urbaines de la ville de Jeju et de Seogwipo, avec l'hôtel le plus luxueux de l'île, le cinq-étoiles Jungmun Tourist Resort Complex de Seogwipo.

Pour les voyageurs à petit budget, la solution déjà mentionnée des jjimjilbang: ils sont nombreux dans la ville de Jeju; en-dehors, le seul autre se trouve à Seogwipo, près du Stade de la Coupe du monde.

  • Jeju Sleeper Guesthouse, 276-14, seogwi-dong (Situé au Marché tradionnel Olle), 010-7938-0096, [5]. checkin: 15:00; checkout: 11:00. Chambres privées/familiales/pour groupes à partir de 22.000 ₩. Proche des banques, boutiques, cafés. Parking public. 22.000-55.000 ₩.  edit
  • Jeju Springflower Guesthouse, 1046-1 Hamo-ri, Daejeong-eup (A 5 mins du terminal de bus de Moseulpo/à 2 mins du port de Moseulpo), 010-6816-8878, [6]. checkin: de 10 heures à 22 heures; checkout: 10 heures. Chambre d'hôte, tenue par un Anglais, à Moseulpo. Lits en dortoir à partir de .000 ₩. Chambres privées/familiales/pour groupes. Convient si vous prenez le bateau vers Gapado ou Marado, ou si vous prévoyez d’emprunter les pistes Olle 9 ou 14 18.000 ₩.  edit
  • Lotte Jeju Resort Art Villa (Luxe) Pour la carte et l'adresse, voir le site web. Ensemble récemment ouvert de villas à deux étages, avec 3 ou 4 chambres, 3 ou 4 salles de bains, de grandes cuisines entièrement équipées, de grandes salles à manger. Parfait pour les familles. Luxueux équipement high-tech. Situé dans un écrin de verdure au pied de la montagne.


Sécurité[modifier]

Alors que la Corée du Sud est un pays remarquablement sûr, le taux de criminalité à Jeju est encore plus bas. De fait, il est le plus bas de tout le pays, même si une affaire d'agression sexuelle y a récemment (2012) défrayé la chronique. Les crimes violents y sont quasi-inexistants, même si comme dans tous les lieux touristiques, il s'y trouve de nombreux pickpockets: mieux vaut rester vigilant.

En randonnée, prendre les précautions habituelles: demander aux habitants les conditions de votre parcours, et informez quelqu'un de votre destination. En réalité, en Corée, la randonnée s'apparente à un chemin sinueux serpentant jusqu'au sommet d'un monticule, mais en hiver les bus arrêtent de circuler tôt, et il fait nuit de bonne heure, aussi pourriez-vous avoir quelques soucis. En résumé, partez suffisamment tôt et suivez les conseils des habitants.

Dans d'autres régions de la côte sud, même près de Jungmun, il y a des zones où se produisent des chutes de pierres: les panneaux ne sont pas souvent en anglais, soyez donc prudents si vous vous trouvez près d'une grotte ou d'une falaise et que vous voyez un panneau explicite en Coréen.

Aux alentours[modifier]

Il est possible d'affréter un bateau ou même un avion léger. Sinon:

En ferry: Depuis le terminal de ferrys dans la ville de Jeju, partent des lignes vers Busan (부산), Yeosu (여수), Mokpo (목포), Wando (완도), Nokdong (녹동), Samcheonpo (삼천포), Jangheung et Incheon (인천) sur le continent, ainsi que plusieurs lignes vers le Japon et la Chine. D'autres ports plus petits proposent des trajets vers les îles environnantes de Kapa-do, Mara-do, Piyang-do, et U-do.

Par avion: Des vols domestiques desservent d'autres aéroports: aéroport de Gimhae à Busan, aéroport de Gimpo à Séoul, aéroport de Daegu, aéroport d'Incheon à Incheon, aéroport de Cheongju, et aéroport de Gunsan. Il existe également des vols vers le Japon et la Chine.

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues